Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Les Terres de sang > Gheritarish


Gheritarish

Tome 1 du cycle : Les Terres de sang
ISBN : 978-235408045-7
Catégorie : Aucune
Auteur/Autrice : Michel Robert

Aux confins du plan primaire, loin des glorieuses cités-franches, s’étendent les Terres de Sang. Une immense étendue aride et sauvage dévastée autrefois par la grande guerre entre la Lumière, les Ténèbres et le Chaos, où se déchaînent parfois des tempêtes de magie meurtrières et incontrôlées. Ici, les races se mélangent. Ici, n’existe qu’une seule loi, celle du plus fort. Certains s’y aventurent en quête d’une vie nouvelle ; d’autres, à la recherche de fabuleux trésors que la légende prétend enfouis au cœur des terres encore inexplorées. Voici l’histoire de l’un d’entre eux : Gheritarish, guerrier Loki, mercenaire du Chaos.

Critique

Par Belgarion, le 02/03/2009

Avec ce spin off sur Gheritarish, le meilleur ami du héros du cycle de l’Agent des ombres, Michel Robert nous emmène dans une cavalcade endiablée dont l’ambiance particulière de violence, de duels et de stupre n’est pas sans rappeler l’atmosphère du Grand Ouest. L’auteur ne s’est d’ailleurs pas caché de son affection pour les westerns et il en profite pour nous offrir une histoire située dans ce cadre où les massues et les arbalètes remplacent les sabres de cavalerie et les colts.
L’ambiance issue de la plume fiévreuse de l’auteur est très bien retranscrite en créant un dépaysement bienvenu. Tournée essentiellement vers l’action, l’histoire reste relativement simple mais bien amenée avec des rebondissements judicieusement mis en place et des scènes de combat qui entrecoupent les passages plus proches du récit d’aventure où l’expédition progresse dans un environnement hostile. Le personnage de Gheritarish est toujours aussi agréable à suivre avec des péripéties toutes plus folles les unes que les autres et plus violentes étant donné que le loki n’est pas des plus doués pour la réflexion. La bande des mercenaires des Aigles est aussi intéressante à découvrir car la galerie de personnages qui la compose ne manque pas de caractères forts et atypiques. De même, l’héroïne Lori est complexe à souhait et son traitement psychologique a été réussi avec brio par l’auteur. Le côté romantique de la relation qu’elle parvient à tisser a même réussi à s’épanouir au fil du récit en dépit de la violence très présente et de quelques scènes plus torrides tournées vers l’immixtion des corps. Après tout, comme le dirait le héros, « impossible n’est pas Loki! ».
A l’inverse, les «méchants » de l’histoire sont franchement ignobles, comme c’est d’ailleurs souvent le cas dans les westerns spaghettis : il faut bien trouver l’antithèse de ces héros courageux, invincibles et toujours prompts à sauver la veuve et l’orphelin contre rémunération. Ce côté monolithique des personnages tendant vers le côté obscur et leur manie de pérorer dès lors qu’ils se sentent en position de force est souvent agaçant mais ne gêne pas particulièrement la lecture. De même, certaines annonces fracassantes perdent de leur impact car leur arrivée se faisait pressentir plusieurs pages en amont.
Récit de western essentiellement tourné vers l’action où les combats sont racontés avec justesse, Gheritarish est parfait pour se détendre entre deux morceaux de lecture plus conséquents. L’intérêt ne diminue pas au fil des pages et l’absence de suite permet de se concentrer sur l’histoire sans penser a posteriori.

7.0/10

Discuter de Gheritarish sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :