#41 29/03/2017 19:31:31

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 33393
Site web

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Première bande annonce pour la nouvelle adaptation de Ça :

https://youtu.be/FnCdOQsX5kc


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#42 31/03/2017 13:33:48

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1406

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Je suis le seul à avoir ri quand le gamin se prend le panneau en courant sous la pluie ? big_smilebig_smilebig_smilebig_smilebig_smile
Pour le reste euh... A voir, il y a du bon et du moins bon mais ce n'est qu'une première bande annonce.


War never changes

Hors ligne

 

#43 31/03/2017 14:07:01

Aventurine
Voyageuse de l'imaginaire
Lieu: Un autre monde
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1385
Site web

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Et bah moi, la bande-annonce m'a suffi, j'ai déjà peur ! ph34r

En vrai, je ne regarderai pas le film, le premier m'a déjà bien assez traumatisée. Je passe mon tour ! tongue


Bibliothèque : Babelio et Booknode
Groupe de Lecture Elbakin : Port d'Âmes de Lionel Davoust

Hors ligne

 

#44 31/03/2017 14:30:29

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2213

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Ils ont donc décidé de conforter ma flipette des clowns !! Je regarderai ça sans aucun doute, mais j'ai d'un coup furieusement envie de relire le bouquin big_smile

Dernière modification par Gwendal (31/03/2017 14:30:38)


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#45 31/03/2017 14:55:12

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2898

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

C'est uniquement centré sur la jeunesse des héros ? hmm
Au regard de la bande-annonce, j'ai peur d'un film d'horreur très classique, on dirait que toute la composante sociale du bouquin et les réflexions sur la genèse de la peur elle-même vont être mise de côté...


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#46 31/03/2017 15:05:18

Zakath Nath
Prisonnière de Zenda
Date d'inscription: 12/01/2006
Messages: 2103
Site web

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Apparemment, c'est en deux parties avec le choix de faire la première centrée sur la jeunesse des héros et la deuxième à l'âge adulte. Ce que je trouve dommage car j'aimais justement les allers-retours dans le bouquin et là, c'est peut-être plus pratique mais plus basique aussi.

Sinon, je trouve ce qu'on voit plutôt soigné, "joli" (pas forcément l'adjectif adéquat pour une histoire de ce genre).

Après, oui, effectivement, on reste sur le clown monstrueux et il faut espérer que le réalisateur aille au-delà (et n'édulcore pas le livre à mort comme le téléfilm avant lui), mais difficile de juger avec si peu. Ce dont je rêve, c'est qu'on arrive à faire de Derry un véritable personnage, toute la ville est contaminée par le mal, ce n'est pas juste une histoire de streum qui fait des siennes tous les quart de siècles.


http://zakath-nath.joueb.com/images/whosig.jpg

Hors ligne

 

#47 31/03/2017 16:54:18

Nephtys
Maïa
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 267

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Asavar a écrit:

Je suis le seul à avoir ri quand le gamin se prend le panneau en courant sous la pluie ? big_smilebig_smilebig_smilebig_smilebig_smile

J'ai ri aussi, et puis je me suis souvenue qu'avec ce genre de capuche, effectivement parfois on voit pas grand chose tongue

Impossible pour moi de savoir quoi penser de ce trailer, comme Zakath Nath je trouve cela "joli", "soigné" et c'est peut être cela qui me dérange.
L'apparence du clown me semble lisse, très lisse et propre, trop en fait. Difficile également d'oublier le regard glaçant de Tim Curry...
Après dans le film, avec une exposition correcte, le ressenti peut être totalement différent, c'est le "piège" des bandes annonces !

