Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#61 02/07/2020 22:28:49

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 6040

Re: Critique ! [Les 9 noms du soleil - Philippe Cavalier]

De manière générale je trouve très réducteur de se focaliser sur le traitement de l'homosexualité dans les 9 noms du soleil. Cet aspect y est abordé de manière très secondaire par rapport à l'intrigue et aux thématiques principales du livre, et il ne m'a pas paru traité de manière particulièrement caricaturale. Il suffit d'ailleurs de lire d'autres livres de l'auteur pour s'apercevoir que ce sujet ne constitue pas son cheval de bataille et est traité à plusieurs reprises avec finesse.
Enfin parler même d'homosexualité pour la Grèce Antique constitue un anachronisme de la plus belle espèce. wink

Sinon Anna je te rejoins sur l'aspect ennuyeux par moment du caractère de Xénophon dans sa quête du Bien en tant que kalos kagathos. C'est justifié par le déroulement de l'intrigue et le contexte culturel, mais par moment certaines de ses réactions/réflexions me faisaient tiquer.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#62 03/07/2020 07:34:59

Anna
Istar
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 178

Re: Critique ! [Les 9 noms du soleil - Philippe Cavalier]

Je ne me focalise absolument pas sur l'homosexualité dans le livre de P. Cavalier. C'est un aspect parmi d'autres dans ma critique où j'ai aussi dit que j'appréciais nombre de choses dans l'ouvrage, mais Nakor m'a repris sur mes filtres idéologiques (en rapport avec ma critique de Damasio), notamment en ce qui concerne l'homosexualité, donc j'ai réagi, ce qui a mis en avant cet aspect de ma critique de façon artificielle.  Je suis tout à fait d'accord que c'est un aspect mineur du livre, même s'il m'a dérangée étant donnée la période traitée. J'ai plus été gênée par le traitement des héroïnes féminines, pour tout dire. Et j'ai beaucoup apprécié les 200 premières pages du livre, je crois aussi l'avoir souligné.
Par contre je ne suis pas sûre de comprendre ta remarque clin d'oeil, tu peux préciser? L'anachronisme porte sur le choix du terme ou sur le fait lui-même, des relations entre hommes et/ou entre femmes dans la Grèce antique? Ma référence historique sur le sujet, c'est Une histoire des sexualités sous la direction de S. Steinberg aux PUF, elle te semble bonne ? Si j'emploie le terme "homoérotisme" comme le fait S.Boehringer dans son chapitre sur la Grèce antique, est-ce que cela te semble moins anachronique?
Je peux te citer par exemple ces passages :
"Le sexe du partenaire dans la relation sexuelle n'était pas (...) un critère suffisant permettant de définir ou de caractériser une relation érotique. Les hommes et les femmes antiques ne se reconnaissaient pas dans une identité hétérosexuelle ou homosexuelle. " (p.29)  Ou plus loin : "il n'y avait pas d'acte sexuel qui fasse en soi l'objet d'un jugement moral définitif ou de sanction précise, comme cela a pu être le cas à certaines périodes de l'histoire dans le cas de la sodomie, parce que, dans l'Antiquité, cet acte sexuel était mis en lien avec la personne, avec son statut, et selon des critères sociaux." (p.30). Ou ce dernier passage (p.54) : "Le relation entre un homme citoyen et un futur citoyen, le pais, terme qui fait référence dans ce contexte à un adolescent, est une forme de relation qui se trouve attestée dans de nombreuses sources comme faisant l'objet d'une véritable reconnaissance, voire d'un soutien de la part de la communauté. Les poèmes érotiques mentionnant de beaux jeunes gens, objets d'attention, sont nombreux. Les images représentant les amants, habillés ou nus, dans des scènes de séduction, avec échanges de cadeaux variés, parfois assez proches de scènes de séduction entre un homme et une femme, nous sont parvenues en grand nombre (...)."

Dernière modification par Anna (03/07/2020 07:58:01)

Hors ligne

 

Pied de page des forums