Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Sylvo Sylvain > Avant le déluge


Avant le déluge

Tome 2 du cycle : Sylvo Sylvain
ISBN : 978-235408107-2
Catégorie : Aucune
Auteur : Raphaël Albert

Ouvrage nominé au prix Elbakin.net 2011.

Comme dans Rue Farfadet, Raphaël Albert nous projette dans Panam, un Paris du 19ème siècle décalé : la Révolution française n’a pas eu lieu mais elle couve, les manifestations d’ouvriers sont nombreuses, la ville est la capitale d’un Royaume multiracial où les humains dominent des nains vaincus et des elfes réfugiés au sein de forêts impénétrables. Les centaures-taxis côtoient coches et motos à vapeur. La magie très codifiée par des mages académiciens sert à la vie de tous les jours.

Critique

Par Belgarion, le 29/04/2011

“Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse!” disait Alfred de Musset dans une diatribe enflammée. Oui mais quand le flacon se pare d’une superbe couverture enténébrée signée Aurelien Police pour aguicher le chaland, le contenant peut nous inciter à goûter au contenu. On dit aussi qu’un grand vin se bonifie avec l’âge et ce second tome des aventures de Sylvo Sylvain semble conforter cette assertion. Avant le déluge nous entraîne quelques mois après la première affaire de Pixel et Sylvo Sylvain dans une nouvelle enquête qui va les malmener et les éprouver beaucoup plus durement.
Il faut tout d’abord préciser que ces nouvelles aventures de Sylvo Sylvain se lisent sur plusieurs niveaux avec en trame principale une bonne intrigue politico-policière aux multiples rebondissements. L’enquête est bien plus riche et ambitieuse que celle du premier tome, bien qu’elle en reprenne certains éléments, et c’est avec passion que nous sommes plongés dans l’histoire proche de Panam où une gigantesque conspiration sort lentement ses ramifications tentaculaires au grand jour. En parallèle Sylvo Sylvain se retrouve confronté à une quête plus personnelle avec la disparition de Broons, son jeune voisin, qui va l’obliger à exhumer les traces de son douloureux passé en terre elfe.
Parsemé de nombreuses touches d’humour au gré de l’humeur changeante de notre duo d’enquêteurs, le récit contient aussi de nombreux clins d’œil plus ou moins subtils à d’autres œuvres de fantasy. Du tonk à la magie des sartans en passant par Djeeb et l’herbe de Langoulet, le lecteur par émulation aiguise son esprit pour ne rien laisser échapper. Les références de l’auteur, Raphaël Albert, sont aussi d’ordre littéraire et historique pour enrichir le microcosme de Panam avec une grande connaissance des mythes et légendes populaires mais aussi de la vie à Paris au XIXème siècle. C’est ainsi qu’au fil des pages nous en apprenons plus sur le photographe sulfureux Melios, le cambrioleur enchanteur Arsène Lutin ou encore les prémisses des évènements de la Commune.
Les personnages esquissés dans le tome un prennent ici plus de consistance en même temps que le monde chamarré et en pleine ébullition de Panam qui les entoure. Les personnages de Philomène, Hobo ou encore Londres deviennent particulièrement intéressants à suivre.
Autre amélioration notable, la plume de Raphaël Albert est devenue plus affirmée, plus personnelle et nous entraîne avec vivacité le long des multiples pistes qui parsèment le roman. On s’éloigne beaucoup plus du ton de Garrett, détective privé pour suivre un style propre à l’auteur.
Cependant, tout n’est pas parfait et certains passages semblent par moment abrupts dans leur enchaînement alors que plusieurs dialogues apparaissent par trop sibyllins. Il convient aussi de noter qu’en dépit de certains éclaircissements sur son passé, le héros n’évolue pas tellement au fil des évènements, contrairement à certains de ses adjuvants. Ses atermoiements et son dilettantisme paraissent ainsi un peu surfaits alors que la situation ne s’y prête pas.
Le second tome des enquêtes de Sylvo Sylvain s’est bonifié par rapport au premier pour nous offrir un très bon cru. Le bouquet encore inachevé de cet opus laisse présager d’un vin de grande qualité pour le troisième tome qui s’annonce en feu d’artifice au vu du final haletant de ce tome.

7.5/10

Discuter de Avant le déluge sur le forum.