Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 28/08/2019 22:29:42

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5953

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Dieter Mitt a écrit:

Moi aussi.

La théorie du Jar Jar seigneur sith, c'est la meilleure de toutes. Et au moins, pas la peine de faire ressusciter un vilain. Jar Jar, il est jamais mort.

Je plussoie, il sera dans tous les cas plus charismatique que Snoke!

Je me rappelle d'aillersque  certains sites (siths?) à l'époque avaient développé une grosse argumentation dans ce sens.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#22 29/08/2019 07:49:48

Dieter Mitt
Lige
Date d'inscription: 05/08/2019
Messages: 57
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Oui oui, c'était toute une théorie super sexy. A la base, c'était un type qui avait décortiqué tous les détails sur Jar Jar (il est de la même planète que Palpatine, c'est lui qui contribue à lui donner les pleins pouvoirs, malgré sa maladresse supposée il survit à tous les assauts pendant la bataille de l'Episode I, etc.) pour prouver qu'il était en fait le vrai maître sith derrière Palpatine.

Hors ligne

 

#23 29/08/2019 23:58:05

Nirnaeth
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/09/2009
Messages: 593

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Le fait que Jar Jar soit un sith suffirait à régler 99% des incohérences du 1. Et une bonne partie de celles du 2.

Le reste s'explique par le fait qu'Anakin soit un attardé mental.

Dernière modification par Nirnaeth (29/08/2019 23:59:01)


If I must fall, I will rise each time a better man.

Hors ligne

 

#24 22/10/2019 05:46:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12208
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#25 22/10/2019 08:41:34

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 209

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

C'est fou ça, malgrès le nanar qu'était l'épisode 8, ils arrivent encore à me donner envie d'aller voir le 9.
Dommage que la qualité des films ne soit pas aussi bien que celle des bandes annonces


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#26 22/10/2019 08:59:50

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1582
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

C'est rien de le dire ! De mon côté j'ai jeté l'éponge, le VII et surtout le VIII étaient les films de trop (déjà que la prélogie n'était pas mémorable...). J'espère quand même, pour ceux qui sont encore fans, que le scénario arrivera à redresser la barre et à retrouver un semblant de cohérence (et l'univers un brin d'intérêt).

Dernière modification par Tybalt (22/10/2019 09:00:26)

Hors ligne

 

#27 23/10/2019 15:35:09

Den
Éminence grise
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 1065

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Ah! J'avoue que cette bande-annonce m'a filé le frisson lors de certains passages. Malgré l'épisode VIII qui était - comment dire - un peu WTF, je garde espoir pour le dernier épisode de la saga... Enfin, je croise les doigts surtout. happy


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#28 23/10/2019 17:43:35

DrMarshmallow
Adhérent
Lieu: Nancy (France)
Date d'inscription: 22/10/2019
Messages: 15

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Je suis peut-être le dernier des incultes concernant cette saga, mais n'y a t'il que moi qui ai eu ce sentiment de "what the fuck ?!" en apprenant que Palpatine serait apparemment le méchant du film ? En plus les indices de ce fait dans le premier trailer tenaient intégralement dans la présence de son rire à la fin (que personellement je n'ai pas reconnu), donc soit les fans hardcore ont une oreille qui surpasse la mienne de très loin, soit ils sont au courant d'un détail que j'ignore concernant le background de la saga !

j'ai beau avoir plutôt apprécié le VIII et me demander comment les choses vont évoluer dans la suite, ce sith sorti du chapeau, sans aucun build-up dans les films précédents, m'inquiète un peu... ou aurais-je loupé quelque chose ?


"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé."

"Au crépuscule du Monde, quand rien ne sera plus, seul marchera le Faiseur parmi des nuées de ténèbres. Sous ses sandales, nul sable ne se creusera, au-dessus de sa tête nul astre ne brillera. A son côté il n’aura qu’un sac de graines de lapi..."

Hors ligne

 

#29 24/10/2019 13:00:25

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1582
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

DrMarshmallow a écrit:

Je suis peut-être le dernier des incultes concernant cette saga, mais n'y a t'il que moi qui ai eu ce sentiment de "what the fuck ?!" en apprenant que Palpatine serait apparemment le méchant du film ?

Du tout, j'ai eu la même impression neutral C'est légèrement moins what the fuck si on considère que les épisodes VII à IX sont censés être des suites directes de la toute première trilogie (donc les épisodes... IV à VI). Mais :
1) Le concept de faire revenir Palpatine serait assez pauvre (quand bien même il se fonde sur un comic, Dark Empire, qui se basait là-dessus) et sévère pour les nouveaux personnages qui ont déjà du mal à exister (on n'a rien sur Snoke dans les deux premiers films, c'est le Sith le plus inexistant de tous les films).
2) On n'a absolument rien qui laisse penser à un tel retour dans les deux films précédents. Alors certes, c'est en partie normal si c'est censé être le rebondissement qui tue. Mais dans les trilogies précédentes, on avait davantage de cohérence d'un film à l'autre.
Là, les deux premiers films ne disent quasi rien sur le Premier Ordre, ni sur Snoke. Pour la bonne raison qu'ils ne dévoilent rien des plans des "méchants", contrairement aux deux trilogies précédentes. Dans les deux premières trilogies, on voyait un peu Palpatine avancer ses pions, et cela renforçait largement le suspense (tout comme dans L'Héritier de l'Empire Timothy Zahn nous montre tout le plan de Thrawn, ce qui est terrible parce qu'on voit les "méchants" progresser et les héros se faire piéger et mettre du temps à trouver les failles de Thrawn). Là, rien, nada, on est en vue subjective tout le temps (à part un ou deux discours nazis du gars du Premier Ordre dont je n'ai pas retenu le nom). Ça change complètement l'économie scénaristique de la troisième trilogie, et pas en bien à mon avis.

DrMarshmallow a écrit:

En plus les indices de ce fait dans le premier trailer tenaient intégralement dans la présence de son rire à la fin (que personellement je n'ai pas reconnu), donc soit les fans hardcore ont une oreille qui surpasse la mienne de très loin, soit ils sont au courant d'un détail que j'ignore concernant le background de la saga !

Pas mieux. Je ne l'aurais pas reconnu sans les réactions des autres fans. Il y a sans doute aussi eu des fuites orchestrées par Disney/Lucasfilm, comme c'est de plus en plus souvent le cas dans le cadre des opérations de pub autour des films à venir.

Dernière modification par Tybalt (24/10/2019 14:59:02)

Hors ligne

 

#30 24/10/2019 14:10:46

DrMarshmallow
Adhérent
Lieu: Nancy (France)
Date d'inscription: 22/10/2019
Messages: 15

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

On est d'accord, le gros problème à mon avis vient du fait que ce rebondissement se repose entièrement sur une construction scénaristique issue de la trilogie originelle. Pour que ce soit effectivement un "rebondissement qui tue", il doit s'appuyer sur les attentes préalables des spectateurs (que ce soit pour les réaliser, ou les prendre à contre pied), or là il n'y a aucune attente, du fait de l'absence totale d'investissement narratif sur ce thème dans les deux épisodes précédents. (si encore il y avait des inconnues dans le background de l'un ou l'autre perso, que la présence de Palpatine pourrait expliquer, je ne dis pas, mais je n'ai pas l'impression que ce soit le cas)
Ça ressemblerait presque à de la paresse scénaristique avec des producteurs qui capitalisent sur une fanbase bien installée...whistling

Ca doit juste être mon cynisme paranoïaque naturel qui refait des sienne !

PS: néanmoins, je suis mauvaise langue, quand on aura connaissance du scénario et du film, alors on pourra juger, peut-être nous surprendront-ils...


"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé."

"Au crépuscule du Monde, quand rien ne sera plus, seul marchera le Faiseur parmi des nuées de ténèbres. Sous ses sandales, nul sable ne se creusera, au-dessus de sa tête nul astre ne brillera. A son côté il n’aura qu’un sac de graines de lapi..."

Hors ligne

 

#31 24/10/2019 21:25:11

Nirnaeth
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/09/2009
Messages: 593

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Mettre un rebondissement avec le retour de Palpatine, ok. Gâcher la surprise en l'annonçant dans le trailer... pourquoi ?
J'ai vraiment l'impression que c'est en mode "Regardez, il va être bien finalement celui là, on y a mis un méchant crédible !"

Dernière modification par Nirnaeth (24/10/2019 21:25:22)


If I must fall, I will rise each time a better man.

Hors ligne

 

#32 25/10/2019 09:20:56

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 209

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Je ne prononcerai pas sur la qualité des scénaristes d'Hollywood pour ne pas les froisser wink
peut-être qu'ils n'y sont pour rien et que ce sont plutôt les décideurs qui valident les scénarios qu'il faut mettre en cause.
Quand tu vois la notoriété acquise par les 2 scénaristes / producteurs / réalisateurs (désolé, je sais pas quel est leur intitulé exact) de GoT. et qu'en fait, la seule saison qu'ils ont réellement scénarisé seuls a été la plus décriée par les fans. No comment

Dernière modification par Ekimus (25/10/2019 09:21:14)


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#33 04/12/2019 19:45:32

ôthric
Maïa
Date d'inscription: 15/10/2013
Messages: 251

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

En 2016 je pense avoir compris le schmilblick, à l'époque c'était vraiment l'envie de tout savoir sur la nouvelle trilogie, plus de trois ans plus tard voilà enfin le dénouement proche. Les films sont très mitigés.

Spoiler:

L’irréconciliable combat entre frère et soeur, le déchirement entre la force et le côté obscure qui fera un renouveau...

https://cdn.tomsguide.fr/content/uploads/sites/2/2016/03/star-wars-7-755x510.jpg

?

Dernière modification par ôthric (14/12/2019 19:51:37)

Hors ligne

 

#34 18/12/2019 06:38:36

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12208
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#35 18/12/2019 14:45:14

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7055

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Pfiou, les premières critiques qui tombent sont très loin d'être rassurantes en tout cas. Je vais essayer d'aller voir ça semaine prochaine de mon côté.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#36 18/12/2019 14:50:33

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35226
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Après, je vois que The Mandalorian a 93% de critiques positives sur Rotten Tomatoes alors que tu n'accroches pas plus que ça, donc tu vas peut-être adorer le 9. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#37 18/12/2019 15:20:05

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7055

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Disons que je trouve pas forcément ce que je recherche dans l'univers Star Wars dans les mêmes produits de la licence que la plupart des gens. Typiquement, la trilogie initiale m'intéresse peu, la nouvelle trilogie a du mal à retenir mon attention (à quelques idées de Rian Johnson près) et ce que je trouve le plus prometteur vis-à-vis de l’univers se trouve dans la prélogie, quand ce n’est pas ruiné par des dialogues et une direction d’acteur aux choux. The Mandalorian n’a pas non plus pris la direction que je souhaitais. Et pourtant j’aime beaucoup Star Wars ! tongue Quand c’est traité comme dans Knights of the Old Republic I et II ou dans les bouquins de l’ancien univers étendu comme ceux de Matthew Stover ou Timothy Zahn, je trouve que Star Wars est un vrai univers passionnant.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#38 18/12/2019 17:05:38

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2365
Site web

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

Bon, de mon côté j'ai vu la bête tongue

J'avais un peu peur d'un film de carpettes qui gommerait l'épisode VIII pour satisfaire la frange de fans la plus virulente sur les réseaux sociaux. Le film n'est pas exempt de ce reproche mais en fait le soucis n'est pas tout à fait là, c'est plutôt qu'il essaie de satisfaire tout le monde, au risque évidemment de s'en prendre de tous les côtés à la place.

Le plus flagrant pour illustrer ça, ce sont les romances, ou leur absences. À la base, ne pas avoir une grosse love-story dans la trilogie, je dis banco, ça change. Sauf que ce n'est pas ce qu'ils ont fait. À la place, on nous amorce toutes les romances possibles sans rien développer, comme ça tous les fans de tous les couples pourront y trouver ce qu'ils veulent sans qu'aucun choix ne soit fait de la part des scénaristes

Spoiler:

on a certes un vrai baiser entre Ben et Rey, mais il meurt aussitôt après, donc les fans de Reylo auront eu leur biscuit, les autres pourront se dire qu'elle est libre. Soit tout le monde sera content, soit ce sera déjà trop pour ceux qui trouvaient le couple toxique et les autres seront déçus que ça en reste là rolleyes.