Hors ligne

 

#48 26/04/2017 21:18:14

Lord of Crows
Vala
Lieu: Nulle part
Date d'inscription: 12/04/2017
Messages: 320

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Wow.... Ultra creepy, mais bon, fallait s'y attendre. Moi qui n'aime pas l'horreur, je suis bête d'aller voir ce trailer !! lol


"En vérité ce velouté de verbiages vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V. "

Hors ligne

 

#49 02/10/2017 08:37:32

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6509

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Alors que tout le monde parle de "Ça", j'ai regardé l'adaptation de Jessie (Gerald's Game en VO) qui vient de sortir sur Netflix. Je n'avais pas lu le bouquin de Stephen King, même si j'en connaissais le concept, mais j'ai beaucoup apprécié le film. C'est bien réalisé par Mike Flanagan (habitué des films d'horreur), bien interprété par Carla Gugino (en nuisette pendant la majorité du film ! tongue) et Bruce Greenwood (en boxer pendant la majorité du film ! tongue) et perturbant tout ce qu'il faut, sans trop verser dans le gore et l'horreur (à une scène près, forcément assez difficile à regarder). C'est un film intimiste qui parle d'une femme qui doit apprendre à affronter ses monstres à un moment difficile de sa vie et le sujet est traité de manière intéressante, sans trop en faire.
L'aspect téléfilm de luxe est parfait pour Netflix.

Pour les amateurs de King, il y a même des clins d’œil sympa à ses autres œuvres, notamment à la Tour Sombre.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#50 02/10/2017 18:06:14

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 692

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Je pense le regarder ce soir ou demain, justement, les critiques que j'ai lues à droite et à gauche m'ont bien données envie, surtout qu’apparemment le film respecte bien le roman original.


Memento Mori

Hors ligne

 

#51 03/10/2017 10:48:34

Littlefinger
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 31/03/2011
Messages: 819
Site web

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Tiens merci de l'info Merwin j'avais loupé que Flanagan avait fait un nouveau film.

Hors ligne

 

#52 18/10/2017 14:03:51

Patchou
Novice
Date d'inscription: 17/10/2017
Messages: 7

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Coucou ! Je l’ai finalement visionné Ça, mais je ne trouve pas qu’il est plus effrayant que L’Exorciste. J’avais récemment revu le film sur http://buzz-no-limit.com/ et j’ai toujours la chair de poule en y pensant. C’est la première adaptation de ce livre de Stephen King que je regarde. Je n’avais jamais vu le premier. En visionnant la bande-annonce sur YouTube, je me suis dit que je n’irais pas le voir. Finalement, les critiques sur Allociné et https://cinemadefreddy.com/2017/09/18/critique-ca/ m’ont donné envie de le faire. Mon avis : il y a beaucoup plus de moments de sursauts que de vraies scènes effrayantes.

Hors ligne

 

#53 18/10/2017 18:51:36

Mélanie Fazi
Mage
Date d'inscription: 16/08/2016
Messages: 81
Site web

Re: L'Horreur, ce genre qui fait peur !

Merwin Tonnel a écrit:

Alors que tout le monde parle de "Ça", j'ai regardé l'adaptation de Jessie (Gerald's Game en VO) qui vient de sortir sur Netflix. Je n'avais pas lu le bouquin de Stephen King, même si j'en connaissais le concept, mais j'ai beaucoup apprécié le film. C'est bien réalisé par Mike Flanagan (habitué des films d'horreur), bien interprété par Carla Gugino (en nuisette pendant la majorité du film ! tongue) et Bruce Greenwood (en boxer pendant la majorité du film ! tongue) et perturbant tout ce qu'il faut, sans trop verser dans le gore et l'horreur (à une scène près, forcément assez difficile à regarder). C'est un film intimiste qui parle d'une femme qui doit apprendre à affronter ses monstres à un moment difficile de sa vie et le sujet est traité de manière intéressante, sans trop en faire.
L'aspect téléfilm de luxe est parfait pour Netflix.

Pour les amateurs de King, il y a même des clins d’œil sympa à ses autres œuvres, notamment à la Tour Sombre.

Je confirme, une adaptation très respectueuse et très réussie, dans laquelle j'ai vraiment retrouvé le livre. Plus psychologique que flippant, pour le coup. Et ils ont effectivement gardé le clin d'oeil à Dolores Claiborne (un de mes King préférés) dans la scène de l'éclipse.


« The tale of the irrational is the sanest way I know of expressing the world in which I live. » (Stephen King)

Hors ligne

 

Pied de page des forums