Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 05/03/2021 11:54:01

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Le retour de Cédric Ferrand, cette fois chez Alire ! smile
(Et classé en réalisme magique par l'éditeur)

https://nsa40.casimages.com/img/2021/03/05/210305011246472523.jpg

C’est rien qu’une anomalie locale, Jess. Ils ont pas ça à New York ni à Paris. Y’a qu’ici que ça se passe de même. Il y a comme un défaut dans le palpable, et nous autres, on peut exploiter cette défaillance du vrai. Ça paraît ben extraordinaire, mais c’est très terre-à-terre, quand on y pense comme il faut. Moi j’appelle ça du montréalisme magique.
Ainsi parlait Almérique, mon grand-père, le père de mon père. C’est par lui que tout a commencé à déraper, mon histoire comme, peut-être, la vôtre aussi si vous habitez Montréal, voire le Québec tout entier. Parce qu’il en menait large, Almérique, même s’il a toujours gardé profil bas, ce qui faisait l’affaire de ceux qui le connaissaient comme le meilleur homme pour faire arriver les choses, comme on disait autrefois.
Si je vous dis ça, c’est parce que je connais bien le pouvoir d’Almérique puisque j’en ai hérité. Mais contrairement à mon grand-père, qui a été jusqu’à inventer ma grand-mère Rita, je ne tiens pas tant que ça à traficoter le réel – enfin, juste ce qu’il faut pour vivre ma petite vie tranquille et bien ordinaire.
Or, ce n’est pas facile de passer inaperçu quand on est de la lignée d’Almérique, et c’est de ça dont je veux vous parler…


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#2 05/03/2021 16:40:44

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 180

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Salut ,

Je sais que je ne suis pas le plus assidu membre du forum, je n'appprais que quand je dois vendre ma salade.
Mais si vous avez des questions sur le roman ou son contenu (il y a de nombreuses référence québéco-québécoises qui pourraient demander des explications), je suis là.

Hors ligne

 

#3 08/03/2021 13:06:12

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Et moi je suis dessus ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#4 09/03/2021 09:02:26

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Mais Cédric, où étais-tu passé ? tongue Personnellement, j'ai lu Wastburg (que j'ai adoré) et Sovok (un peu moins mais c'est sûrement "l'époque" qui m'attirait moins) et donc j'attendais ton retour depuis un loooonnnggg moment !

C'est déjà sorti ? Et je n'étais même pas au courant ? whistling


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#5 09/03/2021 10:04:30

Aerendhyl
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 609

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

La couverture me fait énormément penser au début du jeu "Fallout 4" du coup, ça m'intrigue énormément. Mais, parce que je me fais cette idée d'un roman se déroulant dans une fausse "amérique" un peu vintage année 50-60, j'ai peur de me tromper complètement neutral


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#6 09/03/2021 10:08:41

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Je ne le vois disponible qu'en démat', c'est normal ? Une sortie est prévue format papier ?
Ou alors j'ai mal cherché ? tongue


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#7 09/03/2021 11:18:59

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Je pense que ça n'a rien à voir avec Fallout. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#8 09/03/2021 11:34:41

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 180

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Ça n'a vraiment rien à voir avec Fallout, c'est au contraire ancré dans un Québec très réel.

Ce n'est disponible qu'au format numérique pour le moment en France car l'éditeur est québécois. Des exemplaires papier devraient arriver.

La Librairie du Québec à Paris est un bon moyen de se procurer des livres québécois.

Hors ligne

 

#9 09/03/2021 12:40:52

Yksin
Gatsu
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4973
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Ah cool, je suis de la vieille école, pour moi un livre c'est du papier (sauf pour certains scans de manga mais chhuuutt tongue)


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : La Planète Géante
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#10 19/07/2021 11:48:39

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13202
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#11 19/07/2021 12:21:29

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Dans un registre encore différent comme je le dis dans la chronique, je trouve que Cédric fait mouche. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#12 19/07/2021 15:48:11

Aerendhyl
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 609

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Intrigué par le roman suite à la chronique. Et toujours aussi intrigué par la couverture. Je crois que je me laisserais tenter.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#13 19/07/2021 15:54:39

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1816
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Tiens, je l'ai lu il n'y a pas longtemps, celui-ci ! Commandé à la Librairie du Québec, justement (une librairie très dangereuse, au passage : vous venez pour un bouquin, vous ressortez avec trois autres venus de coins du monde et de cultures dont vous ignoriez tout le matin en vous levant - bref, c'est chouette). Je remets l'avis que j'avais pondu ailleurs il y a quelques jours :

"J'ai terminé il n'y a pas longtemps Mon Almérique à moi de @édric Ferrand, que j'ai fait venir à grand frais du Québec (parce que je n'ai toujours pas été fichu de me mettre aux livres numériques). Eh bien je n'en suis pas mécontent : j'ai retrouvé la plume de Ferrand avec son approche du monde qui montre toujours les trucs déglingués, qui marchent pas bien, les petits défauts et les arrangements qui tachent un peu, ses personnages qui triment pour s'en sortir et se donnent des airs experts et désillusionnés mais sans sombrer dans le désespoir parce que l'auteur les aime bien quand même (ce qui tombe bien, sinon des bouquins comme Sovok n'auraient pas réussi à me plaire jusqu'au bout)... mais tout ça prend une forme, un ton, une saveur et finalement un visage bien différents dans ce nouveau roman, situé à Montréal et qui se définit lui-même très bien comme du "montréalisme magique".
A travers les souvenirs du personnage principal, on retrace la vie de son oncle Almérique, qui est aussi dans les petits arrangements, mais avec la réalité elle-même. Sans en avoir l'air, petit à petit, on glisse tout doucement de la tranche de vie de bureau à un truc qui frise la fantasy urbaine, mais avec assez de subtilité et d'habileté pour qu'on reste les pieds bien dans le réalisme et que, du coup, le résultat reste surprenant et magique au sens fort du terme (c'est-à-dire pas une liste de sorts connus et éculés, mais des manips incertaines à souhait).
Je recommande, et j'aurais tendance à le ranger quelque part entre le réalisme doucement comique et un brin onirique à la Wes Anderson ou Mia Couto et la fantasy urbaine façon Le Dernier Magicien de Megan Lindholm."

J'ajoute que j'avais aussi lu Sovok il y a quelques mois et que j'avais beaucoup apprécié l'originalité de l'intrigue et le mélange entre anticipation déglinguée et tranche de vie quotidienne. Ça aurait pu être sombre et désespérée, mais Ferrand aime ses personnages autant qu'il les place dans la mouise, ce qui fait que ça ne l'est pas.

Dernière modification par Tybalt (19/07/2021 16:20:17)

Hors ligne

 

#14 19/07/2021 16:13:54

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 180

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Merci à vous, Tybalt et Gillossen, ça me fait extrêmement plaisir comme retour.
Vous faites partie d'un club assez sélect, quand même, car des lecteurs de France, ce bouquin n'en a vraiment pas bézef.

Hors ligne

 

#15 19/07/2021 16:23:41

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1816
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Pour la version papier, les frais de port piquent, c'est sûr. Je ne l'aurais pas commandé si je n'avais pas déjà lu et apprécié tes précédents livres (et si ma bibliophilie ne m'avait pas poussé à acquérir un bouquin des éditions Alire pour compléter ma bibliothèque de SFFF, vu que je ne possédais encore aucun livre de cet éditeur). Mais le livre est aussi disponible en numérique, il me semble.

Il y a clairement des allusions à la culture québécoise que je n'ai pas saisies et quelques québécismes plus ou moins obscurs, mais ça ne m'a pas vraiment gêné à la lecture. Pas plus que dans l'univers de fantasy moyen, en tout cas big_smile Et j'ai trouvé l'approche vraiment originale dans son mélange étroit entre la pensée magique de la vie quotidienne, frisant les croyances naïves ésotéristes, et le fantastique/merveilleux qui se met en place progressivement.

Dernière modification par Tybalt (20/07/2021 07:45:08)

Hors ligne

 

#16 19/07/2021 21:16:10

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 180

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Les frais de port deviennent vraiment handicapant. J'ai envoyé un exemplaire à un ami parisien, ça m'a coûté plus cher que la valeur du livre.

Ce livre était trop québéco-centré pour ça, mais pour mes prochains titres, je vais essayer de faire collaborer Alire et un éditeur français pour que chacun couvre sa partie de la francophonie.

Car avant c'était ridicule pour moi de ne pas être édité dans le pays où je vis, mais maintenant c'est absurde de ne pas être accessible dans le pays où mon lectorat m'a permis de grandir.

Si tu veux des explications sur des sujets que tu n'as pas saisis, n'hésite pas, hein. Je comprends tout à fait que mes allusions à Guy Nadon te soient passées au-dessus de la tête. ;o)

Hors ligne

 

#17 20/07/2021 10:50:23

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Chouette de voir que je ne suis pas tout seul par ici du coup ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#18 29/07/2021 03:20:01

Ys
Compagnon des Devoirs
Lieu: Saint Emilion
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 1549
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

J'ai véritablement adoré Wastburg, je n'ai pas encore lu Sovok que j'ai acheté à sa sortie, et ma liste de lecture n'avance pas, mais j'apprécie vraiment de voir Cédric toujours attentif à ses lecteurs ici... smile


Hurin, désespéré resta debout devant les murailles muettes d'Echoriath. A l'ouest, le soleil perça les nuages et tacha de rouge ses cheveux blancs. Alors, seul dans le désert, il pleura à grands cris, ne se souciant pas d'être entendu, il maudit ce pays sans pitié et grimpa finalement sur un rocher pour s'écrier d'une voix forte, tourné vers Gondolin:
- Turgon, Turgon, souviens toi du Marais de Serech! O Turgon, n'entends tu rien derrière tes remparts?
Mais il n'y eut comme réponse que le bruit du vent dans les herbes sèches.
- Elles avaient la même voix à Serech au crépuscule, dit Hurin.

Le Silmarillion

Hors ligne

 

#19 01/08/2021 23:11:49

Cédric Ferrand
Istar
Lieu: Montréal
Date d'inscription: 02/08/2011
Messages: 180

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

Ys a écrit:

J'ai véritablement adoré Wastburg, je n'ai pas encore lu Sovok que j'ai acheté à sa sortie, et ma liste de lecture n'avance pas, mais j'apprécie vraiment de voir Cédric toujours attentif à ses lecteurs ici... smile

Elbakin a été la première communauté à soutenir Wastburg, alors j'essaye d'avoir un peu la reconnaissance du ventre.

Hors ligne

 

#20 02/08/2021 13:23:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36533
Site web

Re: Critique ! [Mon Almérique à moi - Cédric Ferrand]

On essaie de faire dans la continuité ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

Pied de page des forums