Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > Coraline


Coraline

ISBN : 978-222614019-7
Catégorie : Jeunesse
Auteur : Neil Gaiman

Coraline vit avec ses parents dans une aile d’une très vieille et très grande maison, une maison si grande que d’autres personnes l’occupent également. Miss Spink et Miss Forcible et leurs chiens terriers, ou bien encore le vieil homme moustachu qui vit sous le toit, Mr Bobo… Coraline s’amuse durant des semaines à tout explorer du grand jardin au dernier étage de la bâtisse. Mais, au bout d’un temps, l’ennui s’installe, et un jour de pluie, la petite fille se retrouve à passer son temps comme elle peut, comptant par exemple les fenêtres ou les portes, au nombre de 14. Et c’est derrière cette quatorzième porte que Coraline va découvrir… un autre monde. Un monde qui correspond à ce à quoi elle a toujours rêvé : un monde où l’on prononce son prénom correctement, où elle peut manger des mets délicieux, où elle peut avoir une autre chambre à coucher… Mais aussi… Une “autre mère”. Et un “autre père”. Qui désirent ardemment qu’elle reste avec eux pour toujours…

Critique

Par Gillossen, le 16/09/2002

Voilà donc le nouveau roman de Neil Gaiman, auteur qui n’a pour le moment commis pas la moindre erreur, signant un parcours sans faute. Avec Coraline, il s’essaie au roman “pour enfants”, Stardust ne pouvant pas réellement entrer dans cette catégorie. Pour autant, si vous pensez que vous vous apprêtez en lisant ce roman à découvrir une nouvelle Armoire Magique, vous vous trompez. Neil Gaiman nous emmène dans un monde beaucoup plus sombre et tortueux. Il s’amuse à réveiller chez ses lecteurs - forcément pour une bonne part adultes car attirés par ses travaux précédents - des peurs enfantines que l’on croyait oubliées. Mais le frisson est délicieux. L’imagination foisonnante et subtile de Gaiman frappe encore et l’on se surprend à penser à Lewis Caroll et son Alice au Pays des Merveilles, dans une version modernisée et possédant bien évidemment sa propre mythologie. Après une introduction qui remplit tout à fait son rôle mais qui semble du coup un peu faible comparée à ce qui suit, le récit s’emballe enfin, quoique… Ce mot ne rend pas justice à la façon dont Gaiman nous fait basculer peu à peu dans l’étrange… Par petites touches, parfois surprenantes, parfois anodines, le lecteur se met à trembler avec la petite Coraline, se demandant si tout cela va bien se finir ! Connaissant l’auteur, il y a de quoi en douter, surtout avec cette ambiance bien plus sinistre que tout ce que l’on a l’habitude de voir dans un livre pour enfants… Mais Coraline est attachante, une “vraie” petite fille, avec ses forces et ses faiblesses, mais une enfant avant tout. Ainsi, si l’on sent comme elle qu’elle est déçue par ses parents, Neil Gaiman n’occulte pas le fait qu’ils l’aiment sincèrement. Et pour ce qui est des personnages, le chat est à retenir également.
Qu’ajouter de plus ? Il sera bon de ne rien dévoiler de plus au sujet de l’intrigue pour ne pas gâcher sa mécanique soignée et policée, et de souligner un fait important, à savoir que ce roman est illustré par Dave McKean, le partenaire de Gaiman sur les couvertures de son célèbre Sandman.
Coraline, une petite perle à déguster de 7 à 77 ans ! Et inutile de l’acheter pour votre petite sœur ou votre petit frère en comptant le lui emprunter à l’occasion, bondissez tout de suite !

8.5/10

Discuter de Coraline sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :