Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 24/03/2020 13:27:38

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13202
Site web

Re: Astérix !


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#22 30/03/2021 12:38:53

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13202
Site web

Re: Astérix !

https://nsa40.casimages.com/img/2021/03/30/21033001592833237.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#23 30/03/2021 13:07:10

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: Somewhere in Time
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1782

Re: Astérix !

Et comme tous les 2 ans maintenant, même si ça n'a plus vraiment la même saveur, j'en serai. smile

Par contre la couv', bof.


La Bourgogne, ça vous gagne !

Hors ligne

 

#24 31/03/2021 17:00:54

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1816
Site web

Re: Astérix !

J'aime beaucoup la police du titre. Le dessin est amusant, mais il est provisoire, donc tu seras peut-être satisfait par le définitif.
Le sujet m'intrigue. D'un côté, j'adore les récits de voyages lointains antiques. De l'autre, les apparitions de créatures légendaires ou mythologiques dans Astérix jusqu'à présent ne m'ont jamais paru convaincantes (je garde un goût de gâchis dans la bouche depuis la brève apparition de l'Atlantide et de son bestiaire complètement déplacé dans La Galère d'Obélix).

Hors ligne

 

#25 23/10/2021 21:45:17

terriblius69
Expert ès calamités
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 25/11/2003
Messages: 349

Re: Astérix !

Personne ne l'a lu ?
Moi, je lui ai mis la main dessus avant qu'on le catalogue et le mette à disposition du public (j'aime mon métier smile), j'ai bcp aimé. Dans la lignée des derniers, que j'avais déjà bien aimé. J'ai eu quelques éclats de rire avec des références ou des noms de Romains ou Sarmates bien sentis, pas mal de sourires et surtout, je trouve que les thèmes abordés sont d'actualité. Certes, on reste sur du 48 pages, l'intrigue principale est un peu en dedans et ne va pas chercher bien loin mais ce n'est pas ce que je demande à un Astérix. En plus, j'aime bien le dessin de Conrad, très proche de l'original pour mon œil pas du tout averti cool Un bon moment en résumé.


A touché le fond mais creuse encore.

Hors ligne

 

#26 24/10/2021 10:32:09

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1816
Site web

Re: Astérix !

Lu et bien aimé aussi. J'ai trouvé le principe de l'intrigue principale (autour du griffon) ingénieux et surtout plutôt bien documenté, que ce soit sur les peuples et les légendes décrites (il y a un brin d'Hérodote) ou dans le rebondissement final (qui peut paraître improbable mais se base aussi sur de vraies hypothèses). Mais je suis subjectif là-dessus, puisque j'ai travaillé sur ce genre de mythe pendant mes études et que je garde un gros faible pour ce domaine.

Spoiler:

Il y a eu des archéologues pour supposer que le mythe du griffon aurait pu être inspiré par des découvertes de fossiles de dinosaures pendant l'Antiquité. A mes yeux ça ne suffira jamais à expliquer l'apparition du mythe, qui, comme les études mythologiques l'ont montré, s'enracine dans des systèmes de croyances plus vastes et plus anciens. Mais on a des exemples de textes antiques (Hérodote, encore) qui montrent des découvertes d'ossements qui semblent avoir été en réalité des fossiles, et qui viennent alimenter des croyances préexistantes sur les géants etc. Donc c'est un facteur d'explication crédible. Et, en plus, le scénario de l'album montre ça de manière nuancée, donc je trouve que ça fonctionne très bien.

Mais j'ai apprécié cet aspect documenté. Vu le traitement passablement désinvolte du surnaturel mythologique dans les derniers albums d'Uderzo (comme La Rose et le glaive où d'un coup, pouf, on voit un dragon dans un coin de case à la fin en passant, et La Galère d'Obélix où on découvre d'un coup l'Atlantide avec des créatures surnaturelles en plein jour), qui m'avait paru complètement "anticlimax" et pas forcément très cohérent avec les albums scénarisés par Goscinny, je suis content de voir qu'on revient à un traitement plus nuancé de ce type de thème.

Je trouve aussi que le nom du supposé auteur grec est bien drôle et joliment trouvé :

Spoiler:

Trodexès de Collagène, c'est tellement crédible que pendant quelques instants j'ai eu envie de le chercher sur Wikipédia avant de comprendre le jeu de mots big_smile

Le traitement des personnages m'a globalement satisfait, en particulier Obélix, pour lequel le scénariste semble avoir un faible (il est déjà bien développé dans les derniers albums). Un peu déçu par le rôle limité joué par Panoramix, qui est mon personnage préféré, mais au moins on le voit et il y a quelques bons gags qui l'impliquent.

Pas mal de personnages secondaires sont plutôt amusants, notamment les Romains, dont les deux aventuriers mais aussi les légionnaires qui sont sympathiques en diable.

Quant au dessin, il me paraît très convaincant. Vu les contraintes énormes qui ont pesé sur le dessinateur, censé se couler complètement dans l'imitation d'Uderzo, je trouve qu'il s'en sort très bien, et qu'il arrive quand même à bien s'approprier l'univers visuel de la BD. Je n'aurais pas été contre un changement de style plus franc, comme pour d'autres séries comme les Spirou et Fantasio par exemple, mais le marketing étant ce qu'il est... En tout cas le dessinateur s'en sort bien, chapeau à lui.

Du côté de ce qui va moins :

- Les personnages féminins sont, bon, ce n'est pas franchement mauvais, mais comment dire ? Disons que, dans les dialogues, les actions, etc. ça va bien, mais leur apparence assez caricaturale (une cape en fourrure rose, vraiment ?) m'a rappelé les travers des derniers Uderzo dans ce domaine (La Rose et le Glaive, encore : oui, ça a été un traumatisme, et pourtant j'étais petit quand je l'ai lu...). Disons que l'album ménage un genre d'entre-deux en puisant dans les codes visuels utilisés pour des personnages comme Falbala, avec cette fois-ci un personnage qui semble faire allusion à Dalida, et d'autres personnages moins caricaturaux qui m'ont davantage intéressé.

- Plusieurs éléments de l'intrigue passent avec beaucoup de légèreté sur ce qui devrait être de sérieux motifs d'inquiétude pour les deux héros, si on en juge par ce qui se passait dans les albums précédents :

Spoiler:

Normalement, Astérix, Obélix et Panoramix ne quittent pas le village tous les trois en même temps pour de longs voyages, car cela laisse le village sans défense (ou alors il faut prévoir un sacré stock de potion magique).

Le fait de ne plus avoir de potion qui fonctionne devrait davantage gêner Astérix. Dans Astérix chez les Bretons, ça contribuait pas mal à l'intensité dramatique, avec un Astérix momentanément plus vulnérable. Là, pas de souci, ça change rien....

Du coup, je trouve qu'on y perd beaucoup en intensité dramatique. D'autant que :

Spoiler:

Le voyage jusque chez les Sarmates depuis la Gaule est extrêmement long, mais, format 48 pages oblige, on prend les héros alors qu'ils arrivent déjà sur le territoire des Sarmates, et on ne voit pas non plus le retour. Ça se comprend, mais entre ça et le fait que les héros ne courent pas vraiment de dangers sérieux pendant l'album, ça fait ressembler cette lointaine expédition à une petite promenade de santé. Dommage, vu le potentiel d'un pareil voyage. Mais le manque d'intensité dramatique était déjà un défaut d'albums plus anciens du temps de Goscinny. Astérix reste davantage tourné vers l'humour que vers l'aventure épique et sérieuse.

Enfin, on pourra trouver un peu faciles certains jeux de mots faisant allusion à la pandémie. De ce point de vue, Astérix est davantage concurrencé qu'avant par des séries récentes du type Silex and the City ou 50 nuances de grec. Mais j'ai tout de même trouvé qu'il y avait de bons gags.

- Moins gênant, mais on voyait quand même un peu trop la ficelle : le coup d'Idéfix qui va fricoter avec des amis canidés pendant une bonne partie de l'aventure. Tiens tiens, juste au moment où l'éditeur lance une série spin-off sur Idéfix avec d'autres personnages de chiens, c'est bien commode, quand même. Hum. J'espère que les impératifs des séries dérivées ne vont pas commencer à trop peser sur la série principale, je n'aimerais pas ça.

Il me faudra du recul pour voir ce qui restera marquant ou non, mais, à chaud, c'est mon second album préféré par Ferry et Conrad après Le Papyrus de César, et il achève de me conforter dans l'idée que ces successeurs ont réussi à réinstaller la série sur de bons rails après les tout derniers albums d'Uderzo qui étaient très mauvais à mon goût.

Dernière modification par Tybalt (24/10/2021 10:38:26)

Hors ligne

 

#27 24/10/2021 21:43:25

terriblius69
Expert ès calamités
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 25/11/2003
Messages: 349

Re: Astérix !

Tiens, un jeu de mots que j'ai loupé et pourtant, j'ai essayé de faire attention.
Je ne suis pas aussi pointu dans l'analyse mais je te rejoins sur l'intrigue et le manque d'enjeu. Comme je le disais, on ne demande pas à un Astérix la même chose qu'un Erikson mais oui, niveau intensité dramatique, on frise le zéro.
Sur les femmes, en effet, on est dans l'actu en voulant décrire un peuple avec des femmes fortes, guerrières mais en fait, dès qu'Astérix propose un plan

Spoiler:

tu as un perso dont j'ai zappé le nom qui dit que la solution viendra d'un petit guerrier gaulois et elles suivent comme des moutons. Du coup, pas très crédible, les femmes fortes

. Enfin, ce sont des détails, dans l'ensemble, ça reste très bon avec des gags de qualité. Je trouve que la reprise par Conrad/Ferri me fait un peu penser à celle de Lucky Luk par Gerra/Achdé et plus récemment Jul/Achdé. Difficile de passer après les créateurs mais ces duos ne s'en tirent pas si mal...


A touché le fond mais creuse encore.

Hors ligne

 

#28 25/10/2021 13:13:40

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 2027

Re: Astérix !

Je viens de le finir et je n'ai pas boudé mon plaisir.
Je vous rejoins tous deux sur les faiblesses mentionnés dans vos messages et sur le scénar très léger. Mais bon, comme tu le relèves, c'est un format 48 pages. Et ça reste aussi une BD jeunesse humour et aventure.
De mon côté, je trouve que le duo Ferri / Conrad marche de mieux en mieux. Les premiers albums étaient loin d'être mauvais, mais forçaient trop le trait à mon goût. La surenchère de gags et de jeux de mots nuisait considérablement à l'histoire et n'apportait rien de plus, sinon peut-être passer pour un âne si on ne saisit pas les allusions (qui pour la plupart étaient, en plus, loin d'être subtiles).

Ici, j'ai trouvé que c'était effectivement plus léger. Ils gardent une certaine affinité avec l'humour filé (les Scythes sont terribles) mais ils sont moins insistants. Alors que même dans la Fille de Vercingétorix, j'avais été embêté sur certaines cases où on sent la volonté de forcer le rire du lecteur à tout prix. Là ça passe mieux et c'est tout de même plus agréable.

Pour moi, ça fait le taf. On revient sur du bon Astérix. A mon sens on commence à se rapprocher de l'écriture de Goscinny et ça fait plaisir.


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

Pied de page des forums