Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 24/10/2021 20:31:38

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7679
Site web

Critique manga ! [Kaiju n°8]

Chronique du premier tome par Benedick :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/manga/cy … ju-n8-1580


Reçu le premier tome, mais pas encore pu le lire.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#2 24/10/2021 23:28:52

durthu
Apothicaire de Gondolin
Lieu: Gondolin
Date d'inscription: 15/12/2011
Messages: 546

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Lecture du premier tome ce week end.
J'ai vraiment bien aimé et j'ai hâte de découvrir la suite.

Hors ligne

 

#3 26/10/2021 12:21:44

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Comme j'étais persuadé qu'on nageait en pleine SF, j'avoue que je ne m'étais pas penché dessus, entre ça et le matraquage media. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#4 26/10/2021 14:13:44

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 924

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Gillossen a écrit:

Comme j'étais persuadé qu'on nageait en pleine SF, j'avoue que je ne m'étais pas penché dessus, entre ça et le matraquage media. smile

Pour ce qui est de la classification, mise à part mon analyse personnelle développée dans la chronique, j'ai quand même vérifié la classification en genre et/ou en étiquette des éditeurs officiels :

- L'éditeur japonais (Shueisha) : Kaijû - Shonen
- L'éditeur américain associé à la Shueisha (Viz Media) : Science-Fiction - Fantasy - Action-Aventure
- L'éditeur français (Kazé): Shonen

Je suis toujours intéressé par la classification américaine. Généralement, elle est pertinente et inclusive. Dans le sens que les américains vivent très bien avec la porosité des genres. De plus, ils sont beaucoup plus connaisseurs en Kaiju que les Français.

Concernant le Matraquage média sur le premier Tome, c'est comme avec The Promised Neverland.

Je n'en voudrais jamais à un éditeur de pousser une série.

C'est toujours mieux que d'attendre que les autres fassent le travail à la place avec la diffusion de l'adaptation animé.
Ou de trop espérer sur la caisse de résonance des nouveaux médias de l'internet qui s'intéressent majoritairement aux séries qui ont déjà du succès, déjà installé et à 80-90% à de l'animation en fait.

Sur une mise en place de 250000 pièces pour Kaiju n°8, que Kazé balance plein de Service Presse, notamment pour la presse hors BD/manga c'est logique et assez sain pour le manga. C'est la méthode de Ki-oon, matraquage à l'ancienne (publicité dans le métro, SP de luxe, etc...)

A la limite, ce qui me pose interrogation, c'est juste que "bizarrement" les "médias" ne parlent plus de ces séries sur le long terme. Quand je dis sur le long terme, c'est à partir du Tome 2.

Alors que cela fait partie de la culture manga, l'évolution sur le long terme. Mais c'est plus difficile de développer un propos sur l'évolution d'une série, surtout Mainstream/Jeunesse, que de paraphraser les textes accompagnant les services presses (personne n'est dupe en lisant certains articles).

Après, cela laisse la place aux spécialistes/passionnés qui se positionnent généralement à la marge du nécessaire barnum éditorial. Il faut de tout.

Argh, je suis encore parti en roue libre.

TLDR : dans 6 mois, pour la mise à jour de la chronique, on verra qui continuera de parler de Kaiju n°8, cette œuvre jeunesse de science-fantasy !

Dernière modification par Benedick (26/10/2021 14:30:57)


Entretenir la flamme, ce n'est pas vénérer les cendres.

Hors ligne

 

#5 26/10/2021 14:15:22

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Ah, mais l'exposition ne me dérange pas !
Mais comme il n'y a pas de suivi comme tu le soulignes par ailleurs, pour certains articles, ça fait parfois simple présentation/publireportage. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 27/10/2021 17:27:21

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1177

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Bien, me suis payé ce manga. Je reviens vers vous dès que je l'aurai lu... dans deux ou trois millénaires! XD


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#7 28/10/2021 07:32:08

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 2154

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Lu et approuvé smile
Je suis loin d'avoir une analyse aussi poussée que toi, alors je vais faire simple.
J'ai bien accroché aux personnages. Ce trentenaire un peu looser qui cherche à se reprendre en main m'a plu, et le jeune coq qui finalement est plutôt sympa est assez bien campé. A voir l'évolution dans les prochains tomes.
L'idée d'un kaiju à taille humaine qui peut se transformer à volonté est intéressante et donne quelques belles scènes en perspective. Et sur le concept, ça me fait beaucoup penser à SNK. J'imagine que vu l'engouement autour de ce manga, il est difficile de s'en détacher et plutôt intéressant même de s'en approcher.
Après, les scènes de combat sont claires, le dessin agréable et il n'y a pas de temps morts. Du tout bon pour moi. D'ailleurs on l'a pris à la bib pour nos jeunes ados (le créneau qui lit SNK, justement, Demon's Slayer ou Jujutsu Kaisen). Normalement, ça devrait marcher du tonnerre smile


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#8 02/11/2021 17:32:47

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7679
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Lecture plaisante pour ma part, mais le ton est plus humoristique que ce que j'attendais (ce n'est pas forcément un défaut, juste un peu surpris).
Le personnage principal m'a bien plu, à voir comment tout cela va évoluer dans les prochains volumes.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#9 17/12/2021 12:07:33

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 924

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

https://products-images.di-static.com/image/naoya-matsumoto-kaiju-n-8-tome-2/9782820342348-475x500-1.webp

Bon, l'internet moderne parle moins de la série dès le Tome 2. Comme par hasard, comme c'est bizarre.

Pour moi le Tome 2 oriente dans le bon sens (ouf) :

- Un peu plus d'effet d'échelle pour les kaijus, avec une belle séquence qui alterne les tailles démesurées selon les point de vues.

- Le casting dépasse d'emblé le cliché d'une mésentente/bullying qui disparait face au danger : ici les jeunes gens sont plus dans une saine compétition et développe l'esprit d'équipe par affinité.

- Kafka "humain" dégage toujours un certain charisme même quand il est en échec. Son âge n'est pas non plus oublié, c'est pas trop un "faux-vieux". On sent bien que La trentaine c'est un peu "la vieillesse de la jeunesse *" lol

Après, on part clairement sur du long terme avec les multiples rebondissement et le développement des interactions avec les perso mais on a jamais l'impression de se taper de l'exposition ou de la mise en place.

* (la quarantaine c'est "la jeunesse de la vieillesse" )

Dernière modification par Benedick (17/12/2021 12:08:20)


Entretenir la flamme, ce n'est pas vénérer les cendres.

Hors ligne

 

#10 17/12/2021 12:13:11

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Merci pour le rappel ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#11 08/04/2022 13:01:14

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13525
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Et le tome 4 est sorti cette semaine !

https://zupimages.net/up/22/14/wwzs.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#12 11/04/2022 11:02:20

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37365
Site web

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Et encore un très bon tome, mais que ça se lit vite !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 12/04/2022 08:30:37

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 2154

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Commandé pour la bib, j'attends la réception pour le lire avant les adhérents smile


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#14 13/04/2022 10:59:56

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1681

Re: Critique manga ! [Kaiju n°8]

Une série toujours aussi plaisante à suivre avec ces combats qui s'enchaînent vite et bien, les pointes d'humour, et notre héros looser si attachant happy


Memento Mori

Hors ligne

 

Pied de page des forums