Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Bobby Dollar > Happy hour in hell


Happy hour in hell

Tome 2 du cycle : Bobby Dollar
ISBN : 978-075640815-2
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Tad Williams

Under normal circumstances, Bobby Dollar (a.k.a. Doloriel) wouldn’t have chosen to go to Hell. He is, after all, an angel; not exactly the type of guy favored in those fiery regions. But Bobby really has no choice: His girlfriend, the gorgeous demon Casimira, is incarcerated in those nether regions and needs to be rescued. (How did an angel become entangled with the Countess of Cold Hands? Don’t even ask.) Meanwhile, while we are contemplating the extremity of this situation, our angelic lover is slithering into subterranean places, acutely aware that he will soon face hellfire on a thousand fronts. An exhilarating leap into the unknown in the company of an angelic being with a whole new take on the Seven Deadly Sins.

Critique

Par Siriane, le 21/01/2014

Après un premier tome fort sympathique, c’est avec envie que l’on se replonge dans ce deuxième volet des aventures de ce cher Bobby Dollar.
On y retrouve notre héros tout à fait égal à lui même, avec son mélange de gouaille, d’ironie mordante et d’une improbable petite pointe de sensiblerie qui faisaient déjà tout son charme dans le premier tome. Ce personnage est indéniablement une des grandes réussites du roman tant l’auteur arrive à lui insuffler une personnalité savoureuse et attachante. Comme dans le premier tome, l’auteur a adapté son écriture au caractère de son narrateur en adoptant un style oral et familier donnant ainsi à son récit une tonalité qui sonne vraie.
Du côté de l’histoire, l’auteur nous emmène cette fois faire une petite balade aux enfers. Et on peut dire que l’auteur s’en est donné à cœur joie, tant cette visite guidée des enfers est haute en couleur. Par le biais des diverses situations auxquelles Bobby Dollar va devoir cette fois faire face, l’auteur nous présente tout un ensemble de personnages et de lieux aussi pittoresques qu’horrifiques (on est aux enfers quand même) le tout formant une vision très inspirée et fort réjouissante (enfin si on peut dire !) de ces lieux.
En revanche, contrairement au premier tome qui mêlait plusieurs trames narratives, ce deuxième volume s’avère quant à lui construit sur le principe d’une quête et se concentre presque uniquement sur celle-ci. Et c’est là que le bât blesse quelque peu, car du coup ce tome donne un peu l’impression d’un enchainement de péripéties plus ou moins indépendantes, au demeurant certes, chacune fort sympathique, mais qui n’arrivent pas vraiment à former une histoire plus construite et plus complexe.
Au bout du compte, même si on pourrait regretter une histoire manquant un soupçon d’ampleur, cette suite reste fort plaisante, en particulier toujours pour Bobby Dollar lui-même et pour la décapante promenade aux enfers à laquelle l’auteur nous convie.

 

7.5/10

Discuter de Happy hour in hell sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :