#21 18/04/2017 10:45:14

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2519
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Petite comparaison des deux trailers (du 7 et du 8), c'est curieux !
> https://www.youtube.com/watch?v=natYlF3dikY

Hors ligne

 

#22 18/04/2017 12:54:26

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3056
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Elle a pas mal tournée ces derniers jours cette vidéo, mais elle est assez malhonnête dans le sens où elle mélange en fait des plans de divers trailers et du film en faisant croire qu'il s'agissait du teaser d'origine...

Pour plus de détails : https://www.youtube.com/watch?v=DwZ-fXO332s

Hors ligne

 

#23 26/10/2017 18:30:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33631
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

J'ai du mal à croire que personne ne l'ait vu... tongue

https://www.youtube.com/watch?v=Q0CbN8sfihY


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#24 02/11/2017 17:05:59

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10210
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#25 12/12/2017 22:49:25

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10210
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

http://www.lemonde.fr/cinema/article/20 … _3476.html

Alors, alors, on y est cette fois ! smile


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#26 13/12/2017 20:08:41

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2113
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Du coup j'y vais, c'est un peu en vrac.

Ça va être assez foutraque, à l'image du film j'ai envie de dire, même si j'annonce d'emblée que j'ai passé un très bon moment. Je ne vais pas dire que c'est le meilleur Star Wars, ni faire un classement, parce que:
1), je n'aime pas les classements, vu que selon ce qu'on juge on peut retrouver dans leurs tréfonds des œuvres de qualité juste parce qu'il faut un dernier, et inversement
2) je suis sortie de chaque Star Wars satisfaite, mais la revoyure n'a pas toujours été en leur faveur, c'est un euphémisme (prélogie, j'écris ton nom).

À la sortie du précédent, le gros reproche était sa trop grande ressemblance avec A New Hope, ce qui était à la fois très compréhensible, et parfois injuste parce que certains éléments étaient ramenés pour mieux les transformer, et que quand on faisait quelque chose de radicalement différent (Kylo Ren par rapport à Vador), c'était un des éléments les plus critiqués.
Alors pour cet épisode VIII, même si à première vue on devrait suivre le schéma et se trouver avec un genre d'Empire Contre-Attaque, pas vraiment. Oui, parce qu'évidemment, les personnages sont plus éparpillés, on a une partie formation dans un lieu reculé et c'est un deuxième volet de trilogie avec ce que ça implique. Non, parce que de façon nettement plus évidente que dans l'épisode VII, on est en pleine entreprise de déconstruction. Au deux-tiers de la trilogie, on a vraiment l'impression que le but c'est d'amener tout ce qui était familier comme éléments, de les transformer voire les dégommer, pour construire autre chose (et le prochain nous dira quoi). Et c'est ce que vivent les personnages également.
Par exemple on a un personnage qui apparait comme un nouveau

Spoiler:

Han/Lando: l'archétype de la crapule vénale mais sympathique qui se rachète une conduite. Et à la fois il va faire ce qu'on attend et prouver qu'il n'a pas complètement mauvais fond - il rend son bijou à Rose une fois qu'il l'a utilisé alors que rien ne l'y obligeait - de l'autre il trahit pour de l'argent et ne revient pas sauver les héros à la onzième heure parce qu'il a eu des scrupules.

. Cela dit, ça finit par avoir un côté un peu systématique, comme si à chaque fois on nous disait: "vous pensiez voir ceci? Eh bien non, c'est cela!"
Au rayon de ce qui m'a plu et rassuré

Spoiler:

merci, merci, Rey n'est pas une Skywalker, ou la petite-fille de Kenobi, ou une élue créée par la Force, ses parents sont Maurice et Josette les poivrots de Jakku, circulez y'a rien à voir.

Pareil pour

Spoiler:

Snoke, ce n'est pas un clone de Palpatine, Yoda réincarné, c'est juste Snoke, un gars que dans cette vaste galaxie on n'avait pas encore eu l'occasion de croiser, on ne nous dit pas d'où il vient, pourquoi il a une cicatrice, il avait juste une fonction dans l'histoire, et la vache, à cette époque du tout explicatif, ça fait un bien fou. Dans Le Retour du Jedi, ça passait très bien de ne pas savoir d'où venait Palpatine, pourquoi il maîtrisait la Force alors que les deux volets précédents ne l'avaient pas laissé entendre, après tout.

Alors après, le plus déconcertant dans ce film, ce n'est pas forcément les rebondissements

Spoiler:

avec des usages inédits de la Force mais pourquoi pas? Les éclairs de Palpatine, c'était tout nouveau au bout de quasiment trois films, et là, ça ne fait finalement que pousser au maximum des capacités déjà un peu montrées

mais sa construction. C'est simple, au deux-tiers on a l'équivalent

Spoiler:

du climax du Retour du Jedi

et il en reste encore après ça. Ce qui fait qu'on ne s'ennuie pas, mais que l'enchaînement est assez étrange. L'autre problème, c'est qu'autant du côté du parcours de Rey ou Kylo Ren, tout va bien, du côté des autres, on a l'impression qu'on a tricoté une intrigue parce qu'il fallait les occuper, mais même si ça offre de bons passages et des éléments intéressants

Spoiler:

Rose est attachante, Poe doit prendre du plomb dans la cervelle

, c'était un peu laborieux.
Sinon, niveau acteurs, rien à redire à part pour Laura Dern, je ne sais pas si c'est son look mais je sortais tout le temps du film avec elle, dommage.
Ah, et il faudra voir à l'écoute seule, mais si la musique est toujours jolie, je n'ai repéré aucun nouveau thème marquant (alors que c'était quand même le cas pour l'épisode VII). Vu son âge je ne vais pas jeter la pierre à Williams, mais voilà. Et j'ai particulièrement apprécié le décor de la salle du trône de Snoke et toute la mise en scène là.
Voilà, premières impressions . Donc comme l'épisode VII, avis positif, mais avec la direction prise, ce qu'on va faire dans le prochain film pourrait pas mal jouer dans l'impression d'ensemble.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#27 13/12/2017 23:03:48

Valsirius
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 02/11/2006
Messages: 456

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Pour ma part, avis mitigé. Je te rejoins sur certains points, sur d'autres un peu moins.

Pour faire court:

Spoiler:

Le bien :
- Dans l'ensemble, le film tente un peu plus de trucs nouveaux comparé à l'Episode VII, y'a une (pitite) réflexion sur la différence (l'absence de différence?) entre les gentils et les méchants, etc. Bon, ça casse pas trois pattes à un canard, mais on essaie d'aller plus loin que le manichéisme traditionnel dans SW, donc ça mérite qu'on le souligne.
- Des twists pas forcément attendus, ça fait plaisir.
- Des visuels assez impressionnants, certains même mémorables (le sacrifice en utilisant l'hyperespace, ça claque quand même. Et puis la planète Crait, avec le son sol blanc et rouge, ça offre de belles images).
- Toute ce qui concerne Luke (génial Mark Hamill !) et Rey.
- La façon dont est développée la relation entre Rey et Kylo.

Le moins bien:

- Toute les autres intrigues: Finn et Rose, même si elle est bien gentille la fille, on s'en fout un peu de leur histoire. Et puis la poursuite à deux à l'heure entre la Résistance et le Premier Order, niveau excitation, on repassera.
- Les nouveaux persos, on s'en balance un peu : Holdo, DJ...
- La mort de Snoke : en soi, je dis pas non, j'aime l'idée du twist auquel on s'attend pas (vous me direz, c'est la définition d'un twist, normalement !), mais bon, putain, au final, le personnage aura servi à que dalle. Idem pour Phasma. Et puis Hux... Ils ont vraiment un problème avec les méchants dans cette trilogie. Y'a que Kylo qui s'en sort bien, en termes de développement (bon après, la performance de Driver en tant que telle, on aime, on aime pas, c'est autre chose...).
- La Force qui sauve Leia qui flotte dans l'espace... Mouais...
- Cette scène finale. Oh mon dieu, j'aime pas. Ca me fait furieusement penser aux pubs pour vendre des sabre-lasers en jouets aux gamins: "Toi aussi, tu peux être un Jedi... En achetant un sabre-laser dans un Disney Store près de chez toi!". Non, ça passe pas. Ca m'a fait quitter le film sur une mauvaise impression. Dommage...

Pour ce qui est de la musique, en dehors du thème pour Rose (assez sympathique, mais pas forcément un des meilleurs/plus mémorables de la saga), il semble qu'il n'y ait aucun autre nouvel ajout au répertoire thématique de la saga. Et le manque le plus important, pour moi, c'est un bon gros thème pour le Premier Ordre, qui musicalement n'a aucune vraie présence (bon c'était déjà le cas dans le film précédent, mais il y avait toujours l'espoir que Williams gardait un truc en réserve...). Alors, oui, on a le thème de Kylo Ren, mais ça reste attaché à ce personnage, et non pas aux méchants dans leur ensemble.
Ce qui ressort principalement de cette BO, c'est plus les nouvelles variations des thèmes déjà connus plus que les nouvelles mélodies (encore une fois, en dehors du thème de Rose...). Y'a de bons moments quand même, et la musique fait le taf pour une majeure partie du film, donc à ce niveau, satisfait.


Bon, dans l'ensemble, pas tout à fait convaincu du film. Je pense avoir préféré à The Force Awakens, mais ça reste pas totalement jojo...

Un petit 6/10, je dirais.

Hors ligne

 

#28 14/12/2017 01:30:09

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 397

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Sans spoilers, pour ceux qui attendent des réponses c'est circulez y a rien à voir...

Un film décevant sur bien des points. C'est meilleur que le 7 mais c'est pas encore ça, rogue one s'en sortait globalement mieux.

Ah et aussi les blagues à la disney/marvel qui casse la tension dramatique, dans un marvel c'est pas gênant on est prévenu mais dans un Star Wars ça te sort du film..


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque

Hors ligne

 

#29 14/12/2017 08:38:54

Knight
Vala
Date d'inscription: 06/01/2015
Messages: 345

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Vu hier soir. J'ai pas aimé mais j'ai pas détesté non plus. Je suis déçu. Et triste.
Triste parce que j'avais bien aimé Le Réveil de la Force et que cet épisode VIII j'y croyais à 200%.

Bon passons d'abord aux négatif, histoire de terminer sur une note joyeuse.

Spoiler:

- On a mit fille en équipe avec la fille la plus random au monde, sa soeur qui décède dans les 5 première minutes m'avait l'air plus intéressante. Alors je veux bien que ça soit voulu mais j'arrive pas à accrocher. Et puis leur relation, sérieusement ? Ok du coup il finit pas avec Rey mais quand même.

- Snoke. Grosse déception. On nous le présente comme un antagoniste puissant pour finir par l'expédier en un quart d'heure.

- Phasma. Encore pire. Inutile au possible. On aurait pu la remplacer par un stormptrooper basique y aurait eu aucune différence.

- Holdo. Je suis partagé mais encore une fois c'est personnage qui sort de nulle part et qui finit par mourir sans qu'on ait un vrai attachement vis a vis d'elle. C'était quoi cette fameuse bataille qu'elle a gagné ? Ils auraient pu un peu le personnage creuser quand même. Apres c'est celle qui me déçoit le moins dans les nouveaux personnages de ce film. Elle fait son taf et puis elle se sacrifie. C'est propre. Même si le coup du "il faut que quelqu'un reste en arrière pour que vous puissiez vous enfuir" est cliché ça passe. Et puis ça donne lieu à très beau plan avec le vaisseau qui fend le croiseur en deux.

- L'arc narratif de la résistance. Comme l'a bien dit Valsirius, y'a aucune tension. Et personne a l'air paniqué de savoir que toute une flotte de guerre se trouve a presque portée de tir.

- Benicio del Toro. Encore une fois, personnage-fonction. Il aide les héros a s'évader, sabote le croiseur et puis...c'est tout. Alors oui il ouvre les yeux de Finn en lui montrant que les notions de gentils et méchants sont dépassées mais c'est fait avec suffisamment de force selon moi.

- La miraculeuse survie de Leia dans l'espace. Que elle ait la force, pas de souci c'est normal. Qu'elle ne meurt pas alors qu'elle a été exposée au vide spatial, suspension d'incrédulité consentie ou non, c'est quand dur a faire passer.

- L'humour. Oh mon dieu. Y'en avait trop. Beaucoup trop. Parfois ça marche mais la plupart du temps ça tombe comme un cheveux sur la soupe.

Bon maintenant les points positifs.

Spoiler:

- Kylo Ren. Et je tient a le mettre en premier. Le personnage s'étoffe beaucoup. Sa relation avec Rey et ses échanges y sont pour beaucoup. Ce n'est pas Vador, mais tant mieux. Il s'est détaché de cette image (abandon du masque) pour s'accepter tel qu'il est vraiment. Et j'y aurais cru jusqu'au bout qu'il re-bascule du coté lumineux.

- Rey et Luke. Pour Rey je retient aussi sa relations avec Kylo et ses discussions sur ce qu'elle ressent, sur son besoin d'être guidée. Et aussi le fait qu'elle ne soit personne et ne vienne de nulle part. Ce n'est pas une élue ou une descendante  de jedi, juste une fille qui cherche sa place.
Pour Luke, j'ai rien a dire. Son personnage tient la route tout comme son histoire.

- Les plans. Entre le croiseur fendu en deux, l'affrontement sur Crait avec la fumée rouge et l'entrée de Kylo Ren dans la grotte a la tête de ses troupes vues de haut on a eu de beaux visuels.
Mention spéciale pour le combat de Rey et Kylo contre les gardes prétoriens qui tout simplement sublime. Probablement ma scène favorite.

- La musique. Rien a redire encore une fois.

J'irais tout de même voir l'épisode IX, ne serait-ce que pour connaître la fin.


Where shall we three meet again ?
In thunder, lighting or in rain ?

Hors ligne

 

#30 14/12/2017 09:47:16

Valsirius
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 02/11/2006
Messages: 456

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Eloniel a écrit:

Ah et aussi les blagues à la disney/marvel qui casse la tension dramatique, dans un marvel c'est pas gênant on est prévenu mais dans un Star Wars ça te sort du film..

+1

J'ai rien contre avoir de l'humour dans Star Wars (la saga en a toujours eu de toute façon), mais là, c'est le genre d'humour utilisé soit pour désamorcer un moment dramatique, soit pour faire passer les méchants de l'histoire pour des idiots

Spoiler:

("General Hux ? Es-ce que je pourrais parler au Général Hux ?" ou encore Kylo et Hux qui donnent le même ordre: "Feu à volonté sur ces speeders !")

, suivi de deux personnages qui se regardent de manière gênée, histoire de bien insister sur le fait qu'un moment drôle vient de se passer... Très peu pour moi.

Alors, oui, on est encore loin de l'humour non-stop des derniers Marvel, mais j'espère qu'ils vont pas continuer dans cette direction.

Dernière modification par Valsirius (14/12/2017 09:53:37)

Hors ligne

 

#31 15/12/2017 16:55:42

Lauriaen
Princesse d'Ambre
Lieu: Entre les Ombres
Date d'inscription: 10/09/2013
Messages: 330

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Vu ce matin. J'avais le choix entre VF 2D ou VO 3D. J'ai privilégié mon confort auditif au visuel, ça a été la VO happy.
Comme d'hab', la 3D, c'est vraiment gadget, tout ce qu'on y gagne, souvent, c'est du trouble et un filtre couleur/sombre tout moche hmm
Je ne suis pas une inconditionnelle de Star Wars, disons une amatrice vaguement intéressée. Pas fan de la première trilogie, une préférence, malgré ses défauts, pour la Prélogie, pour son côté plus politique, ses combats au sabre... et Obi-Wan Kenobi whistling. Et j'avais bien aimé le VII, sans plus, car lorgnant un peu trop sur le IV à mon goût.

Bref, tout ça pour dire, j'y suis allée comme ça, sans attente particulière, et j'ai passé un très bon moment ! Bon, c'était pas parfait, mais bon, j'en suis ressortie assez satisfaite.

Les combats étaient visuellement réussis, notamment sur la planète "sel", j'ai trouvé assez sympa les contrastes blanc/rouge, et le design des "renards de glace". J'ai beaucoup apprécié suivre l'arc Poe/Leia, et celui de Rey/Luke. Moins celui de Finn/Rose, même si le personnage du "décrypteur" avait l'air assez sympa.
J'ai apprécié aussi le développement des personnages, notamment celui de Kylo Ren. Je l'avais trouvé un peu ridicule dans le VII, j'ai nettement préféré ici.

Côté points négatifs :
- Un humour qui manquait un peu de subtilité, surtout dans la première partie.
- Snoke. Tout ce qui le concerne, j'ai trouvé ça assez raté, autant visuellement que scénaristiquement.

Spoiler:

J'ai trouvé sa mort assez ridicule. Et on ne sait absolument rien de plus sur lui, d'où il vient, comment il en est arrivé là, ses intentions...

- L'absence totale de contextualisation. C'est ça aussi que j'apprécie dans la Prélogie. Là, tout est centré sur l'action de quelques protagonistes, et on ne sait encore au bout de 2 épisodes absolument rien sur l'état du reste de "l'univers" (j'ai même pas encore compris si c'est un empire, une république, un truc entre les deux... x) )

Bon, après, c'est encore un peu confus sur certains points. Il reste pas mal de choses à expliquer, notamment concernant "l'île" de Luke, j'espère que le IX apportera quelques réponses. Mais, globalement, j'ai passé un très bon moment ! smile


Bibliothèque - En cours : Le Livre des Radieux, Brandon Sanderson

Image de base pour l'avatar : Llewella d'Ambre

Hors ligne

 

#32 15/12/2017 19:51:27

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3056
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

N’attendez pas des réponses.
C’est littéralement le propos de cet Épisode : fuck les réponses.

(Et j’ai très peur que JJ vienne gâcher ça dans le suivant)

Hors ligne

 

#33 15/12/2017 20:01:29

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 397

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

NeoSib a écrit:

N’attendez pas des réponses.
C’est littéralement le propos de cet Épisode : fuck les réponses.

(Et j’ai très peur que JJ vienne gâcher ça dans le suivant)

Si par gacher ça tu entends apporter enfin des réponses dans le 9, ça serait la moindres des choses après un épisode 7 aussi pourri, qui n'a aucun contexte et qui refile tout le boulot au pauvre épisode 8 et Rian Johnson qui arrive derrière...


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque

Hors ligne

 

#34 16/12/2017 20:58:17

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1747

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Vu cet après midi.

Mon avis est un peu le même finalement que pour l'épisode précédent : il y a des éléments typiques d'un film Star wars ( les combats au sabre laser, les courses poursuites avec vaisseaux spatiaux), mais finalement rien de très révolutionnaire.

J'ai aimé :
les chiens de cristal,
le contraste blanc-rouge sur la planète salée,

Spoiler:

la destruction du vaisseau amiral spectaculaire.

Points négatifs :

Spoiler:

des bombes qui tombent alors qu'il n'y a pas de gravité,
la survie de Leia dans l'espace,
l'amiral Holdo,
une énième scène d'infiltration du vaisseau ennemi après une visite d'une planète éloignée (?) en temps limité,
le faucon millenium a-t-il vraiment besoin d'aller se glisser dans une faille et sous terre sans être sûr de pouvoir en ressortir ?
Et une rébellion en effectif très réduit alors qu'ils étaient censés diriger la galaxie. Ce dernier "détail" donne un peu l'impression d'être revenu au point de départ.

Un humour un poil trop insistant.

Par contre, effectivement, l'évolution de Kylo Ren est pas mal.


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#35 18/12/2017 19:11:00

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33631
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Avec tout ce que j'avais lu sur le film (y compris côté spoilers), je m'attendais à détester ou en tout cas, à rester de marbre dirons-nous et... j'ai plutôt bien aimé !

Alors, il y a des trucs incompréhensibles pour moi

Spoiler:

La Leïa qui flotte, toute la séquence du casino, le timing de certaines décisions du côté de la Résistance, Snoke...

et à côté de ça certaines scènes vraiment superbes. En revanche, on a quand même l'impression que l'intrigue globale de la trilogie n'avance pas d'un pouce. Voire qu'on en est revenu encore et toujours à

Spoiler:

la situation à la fin du IV

.

Et quand on voit que JJ Abrams vient seulement de pitcher le scénario du IX à Disney comme s'il n'y avait aucune réflexion globale... ohmy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#36 18/12/2017 21:14:52

Valsirius
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 02/11/2006
Messages: 456

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Le gros problème de cet épisode, à mon avis, c'est qu'il passe son temps à déconstruire ce qui avait été mis en place dans l'épisode précédent, sans construire autre chose derrière, ce qui fait qu'il n'y pas vraiment de pistes narratives pour l'Episode IX

Spoiler:

(en dehors de la confrontationn Rey/Kylo)

Ce qui fait qu'il n'y a pas vraiment d'excitation et de véritable envie de voir la suite. Comme certains l'ont déjà dit sur le net, cet épisode donne un sentiment de conclusion. A la fin, on pense pas vraiment: "J'ai hâte de voir la suite !" mais plutôt "Qu'est-ce qu'il peut bien rester à raconter ?", ce qui est un peu dommage à la fin du second chapitre d'une trilogie...

Hors ligne

 

#37 18/12/2017 23:11:25

Hiémain
Maïa
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 31/10/2015
Messages: 294

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Franchement déçu pour ma part.

J'espérais beaucoup de cet épisode VIII, et notamment qu'il réhabilite le VII, et bien pas du tout. :'(

C'est toujours beau comme le VII, plutôt bien réalisé, avec de beaux plans et effets spéciaux. Je continue de trouver que c'est plutôt bien joué, surtout comparé au 6 précédents. Mes ces quelques qualités ne rattrapent les nombreux défauts qui m'ont fait rager tout au long du film. hmm

Hors ligne

 

#38 19/12/2017 14:21:18

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3056
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Valsirius a écrit:

Le gros problème de cet épisode, à mon avis, c'est qu'il passe son temps à déconstruire ce qui avait été mis en place dans l'épisode précédent, sans construire autre chose derrière, ce qui fait qu'il n'y pas vraiment de pistes narratives pour l'Episode IX

Spoiler:

(en dehors de la confrontationn Rey/Kylo)

Ce qui fait qu'il n'y a pas vraiment d'excitation et de véritable envie de voir la suite. Comme certains l'ont déjà dit sur le net, cet épisode donne un sentiment de conclusion. A la fin, on pense pas vraiment: "J'ai hâte de voir la suite !" mais plutôt "Qu'est-ce qu'il peut bien rester à raconter ?", ce qui est un peu dommage à la fin du second chapitre d'une trilogie...

Il ne déconstruit pas ce qui a été mis en place dans le précédent.
Il déconstruit les 2 ans de spéculations stériles qui l'ont suivi.

Et sinon il y a bien une fin ouverte :

Spoiler:

Le First Order est toujours là avec Kylo à sa tête (curieux de voir comment il va chambouler le système), les Résistants ne sont pas complètement exterminés et Poe est sur la voie pour en devenir le leader, Luke est désormais devenu "more powerful than we can possibly imagine" comme dirait son ancien maitre...

Alors ouais y'a pas de teaser Marvel à la con qui ouvre une piste pour le prochain, mais des choses à raconter il en reste hein.

Dernière modification par NeoSib (19/12/2017 14:21:38)

Hors ligne

 

#39 19/12/2017 18:54:04

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33631
Site web

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Là, tu es quand même un petit peu de mauvaise foi, Neosib (AMHA). wink
Les attentes comme tu dis, elles existaient bien à cause de ce qu'il y avait dans le film lui-même.
Et même en les mettant de côté, je ne vois pas comment justifier certains points de scénario

Spoiler:

Le personnage de Laura Dern qui attend que la moitié des vaisseaux soit détruite avant d'agir, Luke qui débarque sans expliquer son plan et qui se sacrifie presque pour rien vu qu'il suffisait d'aller au bout de la grotte pour découvrir le tunnel (...),
encore une fois toute la séquence du casino (mais bon, j'ai bien vu des gens justifiant ça parce que soi-disant l'apprentissage par l'échec est au cœur du film, super), etc...


Sans compter perso l'impression de tourner en rond/faire du surplace, je maintiens de mon côté. smile

Mais c'était nettement plus sympa à suivre que Rogue One.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#40 19/12/2017 19:35:03

Hiémain
Maïa
Lieu: Lyon
Date d'inscription: 31/10/2015
Messages: 294

Re: Star Wars: Episode VIII - The Last Jedi - Rian Johnson

Allez je vais en dire plus de mon côté !

Franchement déçu pour ma part.

J'espérais beaucoup de cet épisode VIII, et notamment qu'il réhabilite le VII, et bien pas du tout. :'(

C'est toujours beau comme le VII, plutôt bien réalisé, avec de beaux plans et effets spéciaux. Je continue de trouver que c'est plutôt bien joué, surtout comparé au 6 précédents. Mes ces quelques qualités ne rattrapent les nombreux défauts qui m'ont fait rager tout au long du film. hmm

Déjà je reprochais au 7 de n'avoir pas été original, de ne faire preuve d'aucune audace et de reprendre point par point des éléments déjà vus. C'est encore le cas ici,

Spoiler:

Quand j'ai vu Rey se heurter à ce vieux bougon de Luke, je n'ai pas pu m’empêcher de penser que l'on rejouait à nouveau la scène Luke/Yoda déjà vue.
Et qu'est ce que cet arc est stupide, il faudra attendre que Yoda se manifeste pour apprendre à Luke Skywalker, éminent Jedi, qui a maintenant de la bouteille que... wait for it... "On apprend de ses erreurs, il faut savoir échouer pour s'améliorer et pour avancer sur le chemin de la force"
Là, il y a du gros niveau ! Heureusement que Yoda était là, il nous prouve une fois de plus que les Skywalker auront été les neuneus de service de la Guerre des Etoiles (Faut dire que son père était un enfant boudeur à la réflexion assez courte, et c'est de famille vu le jeune Ben Solo).

Je passe sur tout l'arc concernant Finn et sa nouvelle copine que l'on sort de quasi nul part

Spoiler:

(sa soeur vient quand même poser un peu de contexte avec son sacrifice histoire de pas la sortir du néant). Là on a notre petit rajout diversité, une asiatique un peu boulote, un peu caricaturale. Qu'on ne se méprenne pas, la diversité ça fait du bien et ce devrait être d'une normalité absolue de nos jours, mais je trouve que c'est toujours amené avec de gros sabots et très caricatural. Pourquoi on ne fait pas de bons perso qui arrivent normalement dans une histoire avec un background intelligent ?
Leurs péripéties n'apportent rien. En vrai je me dis que c'est pas mal que des types fassent plein de trucs et que finalement ça ne serve à rien, c'est plutôt original. Mais là leurs aventures sont un peu grotesques et lourdingues.

Un des passages que j'ai le moins apprécié est celui concernant Holdo. Je ne me l'explique pas sauf à y trouver un sens que je n'apprécie pas.

Spoiler:

On a Poe qui fait n'importe quoi, qui confond courage avec témérité. On a une femme de grande classe qui lui fait la leçon, Leïa, et qui lui dit "mets tes balls de côté et réfléchis avec ta tête". Mais le message ne veut pas rentrer. Donc on a envie de le renforcer. Alors Leïa est indisposé, elle nous fait son petit tour de magie dans l'espace qui nous a tous un peu chambouler et elle sort de la partie.
Alors Holdo, autre femme de grande responsabilité rentre dans le game et la même scène va se jouer. Là encore, on met de côté l'intelligence point de vue scénario : Pourquoi Holdo mettrait Finn dans la confidence de son plan, mieux vaut le laisser faire la petite brute, on a un message à faire passer et ça casserait nos péripéties coconnes pour la suite.
Alors Poe refait des bêtises, finalement ces Dames avaient un plan malin derrière la tête, elles réussissent et elle peuvent se regarder avec un petit sourire maternel et se dire "il est fougueux et il réfléchis plus avec ses balls que sa tête mais on l'aime bien".
J'ai trouvé ça ridicule, un semblant de message féministe bas de gamme à la Disney. Vais-je trop loin dans la réflexion, je ne sais pas et je ne veux pas créer la polémique. Mais c'est ce que j'ai lu et ça m'a déplu. Là encore, pour moi on peut faire les choses intelligemment et on peut avoir des hommes forts et des femmes fortes sans gérer les choses aussi bêtement.
Holdo n'aura servi qu'à ça. Son plan elle aurait pu le communiquer direct. Le vaisseau, on peut imaginer qu'il a un autopilote, elle était pas obligée de rester. Son vaisseau elle aurait pu direct l'envoyer sur l'ennemi, cette tactique de dernière minute est une ineptie et on s'est tous fait la réflexion j’imagine.

Sinon Benicio del Toro pourquoi pas, mais en grand fan de The Leftovers, j'étais presque déçu de pas avoir droit à Justin Paul Theroux !!! big_smile

L'humour est parfois bon, parfois franchement lourd. Les porg vont faire vendre beaucoup de peluches j'en suis sûr, GG Disney.

Spoiler:

Phasma, Snoke, adieu, peut être étiez vous dignes d'intérêt. On ne le saura pas vraiment. Après tout toi non plus on ne t'a pas tant vu que ça Boba fett. La mort de Snoke est même assez inattendue, je vais la classer dans les bons points (et ne pas me demander comment un perso si puissant et visionnaire (au sens propre du terme) peut se faire avoir comme ça, je suis déjà assez tatillon).

J'ai vraiment aimé aussi

Spoiler:

la relation de Rey et Kylo, c'était bien fait et intéressant de les voir douter, se rapprocher, s'éloigner, se detester, s'accepter, se comprendre... etc Ça c'est bien et leurs visions c'est malin (même si on fait faire de sacrés nouveaux trucs à la Force dans cet épisode) !

Bref c'était un gros spectacle pas très fin me suis-je dit, avec des méthodes lourdingues à l'américaine/Disney/Marvel. On peut critiquer la prélogie mais Lucas avait tenté des trucs et on avait du contexte politique, des évolutions dans le Background.
Là on a l'impression de suivre des aventures guignolesques à droite à gauche qui n'ont pas de sens, dont on ne ressent pas spécialement l'impact. On n'a effectivement pas de réponses et si on a pensé que des questions intéressantes seraient soulevées bah même pas de toute façon.

Ah et n'oublions pas

Spoiler:

qu'on a encore une étoile de la mort, mais cette fois ils le disent carrément dans le film, c'est une mini étoile de la mort. Donc ça va.

Dernière modification par Hiémain (19/12/2017 20:01:04)

Hors ligne

 

Pied de page des forums