#61 19/08/2015 02:08:42

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

Aslan a écrit:

Euh, il y a un sujet épinglé juste au-dessus quand même.
Je vous y renvoie.

http://www.elbakin.net/forum/viewtopic.php?id=7125

Mille excuses, je n'ai pas été attentif.

Merci pour ces explications, Kaellis!


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#62 20/08/2015 17:54:39

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1733

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

aucune insertion présentant sous un jour favorable le banditisme

C'est marrant, j'ai tout de même l'impression qu'il y a des romans parlant de hors la loi ou d'assassins à capuche...
Tout dépend de la définition de bandit...


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#63 14/04/2017 23:25:55

Lord of Crows
Vala
Lieu: Nulle part
Date d'inscription: 12/04/2017
Messages: 320

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

Peut-on considérer le Nom du Vent comme littérature jeunesse ?


"En vérité ce velouté de verbiages vire vraiment au verbeux alors laisse-moi simplement ajouter que c'est un véritable honneur que de te rencontrer. Appelle-moi V. "

Hors ligne

 

#64 02/10/2017 12:35:05

Aventurine
Voyageuse de l'imaginaire
Lieu: Un autre monde
Date d'inscription: 25/06/2014
Messages: 1382
Site web

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

Je viens par ici suite à une discussion en dehors du forum sur une lecture classée jeunesse. Et il en est ressorti que, parce que c'était une lecture jeunesse, le caractère des personnages et l'intrigue simpliste étaient "normaux".

Et ça m'interroge beaucoup sur l'image des lectures Jeunesse aujourd'hui. J'ai tellement d'exemples sous la main (l'Épouvanteur, Féerie, Harry Potter, Tobie Lolness...) qui montrent qu'une lecture Jeunesse aujourd'hui ne veut pas dire : caractère enfantin (pour des personnages qui ont plus de dix ans) et une intrigue si simple que tout peut être deviné à l'avance. On trouve du très bon dans les livres Jeunesse actuels : de l'intensité, des personnages originaux et très attachants (sans être tête à claque parce que c'est "un enfant") et même des intrigues non pas complexes, mais au moins travaillées et crédibles !

En fait, je trouve ça dommage qu'on se dise : puisque c'est une lecture jeunesse, on doit accepter les incohérences et les irrégularités. Je ne suis pas d'accord, on peut exiger des livres de qualité sans nécessairement que ce soit hors de la portée des enfants à qui ils sont à l'origine destinés ! Nous sommes dans une époque où les livres classés "Jeunesse" ont beaucoup évolué et ne sont plus ce qu'ils étaient autrefois, on ne cherche plus à donner n'importe quoi aux enfants sous prétexte que c'est juste pour les divertir et que ça doit être facile. On peut tout à fait vouloir une intrigue légère, je ne dis pas qu'il faut que ce soit sombre ou intense, mais au moins crédible !

Voilà, c'était mon cri du cœur du jour ! rougi

Dernière modification par Aventurine (02/10/2017 12:35:13)


Bibliothèque : Babelio et Booknode
Groupe de Lecture Elbakin : Port d'Âmes de Lionel Davoust

Hors ligne

 

#65 02/10/2017 13:52:22

Temliw
Sedai
Lieu: Liège
Date d'inscription: 22/05/2017
Messages: 147

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

J'ai le même avis que toi. Dans ceux que tu n'as pas cité, les monde d'Ewilan de Boterro et le Hobbit ne sacrifient pas l'intrigue sous prétexte d'un lectorat jeune.

Pour moi le livre jeunesse évite juste certains passage trop "crus", où les laisse sous silence. Il évite quelques thèmes plus politisés, et en général se concentre plus sur l'évasion que sur le réalisme cru. (Maladies et mendicité dans une ville par exemple). Pas parce que les enfants ne sont pas prêts à lire ça (chacun a son vécu et ils sont souvent plus mature qu'on le croit) ni parce qu'il faudrait les protéger (avec internet aujourd'hui, c'est juste une blague) mais parce que c'est une littérature qui, pour moi, prête encore plus à s'évader que la fantasy adulte dans laquelle je chercherai plus un sens profond, une philosophie ou un suspens et de bons retournements de situation.

Hors ligne

 

#66 02/10/2017 15:32:05

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5549
Site web

Re: Roman jeunesse : comment le définir ?

Je viens d'écouter un podcast intéressant sur le sujet, avec des analyses complexes et intéressantes sur le sujet arrow http://www.lacellule.net/2017/09/podcas … re-de.html

Dernière modification par dwalan (02/10/2017 16:02:56)


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

Pied de page des forums