C'est finalement pareil pour le rapport à l'épisode VIII, d'un côté ça s'empresse de balayer plein de trucs

Spoiler:

on nous sort hélas Rey descendante de Palpatine alors qu'on aurait pu raconter la même histoire sans cela, il voit dans l'avenir et perçoit son pouvoir et sa menace, ça suffit pour qu'il veuille la détruire sans qu'elle lui soit proche. Tout ça pour une morale comme quoi le sang ne compte pas, mais vu l'importance des liens filiaux entre Ben et ses parents, un petit peu quand même!.
Kylo Ren répare son casque sans que ça ait de sens alors que sa destruction dans le précédent en avait un et contrairement à ce qui a pu être dit, était dans la continuité de l'épisode VII et pas une insulte vis-à-vis de lui.
Rose n'est pas éjectée du film, heureusement, mais très en retrait
On nous sort une explication pour Snoke qui n'est pas mauvaise mais qui ne s'imposait pas et en même temps ceux qui veulent qu'on leur explique tout ne se contenteront pas du mystère autour du comment Palpatine a suvécu, qui sont tous les gens dans le temple sith, comment il a affrété sa flotte.

Et à côté, ça n'annule pas non plus le VIII puisque ça en exploite un point important, tout ce qui a trait à la Force et le lien de communication Rey/Kylo Ren en le développement à fond

Spoiler:

le fait qu'ils puissent même se toucher va avoir une importance fondamentale, donc merci Johnson

du coup ceux qui reprochaient à Johnson tout ce qu'il a fait à ce niveau, des aspects de la Force non explorés dans les autres trilogies vont sans doute continuer de maugréer.

De plus, dernier film oblige, il y a un côté Doctor Who - The End of Time où on essaie vraiment de caser le plus de personnages possibles avant de dire au revoir (à un moment je me suis quand même dit "p... c'est Dunkerque", si vous voyez le film, vous comprendrez peut-être).

Ayant dit cela... Je n'ai pas du tout détesté le film. J'aime décidément beaucoup tous les nouveaux personnages et leurs interprètes, on en a plein les mirettes, c'est tellement bourré de péripéties qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer (ni de trop réfléchir) au risque de l'overdose, j'ai beaucoup aimé

Spoiler:

tout le temple sith et ce qu'il y avait autour, et même le retour de Palpy, une fois acté, ben ça passait pour moi

Honnêtement, je n'ai pas boudé mon plaisir, dans les grandes lignes oui, je suis satisfaite... tout en me disant qu'on a là un parfait exemple de ce qui se passait quand on essayait de faire un film en voulant brosser dans le sens du poil les gens les plus actifs sur les réseaux sociaux au lieu de raconter son histoire, quitte à déplaire. Et vu la tendance générale d'une frange de pas mal de gros fandom à prendre le mors aux dents et parfois harceler dès que quelque chose ne lui convient pas, ce n'est pas très rassurant.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#39 20/12/2019 09:35:02

Knight
Poudremage
Date d'inscription: 06/01/2015
Messages: 525

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

J'ai vu le film hier soir.

Spoiler:

Ok, ce post va être long.

J'ai vu le film hier soir en VOST et j'y suis allé un peu à reculons après la déception que m'a causé l'épisode VIII.
Mais pour être franc j'ai plutôt passé un bon moment, non en fait j'ai passé un bon moment, sans pour autant adorer le film. 
Le début est assez chaotique, on sent bien que JJ essaie de recoller les morceau de son histoire tout en essayant de l'intégrer dans la continuité du VIII. Mais franchement ça marche plutôt bien, l'introduction du retour de l'empereur a fait son petit effet je trouve.

Dieu merci JJ a retenu la leçon de l'épisode VII et ne nous fait pas un remake du VI. On a bien un vague rappel de l'épisode de la barge de Jabba, avec la course poursuite dans le sable à bord de speeder au design familier, et une courte visite sur l'Etoile noire, mais c'est tout. Et tan mieux.

On garde quelques bons éléments du VIII, notamment la relation Rey-Ren avec leurs discussions à travers la Force. Même si du coup, euh, je comprend pas comment on peut s'affronter en étant à deux endroits différents et que ça ait un impact sur les environs...
Mais si on garde, on enlève pas mal de truc de l'épisode VIII:
- Rose ? bye-bye, elle fait de la figuration. J'en suis pas triste mais par la même occasion on a sabordé la romance de Finn. 
- Le masque de Ren ? il fait son retour, sans trop de justification mais ce dont j'interprète comme le fait que Kylo décide par et pour lui-même à présent. C'était Snoke qui lui avait ordonné d'enlever le masque dans l'épisode précédent.
- Luke ? Il revient plus brillant et optimiste que jamais et avoue qu'il a fait des erreurs, ce que j'ai vu comme une critique indirecte de Rian Johnson.
- Idem pour le moment ou Rey veut lancer le sabre de Luke dans le feu et qu'il l'attrape en disant que "l'arme d'un Jedi mérite plus de respect". Pour le coup, j'avais pas digéré la scène inverse dans le VIII donc ça me va.

Mais c'est vrai qu'a la longue à force de vouloir démonter le VIII j'ai senti comme un petit acharnement dessus. Rien de trop grave, mais on a quand même pas de piques lancés à l'épisode précédent et même si ne l'ai pas aimé, j'ai trouvé ça un peu méchant dans le fond.

Le film regorge de bonnes idées, notamment le retour de Palpatine. Mais elles sont pas toujours très bien exécutés:
- Je trouve que la Flotte cachée c'était cool, mais avoir mis sur chaque vaisseau des canons capables de tuer des planètes c'est un peu trop.
- Idem pour la scène ou Palpatine electrocute la flotte rebelle, certes c'est classe mais dans le fond j'ai trouvé ça un peu ridicule.
- Faire ressurgir l'Empire Sith encore une fois bonne idée mais, ça arrive un peu d'un coup d'un seul sans grande justification.

A ma grande surprise je suis plutôt ok sur le fait d'avoir fait de Rey une Palpatine, même si je trouve ça dommage qu'elle soit liée avec lui par le sang. Elle aurait pu être un fille ordinaire sensible à la Force qu'il voulait kidnapper, la j'aurais été plus qu'emballé.
Le baiser entre Rey et Kylo arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, vu que le film de traite pas vraiment des romances, autant ne pas en mettre. Cela aurait, comme le dit Zakath Nath, été un changement bienvenu.
JJ rattrape le coup pour Leia et monte que Luke l'a formé comme Jedi. Pour ma part ça me va, ça explique qu'elle utilise la Force etc. Ça aurait été sympa que RJ mentionne le truc pour justifier le scène de vol dans l'espace dans le film précédent.

J'ai trouvé que l'alchimie dans le trio de tête passait beaucoup mieux que dans les autres films, mais c'est peut-être la VO qui rend le tout plus naturel. Et mon dieu que Daisy Ridley est jolie.

Sinon Lando qui passe faire coucou, oui c'est sympa, mais ça à pas grand intérêt au final. Et puis les chevaliers de Ren, qui débarquent avec deux films de retard pour au final passer leur temps à roder dans l'ombre...la c'est la déception.

Non, honnêtement, le film est bien rythmé donc on ne s'ennuie pas et comme je l'ai dit, à défaut d'un coup de coeur j'ai malgré tout passé un bon moment. Le but est atteint en ce qui me concerne.


The Age of Kings is dead . . . and I have killed it.

Hors ligne

 

#40 21/12/2019 18:08:26

Druss
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 529

Re: Star Wars IX: Rise of Skywalker

J'ai bien aimé pour ma part, mais sur la fin suis-je le seul à avoir été ennuyé par

Spoiler:

le changement de couleur du sabre de Leïa qui passe de vert, quand Luke raconte la formation e sa sœur et puis file le sabre à Rey, à bleu quand elle ou Ben l'ont en main dans le temple ?

Hors ligne

 

Pied de page des forums