#1 04/12/2017 18:10:46

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33504
Site web

Carbone Modifié

On en a déjà parlé ici ou là sur le forum, mais sans sujet spécifique... Et là, comme la série tirée du roman de Richard Morgan arrive le 2 février sur Netflix...

https://www.youtube.com/watch?v=qM7Eob4YFDQ


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 05/12/2017 16:58:28

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5560
Site web

Re: Carbone Modifié

J'ai toujours été tenté par le roman, mais l'étiquette "Science-Fiction" me rebutait... par contre au format série, pourquoi pas !

Dernière modification par dwalan (05/12/2017 16:58:39)


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#3 06/12/2017 23:14:01

John Doe
ZEUS - tueur de démons
Lieu: Au dessus
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6572
Site web

Re: Carbone Modifié

Ah cool, j'adore le roman (et je suis dégoûté d'avoir loupé l'auteur aux Utos 2017). J'espère que le mélange film noir-polar/SF sera bien retranscrit !smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#4 07/12/2017 08:19:38

Ys
Compagnon des Devoirs
Lieu: Saint Emilion
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 1488
Site web

Re: Carbone Modifié

Je ne connaissais pas mais étant féru de transhumanisme et moi même croyant à l'uploading, cela s'annonce croustillant! smile


Hurin, désespéré resta debout devant les murailles muettes d'Echoriath. A l'ouest, le soleil perça les nuages et tacha de rouge ses cheveux blancs. Alors, seul dans le désert, il pleura à grands cris, ne se souciant pas d'être entendu, il maudit ce pays sans pitié et grimpa finalement sur un rocher pour s'écrier d'une voix forte, tourné vers Gondolin:
- Turgon, Turgon, souviens toi du Marais de Serech! O Turgon, n'entends tu rien derrière tes remparts?
Mais il n'y eut comme réponse que le bruit du vent dans les herbes sèches.
- Elles avaient la même voix à Serech au crépuscule, dit Hurin.

Le Silmarillion

Hors ligne

 

Pied de page des forums