Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#41 08/11/2020 10:57:02

Sylvinours
Apprenti
Date d'inscription: 26/07/2019
Messages: 20

Re: Je suis un piètre lecteur

Me revoilà pour donner quelques nouvelles, un peu plus d'an un après la création du topic.

Sans grande surprise, je reste un lecteur assez occasionnel. Par contre, il y a un truc que j'ai clairement appris grâce à ce topic et que j'essaye d'appliquer au mieux maintenant : si je me mets dans les conditions idéales pour m'endormir alors que je veux lire, ce n'est pas étonnant que je m'endorme. Du coup j'évite de lire après 23h, j'évite de lire dans une pièce un peu trop au chaud, je suis plutôt en position assisse (quitte à prendre un repose bien) qu'en boule ou à moitié allongé sur mon lit.

Côté vitesse de lecture, je continue de lire très tranquillement, mais j'ai arrêté de me mettre la pression sur ce point. J'imagine que ça ira en s'accélérant si je me mets à lire beaucoup plus, et sinon, c'est pas bien grave.

Autre truc qui fonctionne bien chez moi : les chapitres cours. La semaine dernière j'ai dévoré un polar : L'ultime Expérience, de Bruce Benamran. Je ne l'ai vraiment pas trouvé pas ouf, mais il ne doit pas y avoir un chapitre qui fait plus de 10 pages. C'est bête à dire, mais je trouve ça super engageant. Une fois que j'ai terminé un chapitre, je peux facilement me dire "allez... je pousse un chapitre de plus", sans avoir l'impression de forcément rempiler pour 20 ou 30 minutes de lectures. Je vais plus facilement lire pendant 1 heure en démarrant un petit chapitre et en enchaînant finalement 5 ou 10 derrière qu'en me disant "aller, il y a ce gros bloc qui m'attends...".

Du coup, j'en profite, si vous avez des chouettes choses à me conseiller avec des mini chapitres, je suis preneur ahah.

Dans la mesure du possible, pour les périodes assez chargées, j'essaye d'alterner entre livre audio, livre physique et livre numérique. Le bouquin pour lire les weekend, la liseuse en soirée / nuit et le livre audio dans la voiture pour aller bosser. Bout à bout, ça évite la frustration de voir qu'un livre traîne depuis 1 mois sur la table basse sans que je trouve la force de m'y remettre.

Hors ligne

 

#42 09/11/2020 12:18:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37659
Site web

Re: Je suis un piètre lecteur

Merci pour le compte-rendu ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#43 09/11/2020 21:39:25

Mirage
Apprenti
Lieu: Sous l'océan !
Date d'inscription: 22/04/2020
Messages: 30

Re: Je suis un piètre lecteur

Hello,

Pour les chapitres courts, les romans de Joël Dicker me viennent à l'esprit. Ce n'est pas de la fantasy mais tu as mentionné un polar... innocent

Sinon, chez Scott Lynch (Les Salauds Gentilshommes), chaque chapitre est divisé en plusieurs sous-chapitres qui sont très courts. C'est un peu étonnant mais bien pratique pour s'arrêter quand on veut ! A voir si ça te convient.

En tous cas je me suis vraiment retrouvée dans tes messages précédents, moi aussi j'avais du mal à me concentrer et à me motiver pour lire au début du premier confinement. Je voulais lire et j'avais beaucoup de temps, mais je ne faisais que regarder mon téléphone toutes les 5mn... Ce qui a marché pour moi, ça a été de me fixer un objectif de lecture ("si je lis tant de pages par jour, j'aurais fini le livre dans tant de jours !"). Ça m'a motivée à revenir au livre tous les jours, et comme l'objectif était élevé j'essayais de lire le plus longtemps possible. J'ai mis du temps mais maintenant je suis capable de lire toute l'après-midi si je veux, alors qu'avant c'était vraiment devenu compliqué pour moi. Bien sûr, l'objectif visait à me motiver, pas à me culpabiliser, et il arrivait très souvent que je ne l'atteigne pas. 

J'ai aussi remarqué que ma concentration augmente au fur et à mesure que je lis : je suis plus concentrée sur les dernières heures de lecture que sur les premières.

J'ai aussi un problème de vitesse de lecture car j'ai décidé de lire en anglais certains romans. Un gros pavé me décourage car je sais que je vais le trainer plus d'un mois, donc j'ai lu des livres entre 150 et 200 pages (en l'occurrence, Terremer, ce que je ne regrette pas car c'est vraiment très très bien...). Je trouve cela beaucoup plus motivant, et ça m'a mise en confiance pour ensuite me lancer dans des romans plus épais !

Dernière modification par Mirage (09/11/2020 21:41:40)

Hors ligne

 

#44 10/11/2020 08:31:11

Guigz
Pilier de la Flamme
Lieu: Kisatsutai
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3765
Site web

Re: Je suis un piètre lecteur

Il me semblait être intervenu sur ce topic, mais je constate que non, alors que le sujet est intéressant parce que je pense qu'il touche beaucoup plus de gens qu'on ne le croit.

A mon sens, je pense que le questionnement ici tourne plutôt autour du fait de développer une habitude de lecture pour réussir à plonger dans une histoire et sentir que l'on avance dans un livre.

ça fait plusieurs années que je m'interroge dessus, notamment parce que pour être passé à la lecture en anglais, et donc à un rythme d'environ 20 pages lues à l'heure (et encore), la sensation d'être englué dans un livre, qui plus est quand c'est un pavé, je l'ai beaucoup ressentie.

Grosso modo, pour moi, il y a deux facteurs sur lesquels on peut jouer et qui influencent notre perception de lecture :

la vitesse à laquelle on lit et l'habitude de lire en elle-même.

Je me suis d'abord posé la question de la vitesse de lecture (on a un topic sur le forum à ce sujet qu'il faut que je retrouve) et je pense toujours que celle-ci a son rôle à jouer dans le plaisir de lecture. Enormément de personnes ne sont pas d'accord avec ce postulat, mais perso je pense qu'améliorer ne serait-ce qu'un peu la capacité des yeux à lire d'un coup quelques mots de plus n'est pas incompatible avec le plaisir d'imagination ressenti lorsque l'on lit.

Et ça il n'y a qu'à demander à des lecteurs "rapides" ici de commenter, mais je pense par exemple que Gillossen ne boude pas son plaisir quand il lit, et ce, alors même qu'il est en capacité d'ingurgiter 600-800 mots/minutes minimum, un excellent ratio.

Si vous vous posez la question de savoir à quelle vitesse vous lisez, faites ce test

Secundo, pour moi le plus important encore est bien l'habitude en elle-même de lire souvent.

ça parait très bête à dire, notamment sur un forum dédié à la littérature comme celui-ci, mais nous n'avons pas tous le même niveau d'habitude de lecture les uns des autres.

Certaines personnes vont avoir l'habitude de se poser le dimanche et de lire 4h d'affilée tout en parvenant à lire au moins 2h chaque jour de semaine, tandis que cela n'est pas le cas pour d'autres.

Perso, la dernière fois que j'ai lu toute une journée, du début d'après-midi jusqu'au soir sans m'arrêter, c'était en avril 2010 (m'en souviens encore) alors que je lisais le premier tome de Fils-des-Brumes.

ça ne m'est jamais arrivé de nouveau par la suite. Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que comme beaucoup d'entre nous mon temps libre est limité et j'ai souvent du mal à faire des choix entre tout ce que j'aurai envie de faire sur le moment. Que ce soit sortir (en ce moment c'est réglé), jouer à un jeu-vidéo, faire du sport, faire des recherches sur un projet en cours, regarder cette vidéo super intéressante mais longue que je m'étais promi de voir, etc.

A mon sens, la solution la plus pratique est encore de définir un ou plusieurs petits créneaux dans la journée, toujours les mêmes, que l'on va dédier à la lecture. Quitte à l'écrire dans son agenda pour en faire une événement "important" de sa journée.

L'objectif ici c'est que le cerveau prenne peu à peu l'habitude de considérer qu'à tel moment de la journée, c'est le moment de lire. Et plus le cerveau va reconnaitre ces moments là, plus il va devenir facile de se mettre en mode lecture en coupant les distractions.

Ces créneaux peuvent-être vraiment petits au début, genre 15 ou 20 min à peine. Puis au fur et à mesure on peut les augmenter en fonction de comment on y réagit. Perso j'estime en ce moment qu'une heure de lecture me fait lire une moyenne de 20 pages/heure d'un bouquin en anglais, ce qui fait une moyenne de 100 pages environ sur une semaine (je ne compte pas les week-end), ce n'est pas énorme, mais moi j'ai ainsi l'impression que ça avance et que je ne fais pas de surplace. De fait, je ne suis pas frustré et j'arrive de mieux en mieux à lire sans ressentir l'envie d'aller me distraire avec quelque chose d'autre.

My two cents. smile

Hors ligne

 

#45 10/11/2020 18:55:53

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7710
Site web

Re: Je suis un piètre lecteur

Merci pour le lien, je ne m'étais jamais demandé quelle était ma vitesse de lecture en mots/minute (je pouvais dire à peu près mon nombre de pages/heure).

Pour être un lecteur rapide, je me retrouve assez dans ce que tu dis. Améliorer sa vitesse de lecture n'est pas incompatible avec le plaisir de lecture. Il m'arrive parfois de revenir en arrière d'une page car j'ai eu le sentiment d'être passé un peu vite, mais cela reste marginal. Et si je ne suis pas emporté dans ma lecture, c'est soit que le le livre ne me convient pas/n'est pas très bon, soit parce que ce n'est pas le bon moment (fatigue, humeur...). Dans ce cas, si j'ai décelé des qualités, je mets de côté et je fais autre chose.

Mettre le téléphone sous clé, ça aide aussi (bon, j'exagère un peu, mais c'est l'idée), tout comme se réserver comme le dit Guigz un créneau de lecture (sans que cela devienne une contrainte) et dans de bonnes conditions.

Pour la lecture en VO, plus que la taille de livre, je dirais surtout de commencer par des lectures faciles (sans que cela soit péjoratif,) : entre du Erikson et du Patricia Briggs, ma vitesse de lecture va être divisée par 2.5, à la louche.
J'essaie de me garder 1h/jour pour lire de la fiction, hors WE et vacances, je sais que je veux en profiter au maximum. Et j'accepte de passer à côté de quelques % d'informations en échange d'une vitesse de lecture supérieure.

Après il ne faut pas se se mettre de pression, l'essentiel est de bien profiter.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums