Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#3101 09/12/2020 16:12:49

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35434
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Cobra Kai! Cobra Kai! Cobra Kai!

https://www.youtube.com/watch?v=LcDQqGJG8pA


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3102 09/12/2020 16:26:36

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3372
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Never dies ! Never dies ! Never dies !

Hors ligne

 

#3103 17/12/2020 20:52:39

Renardeau
Chapardeuse de fromage
Date d'inscription: 01/04/2016
Messages: 914

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Demain sur Netflix une partie de Donjons et Dragons sur le thème de Noël avec les acteurs de Stranger Things
arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/263 … embre-2020

Hors ligne

 

#3104 07/01/2021 10:48:27

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 725

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Bon hé bien...
Assez déçue de la troisième saison de Cobra Kai sad
J'y ai perdu ce qui m'intéressait dans la série, je ne parlerai pas de subtilité mais plutôt de savoir dire les choses de manière totalement décomplexée et incisive. Là, tout redevient plus classique, ça manque de punch, d'une dose d'irrévérence aussi (même si Johny reste parfait de ce côté là).
La série bafouille dans ses propos, se répète, fait du sur-place

Spoiler:

Le repas en "couples" où Daniel et Johnny se rapprochent finalement, comme lors de la sortie au restau avec Carmen dans une des saisons précédente....

Et surtout :

Spoiler:

la série est désormais manichéenne. Il y avait un propos intéressant effectivement avec ces ados brimés, harcelés qui devenaient soudain des haerceleurs par un cercle vicieux et des événements que les adultes ne parvenaient pas à gérer. Là, on fait revenir tous les personnages "méchants" de base -bon surtout l'ex de Sam- qui n'ont pas pour d'autre fonction que d'être méchants, Hawk a droit à sa rédemption grâce à trois secondes et demie d'introspection, et hop. La quatrième saison ce sera les gentils contre les mchants. Plus le fils de Johnny qu'on ne sait pas ce qu'il fout là et que c'est compliqu" et qu'il n'aime pas son papa et que les portes de placard ne l'aiment pas, lui.

Bon je caricature mais c'est dommage. Ca n'empêche pas la saison de proposer quelques moments intéressants, voir émouvants -le concert de rock- mais ça part vers le lisse et le convenu. Dommage hmm

Hors ligne

 

#3105 07/01/2021 13:58:49

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3372
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Oui je te rejoins, je suis déçu de cette 3e saison de Cobra Kaï qui n'est clairement pas bonne. En fait, on dirait qu'elle a été confié à un producteur ou un yesman plutôt qu'un véritable showrunner avec les mains un peu libres (en vrai je ne sais pas ce qu'il en est. C'est juste mon impression).

L'intrigue patine complètement et ce qui arrive à la fin de la saison je pense que tout le monde l'attendait dès le début pour instaurer une sorte de renouveau.

Spoiler:

Je parle de l'alliance entre les dojos de Daniel et Johnny

Or, au lieu de ça on a une continuité bancale avec beaucoup moins de subtilité dans les attitudes des personnages qui rentrent effectivement dans le camp des méchants ou des gentils alors que c'était un peu plus brouillé lors des deux premières saisons.

La majorité des ados sont désormais enfermés dans un rôle et n'en sortent pas. Franchement Sam et Tory sont proprement insupportables alors que je trouvais leur rivalité plutôt cool lors de la saison 2. De même, le

Spoiler:

revirement de Hawk

manque d'énormément de subtilité pour déclencher une quelconque émotion lorsqu'il finit par arriver.

Heureusement que William Zabka pète toujours autant la classe (mon modèle, je veux devenir comme lui quand je serai grand tongue ) et vient à la fois instaurer un humour toujours aussi fun avec son côté type des années 80 réveillé d'un sommeil de 35 ans. Et en même temps le personnage de Johnny est aussi celui qui connait une évolution intéressante dans cette fin de saison. Je pense notamment à

Spoiler:

son choix entre son amour d'enfance et son début de romance avec la mère de Miguel.

qui permet à Johnny de vraiment avancer et à la série d'éviter une nouvelle scène de quiproquo que je redoutais un peu.

Peu de choses également à se mettre sous la dent niveau ost alors que je trouve que la musique des deux premières saisons est si proprement géniale que je l'écoute en boucle lors de mes entrainements à la maison et lors de mes sorties pour courir.

Je viens de lire que les showrunners n'avaient apparemment pas l'intention de s'arrêter à la saison 4 et voyaient un développement beaucoup plus long. Perso ça ne me rassure pas du tout compte tenu de ce qu'on vient de nous proposer avec cette saison 3. A mon sens une ultime saison qui se clot avec

Spoiler:

le tournoi

serait parfaite.

Vraiment dommage parce que Cobra Kai est l'un de mes plus grands coup de coeur de 2020, toutes oeuvres confondues. J'espère que la prochaine saison relèvera largement le niveau hmm

Hors ligne

 

#3106 08/01/2021 08:07:24

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7141

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'ai bien aimé cette saison de mon côté. C'est assez court pour ne pas avoir l'impression de faire du surplace. Johnny est vraiment au-dessus du lot, que ce soit pour son charisme, son jeu, ses problématiques ou son arc. J'ai trouvé que ça s'améliorait au niveau de Robbie (insupportable avec sa coiffure et son regard de chien battu en s2) et un peu au niveau de Sam (il y a que moi qui pense à Emilia Clarke en la voyant ?) qui incarnaient pour moi certains problèmes de la saison précédentes.

J'aime bien toujours la dichotomie entre la partie adulte, ancrée le plus possible dans le réalisme, et la partie teen toujours over the top qui se prend de temps en temps des rappels à la réalité. La saison 2 poussait les intrigues adolescentes au max mais bénéficiait d'un final qui remettait les choses au clair. La saison 3 est plus calme à ce niveau-là, mais manque peut être un retour sur terre franc

Spoiler:

(celui de Miguel n'a pas bien duré, j'espère que Hawk va pas être excusé aussi facilement et surtout qu'il y aura des répercussions au combat dans la maison suite à effraction).

On sent quand même que c'était une saison de transition qui place les enjeux de la saison 4 qui, comme le dit Guigz, semble pouvoir faire une parfaite conclusion à la série.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3107 09/01/2021 17:20:31

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3372
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

Moi j'aime bien Robbie tongue Son passage en fin de saison 1 était vraiment classe smile


Bon sinon, est-ce que l'état du monde nécessitait vraiment que Netflix nous inflige Alice in Borderlands ? neutral

ça partait pourtant d'une assez bonne idée, bien qu'un peu longue à mettre en place lors de l'épisode 1, mais qui avait l'avantage de pousser à savoir quels seraient les jeux auxquels les personnages allaient participer et quelles seraient les subtilités de l'univers.

Mais alors, hormis la grimpeuse et l'acteur qui joue Korube, qu'est-ce que c'est que ce jeu d'acteur sérieux... Je ne comprendrai probablement jamais ce besoin de transposer parfois à la chevelure près un manga en série ou film live. ça donne pratiquement toujours un résultat au mieux malheureux, au pire ridicule, comme c'est trop souvent le cas ici.

Que ce soit le mec au sabre qui se déplace en raclant le sol parce qu'il a peut-être une cyphose dorsale vraiment très prononcée ou le psychopathe à la mitraillette de plusieurs kilos constamment vissée sur l'épaule avec l'autre main dans la poche... Niveau réalisme on repassera. hmm

Et s'il n'y avait que ça. Autant les premiers épisodes arrivent un minimum à tenir en haleine grâce aux concepts des différents jeux. Mais dès que l'histoire tente de faire intéragir plusieurs personnages et de détailler un peu son intrigue, c'est la cata.

L'arrivée des héros à

Spoiler:

la Plage

m'a pratiquement fait décrocher. Absolument TOUT sonne faux. Des différentes réactions des personnages au concept même qui est sensé les réunir.

Même s'il est sorti en 2020, c'est pour le moment, pour moi, l'étron de l'année. giveup

Hors ligne

 

#3108 14/01/2021 12:09:51

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 725

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'aime énormément Robbie aussi, je trouve cela "bien" (enfin je me comprends) d'avoir ces figues de parent (avec Johnny) et d'enfant (donc Robbie) qui ne parviennent jamais à se (re)trouver vraiment vu que la vie n'est jamais tendre comme un téléfilm.
la colère de Robbie de voir que son père se trouve un fils spirituel, sa propre recherche d'une figure paternelle etc... Tout n'est évidemment que quiproquo mais les deux premières saisons montraient bien toute la détresse d'un côté comme de l'autre avec une certaine puissance.

J'ai tenté aussi Alice in Borderlands mais après deux épisodes, je passe. D'un côté, la violence est intéressante, mise en scène d'une manière froide vraiment efficace (le jeu du second épisode m'a bien mis mal à l'aise) et de l'autre, les persos sont un peu (beaucoup) en carton pâte. Bon...

Sinon, j'avoue avoir regardé Chroniques de Bridgerton et... oui bon, ça passe le temps. Si on recherche une série pour souffler, lever les yeux au ciel et grommeler dans sa barbe pour s'énerver par plaisir avec un petit côté masochiste de "j'y reviens quand même" pour aller jusqu'au bout, ça marche. Et les robes sont jolies.

Testé aussi Equinox, la série danoise. Encore une fois...meh
Un postulat intriguant avec ces lycéens qui disparaissent de façon mystérieuse et ce qui semble être une légère touche de surnaturelle, mais la série ne raconte rien finalement. Non pas qu'il faille une explication, mais un contexte un peu plus creusé plutôt que "il y a un mystère mais on dit pourquoi dès le début". Dès lors, tout devient assez prévisible.
La série est adaptée d'un podcast, je suppose que le passage d'un média à un autre a du être difficile.
Ca plus une héroïne finalement assez antipathique...  Dommage, il y avait de l'idée !

Hors ligne

 

#3109 14/01/2021 14:05:09

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3372
Site web

Re: Séries télé d'hier et d'aujourd'hui

J'aime énormément Robbie aussi, je trouve cela "bien" (enfin je me comprends) d'avoir ces figues de parent (avec Johnny) et d'enfant (donc Robbie) qui ne parviennent jamais à se (re)trouver vraiment vu que la vie n'est jamais tendre comme un téléfilm.
la colère de Robbie de voir que son père se trouve un fils spirituel, sa propre recherche d'une figure paternelle etc... Tout n'est évidemment que quiproquo mais les deux premières saisons montraient bien toute la détresse d'un côté comme de l'autre avec une certaine puissance.

respect respect respect

Oui Equinox c'est vraiment pas terrible. Les 2 deux premiers épisodes se tiennent mais dès que l'histoire se révèle un peu plus, ça devient complètement fade. Aussitôt vue, aussitôt oubliée.

Hors ligne

 

Pied de page des forums