Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Fables > L'Âge des ténèbres


L'Âge des ténèbres

Titre VO: The Dark Ages

Tome 15 du cycle : Fables
ISBN : 978-236577024-8
Catégorie : Bd
Auteur : Bill Willingham

Une nouvelle ère d’accalmie, toute relative, débute pour les Fables. Après la fin de la guerre qui les opposa aux forces de l’Empire, emmenées par l’Adversaire, chacun s’affaire à retrouver son quotidien. Aussi, après la visite guidée des recoins les plus secrets de Fabletown par Pinocchio en personne, on assiste à la formation d’un nouveau groupe politique baptisé « Société des Seconds » aux revendications bien particulières puisque ces derniers souhaitent réintégrer le royaume originel des Fables. Ni plus, ni moins.


Critique

Par Gillossen, le 10/07/2012

On pouvait se demander comment Bill Willingham et ses camarades dessinateurs allaient pouvoir rebondir après un volume 14 mettant en scène les derniers soubresauts d’un conflit qui s’étend depuis le tout début de la série, un conflit qui s’était imposé depuis de nombreux tomes comme son enjeu majeur.
Et le fait est que les choses se déroulent en fait le plus naturellement du monde, avec l’apparition d’une nouvelle menace. Bien sûr, on pourra trouver le processus un peu facile… Mais, pour l’instant, c’est surtout la surprise et le mystère qui dominent.
Et la surprise, elle vient aussi de l’apparition de… Fafhrd et le Souricier gris ! Mais oui. Si vous trouviez que l’univers des contes n’était pas assez riche encore… Bill Willingham nous promet là de nouveaux développements que l’on attend avec impatience.
Toutefois, au-delà des nouveaux enjeux, il reste encore quelques comptes à solder et l’auteur ne les oublie pas. Le retour de Gepetto parmi les Fables, le sort de Boy Blue et Rose Rouge… On sait depuis longtemps Willingham capable de gérer des situations intimistes et il le prouve une fois encore avec tact et talent.
Une chose est sûre : Fables ne faiblit pas et ce volume 15 démontre surtout que l’auteur a encore visiblement beaucoup de choses à dire, à l’image d’une conclusion qui pose déjà de nouvelles questions et nous vaut son lot de personnages hauts en couleur. Il réussit à prolonger notre plaisir de lecture tout en stimulant notre intérêt pour les dessous de la saga, avec une approche toujours aussi naturelle, qui parvient à faire oublier le véritable tour de force que représente ce grand ensemble aux rebondissements aussi nombreux que loin du soap.
Au passage, on peut saluer la transition en douceur entre Panini Comics et Urban Comics, nouvelle entité qui a désormais repris la série. Et on attend impatiemment la suite, vite…

8.0/10

Discuter de L'Âge des ténèbres sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :