#1 03/11/2019 16:02:30

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7127
Site web

Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Un joli 9/10 pour ce Je suis fille de rage.
Chronique de Gilthanas :

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/je … -rage-5685


Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise   - The Broken Sword - Poul Anderson               
Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ? - Le Crpuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#2 03/11/2019 22:16:20

Muhyidin
Maa
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 294

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Merci. Jai vu le (beau) bouquin la librairie et jai hsit prfrant attendre les chroniques mme si lauteur semble rgulier dans la qualit. Du coup jaurai moins de scrupule la prochaine fois.

Hors ligne

 

#3 04/11/2019 18:20:34

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 742

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Super chronique de Gilthanas, totalement en phase avec les propos. Un trs bon roman, historique avant tout, avec un poil de fantastique. Des personnages touchants, des thmatiques fortes. Un travail de structure consquent, il y a clairement du boulot derrire cette histoire avec un grand H. Je me suis rgal et les 600 pages dfilent. C'est trs bon ! smile

Dernire modification par Tzeentch (04/11/2019 18:21:22)

Hors ligne

 

#4 04/11/2019 18:30:41

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1650
Site web

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Rhaaaa, il me fait de l'il depuis le financement ActuSF Graphic sur Ulule, et vu la chronique, je suis ravie d'avoir opt pour ce bouquin dans mes contreparties. Du coup, je l'attends avec encore plus d'impatience, maintenant...


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#5 11/11/2019 17:59:19

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5922

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Saffron a crit:

Rhaaaa, il me fait de l'il depuis le financement ActuSF Graphic sur Ulule, et vu la chronique, je suis ravie d'avoir opt pour ce bouquin dans mes contreparties. Du coup, je l'attends avec encore plus d'impatience, maintenant...

Je suis exactement dans le mme cas. wink

Merci pour la critique Gilthanas.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru aprs l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#6 14/11/2019 14:19:51

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

L'un de mes gros coups de coeur de cette anne, j'ai beaucoup aim ce roman, tant dans le fond que dans la forme. Je suis donc grosso modo d'accord avec la critique de Gilthanas.

A propos de la Mort, toutefois, je rappelle que Lincoln n'est pas le seul avec qui elle interagit ;-). Si je me souviens bien, dans une interview donne aux Aventuriales, l'auteur indiquait qu'il s'tait inspir pour son personnage du film Le 7me sceau, de Bergmann, o la Mort joue aux checs avec un chevalier. Par ailleurs, j'ai rcemment interview l'auteur et d'aprs lui le seul lment qui ne soit pas historique dans son roman, c'est la parit homme-femme, laquelle il tient personnellement, quelle que soit ou qu'ait t la ralit historique.


Mme le soleil se couche

Hors ligne

 

#7 18/11/2019 15:14:50

Saffron
cureuil sous cafine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1650
Site web

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Jolie surprise l'instant dans ma bote aux lettres. Bon sang, ce que l'objet est beau... 1512 Hte de me plonger dedans !!


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#8 24/12/2019 09:04:12

Shalmy
Istar
Date d'inscription: 11/08/2018
Messages: 158

Re: Critique ! [Je suis fille de rage - JL Del Socorro]

Ne vous mprenez pas : j'adore Jean-Laurent Del Socorro, je trouve qu'il est bourr de talent mais l a fait quelques textes (longs ou courts) que j'ai l'impression qu'il se paye ma tte.

Pourquoi est-ce que ce livre existe ? Il n'apporte rien ni la fantasy ni la (dj trs nombreuse) bibliographie sur la guerre de scession. C'est un roman historique qui se cache sous quelques gadgets inutiles au rcit pour prtendre tre de la fantasy : 1 La Mort qui se ballade sur les champs de bataille quand elle ne hante pas Lincoln dans son bureau, 2 un trs bref passage dans l'au-del, 3 la prsence en nombre de femmes des postes qu'elles ne pouvaient pas occuper une telle poque et... c'est tout.

Alors, crire un roman historique sur la guerre de scession pourquoi pas, a a t fait mille fois mais si l'auteur a un angle original a peut m'intresser mais, non, Je suis fille de rage a des prtentions quasi-encyclopdiques dans la mesure o il effleure (sans jamais rentrer dans les dtails) quasiment tous les aspects du conflit : la place des noirs (que ce soit dans le nord ou dans le sud, avant, pendant et aprs), les tats d'me (ou l'absence de) des gnraux (l aussi du nord et du sud), la condition des simples soldats, le blocus, la politique Washington, la naissance du KKK, l'impact sur les familles parfois dchires, la perception du conflit en Europe, la reconstruction,... C'est beaucoup trop de sujets aborder en 500 malheureuses pages. Il aurait fallu se concentrer sur quelques un de ces aspects ou alors partir dans une saga fleuve style John Jakes.

Prenez btement la nouvelle prsente la fin du rcit. 13 petites pages sur la tentative d'vasion originale d'un esclave du sud qui tente de rallier le nord. Et bien a m'a plus intress que les 500 pages prcdentes. Car l on se concentre sur un enjeu et on a le temps de crer de l'empathie.

Au final, on a plus l'impression d'avoir affaire un genre de "la guerre de scession pour les nuls" qu' un vritable roman historique sans parler d'un roman fantasy. Et le pire c'est qu'il nous avait dj fait le coup avec Boudicca o les lments surnaturels taient l aussi anecdotiques et qui se contentait de raconter pour la nime fois (et l aussi de faon trop superficielle) la lgende de cette reine celte.

Entre les deux je prfre largement Je suis fille de rage dont la structure particulire est assez intressante mme si elle n'aide pas crer de l'empathie (bien que j'ai t assez touch par 1 ou 2 scnes) mais on reste des annes-lumires de Royaume de Vent et de Colres qui, pour le coup tait une rcriture pertinente d'un vnement historique auquel il a ajout de la magie.

Ce n'est pas que Je suis fille de rage est un mauvais roman (je lui ai mis 3/5) mais j'ai vraiment l'impression que, depuis 2 ans, Jean-Laurent Del Socorro gaspille son talent dans des projets inintressants ou pas assez aboutis... faute de temps ?

Car l j'ai critiqu ces romans de fantasy qui n'en sont pas vraiment et qui n'apportent rien mais rcemment j'ai lu toutes ses nouvelles (sauf une sur laquelle je n'ai pas russi mettre la main mais qui parle a priori de Cthulhu et ne concerne donc pas la prsente discussion) et j'tais carrment nerv la fin de mes lectures.

Mme constat : on commence trs fort avec les nouvelles crites 2015 et 2018 que je trouve trs russies (hormis D'ailleurs et d'ici sur la Rvolution amricaine qui souffre des mmes dfauts que Je suis  fille de rage) et puis arrive l'anne 2019 durant laquelle JLDS publie pas moins de 3 nouvelles (en plus de Je suis fille de rage et de la nouvelle qui l'accompagne) qui sont pour moi des escroqueries sans nom.

Passe encore pour "Si tous les aliens du monde" qui imagine une France dirige par Marine Le Pen lors d'une crise des rfugis... extraterrestres (c'est une parabole maladroite sur l'immigration mais au moins a a le mrite d'tre de la SF) mais alors "Arme dun livre et dun crayon" et "Les Femmes du Congrs dansent aussi" ... Rien que d'y repenser a m'nerve de nouveau

Dans les deux cas, JLDS prend des faits d'actualit rcente (le destin de la jeune Malala Yousafzai et l'lection de Alexandria Ocasio-Cortez), reprend telle quelle la trame, change quelques noms, cite des tweets rels, fait une mention tout fait inutile l'univers qu'il a cr pour de prcdentes nouvelles (j'y reviendrai) pour faire croire qu'il s'agit de SF et... c'est tout. Ces nouvelles n'apportent rien personne et sont juste une faon pour l'auteur de rendre hommage des figures qu'il apprcie et d'taler ses convictions.

Et je n'ai rien contre la littrature engage (d'autant que, en l'occurrence, je partage ses convictions) mais pas comme a... Je mentionnais l'univers qu'il a cr dans de prcdentes nouvelles. Bon "univers" est peut-tre un bien grand mot mais dans "Dernire variable d'ajustement" et "43 200 secondes" (qui utilisent les mmes personnages), il avait cr un futur proche (ou un prsent alternatif) domin par les humains amliors et avait habillement repris des faits rels pour voir ce qui se serait pass dans un monde lgrement diffrent du notre. L c'tait bien fait. Dans "Arme dun livre et dun crayon" et "Les Femmes du Congrs dansent aussi" il est effectivement fait mention des Augments mais leur statut ne change rien au rcit et ce n'est au final qu'une allgorie maladroite du capitalisme.

En fait, j'y vois le mme problme qu'avec ses romans : Jean-Laurent Del Socorro avait la bonne recette et a dcid au fil du temps de jeter un des ingrdients indispensables (l'imaginaire, on est quand mme en SF/fantasy...) et il ne reste au final que des plats trs bien prsents mais sans saveur car dj mangs mille fois.

Dernire modification par Shalmy (31/12/2019 12:06:13)

En ligne

 

Pied de page des forums