Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Romans Fantasy > Terre de héros > A Pierre Fendre


A Pierre Fendre

Titre VO: The Cold Commands

Tome 2 du cycle : Terre de héros
ISBN : 978-235294599-4
Catégorie : Aucune
Auteur : Richard K. Morgan (Proposer une Biographie)
Ringil fuit son passé, la famille qui l’a renié, et les magnats du commerce d’esclaves qui veulent sa peau. Il n’a plus qu’un endroit où se réfugier : Yhelteth, coeur de l’empire du Sud. Il y trouve asile auprès d’Archeth, une ancienne soeur d’armes, désormais haute conseillère de l’empereur.
Mais celle-ci a ses propres problèmes, et Ringil se retrouve impliqué dans des allégeances douteuses. Personne ne le sait encore, mais la cité est sur le point d’exploser…

Critique

Par Gillossen, le 08/10/2012

Ah, il aura fallu se montrer patient avant de découvrir la suite de Rien que l’acier ! La première incursion en fantasy de Richard Morgan ne devait-elle rester qu’un coup d’épée dans l’eau (ou ailleurs, pour rester dans le ton du roman…) ? Non, et c’est heureux.
Si Rien que l’acier était parasité de quelques scories et ne semblait pas toujours savoir quelle direction prendre, ce n’est plus le cas ici. L’auteur nous entraîne sans le moindre temps mort dans une histoire aux thèmes forts et aux personnages qui le sont tout autant. Ringil évolue, s’avère plus complexe que précédemment et les nouveaux venus sont immédiatement identifiables et dotés d’une vraie voix, sans pour autant tomber dans le cliché. Morgan n’était pas le dernier à répéter que s’il appréciait la fantasy, le genre ne le satisfaisait que rarement.
On peut dire qu’il reste fidèle à sa parole, multipliant les coups de pied dans la fourmilière, sans forcément chercher à choquer pour choquer. Il faut dire que s’il ne lésine toujours pas sur la violence ou des scènes diverses au contenu explicite, le tout s’avère rarement gratuit. Il s’agit avant tout de servir le propos de l’auteur, loin de se montrer bas du front, dans l’intention comme dans l’exécution.
Mais au-delà de ses thématiques, le roman n’oublie pas pour autant de faire le spectacle. Certains passages sont sacrément spectaculaires et le final tire son épingle du jeu, en donnant vraiment envie au lecteur de découvrir une suite que l’on espère ne pas devoir attendre aussi longtemps que ce tome 2.
Malin pour ne pas dire roublard, acerbe pour ne pas dire noir, habile dans ses incursions hors fantasy (pour ne pas trop en dire dans le cadre de cette chronique…), A Pierre Fendre s’impose comme une suite à la hauteur des attentes, voire des espérances, malgré un début un peu lent à démarrer. C’est finalement le seul véritable petit défaut que l’on pourrait lui reprocher (avec peut-être la nécessité de se replonger un peu dans l’univers si vous avez lu Rien que l’acier à sa sortie), Richard Morgan composant un récit enlevé particulièrement bien foutu.
Même si, pour le coup, impossible de le lire de façon autonome… Mais qui s’en plaindrait ?

8.0/10

Discuter de A Pierre Fendre sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :