Vous êtes ici : Page d'accueil > Fantasy > Cycle Bd Fantasy > Elfes > Kastennrock


Kastennrock

Tome 11 du cycle : Elfes
ISBN : 978-230204745-7
Catégorie : Bd
Auteur : Jean-Luc Istin (Proposer une Biographie)
Coloriste : Olivier Héban (Proposer une Biographie)
Dessinateur : Kyko Duarte (Proposer une Biographie)

Kastennroc est une forteresse légendaire et imprenable. Les Elfes bleus et les Yrlanais tentent d’y piéger l’Elfe noire Lah’saa qui cherche, forte d’une armée de goules de cent mille têtes, à envahir les terres d’Arran. L’armée des Elfes bénéficie du pouvoir du crystal bleu et d’un des plus puissants guerriers d’Arran : Redwin le nain. La guerre embrase Kastennroc et nul ne sait qui en sortira vainqueur.

 


Critique

Par Asavar, le 26/11/2015

La série Elfes est, depuis ses débuts, agréable à défaut d’être renversante. Les histoires sont la plupart du temps bien construites, les différentes races d’Elfes ont leurs spécificités propres et le dessin est plus que correct. Mais on ne peut s’empêcher d’en vouloir plus, la faute au format parfois trop court et au fait qu’à quelques exceptions, les histoires ne sont pas liées entre elles. D’ailleurs, l’arrivée de la série Nains reprenant le même principe n’était pas forcément pour nous rassurer.
Puis est arrivé le tome 8, dans lequel l’histoire des Semi-Elfes formait une suite directe de celle des Elfes Bleus. Kastennrock, le tome 11 qui ouvre la troisième “saison”, s’avère être un très bon titre qui prolonge les événements dépeints dans les opus six et huit. Les auteurs nous décrivent une guerre contre le fléau mort-vivant venant du nord. Lanawyn l’Elfe, Turin l’Homme et leurs compagnons survivants du tome six se rendent, en compagnie d’une force importante d’Elfes, à Kastennroc, cité humaine réputée imprenable.
Malgré sa puissance, la cité cherche désespérément un guerrier derrière lequel se ranger, de peur de voir son moral s’écrouler. Son salut viendra de l’arrivée à la forteresse de Turin avec Redwin, le héros du tome un de la série Nains.
Une forteresse virtuellement imprenable, un ennemi innombrable et menaçant, un vieux guerrier sur le retour à même d’encourager les défenseurs… Mince, on se croirait dans Légende de David Gemmell. C’est peut être d’ailleurs pour cela que j’ai été conquis par ce tome. Préparez vos mouchoirs car il va y avoir de l’épique !
Les combats sont magistraux, l’intrigue est simple et efficace. Redwin y joue un rôle tout aussi important que les protagonistes principaux et nous montre, bien plus que dans le tome qui lui est consacré, qu’il est un guerrier incroyable. Si on ajoute à cela une référence à peine cachée au Crystal des Elfes Sylvains et une fin dantesque, on peut sans problème dire que nous tenons là un tome qui permet d’être enthousiaste pour le futur de la série.
A noter que le “à suivre dans le tome 13” annonce une suite normalement scénarisée par Olivier Peru, qui a produit jusque là les meilleurs tomes de la saga.

7.0/10

Discuter de Kastennrock sur le forum.

Dernières critiques

Derniers articles

Plus

Dernières interviews

Plus

Le héros de la semaine

Retrouvez-nous aussi sur :