Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 25/04/2017 20:00:07

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13245
Site web

Critique ! [Gentlemen mécaniques]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 26/04/2017 16:17:45

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36647
Site web

Re: Critique ! [Gentlemen mécaniques]

Heureusement que j'arrive tard dans le sommaire, alors. happy

(Si vous êtes Canadien en passant, il y a eu un souci de douane qui a retardé les envois)


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3 26/04/2017 16:36:17

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3160

Re: Critique ! [Gentlemen mécaniques]

Je re-poste ce que j'ai écris dans un autre sujet :

Akallabeth a écrit:

J'ai un avis un peu particulier : j'ai beaucoup apprécié la lecture de la plupart (si ce n'est toute) les nouvelles. J'aime les nouvelles car elles permettent à un auteur d'explorer à fond une idée "simple" sans s'"encombrer" de détails sur l'univers ou d'explications sur tout. L'ambiance est lancée rapidement et que le rythme soit effréné ou romantique, la nouvelle joue bien plus sur les émotions que la plupart des romans (G.G. Kay mis à part ! tongue ).

Ici c'est globalement très réussi. Bien sûr toutes les nouvelles ne sont pas égales mais le ressentit global est très positif.

Le recueil maintenant est un pris partit osé : comme précisé en introduction, ce recueil cherche à mettre en avant les "oubliés" du steampunk. Donc pas de lord anglais à chapeau haut de forme roulant dans des voitures électromagiques. Le paris est osé et intriguant ! Mais à mon sens échoue partiellement. Le problème des oubliés du steampunk c'est qu'ils ne sont pas très steampunk justement et que le coté mot-mixant-science-et-magie a vite tendance à faire un peu artificiel. Cela n'enlève en rien à la qualité de la nouvelle mais fait perdre un peu de cohérence au tout. Je pense en particulier à Hope qui est une très belle nouvelle sur la misère enfantine, qu'on lit la larme à l'œil, mais qui n'a rien ou presque de steampunk et dont on cherche un peu la raison de l'appartenance au recueil. De même la nouvelle d'Aliette de Bodard est autant steampunk que l'est la Mosaique de Sarrance...

Au final une excellente lecture mais dans laquelle il ne faut pas chercher à tout pris le coté steampunk.

Pour être un peu plus précis, je suis pas aussi critique que Gilthanas sur la qualité des nouvelles. Par exemple j'ai beaucoup aimé la première : En attendant la numéro cinq. Si le scénario n'est pas captivant la nouvelle dégage une certaine mélancolie de l'automate qui sait qu'elle va être remplacée par une meilleure qu'elle... C'est exactement ce que j'aime dans ne nouvelle : on est pas emporté par l'histoire comme on peut l'être en lisant un Sanderson ou un Erikson, mais sur un court texte l'auteur nous fait ressentir ce qu'il veut (quand c'est réussit ! tongue )
Je suis d'accord pour Visez les tripes qui nous les serre justement (les tripes hein !) et steam girl qui met bien en valeur l'importance de l'imagination ! J'ai aussi beaucoup aimé Fly me to the moon car il met vraiment en avant le coté "oubliés du steampunk" et est réellement dérangeant ! Encore une fois les nouvelles qui joue sur mes émotions sont celles qui ont le mieux fonctionné pour moi ! wink

Je maintiens : un très bon petit recueil de nouvelles !

Je suis d'accord sur la note (15/20 est une très bonne note en ce qui me concerne... réminiscence du lycée peut être ! wink )

Dernière modification par Akallabeth (26/04/2017 16:36:56)


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#4 28/04/2017 18:42:57

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36647
Site web

Re: Critique ! [Gentlemen mécaniques]

J'ai aussi beaucoup aimé Fly me to the moon car il met vraiment en avant le coté "oubliés du steampunk" et est réellement dérangeant

Merci. smile
On m'a demandé d'ailleurs hier si j'écrirai un jour quelque chose qui se finit bien. happy Bon, pour l'instant...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 02/05/2017 10:57:27

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3160

Re: Critique ! [Gentlemen mécaniques]

Oui ça en dit long sur ta santé mentale... tongue


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#6 03/05/2017 16:31:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36647
Site web

Re: Critique ! [Gentlemen mécaniques]

Je m'aperçois peu à peu qu'on ne se refait pas. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums