#41 10/02/2017 16:35:24

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1733

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Effectivement, cette couverture est pas mal.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#42 04/05/2017 12:05:31

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 691

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

J'en suis au tout début du roman, et je sens que cette ville cynique où tout s'achète va me plaire ! Cependant, je trébuche un peu dans ma lecture, je sens que c'est le genre d'histoire qu'il ne faut pas que je lise que "d'un œil". Je vais me mettre entièrement dedans ce week-end, et je reviendrai faire part de mon ressenti après.


Memento Mori

Hors ligne

 

#43 08/06/2017 08:59:33

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2103
Site web

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Je viens de finir ce roman, ma première incursion dans cet univers et j'ai beaucoup apprécié smile.

J'ai bien aimé le personnage principal bien qu'au début je le trouvais un peu trop naïf pour quelqu'un qui avait été réduit en esclavage pendant huit ans. D'un autre côté, il est resté loin du monde des affaires et avec une vision un peu idéalisée qu'il n'aurait pas conservé s'il avait suivi le chemin prévu depuis le début, donc ça se tient.

J'ai également trouvé ses relations avec les autres personnages bien campées et rien n'est simple, dans les choix à faire notamment, on sent vite qu'il n'y a pas de solution idéale, et l'ambiance de cette ville est très prenante.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#44 04/09/2017 15:41:01

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 579

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Hop, j'ai fini le livre !

J'ai aimé et je suis d'accord avec la critique.

Je rajouterais que ce livre est une démonstration que l'on peut avoir un récit avec pas mal d'introspection sans tomber dans l'écueil de la nécessaire empathie/identification pour apprécier.

D'une part parce que c'est bien écrit et, d'autre part, cela est lié à la nature de l'intrigue.

Le bon vieux bazar du fond et de la forme.


Certains sont amoureux de leur colère car elle les flattent et les galvanisent. Puis, ils découvrent qu'ils ont plus de limites que de talents. Et la colère à laisser ses déchets corporels, ses séquelles mentales. Je préfère négocier avec la patience.

Hors ligne

 

#45 05/11/2017 07:48:02

elric77
Adhérent
Date d'inscription: 31/08/2012
Messages: 172

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Presque lu pour le groupe de lecture car quelques semaines avant qu'il ne soit tiré au sort!

J'ai beaucoup aimé cet univers, l'âme de cette cité et la relation qu'entretient le héros avec la vendeuse d'âme. Personnage que j'ai préféré d'ailleurs pour sa mélancolie et le fatalisme qu'il dégage.
Premier roman de Lionel Davoust pour moi et c'est une réussite. D'autres suivront!


Lecture en cours : Le Fleuve Celeste de Guy Gavriel Kay

"Le sommeil, Madame, est l'occupation qui m'ennuie le plus".

Hors ligne

 

#46 05/11/2017 21:43:17

John Doe
ZEUS - tueur de démons
Lieu: Au dessus
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6554
Site web

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Si vous avez aimé, je conseille d'enchaîner avec la Route de la Conquête, constitué de plusieurs nouvelles abordant des thèmes assez différents, il y a de quoi y trouver son compte !wink


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#47 10/11/2017 14:22:49

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1056

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Lu pour le Groupe de Lecture :

Très mitigée sur cette lecture, que j'ai mis une éternité à finir. Pourtant, c'est loin d'être un mauvais livre, et certaines choses m'ont même énormément plu ! Seulement, je n'y ai pas accroché.

Ce qui m'a freinée le plus dans ma lecture, c'est que je n'ai pas réussi du tout à m'intéresser à l'intrigue principale, celle du héros qui tente de retrouver sa place déchue, ses affaires et ses mésaventures dans cette sorte de jeu politique et commercial où tout peut se retourner contre soi. C'est riche et bien mené mais j'y suis restée totalement étrangère, ne sentant poindre un peu d'intérêt qu'au bout de 300 ou 400 pages.
J'ai bien plus apprécié tout ce qui tournait autour des Vendeurs d'Âme. J'ai trouvé ça très original et très fin, fascinant, sensible, imprégnant toute ma lecture d'une redoutable mélancolie.
La fin de l'histoire est superbe.

L'écriture m'a parue trop lourdement descriptive au début, surtout en ce qui concerne la ville (il faut dire qu'Aniagrad est un gros morceau), du coup j'ai eu du mal à m'immerger dans l'univers, sans cesse en train de perdre le fil. Soit j'ai fini par m'y faire soit les descriptions se sont allégées, mais ça m'a semblé plus fluide par la suite.

Comme dans trop de romans où la ville outrepasse sa fonction de décor pour devenir personnage à part entière, j'avais peur qu'Aniagrad ne prenne trop de place, « bouffe » l'intrigue et les protagonistes, par une présence trop... hé bien, présente. Heureusement, ça n'a pas été le cas, et même si son atmosphère forte et ses particularités pèsent lourd dans le récit, elles le nourrissent plutôt que l'écrasent.

J'ai eu du mal à m'attacher à Rhuys. C'est un personnage dont on apprend beaucoup par ses introspections, et qui évolue énormément au cours du roman, mais il traîne trop longtemps un côté « trop bon, trop con » peu charismatique et ce n'est que vers la fin qu'il devient plus attachant.
La Vendeuse en revanche est un personnage qui m'a tout de suite envoûtée, et le mystère de sa personnalité comme de son passé qui se dénoue de page en page est un vrai plaisir à lire.

J'ai vraiment eu l'impression de passer à côté de cette lecture qui a été laborieuse malgré ses qualités, mais elle m'a quand même rendue curieuse de son univers, et peut-être que je retenterais un autre livre qui s'y déroule.


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#48 16/11/2017 18:59:07

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 691

Re: Critique ! [Port d'Âmes]

Finalement, je ne suis pas allée au bout de ma lecture. Il me semble qu'au fur et à mesure que j'avançais, l'atmosphère de la ville me pesait de plus en plus, alors qu'elle m'avait fascinée au départ. Et puis je n'ai pas accroché avec le personnage principal - ce qui est fort dommage quand on sait qu'on va se le faner pendant tout le récit happy'

Je retenterai sans doute plus tard...


Memento Mori

Hors ligne

 

Pied de page des forums