#61 01/01/2018 19:54:16

Tybalt
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1314

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

D'accord avec toi sur les reprises de scènes de la première trilogie encore trop nombreuses.

Spoiler:

C'était mieux fait globalement, parce que l'intrigue principale et surtout les personages sont plus originaux. Mais la bataille finale "Hoth II" m'a beaucoup déçu parce que le film perdait soudain beaucoup en originalité alors que c'est censé être un moment fort de l'histoire. Accessoirement, le coup du sel rouge m'a laissé... de glace.

Aerendhyl a écrit:

On en parle de la scène avec Leïa ? POURQUOI ? J'ai explosé de rire dans la salle sérieusement...

Spoiler:

Ok on peut me dire qu'elle fait un appel de la force etc mais c'est tellement pas crédible...

Je suis d'accord avec toi sur le fait que la réalisation rend la scène limite ridicule (voire ridicule tout court en étant sévère). Mais

Spoiler:

Ce type de pouvoir de la Force existe dans certains romans de l'Univers étendu, en particulier la trilogie de L'Héritier de l'Empire et le diptyque Le Spectre du passé, où Luke utilise plusieurs fois la Force pour survivre au vide spatial. Ce qui m'ennuie n'est donc pas ce pouvoir proprement dit mais le fait que ce n'est pas du tout préparé puisqu'on ne voit jamais Leia utiliser la Force ni avant ni après dans les deux films, et que son affinité pour la Force n'est jamais rappelée avant. Sans parler du fait que ce type de pouvoir suppose a priori une solide formation... qu'elle n'a jamais eue, pour ce qu'on en sait dans les films.

Hors ligne

 

#62 01/01/2018 20:05:56

Aerendhyl
Ta'veren
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 239

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Tybalt a écrit:

D'accord avec toi sur les reprises de scènes de la première trilogie encore trop nombreuses.

Spoiler:

C'était mieux fait globalement, parce que l'intrigue principale et surtout les personages sont plus originaux. Mais la bataille finale "Hoth II" m'a beaucoup déçu parce que le film perdait soudain beaucoup en originalité alors que c'est censé être un moment fort de l'histoire. Accessoirement, le coup du sel rouge m'a laissé... de glace.

Aerendhyl a écrit:

On en parle de la scène avec Leïa ? POURQUOI ? J'ai explosé de rire dans la salle sérieusement...

Spoiler:

Ok on peut me dire qu'elle fait un appel de la force etc mais c'est tellement pas crédible...

Je suis d'accord avec toi sur le fait que la réalisation rend la scène limite ridicule (voire ridicule tout court en étant sévère). Mais

Spoiler:

Ce type de pouvoir de la Force existe dans certains romans de l'Univers étendu, en particulier la trilogie de L'Héritier de l'Empire et le diptyque Le Spectre du passé, où Luke utilise plusieurs fois la Force pour survivre au vide spatial. Ce qui m'ennuie n'est donc pas ce pouvoir proprement dit mais le fait que ce n'est pas du tout préparé puisqu'on ne voit jamais Leia utiliser la Force ni avant ni après dans les deux films, et que son affinité pour la Force n'est jamais rappelée avant. Sans parler du fait que ce type de pouvoir suppose a priori une solide formation... qu'elle n'a jamais eue, pour ce qu'on en sait dans les films.

Je vais répondre sur la scène de Leïa sous balise :

Spoiler:

Je ne suis pas assez expert sur l'univers étendu,
je me doutais que cela apparaissait, d'où mon "elle peut faire un appel de la force". C'est juste qu'on a jamais vu Leïa user de la force ni sous-entendue qu'elle en avait les capacités. Tu as tout dit dans ta réponse en fait.
C'est ça qui m'a choqué. Pour moi Leïa est une Skywalker dont la faculté d'user de la force n'est pas développée,
peu présente... Là elle use d'un pouvoir lui permettant de survivre dans l'Espace quoi. Pas crédible.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#63 03/01/2018 12:04:16

wizardine
Lige
Date d'inscription: 06/08/2014
Messages: 73

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Mon avis rejoint un peu ce qui a été dit. En voyant le film, j'ai passé un bon moment, mais quand j'y repense, je me rends compte à quel point c'est vide.
Vraiment déçue par Snoke. Je pense que la base, quand on veut faire une suite qui se passe dans un contexte très différent de ce qu'on avait laissé dans le dernier film, c'est de nous expliquer comment on en était arrivé là. Je pensais vraiment que le film allait se concentrer sur ça, et sur le pourquoi "it's time for the Jedis to end". Je m'attendais à voir un film qui allait abandonner le manichéisme Jedi/Sith pour créer un nouvel ordre de combattants moins manichéens, et finalement

Spoiler:

notre cher Luke à la fin du film conclue que les Jedis ne finiront pas avec sa mort. Alors ok, c'est cool que Rey devienne un Jedi, mais c'était pas ce à quoi j'espérais

En bref, je m'attendais au vu de la bande-annonce a une réflexion plus poussée sur le manichéisme de l'univers, et en fin de compte ça ne fait que l'effleurer, et on ne transcende pas la confrontation gentils/méchants.
Côté grosse déception aussi : l'arc des rebelles. J'ai vraiment l'impression que c'était là parce qu'il fallait occuper Finn et Poe. Non seulement ça n'apporte strictement rien à l'histoire, mais en plus, ça aurait pu être évité si Holdo avait dénié communiquer un peu avec les rebelles. D'ailleurs, à la fin, ça aurait été cool que

Spoiler:

au lieu que Leïa agisse comme si Poe était digne d'être chef, elle lui fasse remarquer qu'à cause de sa désobéissance, la moitié des rebelles sont morts. Et qu'elle fasse remarquer à Holdo que si elle avait parlé de son plan à ses troupes, elle aurait eu leur confiance et n'aurait pas provoqué de mutinerie...

Quant à Rose... En soit, j'ai rien contre le personnage, mais

Spoiler:

l'histoire d'amour, c'était obligé? Déjà, je trouve que c'est mal amené et inutile, mais surtout, surtout,
on va devoir se taper un stupide triangle amoureux Rose/Finn/Rey dans le prochain film, et... j'ai pas envie sad

Après, y a aussi des points positifs. La relation Kylo/Rey est plutôt cool, tout comme la relation Rey/Luke (même si je vois pourquoi on compare ça aux précédents films). Je suis moins fan de la relation Kylo/Luke, en grande partie parce que je n'ai pas aimé l'explication sur comment Kylo est passé du côté obscur (sérieux, vu le personnage, ils veulent me faire croire que c'est tout ce qu'ils ont pu trouver?).
Le film m'a réconcilié avec Kylo Ren et son acteur, et vu ce que j'en pensais après le VII c'est un exploit. J'ai trouvé qu'il avait plus de prestance, et je suis très contente qu'il

Spoiler:

ne reviennent pas du côté lumineux de la Force, mais qu'au contraire il s'impose comme le vrai antagoniste de cette trilogie. J'espère que ça va rester comme ça jusqu'à la fin. J'ai bien envie de voir à quoi ressemble un empire et une armée dirigés par un gamin caractériel.

Ah, et il a enlevé son masque. Merci!!!
Du coup, Kylo Ren qui était ce que je détestais le plus dans le VII était ce qui m'a le plus plu dans le VIII. Joli retournement de situation.

Tout ça pour dire qu'en gros, même si j'ai passé un bon moment, j'ai trouvé le film inégal et pas aussi bon que ce à quoi je m'attendais (car après un VII si peu innovant, je m'attendais à ce qu'ils rectifient le tire en envoyant du lourd). Il y a des bonnes idées, mais j'ai l'impression qu'ils ne sont pas allés assez loin. Du coup, je n'attends pas grand-chose du IX, à part voir les gentils et les méchants se taper dessus.

Hors ligne

 

#64 03/01/2018 13:31:39

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1747

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Les premiers films repassent à la télé.
Et là, je me dis que la comparaison n'est vraiment pas en faveur des films actuels.
Plus de grande découverte comme l'a été la force.
Pas de moment dramatique comme avec Yan Solo cryogénisé.
Le héros qui doit abandonner son viseur, sans savoir si ça va marcher, ou qui doit s'en aller plutôt que de courir au secours de ses amis, ce sont tous de même des moments héroïques que je n'ai pas retrouvés.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#65 08/01/2018 13:11:52

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6548

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Petit retour rapide sous forme de liste parce que tout a déjà été dit sur TLJ.

J'ai bien aimé mais j'en ressors pas complètement conquis.

Les plus :

- La réal, avec notamment pas mal de plans superbes.
- La volonté de déconstruire l'épisode VII avec un effet miroir entre les deux opus qui se répondent bien. Le fait que cette entreprise de déconstruction infuse tous les aspects du film, que ce soient des arcs narratifs, des trouvailles visuelles (le décor rouge de la pièce de Snoke qui prend feu et laisse apparaître un mur banal), des dialogues, etc. La volonté clairement affichée de vouloir enfin se détacher de la trilogie originale et que là encore se soit montré par la construction narrative et l'image. Le courage de prendre des décisions pour illustrer tout ça (

Spoiler:

le fait que Snoke ne soit qu'un personnage secondaire vite écarté ou encore ne pas essayer de transformer Kylo Ren en méchant badass alors que ce n'est pas ce qu'il est, etc.

- Les personnages tous plus sympathiques les uns que les autres, même quand ils n'ont rien à faire. Par exemple, l'arc de Finn a beau ne servir à rien, le personnage m'intéresse toujours autant.

Les moins :

- Canto Bight. L'arc est pas intéressant, visuellement c'est pas très recherché et presque pas assez exotique pour du SW. La course poursuite catalyse bien ce manque d'intérêt parce qu'on nous vend tellement mal les enjeux de cette intrigue qu'on regarde toute l'action sans se sentir impliqué à un seul moment.
- Et surtout, pour moi le plus gros point noir de cet épisode et du précédent qui m'empêche d'attendre avec impatience l'épisode IX : l'histoire principale de l'univers ne bouge pas, il n'y a pas de nouveaux enjeux, il n'y a rien pour retenir l'attention. L'affrontement entre le First Order et la République ne prend pas une nouvelle envergure qui pourrait le faire décrocher du parallèle Empire/Rébellion, on ne laisse pas entrevoir un univers qui pourrait partir dans une direction épique ou totalement neuve. C'était une des grandes forces de la prélogie : il y avait l'attrait de la tragédie du destin d'Anakin sur fond de fin d'une ère, avec une Guerre dans toute la galaxie, des enjeux énormes, tout ça orchestré par un grand méchant dissimulé aux yeux de tous. La trilogie I-II-III racontait des petites histoires dans la Grande Histoire. Là, après 2 épisodes, on a des petites histoires intéressantes mais pour la Grande Histoire, on cherche encore à savoir où Disney veut aller.


Voilà, sinon j'ai vu ça 2 semaines après la sortie et toutes les polémiques et j'ai toujours pas compris ce qui a pu faire polémique, notamment sur l'arc de Luke (somme toute assez classique). Notamment ce qui a pu motiver une pétition pour sortir le film du canon SW. J'ai pas envie de me renseigner, j'ai peur de perdre espoir en l'humanité. Le seul truc que j'en retiens, c'est que la culture geek devient de plus en plus une culture de gros demeurés...


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#66 08/01/2018 14:13:18

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Je lis ça régulièrement, mais je suis pas d'accord pour dire que l'arc de Finn ne sert à rien (ou que plus globalement les persos en sont au même point au début et à la fin du film).

Je vais spoiler, vous êtes prévenus.

Spoiler:

A la fin du 7 comme au début du 8, Finn n'a qu'une idée en tête : sauver ou trouver Rey.
C'est la seule raison qui l'a retenu de partir de la planète de Maz Kanata.
La seule raison qui l'a poussé à partir en mission sur la planète Starkiller.
La seule raison qui le décide à quitter le vaisseau avant que Rose ne l'en empêche.

Dans cet Episode 8, la rencontre avec D.J. va être déterminante.
D.J. (qui, rappelons-le, signifie Don't Join), c'est ce qu'aurait pu devenir Finn.
Et faire face à la trahison de ce qu'il aurait pu devenir va le faire prendre complètement parti pour la Résistance, au point de souhaiter carrément se sacrifier pour elle.

Avant, là aussi, l'intervention de Rose qui elle aussi a du coup un arc complet (on part du sacrifice de sa sœur, pour finir sur elle qui empêche Finn, probablement la seule personne en dehors de sa soeur qu'elle connait/aime - cf sa situation lors de sa première scène -, de se sacrifier).

Après y'a pas de souci pour trouver ça mal foutu.
Canto Bight est clairement pas le meilleur moment du film, même s'il développe plein d'aspects que le film traite (ce dont j'ai parlé en spoiler, mais aussi ce qui aboutira aux derniers plans du film).
Mais lire ou entendre un peu partout que ça ne sert à rien me parait vraiment faux.

(Désolé Merwin, je dis vraiment pas ça pour toi, mais je me permets juste de rebondir sur ton message wink)

Hors ligne

 

#67 08/01/2018 15:26:36

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6548

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Attention, j'ai pas dit que ça servait à rien, j'ai vraiment dit que c'était pas intéressant. Et pourtant j'ai beaucoup aimé la relation Rose/Finn. Pas de souci avec l'arc narratif du duo et aucun souci avec le côté un peu vain de leur entreprise en terme d'avancée de l'intrigue.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#68 08/01/2018 17:58:59

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Oui j'en doute bien, c'est juste ton "l'arc de Finn a beau ne servir à rien" qui m'a fait réagir sur un truc plus général que je vois un peu partout. smile

Hors ligne

 

#69 08/01/2018 18:08:19

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6548

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Ah oui tiens, en fait je l'avais dit lol Mais c'était effectivement pas dans le sens que l'arc de Finn est du remplissage, plutôt dans le sens que son arc n'a pas d'impact important sur l'intrigue générale (comme l'arc de Poe par exemple) et que même malgré ça j'avais apprécié son personnage.
Mon problème avec Canto Bight, c'est pas tant les personnages qui évoluent dedans, c'est plus que visuellement c'est pas très recherché et que ça marque une parenthèse dans le récit qui n'a pas beaucoup d'intérêt.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#70 08/01/2018 18:18:43

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 398

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

A partir du moment où des personnages vont quelque part pour trouver quelqu'un et faire quelque chose et qu'ils ne le trouvent pas qu'ils ne font pas ce quelque chose si l'arc ne sert à rien.

Le soi-disant developpement des personnages dans cet arc on repassera..

Spoiler:

Le personnage de DJ qui attend justement que les persos soient la pour s'évader, la ficelle est très grosse.
La relation Rose-Finn on y croit pas du tout. Même pire Rose qui vient gâcher une fin qui aurait été osée et grandiose pour le personnage de Finn.

Ces 40 minutes de films auraient pu servir à nous montrer tellement de choses plus intéressantes, au choix:

Spoiler:

- Plus de flashback de l'académie de luke
- Un vrai entrainement pour Rey ?
- Une vraie bataille finale ?
- Les origines de Snoke
- Un flashback pour Finn quand il était enfant (enlèvement et endoctrinement pour devenir un stormtrooper)


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque

Hors ligne

 

#71 08/01/2018 19:24:52

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33632
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

NeoSib a écrit:

Oui j'en doute bien, c'est juste ton "l'arc de Finn a beau ne servir à rien" qui m'a fait réagir sur un truc plus général que je vois un peu partout. smile

Perso, j'ai bien lu la partie spoilers de ton message et je ne suis pas convaincu. sad
Mais bon, c'est pas comme si c'était le plus gros souci du film de toute façon.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#72 08/01/2018 19:47:25

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Eloniel a écrit:

A partir du moment où des personnages vont quelque part pour trouver quelqu'un et faire quelque chose et qu'ils ne le trouvent pas qu'ils ne font pas ce quelque chose si l'arc ne sert à rien.

Très étrange façon de voir le storytelling. smile

Dans Empire, Han et Leia essaient d’échapper à l’empire en se cachant dans un astéroïde.
Il s’avère ensuite qu’ils sont dans le corps d’un monstre géant, s’échappent avec le Faucon pour se retrouver à nouveau pourchassés par l’empire.
Est-ce que ca n’a servi à rien ?
Non, l’histoire d’amour entre Leia et Han a entre-temps évolué et les deux persos se sont embrassés.

Ce n’est pas parce que l’histoire globale ne va pas d’un point A à un point B que les personnages n’évoluent pas.

Et dire que les persos n’évoluent pas pour ensuite regretter que Rose vienne « gâcher » la fin de Finn, c’est un peu absurde car c’est justement si elle n’avait pas fait ça qu’elle n’aurait pas évoluée.

Mais encore une fois, je n’essaie pas de convaincre que c’est bien fait. Chacun a son avis là-dessus et je trouve moi-même le film loin d’être parfait.
J’essaie juste de montrer que non, ça ne « sert » pas « à rien ». wink

Dernière modification par NeoSib (08/01/2018 20:25:35)

Hors ligne

 

#73 09/01/2018 10:46:57

alana chantelune
Belle au bois dormant
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3093
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Enfin vu.
Hélas, pour moi, la magie a disparu.
L'épisode VII avait été un beau moment sur le coup, avant que, en sortant de la salle, aucune envie de le revoir ne m’effleure. C'est là que j'ai compris que quelque chose n'allait pas. J'ai revu tous les Starwars 2 voire 3 fois au cinéma.

L'épisode VII m'est apparu comme un hommage et un gros teasing où il ne se passait pas grand chose, en fait.
J'attendais beaucoup de l'épisode 8. C'est un "bof" pour moi.
Je n'ai pas détesté. Mais pas aimé non plus.

Ce qui me trouble, c'est le sérieux des personnages, qui n'ont absolument pas la naïveté et la fraicheur de ceux de la trilogie initiale.
Si Rose est très bien présentée (tout comme Finn dans le 7), les autres persos secondaires sont mal amenés et utilisés :

Spoiler:

sérieux, le perso de Laura Dern, franchement ? Leïa dans le coma, alors hop, elle est remplacée une partie du film par une Holdo qui va de toute façon être éliminée. Ne parlons pas de l'Amiral Ackbar, dont on apprend la mort dans une réplique alors qu'on ne l'a pas repéré parmi les chefs des rebelles (je le jure, je ne l'ai pas vu !!!) , ni de Phasma, qui n'apparait qu'à la fin pour être éliminée aussi sec, n'apportant rien au personnage, ni à la situation. Comme si le réal voulait virer ce qu'avait mis en place le 7, comme Snoke... Snoke dont on ne sait toujours rien, en passant... Quand à nos chers amis de la première trilogie, Chewie, 3PO et R2D2, ils sont relégué à des apparition. C'est très dommage, surtout pour les droïdes, tellement bien utilisés dans les films originaux et la prélogie, alors qu'ici il n'y en a que pour BB8.

Ce qui me gène, c'est que la situation ne varie pas d'un film à l'autre :

Spoiler:

affrontement du Premier Ordre et de la Résistance, avantage au premier (ha, ha). La République se fait souffler en perso secondaire, et c'est tout.

Ce 8e film ne répond pas non plus à une grande partie des question du 7 : comment les héros en sont arrivés là (ceux de la première trilogie) ? Et le plus terrible, c'est la déception de leur parcours : tout ce qu'ils ont construit n'a mené qu'à retour à leur situation initiale, ils n'ont rien accompli, leurs vies sont des échecs. C'est très amer comme constat (en tout cas c'est comme ça que je le vis).
En plus, toutes les actions des héros dans ce film semblent ne servir à rien

Spoiler:

(la mutinerie de Poe, la mission de Finn et Rose, la tentative de Rey de "sauver" Kylo Ren, et Luke en particulier). A la fin, ils n'ont rien accompli : ils sont encore moins nombreux, on eut de lourdes pertes

Bref, en dépit de très bonnes idées (la question de l'échec, le visuel de la planète finale, l'introduction de Rose), le scénario global semble coincé entre le foirage du 7 et les demandes obligatoires de la saga. Ça ne va donc pas loin...

Dernière modification par alana chantelune (09/01/2018 10:48:40)

Hors ligne

 

#74 09/01/2018 11:21:17

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

On le voit bien pourtant, ce brave Amiral Ackbar. smile

Hors ligne

 

#75 09/01/2018 11:36:12

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1509

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Disons qu'on voit clairement un Mon Calamari qui pourrait être n'importe qui... En voyant le film, j'ai bien pensé qu'il devait s'agir d'Ackbar vu que c'est le seul de l'espèce qui ait une vraie présence dans la saga, mais c'est loin d'être une évidence.


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#76 09/01/2018 11:49:44

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Ben c'est pourtant clairement lui, il était déjà sur D'Qar dans le 7, donc il s'enfuit de cette planète avec la Résistance au début du 8.

Hors ligne

 

#77 09/01/2018 16:08:46

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 582

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Vu sur le tard et mitigé je suis.  huh

Après la thèse et l’antithèse, j’attendrai la synthèse.

Il me semble que l’argument principal de cette trilogie, c’est juste d’être là comme un clin d’œil aux fans qui rêvaient des trois trilogies sur la famille Skywalker envisagées jadis par George Lucas.

Beaucoup a été dit sur les attentes et spéculations. Déjà, l’épisode précédent ne faisait pas le taf. Celui-ci encore moins. Attention cependant, après le contre-pied, il pourrait bien y avoir le contre-pied du contre-pied (non, je ne parle pas du Mondial en Russie, mais bien de l’épisode 9). Enfin bref. Je me rends compte que depuis 10 jours je ne sais pas trop quoi en dire. C’est du Star Wars, cela se regarde agréablement mais pour moi, ça ne prend pas aux tripes.

Pourtant, lorsque je lis l’éloge quasi unanime de la presse (et encore de la seule presse francophone), je me dis que j’ai dû rater quelque chose. Le gros chèque qui va avec peut-être ?


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#78 10/01/2018 21:20:48

wizardine
Lige
Date d'inscription: 06/08/2014
Messages: 73

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Merwin Tonnel a écrit:

Voilà, sinon j'ai vu ça 2 semaines après la sortie et toutes les polémiques et j'ai toujours pas compris ce qui a pu faire polémique, notamment sur l'arc de Luke (somme toute assez classique). Notamment ce qui a pu motiver une pétition pour sortir le film du canon SW. J'ai pas envie de me renseigner, j'ai peur de perdre espoir en l'humanité. Le seul truc que j'en retiens, c'est que la culture geek devient de plus en plus une culture de gros demeurés...

Tiens, j'étais pas au courant de ça... Faut dire que je vis dans une grotte. Et quand je vois ce genre de choses je me dis que c'est pas plus mal big_smile
Le film n'est certes pas le meilleur de la saga, mais il ne mérite pas tant de haine. On passe plutôt un bon moment devant, et il y a des idées intéressantes. C'est juste que quand on ressort, on a une impression de vide. J'ai presque eu l'impression de voir une scène d'exposition de deux heures, du moins pour l'arc Finn/Rose/Poe : on apprend à connaître les persos, mais niveau intrigue, j'avais l'impression qu'on se contentait de mettre en place les choses pour la suite . Le problème, c'est qu'à mon sens, mettre en place les persos et l'intrigue pour la suite, c'est plus le job du premier film de la trilogie que du second (d'ailleurs, je pense que le VIII aurait pu faire un bon VII, avec quelques remaniements bien sûr).

Hors ligne

 

#79 10/01/2018 22:26:23

farrell
Adhérent
Date d'inscription: 07/01/2014
Messages: 192

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Vu fin décembre et avec un peu de recul je continue à être divisé sur ce film.
D'un côté il tente beaucoup plus de choses que ce qu'on pourrait attendre d'un projet aussi énorme. Le résultat n'est pas aseptisé, il y a de vrais partis pris de réalisation, une vraie remise en cause de certains codes etc...
Et en même temps il manque clairement quelque chose pour que je me dise "WoW, c'est un des films de l'année". Le scénario est assez bancal à certains moments, les nouvelles problématiques sont parfois survolées (tout ce qui concerne l'oppression des pauvres et les vendeurs d'armes c'était raffraichissant mais ça reste en surface).

Donc un bon moment et absolument pas un film sur lequel j'irais monter une pétition.
La relation qu'ont pas mal de fan à Star Wars est super malsaine... Je vais avant tout au cinéma pour me faire plaisir ou pour déclencher d'autres émotions, mais pas la haine. Enfin j'espère ne jamais me retrouver dans leur situation et que si vraiment je déteste une oeuvre, je saurais juste m'en détourner.


“A reader lives a thousand lives before he dies, The man who never reads lives only one”.  A Dance with Dragons

Hors ligne

 

#80 11/01/2018 14:17:33

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3057
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

farrell a écrit:

La relation qu'ont pas mal de fan à Star Wars est super malsaine...

+1

C'est vraiment fascinant de suivre l'accueil de ce film.
Mais c'est une fascination assez... morbide, disons. smile

Quand on suit ça de loin c'est surtout amusant de voir que c'est cet Episode VIII qui semble être une cassure pour les fanboys, assez paradoxal alors qu'il suit 5 films bien plus nuls (E1, 2, 3, 7, R1). wink

Hors ligne

 

Pied de page des forums