Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#261 05/09/2018 08:22:21

zygo
sombreslip
Lieu: Mexico DF
Date d'inscription: 09/01/2013
Messages: 1001

Re: Le coin des comics

ah oui, on m'en a déjà parlé de red son!!
merci


Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer- Beaumarchais

Lecture en cours: Vous croyez vraiment que j'ai le temps avec deux enfants en bas âge!!!

Hors ligne

 

#262 05/09/2018 09:10:53

Asavar
Une rumeur strasbourgeoise dit qu'il est mort...
Lieu: Abri 101
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1508

Re: Le coin des comics

Ce à quoi j'ajouterai pour Marvel le Civil War qui est le meilleur crossover des années 2000.
Pour découvrir les Super héros de DC les comics Earth 1 sont plutôt pas mal aussi.
Sinon, je en peux que conseiller Spawn ou Haunt qui sont de qualités.


War never changes

Hors ligne

 

#263 05/09/2018 09:40:30

zygo
sombreslip
Lieu: Mexico DF
Date d'inscription: 09/01/2013
Messages: 1001

Re: Le coin des comics

Et avez-vous lu: V comme Vendetta?
On m'en a dit ENORMEMENT de bien

Dernière modification par zygo (05/09/2018 09:40:45)


Je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer- Beaumarchais

Lecture en cours: Vous croyez vraiment que j'ai le temps avec deux enfants en bas âge!!!

Hors ligne

 

#264 05/09/2018 12:44:08

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Le coin des comics

V pour vendetta c'est excellent, dans le top 5 de ce qu'a écrit Alan Moore, mais le dessin peut ne pas plaire.
C'est mon préféré avec Watchmen et la Ligue des Gentlemen Extraordinaires.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#265 05/09/2018 13:05:07

Ramvik
Istar
Lieu: Mordor
Date d'inscription: 09/01/2018
Messages: 173

Re: Le coin des comics

Asavar a écrit:

Ce à quoi j'ajouterai pour Marvel le Civil War qui est le meilleur crossover des années 2000.
Pour découvrir les Super héros de DC les comics Earth 1 sont plutôt pas mal aussi.
Sinon, je en peux que conseiller Spawn ou Haunt qui sont de qualités.

Spawn est de très bonne qualité, même si le dessin fait très 90's...


Les bons sont innocents et créent la justice.
Les méchants sont coupables et c'est pour cela qu'ils inventent la pitié.

Hors ligne

 

#266 05/09/2018 13:14:07

Asavar
Une rumeur strasbourgeoise dit qu'il est mort...
Lieu: Abri 101
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1508

Re: Le coin des comics

Si le dessin ne plaît pas, Haunt (même dessinateur avec un scénario de Kirkmann) plaira plus.


War never changes

Hors ligne

 

#267 25/09/2018 19:02:53

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1616

Re: Le coin des comics

https://www.bedetheque.com/media/Couvertures/Couv_345045.jpg

Le Cogneur d'ours torse nu est aussi viril et puissant que les ours qui l'ont élevé, et contre lesquels il a juré, l'âme foudroyée par un terrible traumatisme, de lutter de toutes ses forces. Voire plus encore.

Solitaire, auréolé de sa légende, il est le protecteur de la forêt qui l'a vu grandir. Aucun homme, aucun ours, n'a pu à ce jour le vaincre. Surtout quand il a eu sa dose de pancakes au sirop d'érable.
Mais quand des Ours surpuissants attaquent la Grande Ville, Cogneur est contraint de revenir dans le monde des humains pour faire ce qu'il fait le mieux : distribuer des droites.
Pourtant, rien n'est aussi simple qu'il y paraît, et Cogneur aura à affronter les fantômes de son passé.
 
Une plongée délirante et à mourir de rire dans les codes des films d'action des années 80.

Ca c'est le dernier comics en date dont je suis tombée amoureuse tant il m'a fait rire. Pour être sûre qu'il n'y avait pas que moi sensible à cet humour débile, je l'ai filé à mon compagnon, et vu les éclats de rire que j'entendais, il est vraiment sur la même longueur d'onde que moi.

Que dire de plus que le résumé ? Un hommage/parodie à base de bastons, de sauvetage de l'Amérique - et de pancakes. Un scénario cousu de fils blancs, mais avec ce goût de reviens-y tant on s'y amuse

Spoiler:

- le running gag du mec du FBI qui a fait TOUTES les guerres m'a achevée :')

Enfin bref, du gros délire qui fait du bien, et qu'on referme avec la banane !


Memento Mori

Hors ligne

 

#268 25/04/2019 19:08:58

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Le coin des comics

Un retour bien sympathique du duo Brubaker/Phillips, qui reviennent sur l'une de leurs séries phares, l'excellente Criminal, pour laquelle 7 tomes sont sortis (en français chez Delcourt).
Criminal, c'est du roman (enfin, BD) tendance harboiled, noir de chez noir.
Ici, c'est un hors série, Mes héros ont toujours été des junkies, avec une tonalité pastel toute en douceur, car il s'agit, d'une certaine manière, d'une histoire d'amour.
https://www.editions-delcourt.fr/images/rsz/da/da682e1de8e89fef4882840571327776.jpg

La jeune Ellie s’est toujours représentée les camés comme des romantiques. Pour elle, depuis que sa mère est morte d’une overdose il y a dix ans, âmes égarées et destins brisés sont autant de raisons qui poussent vers les seringues et les paradis artificiels, Mais rien n’est comme elle l’imaginait et quand elle atterrit en désintox, elle débute une drôle d’histoire d’amour où drogue rime avec meurtre.

Beaucoup de références à la musique, notamment les musiciens amateurs d'opiacés divers et variés (les Stones, le Velvet, les Beach Boys, Billie Holliday...) et une histoire qui m'a évoqué par moments le Drugstore Cowboy de Van Sant.

La fin est

Spoiler:

évidemment terrible et vient rappeler qu'on est bien dans un univers sinistre. Le J'ai une sale influence, et ça marche trop bien...en voix off au début du récit était annonciateur de la suite...

Courte lecture (70 pages) qui permet de se replonger de bonne manière dans l'univers de Criminal.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#269 25/06/2021 19:50:12

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7583
Site web

Re: Le coin des comics

Un up de deux ans... pour parler d'une sortie récente d'une nouvelle oeuvre du même duo Brubaker/Phillips, le one shot Pulp
https://www.editions-delcourt.fr/sites/default/files/styles/image_list/public/product/9782413039518-001-X.jpeg?itok=x63zDN1n

Max Winters, un écrivain de Pulps dans les années 1930 à New York, est entraîné dans une histoire qui rappele celles qu'il écrit pour cinq cents le mot - des histoires mettant en scène un hors-la-loi du Far West qui rend justice à coups de revolver. Max sera-t-il aussi efficace que ses héros face à des braqueurs de banque, des espions nazis et des ennemis issus de son passé?

Idée assez géniale que celle de ce héros qui a la soixantaine et qui écrit des récits d'aventures librement inspirées de son expérience personnelle du temps où il était jeune, et qui se retrouve mêlé à une actualité très contemporaine (la montée du nazisme aux USA). Malgré la couverture, ce n'est pas un western, même s'il en est question, mais bien un thriller particulièrement réussi.

Si vous aimez le roman noir, je recommande également Reckless, mais pour le moment ce n'est qu'en anglais.
https://cdn.imagecomics.com/assets/i/releases/601435/reckless-ogn_cc716c58b5.jpg

Sex, drugs, and murder in 1980s Los Angeles, and the best new twist on paperback pulp heroes since The Punisher or Jack Reacher.
ED BRUBAKER and SEAN PHILLIPS, the modern masters of crime noir, bring us the last thing anyone expected from them—a good guy. A bold new series of original graphic novels, with three books releasing over the next year, each a full-length story that stands on its own.
Meet Ethan Reckless: Your trouble is his business, for the right price. But when a fugitive from his radical student days reaches out for help, Ethan must face the only thing he fears…his own past.

Dans le L.A. du début des 80's, un ex hippie reconverti en un... "facilitateur" va se retrouver confronté à son passé. Je pourrais reprendre ce que je disais de Criminal, du vrai roman noir.
Là c'est une série d'histoires indépendantes (deux de sortis, une troisième en fin d'année).

Si vous aimez le polar, je recommande les deux très chaudement.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums