Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Romans Fantasy > A Crown for Cold Silver


A Crown for Cold Silver

ISBN : 978-031627798-3
Catégorie : Aucune
Auteur : Alex Marshall

Il y a vingt ans, la redoutée générale Cobalt Zosia et ses cinq capitaines sans scrupules ont renversé un empire.
Sans titre ou monde à conquérir, elle a décidé de se retirer et de laisser sa légende devenir histoire.
Mais aujourd’hui, son village a été massacré. Zosia va donc devoir se battre à nouveau. Mais pour obtenir justice, elle va devoir affronter d’anciens alliés et une armée inconnue qui avance sous une bannière familière…

Critique

Par Gillossen, le 04/05/2015

Ils sont en général quatre ou cinq, parfois un ou deux de moins ou de plus.
“Ils”, ce sont les romans de fantasy épique mis largement plus en avant que les autres chaque année par les plus grands éditeurs du genre, outre-Manche et surtout outre-Atlantique. A Crown For Cold Silver fait donc partie de la cuvée 2015.
7 chapitres (pas moins !) à lire des mois avant sa sortie, des articles de blog en veux-tu en voilà, et plus globalement une promotion savamment orchestrée… Le roman de Alex Marshall représente une sortie importante pour ses éditeurs, à n’en pas douter. Mais comme toujours, ce genre de campagne de grande ampleur peut également agacer ou provoquer un haussement de sourcil circonspect… Il n’y a qu’à jeter un coup d’œil sur la toute première phrase du roman montée en épingle par Orbit : “It was all going so nicely, right up until the massacre”/”Tout se passait si bien jusqu’au massacre”.
Et à l’image de cette phrase, rendons déjà une partie de notre “verdict” : si vous êtes d’accord avec l’éditeur, si vous trouvez cette formule percutante, alors le roman a de fortes chances de vous plaire.
Dans le cas contraire… Les choses risquent d’être un peu plus mitigées. On se retrouve en effet face à une histoire sans grande surprise, qui explore la dimension sombre et sans concession de la fantasy épique, un sillon qui commence malheureusement à avoir été un peu trop exploité. L’auteur fait preuve d’une certaine originalité concernant son univers (quitte à en faire même un peu trop notamment sur les noms invités…), mais comme souvent ces derniers temps, le lecteur doit faire face à un tome d’introduction au sens strict du terme, qui ne lui apportera donc aucune conclusion réellement satisfaisante une fois tournée la dernière page. En tout cas, de mon point de vue, car on s’attend à bien plus. Ajoutez à cela un style parfois maladroit et une histoire finalement plus légère qu’il n’y paraît dans tous les sens du terme…
Mais on peut aussi lui reconnaître un personnage principal original en la personne de Cold Cobalt, une sorte de Druss au féminin - pour faire un raccourci on ne peut plus… court -, des tentatives d’humour à la Joe Abercrombie, une intrigue en elle-même pas vraiment surprenante mais dotée de quelques fulgurances en arrière-plan… On sent que l’auteur connaît bien le genre et lui rend un hommage tout personnel, avec des clins d’œil que seuls les vieux routiers devraient percevoir justement. De même, si le roman se place dans la veine “Grimdark”, il n’hésite donc pas à en jouer. C’est parfois un peu déstabilisant mais c’est aussi rafraîchissant. Dommage que le récit lui-même oscille un peu trop entre les deux approches - sérieuse ou plus second degré - sans prendre la peine de trancher une bonne fois pour toutes.
En fait, le principal souci du roman, qui est donc loin d’être aussi décevant qu’un Havrefer par exemple tout en demeurant loin des sommets, c’est qu’au bout du compte, son plus grand mystère, celui qui fait qu’on le garde dans un coin de notre tête, c’est bien celui qui entoure la véritable identité de l’auteur, puisqu’il s’agit d’un pseudonyme et qu’il est question d’un écrivain à succès reconnu selon Orbit.
Petit indice, si l’on se fie à de nombreux noms repris dans son roman, l’auteur est apparemment un fan de metal, et même assez pointu…

6.5/10

Discuter de A Crown for Cold Silver sur le forum.



Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :