Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#301 24/06/2021 11:16:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37213
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Bon, ça fait deux mois maintenant, et sauf oubli récent de ma part, la situation ne bouge toujours pas vraiment, on dirait.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#302 24/06/2021 11:37:19

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 1117

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Pas vraiment non... Je vois passer des commentaires sous leurs publications, mais (sans surprise) aucune réponse. En revanche le poste de community manager doit toujours être vacant, j'ai revu passer l'annonce il y a quelques jours !


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#303 25/06/2021 11:02:29

Curunir
Istar
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 184
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Il se passera peut être pas mal de temps avant que cela évolue. Je n'ai pas bien suivi l'affaire mais Warren Ellis qui a été mis en cause il y a un an viens de sortir du silence en présentant vaguement (a mon sens) des excuses. C'est long, c'est probablement opportuniste car cela coïncide avec la com d'un nouveau projet... Mais c'est enfin une réponse.

Ellis a une carrure médiatique autrement plus importante que Marsan surtout depuis le succès de l'adaptation de the boys donc il est probable que Marsan et Bragelonne continuent dans leur politique abjecte de l'autruche mais on a un exemple où le temps et le refus de l'oubli peuvent obtenir une réponse.

https://twitter.com/CommisDesComics/sta … 08321?s=19

Hors ligne

 

#304 25/06/2021 11:53:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37213
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Ah, tout à fait pour Ellis. hmm


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#305 25/06/2021 15:31:43

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7357

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Curunir a écrit:

Il se passera peut être pas mal de temps avant que cela évolue. Je n'ai pas bien suivi l'affaire mais Warren Ellis qui a été mis en cause il y a un an viens de sortir du silence en présentant vaguement (a mon sens) des excuses. C'est long, c'est probablement opportuniste car cela coïncide avec la com d'un nouveau projet... Mais c'est enfin une réponse.

Ellis a une carrure médiatique autrement plus importante que Marsan surtout depuis le succès de l'adaptation de the boys donc il est probable que Marsan et Bragelonne continuent dans leur politique abjecte de l'autruche mais on a un exemple où le temps et le refus de l'oubli peuvent obtenir une réponse.

https://twitter.com/CommisDesComics/sta … 08321?s=19

Juste pour préciser, sans rien enlever à la pertinence de ton post : Ellis n'a rien à voir avec The Boys, qui est un comics de Garth Ennis. Ellis est plus connu pour Transmetropolitan ou Hellblazer. Plus récemment, il a scénarisé la série Castlevania et les allégations à son encontre sont peut-être la raison de l'arrêt de la série à la saison 4.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#306 26/06/2021 09:53:45

Curunir
Istar
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 184
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Ah effectivement j'ai confondu avec Garth. Toutes mes excuses à lui. happy

Hors ligne

 

#307 01/07/2021 07:55:10

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13461
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Bilan de l'enquête/sondage de Livres Hebdo :

https://www.lemonde.fr/societe/article/ … _3224.html


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#308 06/07/2021 17:20:40

Gobliiins
Apprenti
Date d'inscription: 10/05/2021
Messages: 33

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Un début.

Stéphane Marsan quitte ses...

Dernière modification par Gobliiins (06/07/2021 17:26:10)


"Personne ne t'a demandé d'écrire un roman."
                                                 Alison Lurie

Hors ligne

 

#309 06/07/2021 17:48:07

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 1117

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

C'est même bien plus qu'un début ! smile Bragelonne, ses auteur.ices et le monde de l'édition se porteront mieux sans lui.


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#310 06/07/2021 20:10:12

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1674

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Je suis tellement joie et bonheur ! Les victimes ont été prises au sérieux, les choses bougent enfin !

*danse de la joie partout dans l'appart*


Memento Mori

Hors ligne

 

#311 06/07/2021 20:53:59

Anna
Istar
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 196

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

mon coté blanc hétéro d'oppresseur privilégié prolétaire m'empêche de m'épanouir dans tant de bienveillance aussi crasse et vil que celle que vous combattez.
Twitter macht frei comme disait l'autre !

Je ne reviens pas pour contre-argumenter sur le "fond" de cette intervention.
Deux remarques, en revanche : en lisant attentivement l'article d'Actualitté, on apprend que ce ne sont nullement les témoignages des jeunes femmes qui ont eu à subir l'attitude de M. Marsan qui provoquent son éviction (aucune plainte n'a été déposée), mais un audit interne, commandité bien en amont par le groupe Hachette, concluant au climat délétère de l'entreprise dû au comportement de M. Marsan en tant que directeur de publication. Bien sûr, les témoignages ont sans doute exacerbé une situation préexistante, mais on apprend, par exemple, que M. Marsan a fait pression sur ses employés pour empêcher une communication des salariés visant à se désolidariser de leur directeur, bloquer les interpellations sur les RS, entre autres.
Ensuite (mais bien sûr, c'est de la provocation bien calculée et bien connue de ce genre de messages), il est particulièrement ignoble et indécent de citer ici les mots du camp d'extermination d'Auschwitz où ont été gazés des centaines de milliers de femmes, d'hommes et d'enfants juifs.

Dernière modification par Anna (06/07/2021 20:54:41)

Hors ligne

 

#312 06/07/2021 22:06:24

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2801
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Bon bin une chose est sure : on n’aura plus les réponses de Marsan aux questions aux éditeurs de chaque année !

Par contre remplacé par un expert-comptable si j’ai bien suivi ?


- Vous ne pouvez pas attaquer l'armée nadire à vous trois, déclara Harokas.
- Que proposes-tu ?
- A quatre, ce serait plus équilibré.

Hors ligne

 

#313 06/07/2021 22:12:31

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3624
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Edit modération :

Message de Piou-oi-oi effacé pour cause d'évocation de camp de concentration bien connu de tout un chacun.

Concernant son auteur, si jamais tu repasses ici : Nonobstant le côté provoc' de ton message, tu aurais gagné en clarté à argumenter tes propos, plutôt qu'à simplement chercher l'agressivité. On ne va pas empêcher les gens de parler, par contre on est obligés de sévir quand les messages ressemblent plus à des attaques gratuites dénuées de toute volonté de discuter. 

Hors ligne

 

#314 06/07/2021 23:23:51

Piou-oi-oi
Invité

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Soit, je m'attendais à des retours rapides.
Alors je vais être aussi concis que possible :

1er point : le harcèlement, l'intimidation, etc c'est mal. J'en conviens bien volontiers et je ne cherche pas à me faire l'avocat de mr Marsan.

2nd point : mr Marsan bénéficie des memes droits que tout un chacun. La présomption d'innocence en tout premier lieu.

3ème point : j'assume parfaitement ma référence à un slogan, et non pas au lieu auquel il est associé, même s'il est aujourd'hui impossible de les dissocier, j'en conviens également. Mais j'y reviendrais...

Alors : aujourd'hui je souhaite me désinscrire d'elbakin.net car il y flotte un sentiment que je trouve nauséabond et auquel je refuse d'être associé.
Si les différentes accusations à l'encontre de mr Marsan s'avèrent fondés, son depart est une bonne chose.
Mais comment peut-on se réjouir, voir carrément jubiler du départ d'une personne suite à des pressions internes/harcèlement sur les divers réseaux sociaux ? Alors qu'au jour d'aujourd'hui aucune plainte n'a été déposé (oui oui c'est dur d'engager des actions en justice, je ne le nierais pas. Mais c'est une part de lâcheté également : "on lache le  morceau et on compte sur la vindicte populaire pour faire le boulot de la justice".) J'imagine que c'est plus compliqué que ça et que les personnes ayant témoigné ne souhaitaient pas nécessairement que les choses prennent cette tournure. Il n'empêche que...
Alors certes, j'ai moi-même tendance à plutot croire les potentiels "victimes" que mr Marsan, il n'empêche que je ne travail pas dans la justice, et bon nombres de personnes ici et ailleurs non plus. Mon avis je l'ai, mais j'ai vraiment autre chose à foutre que de chercher comment couler Bragelonne/Marsan en boycottant etc ou en harcelant le chargé de com' sur les RS.

Cette chasse aux sorcières m'insupporte et je le redis : quand on utilise les "armes de l'ennemi", on devient par défaut cet ennemi.
Je n'oblige personne à approuver, c'est mon point de vue.

Laissez donc la justice faire son travail et si personne n'engage de plainte, c'est que le rôle de victime est relativement confortable tant qu'il ne faut pas l'assumer. Encore une fois, ce n'est que mon point de vue.

Je vous rappelle également que les victimes mentent comme tous le monde, personne n'a oublié ce prof qui n'est jamais rentré chez lui à cause d'accusations qui se sont avérés mensongères par la suite...
Mais faire le lien entre les deux affaires serait de très mauvaise foi, c'est simplement pour rappeler ce principe tout bête : présomption d'innocence.
Même si dans ce cas-ci, tous le monde semble être d'accord, on a le droit de s'indigner, c'est naturel même, mais moi, je refuse d'être le bourreau qui coupe la tête avant le verdict....

Pour revenir brièvement sur mes propos "horribles" je le redis : Twitter rend libre.
Les agressions, c'est en direct qu'il faut intervenir, sur son clavier c'est du vent. Du vent qui donne bonne conscience, du vent qui part d'un bon sentiment mais du vent quand même.
Si vous voulez lutter concrètement contre le sexisme, le harcèlement etc c'est dans la vraie vie qu'il faut non pas agir mais empêcher.
Si je ne l'ai peut-être pas vu ici, on voit ici et là des "je savais" "j'ai vu".
Et bah c'est bien, bonne observation. Moi je te vois comme un complice et non pas un témoin qui a peur des représailles. Question de point de vue, encore une fois.

On peut discuter ? Alors pourquoi avoir supprimé l'intégralité de mon message et pas seulement la partie trop "abjecte" ?

Ça n'en reste pas moins un adieu, ce genre de débat est voué à la stérilité.
Attendez juste avant de jouer les juges et les bourreaux...

 

#315 07/07/2021 07:59:29

Anna
Istar
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 196

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Par contre remplacé par un expert-comptable si j’ai bien suivi ?

Pour la direction (administrative)  seulement. Pour la direction de publication, c'est Mme Renault Deslandes :

Claire Renault Deslandes, née en 1976, est diplômée du DUT Information-Communication de l’IUT Paris Descartes, et titulaire du Master 2 Droit, Économie et Gestion de l’audiovisuel, parcours marketing et Distribution de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Elle a débuté sa carrière aux éditions Baleine en 1997, en tant qu’assistante d’édition et directrice d’une collection de science-fiction. Après avoir travaillé aux éditions Cursives, Plon et Perrin, puis en tant qu’éditrice free-lance et directrice d’ouvrages pour des éditeurs de littérature, de théâtre et de manga, elle a rejoint le groupe Bragelonne en 2006 en tant que Directrice des traductions. En parallèle, elle a été directrice d’ouvrage et associée fondatrice des éditions Delpierre.

Au sein du groupe Bragelonne, elle a assuré la direction de Milady Graphics dès 2009, la Direction éditoriale groupe en 2010, puis la Direction de la publication numérique groupe en 2012, à laquelle se sont ajoutés le développement du pôle Jeux, puis la Direction de la Publication pour le pôle Image (Jeunesse, Comics, Manga et illustrés) en 2017.

Edit : Désolée, je n'avais pas vu la news du site, du coup mon message fait doublon.

Dernière modification par Anna (07/07/2021 08:07:10)

Hors ligne

 

#316 07/07/2021 08:09:05

S'ren
Vala
Lieu: Dans les nuages
Date d'inscription: 21/04/2021
Messages: 310

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Gilthanas a écrit:

Bon bin une chose est sure : on n’aura plus les réponses de Marsan aux questions aux éditeurs de chaque année !

Par contre remplacé par un expert-comptable si j’ai bien suivi ?

Oui, ça m'a interpellée aussi... Pour être dans la profession (sans être allée jusqu'à l'expertise, j'avais suivi le stage), je m'interroge fortement quant à ce choix d'un Expert-Comptable ; les règles de conflits d'intérêts sont vraiment strictes.
Cela voudrait donc dire, si mes souvenirs de cours sont bons, que ce Monsieur ne gère absolument pas les comptes du groupe, et qu'il ne doit pas certifier les comptes. Enfin j'imagine que s'il est nommé c'est qu'ils ont pris toutes leurs précautions d'abord.


A titre perso, je me réjouis de la démission de Marsan. La manière dont il avait exercé son droit de réponse me l'avait rendu très antipathique. Je vais pouvoir envisager d'arrêter mon boycott ; réponse de Bragelonne il y a bien eu, même si elle a été plutôt tardive.
Alors oui @Piou-oi-oi, même si je ne pense pas que tu liras mon message, je me réjouis de son départ, et oui, je juge la personne sur les témoignages lus et les sentiments qu'ils m'ont inspirés. Le fond du problème pour moi, c'était l'absence de réponse de Bragelonne tout entier, qui laissait sous-entendre un soutien, ou du moins une absence d'enquête. Aujourd'hui c'est résolu, et cet homme peut bien faire ce qu'il veut désormais, je m'en fiche.

Je ne rentrerais pas plus dans une argumentation, que je trouve aussi stérile que toi, sauf pour dire que cet état de fait, je l'assume, même si ça peut faire de moi "une mauvaise personne". wink


"Nous sommes faits de l'étoffe dont sont tissés les vents " La Horde du Contrevent
"Je suis coureuse de route et chien de guerre" Les seigneurs de Bohen

Hors ligne

 

#317 07/07/2021 08:17:36

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: Là! Lala la là! Lalalalalala
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1827

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Piou-oi-oi a écrit:

Soit, je m'attendais à des retours rapides.
Alors je vais être aussi concis que possible :

1er point : le harcèlement, l'intimidation, etc c'est mal. J'en conviens bien volontiers et je ne cherche pas à me faire l'avocat de mr Marsan.

2nd point : mr Marsan bénéficie des memes droits que tout un chacun. La présomption d'innocence en tout premier lieu.

3ème point : j'assume parfaitement ma référence à un slogan, et non pas au lieu auquel il est associé, même s'il est aujourd'hui impossible de les dissocier, j'en conviens également. Mais j'y reviendrais...

Alors : aujourd'hui je souhaite me désinscrire d'elbakin.net car il y flotte un sentiment que je trouve nauséabond et auquel je refuse d'être associé.
Si les différentes accusations à l'encontre de mr Marsan s'avèrent fondés, son depart est une bonne chose.
Mais comment peut-on se réjouir, voir carrément jubiler du départ d'une personne suite à des pressions internes/harcèlement sur les divers réseaux sociaux ? Alors qu'au jour d'aujourd'hui aucune plainte n'a été déposé (oui oui c'est dur d'engager des actions en justice, je ne le nierais pas. Mais c'est une part de lâcheté également : "on lache le  morceau et on compte sur la vindicte populaire pour faire le boulot de la justice".) J'imagine que c'est plus compliqué que ça et que les personnes ayant témoigné ne souhaitaient pas nécessairement que les choses prennent cette tournure. Il n'empêche que...
Alors certes, j'ai moi-même tendance à plutot croire les potentiels "victimes" que mr Marsan, il n'empêche que je ne travail pas dans la justice, et bon nombres de personnes ici et ailleurs non plus. Mon avis je l'ai, mais j'ai vraiment autre chose à foutre que de chercher comment couler Bragelonne/Marsan en boycottant etc ou en harcelant le chargé de com' sur les RS.

Cette chasse aux sorcières m'insupporte et je le redis : quand on utilise les "armes de l'ennemi", on devient par défaut cet ennemi.
Je n'oblige personne à approuver, c'est mon point de vue.

Laissez donc la justice faire son travail et si personne n'engage de plainte, c'est que le rôle de victime est relativement confortable tant qu'il ne faut pas l'assumer. Encore une fois, ce n'est que mon point de vue.

