Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#61 05/02/2020 11:34:37

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Bon, je dois être le seul semblerait-il, mais je trouve que c'est la moins jolie des trois, on dirait que les couleurs ont été inversées. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#62 06/02/2020 08:16:01

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1501

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Hâte de le lire !


Memento Mori

Hors ligne

 

#63 28/02/2020 11:30:10

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Le poche du premier tome est dispo ! smile

https://nsa40.casimages.com/img/2020/02/28/200228122528417161.jpg


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#64 28/02/2020 11:46:54

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: Somewhere in Time
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1733

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

C'est pas le 5 mars? neutral


Soit téméraire Charles !

Hors ligne

 

#65 28/02/2020 11:47:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Visiblement, certaines librairies l'ont lâché en avance ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#66 28/02/2020 21:56:08

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5995

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

J'ai lu le deuxième tome et c'est toujours aussi bon et dépaysant avec une culture russe très bien mise en valeur. L'héroïne est par moment "tête à claque" mais dans l'ensemble les personnages gagnent en profondeur et enrichissent le cycle de K Arden. L'histoire quant à elle est bien menée, sans trop de temps morts, avec son lot de révélations et de rebondissements. Vivement la suite! smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#67 15/04/2020 07:38:18

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1252

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

J'ai découvert le tome 1 en poche ces derniers jours et j'ai beaucoup aimé.

Une lecture entraînante et intéressante, avec un petit air de conte


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#68 15/04/2020 12:50:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Content de te voir rejoindre les convaincus ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#69 15/04/2020 21:06:53

Astarthee
Elbakinienne du dimanche
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 06/05/2014
Messages: 1252

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Gillossen a écrit:

Content de te voir rejoindre les convaincus ! smile

C’est la faute de Siriane..... elle m’en a parlé plus d’une fois (comme le Vita Nostra)


Si les contes de fées sont plus vrais que vrais, ce n'est pas parce qu'ils disent que les dragons existent mais parce qu'ils disent que les dragons peuvent être vaincus.
GK Chesterton

Hors ligne

 

#70 23/05/2020 12:09:56

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1256

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

J'ai lu le 1er tome. C'est sympa sans être un coup de coeur mais dans le même style, je l'ai largement préféré à Déracinée de Naomi Novik.

Je me suis très vite sentie immergée dans ce roman qui prend la forme d’un conte russe malgré le dépaysement de ses grandes forêts glaciales et de son folklore dont je n’ai que quelques notions. Est-ce parce que finalement, les codes du conte sont universels ? En tout cas, le ton est très vite donné : l’intrigue s’ouvre sur une vieille femme qui raconte des histoires aux enfants au coin du poêle, alors que dehors, la tempête fait rage. On est tout de suite dans l’ambiance.

Les personnages sont assez archétypaux, mais ça ne m’a pas vraiment dérangée, parce que l’auteure a su développer assez ses protagonistes comme ses antagonistes pour que ça ne semble pas bêtement remâché.
Cela dit, j’ai trouvé le côté exceptionnel de Vassya, l’héroïne, lassant à force d’être trop souvent appuyé. Avec son courage et sa détermination sans faille, son refus de se plier à un rôle de femme très réducteur dans sa société patriarcale, elle est certes sympathique à suivre mais c’est finalement le personnage le moins nuancé.
J’ai bien aimé l’opposition Vassya/Anna, car elles possèdent toutes deux le même don de voir les tchiorti, les créatures surnaturelles, mais l’une le voit comme un don et l’autre comme une malédiction. À elles deux, elles illustrent bien l’abandon des anciennes croyances au profit du christianisme, un thème central du roman.
J’ai apprécié le personnage du prêtre Konstantin également, déchiré entre sa foi et son désir, ça lui donne un petit côté Frollo version belle gueule.

Hormis l’originalité de l’univers par son cadre, l’histoire est plutôt classique. C’est agréable à suivre malgré une mise en place un peu longuette, mais ça n’apporte pas de grosse surprise.


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#71 26/05/2020 13:47:26

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1559

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

j'ai vraiment aimé ce deuxième tome. C'est extrêmement subjectif et il y a certainement mieux en terme de style ou de scénario mais cette plongée dans l'hiver russe fonctionne toujours autant avec moi. Si j'osais je dirais que ce roman est un véritable vent de fraîcheur bienvenue : ceux qui ont apprécié le premier risquent de plonger de nouveau immédiatement dans cette ambiance russe finalement encore assez peu abordée en fantasy.
Seul problème... je suis en mai prêt de forêts de chênes et j'ai des envies de sapins et de neige depuis hier soir...


