#201 24/01/2019 08:07:42

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 11267
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]


Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trnes, et sur l'un d'eux tu dois siger en tant que roi.

Hors ligne

 

#202 09/02/2019 11:26:06

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 700

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Un diptyque qui me faisait de lil depuis un moment.

Coinc entre des avis aussi bien positifs que ngatifs, j'ai longtemps hsit avant de me lancer. La raison l'a finalement emport ; fais toi ton propre avis !

J'ai craqu pour la version intgrale et je suis dsormais en pleine lecture. wink

Ma premire raction face ce roman par rapport mon exprience de lecture c'est qu'il ne ressemble aucun autre. Bankgreen appartient l'auteur de toute sa force. Si je ne l'ai pas encore termin, effectivement c'est un petit pav, pour l'instant je me rgale.

L'criture, pure et prcise donne le ton mais laisse une grande place l'imaginaire du lecteur. Visuellement, c'est trs fort, comme devant un tableau qui aurait capt toute notre attention.

La thmatique de la mort est prsente, bel et bien rcurrente, mais entre les lignes la vie ruisselle autant et plus encore. Bankgreen, de mon point de vue, c'est avant tout l'histoire d'un cycle, symbole de renouveau comme de recommencement. L'auteur apprhende une de nos plus grandes peurs, avec beaucoup de subtilit, pour mieux retourner la question : quel sens vivre indfiniment ?  C'est clairement le tour de force qui "me saute la gueule".

Sur Bankgreen tout a un sens, la plante et cet univers ont des secrets qui n'appartiennent qu' eux. Accepter que des choses nous dpassent, comme pour nous signifier un peu plus encore, de lcher prise.

C'tait un petit mot avant d'y retourner, un certain Mordred me requiert. smile

Dernire modification par Tzeentch (09/02/2019 12:07:47)

Hors ligne

 

#203 06/05/2019 17:37:49

Shalmy
Lige
Date d'inscription: 11/08/2018
Messages: 60

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

J'ai lu l'intgrale de Bankgreen ces derniers jours et c'est peu de dire que j'en ressors mitig. Je ne comprends pas trs bien ce qu'a voulu faire l'auteur avec cet univers.

Les livres sont, mon sens, beaucoup trop verbeux et srieux pour tre du pur divertissement. De la fantasy message alors ? Pour nous pousser une certaine rflexion ? Si message il y a, il est purement nihiliste hormis dans les toutes dernires page d'Emmon. Rien n'a de sens, la mort frappe n'importe qui et surtout les plus faibles, ceux qui ont une once de pouvoir sont des salauds qui se trompent tout le temps. Ok...

Le Worldbuilding alors ? Un livre pour s'merveiller devant un univers bien construit ? Je lis que beaucoup ont t conquis par Bankgreen mais ce n'est pas mon cas. Je lui reconnais quelques ides originales (notamment au niveau des races et de leurs modes de reproduction) mais, pour le reste, les lments uniques de Bankgreen sont soit des gadgets soit des choses vues et revues mais avec un nom bizarre ou des caractristiques lgrement diffrentes. C'est bien beau de dire que le ciel est mauve et noir et qu'il tombe de la nve mais, concrtement, a apporte quoi l'univers ?

Reste pour moi la plume de l'auteur que j'ai trouve des plus agrables et qui m'a donn envie de lire d'autres pans de sa bibliographie.

Chacun est bien entendu libre d'avoir son propre avis sur Bankgreen et je comprends en quoi cette uvre peut sduire mais je tiens tout de mme m'insurger contre deux rflexions que j'ai lues plusieurs fois ici ou sur des blogs.

1) Je lis que certains ont ressenti de l'empathie pour les personnages dans le roman. Bon a pourquoi pas mme si ce n'est vraiment pas mon cas. Les personnages sont toutes des victimes impuissantes et les rares personnes qui ont du pouvoir font n'importe quoi avec, voient leurs plans sur 1000 ans chouer ou provoquent leur propre mort tellement ils en ont peur. Le seul personnage qui m'a sembl un peu intressant est Yphor, le grand rat noir bord du Nomoron dans "Le Dernier des varaniers". Et les seuls moments o j'ai vraiment ressenti de l'motion c'est lors de certains meurtres qui sortent de nulle part.

Spoiler:

Ceux des parents de Niobo et surtout celui de Lyah, pauvre gamine...

Ce qui ne drange nettement plus c'est quand j'entends dire que Mordred serait charismatique et/ou cynique. Charismatique ? Vraiment ? On parle d'une armure qui parle et dont la seule fonction est de proposer aux gens de les tuer s'il estime leur mort future trop pnible... (ou parfois de les tuer sans leur demander s'ils en ont envie). Il n'est pas cynique il est psychopathe et mme compltement fou dans Emmon. Le seul moment o il fait montre de la moindre empathie c'est vis--vis de Niobo et uniquement car il est troubl de ne pas tre en mesure de prdire sa mort.

2)Un peu plus anecdotique mais j'ai lu certains dcrire l'univers de Bankgreen comme tant "vaste", "immense", etc. Ca vient probablement de ce qui est dit dans le livre lui-mme mais, non, Bankgreen n'est pas immense. Elle est mme minuscule ou, en tout cas, on ne nous en montre qu'une toute petite partie. Les Digtres et les Arfans parviennent lever au mieux quelques milliers de soldats dans une guerre mort. On tourne toujours dans la mme zone et mme le Nomoron qui a tout l'ocan pour lui ne se trouve jamais trs loin de l'action. Dans les toutes dernires page le bateau entreprend un voyage "au bout du monde", voyage qui ne lui prend qu'un mois en gros.

Ce n'est absolument pas un problme en soi (j'aurais mme tendance dire que c'est un atout) mais j'ai l'impression que certains se sont faits avoir par les manipulations de l'auteur (j'ai du mal voir a comme une maladresse d'criture) qui ne nous dit jamais vraiment la vrit sur Bankgreen.

Dernire modification par Shalmy (08/05/2019 12:36:56)

Hors ligne

 

#204 08/05/2019 12:20:02

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33656
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Ce qui ne drange nettement plus c'est quand j'entends dire que Mordred serait charismatique et/ou cynique. Charismatique ? Vraiment ?

Ben, oui, vraiment. smile
Personnellement, je lui ai trouv du charisme et j'ai galement trouv cet univers vaste (et surtout dsol), sans doute en partie parce qu'on en voit tellement et peu la fois. Maintenant, que lauteur nous manipule, c'est de bonne guerre. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#205 08/05/2019 12:41:16

Shalmy
Lige
Date d'inscription: 11/08/2018
Messages: 60

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Bon le charisme c'est assez subjectif donc je ne vais pas me lancer dans un dbat l dedans mais vaste ? Vaste par rapport quoi ? La zone d'action au sol (je ne sais pas o vont les Runes ni o se trouve le Nomoron exactement) a l'air peine plus grande que la Comt si on s'en tient aux indices laisss par l'auteur sur les distances et le peuplement.

Hors ligne

 

#206 08/05/2019 12:43:49

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33656
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Je ne peux que me rpter : "sans doute en partie parce qu'on en voit tellement et peu la fois". C'est une affaire de sensation. J'ai eu l'impression que c'tait immense, si a te semble plus juste. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#207 16/05/2019 15:08:00

Tarann
Sedai
Date d'inscription: 04/03/2018
Messages: 147

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

C'est toujours un peu triste d'apprendre ce genre de chose: Thierry Di Rollo a dcid d'arrter d'crire. Il s'explique sur son blog arrow Le bout du voyage

Hors ligne

 

#208 16/05/2019 20:25:13

Falkien
Lige
Date d'inscription: 28/02/2016
Messages: 56

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

pleure

Hors ligne

 

#209 17/05/2019 11:52:35

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33656
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Je dcouvre la nouvelle avec ton message. sad
C'est moche. sad
On aime ou pas ce qu'crit Thierry - et moi, j'aime beaucoup, je ne m'en suis jamais cach - mais c'est vraiment triste. Et en mme temps, je peux tout fait comprendre ce sentiment de lassitude...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#210 17/05/2019 16:50:18

Navym
Vala
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 301

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Oh, c'est dommage ce coup d'barre.

Qu'il revienne un jour ou non l'criture, j'espre vraiment qu'il reprendra du poil de la bte. P'tt que dtruire ses manuscrits lui fera du bien mentalement, aussi ?
'fin c'est pas parce qu'il a 60 ans que la vie s'arrte : il n'y a pas d'age pour cesser de profiter de la vie, et j'espre qu'il est bien entour ou qu'il trouvera une voie o il se sentira panoui.

Je me suis achet l'intgrale Bankgreen il y a quelques semaines, et j'ai aussi rcupr quelques Bifrost avec du Di Rollo dedans, car je voulais dcouvrir un peu la patte de l'auteur.

Thierry, si tu nous lis, la vie continue ! (et recrute un jeune Padawan crivain pour nous refaire une version alternative de The Last Jedi, mais avec une issue moins foutage de gueule tongue )

Dernire modification par Navym (17/05/2019 16:51:47)

Hors ligne

 

#211 20/05/2019 15:48:36

Muhyidin
Maa
Date d'inscription: 15/08/2006
Messages: 260

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

a doit pas tre facile. Courage lui.

Hors ligne

 

Pied de page des forums