Je vous rappelle également que les victimes mentent comme tous le monde, personne n'a oublié ce prof qui n'est jamais rentré chez lui à cause d'accusations qui se sont avérés mensongères par la suite...
Mais faire le lien entre les deux affaires serait de très mauvaise foi, c'est simplement pour rappeler ce principe tout bête : présomption d'innocence.
Même si dans ce cas-ci, tous le monde semble être d'accord, on a le droit de s'indigner, c'est naturel même, mais moi, je refuse d'être le bourreau qui coupe la tête avant le verdict....

Pour revenir brièvement sur mes propos "horribles" je le redis : Twitter rend libre.
Les agressions, c'est en direct qu'il faut intervenir, sur son clavier c'est du vent. Du vent qui donne bonne conscience, du vent qui part d'un bon sentiment mais du vent quand même.
Si vous voulez lutter concrètement contre le sexisme, le harcèlement etc c'est dans la vraie vie qu'il faut non pas agir mais empêcher.
Si je ne l'ai peut-être pas vu ici, on voit ici et là des "je savais" "j'ai vu".
Et bah c'est bien, bonne observation. Moi je te vois comme un complice et non pas un témoin qui a peur des représailles. Question de point de vue, encore une fois.

On peut discuter ? Alors pourquoi avoir supprimé l'intégralité de mon message et pas seulement la partie trop "abjecte" ?

Ça n'en reste pas moins un adieu, ce genre de débat est voué à la stérilité.
Attendez juste avant de jouer les juges et les bourreaux...

Enfin un contrepoids à la vindicte populaire.
Même si je ne suis jamais intervenu sur ce sujet (et je ne le ferai pas plus que ce post), je suis d'accord avec Piou.
Il n'y a pas les gentils d'un côté et les méchants de l'autre.
Marsan est peut-être un sala…, mais pour le moment peut-être seulement. Wait end see avant le bûcher.daz


La Bourgogne, ça vous gagne !

Hors ligne

 

#318 07/07/2021 09:34:40

Romain d'Huissier
Ta'veren
Lieu: Reims
Date d'inscription: 28/09/2015
Messages: 218
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Mais comment peut-on se réjouir, voir carrément jubiler du départ d'une personne suite à des pressions internes/harcèlement sur les divers réseaux sociaux ?

Tu as lu le post d'Anna qui dément totalement ce que tu viens d'écrire ? Ou tu ne prends que ce qui t'arrange ?

Hors ligne

 

#319 07/07/2021 09:38:20

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6630
Site web

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Piou-oi-oi a écrit:

3ème point : j'assume parfaitement ma référence à un slogan, et non pas au lieu auquel il est associé, même s'il est aujourd'hui impossible de les dissocier

Si tu es conscient du problème, pourquoi tenter le diable ? Et tu t'étonnes que ton message qui a atteint le point Goodwin saute ? Alors oui, on peut discuter, mais cela présuppose que chacun y mette du sien lorsqu'il écrit et évite de jouer au troll.


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#320 07/07/2021 10:05:54

Piou-oi-oi
Invité

Re: Sexisme et harcèlement dans l'édition

Que ça vienne de Bragelonne ou d'Hachette, ça n'en reste pas moins des pressions internes.
Je ne crois pas avoir lu qu'il avait été démis de ses fonctions mais qu'il les quittait.
Tu ne comprends que comme ça t'arrange ?!

Parce qu'il n'y a pas de problème. Je ne culpabilise pas sur des événements auxquels je n'ai pas participé, je n'en fais pas l'apologie, je n'accuse pas non plus qui que ce soit d'être un ss en puissance.
Je dis que les RS et Twitter sont un parfait outil du fascisme moderne. Il suffit de s'y pointer avec un son différent de cloche que la majorité pour revenir avec un sac plein de -isme et -phobe.
La partie horrible de mon message est toujours visible dans la citation d'Anna.
Il suffisait de supprimer ces 6 mots et basta.

On peut tout dire, tant que ça va dans le sens de la majorité.
Twitter rend libre, que ça vous plaise ou pas.

 

Pied de page des forums