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#72 17/06/2020 17:25:34

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1501

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Dévoré le troisième volume, qui en efface la légère déception que j'avais eu lors de la lecture du deuxième tome. On plonge plus profondément dans le folklore russe, et j'ai eu cette impression vertigineuse que tous les pions se mettaient en place, toutes les intrigues se nouaient pour arriver au moment-clef de cette chouette série sous forme

Spoiler:

d'une énorme bataille dont les enjeux dépassent le cadre des mortels d'un certain côté

Les relations entre les différents personnages se complexifient, il y a des moments très douloureux, d'autres splendides. En bref ce dernier volume clôt de manière magistrale cette trilogie wub


Memento Mori

Hors ligne

 

#73 19/06/2020 14:07:05

Lauriaen
Tourneuse de pages
Lieu: ...
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 686

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Je rejoins l'avis de Kaellis après avoir fini ce dernier tome (même si moi, j'avais préféré le tome 2 au premier wink).
Un vrai bonheur de lecture, cette plongée dans le folklore russe, avec un troisième tome tout en nuances, qui se termine en apothéose.

Une excellente trilogie dans son ensemble ! smile

Hors ligne

 

#74 24/06/2020 12:32:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Je vais enfin entamer ce tome 3 ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#75 15/07/2020 12:24:20

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 736

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Encore un beau moment de lecture avec ce tome 2 big_smile
De nouveau l'hiver russe et le froid mordant, de nouveau Morozko dans l'ombre qui apporte un souffle au roman bien particulier. Chacune de ses interventions a été un délice à lire, avec toute la poésie qui en découle, et les autres personnages ne sont pas en reste.
Vassia est cependant un cas assez particulier

Spoiler:

Bien sûr que son désir de liberté est compréhensible, elle n'en garde pas moins un côté parfois naïf et immature qui donne envie de la claquemurer dans une tour un peu tongue

Quoi qu'il en soit, voilà une histoire qui nous emmène loin et sait nous ravir.

Hors ligne

 

#76 15/07/2020 15:16:48

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1559

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Le troisième tome met fin à ce récit avec une plongée plus poussée dans la culture russe, c'est un plaisir même je ne m'attendais pas à cette conclusion

Spoiler:

j'étais persuadé que tout cela allait mal finir mais je connais très mal l'évolution du paganisme russe, lequel n'était a priori pas structuré en panthéon avant la christianisation de Kiev. L'explication donnée par l'auteur à la fin permet de comprendre pourquoi elle a choisie cette voie scénaristique.

Ces trois volumes sont en tout cas à lire pour leur ambiance qui change agréablement de cadres traités plus fréquemment.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

« Cet hiver sera mon dernier. Pourvu que je me baigne dans le sang des Bolton avant de mourir. Je veux le sentir m’éclabousser la face quand ma hache mordra profondément dans un crâne de Bolton. Je veux le lécher sur mes lèvres, et mourir avec ce goût sur ma langue. »
Le Grand Quartaut.

Hors ligne

 

#77 16/07/2020 12:20:19

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35537
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Et chronique en ligne demain !
(Je le poste aussi pour me forcer à en finir la rédaction happy)


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#78 17/07/2020 08:43:40

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12867
Site web

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#79 14/12/2020 09:28:01

Ondélia
Novice
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/11/2020
Messages: 18

Re: Critique ! [L'Ours et le Rossignol]

Je viens de terminer l'ours et le rossignol et j'ai beaucoup aimé.

Déjà la plongée dans le folklore russe ça change et c'est sympa à découvrir, personnellement hormis baba yaga je n'en connais absolument rien.
L'atmosphère dégagée est vraiment celle d'un conte traditionel, sombre, cruel et mysterieux, un vrai plaisir de lecture.
J'ai également beaucoup aimé la forte présence des chevaux. Les personnages sont classiques mais là aussi typiquement des personnages de conte.

Vu que j'ai commencé en poche je vais devoir attendre les prochaines sorties pour lire la suite, (cela dit ça a l'air d'être assez rapide avec cette serie), mais comme l'histoire se suffit à elle même ce n'est pas gênant d'attendre un peu; en revanche ce sera un plaisir de replonger dans cette ambiance.


La vie ce n'est pas d'attendre que les orages passent mais d'apprendre comment danser sous la pluie

Hors ligne

 

Pied de page des forums