#361 02/01/2013 19:51:31

Foradan
Quizzer draconique
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 10484
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Tu te bases sur le visuel choisi par Weta pour en déduire ce que Tolkien a pensé, utilisé et inventé ?
C'est si dur d'admettre que les humains de Tolkien ne sont pas tous bruns ou roux ou blonds, que les elfes ne sont pas tous des harpistes et que chez les orques comme dans tout le règne du vivant, il y a des différences de "sous-espèces" au sein d'une même famille ?

Les orques n'ont jamais aimé le soleil, du Silmarillion au 3° Age, ce sont des nouveautés de Saruman et Sauron de voir des Uruk hai (et Olog hai pour les trolls d'ailleurs). Quand on aime pas le soleil, soit on a un patron qui fait des nuages noirs épais, soit on est essentiellement nocturne.

Hors ligne

 

#362 02/01/2013 19:57:16

Hrodwulf
Viking Communiste (mangeur d'enfant)
Lieu: L'oeil du cyclone
Date d'inscription: 29/12/2012
Messages: 408

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

tu répond à qui? big_smile


Heave a pawl, oh, heave away,
Way, ay, roll an' go!
The anchor's on board an' the cable's all stored,
To be rollickin' Randy Dandy-Oh

Hors ligne

 

#363 02/01/2013 21:13:49

Foradan
Quizzer draconique
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 10484
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Hrodwulf a écrit:

Et j'ai lu qu'il y a bel et bien des femelles Orques tongue

Tiens d'ailleurs j'ai bien aimé le fait que les Orques parlent en Noir-Parler

je veux bien que tu me retrouves où tu as lu ça ; et le sabir du film, c'est inventé parce que le Noir parler n'est pas le vocabulaire que Tolkien a le plus écrit (ils pourraient parler la langue des Seigneurs Sith, ça serait pareil, tant que ça sonne "méchant")

Hors ligne

 

#364 02/01/2013 21:17:01

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Pfffiou.

On dirait bien, effectivement, que des orques 'corps de troupe' sont présents dès 1917 sous la plume de Tolkien puisqu'ils participent à l'assaut sur Gondolin décrit dès cette époque-là.

En même temps, la publication de ces écrits est posthume à Tolkien, et repose entièrement sur son héritier. Donc ma certitude n'est pas tout à fait absolue que l'intervention des orques à ce stade, peu détaillée au demeurant, serait autre chose qu'un ajout a posteriori destiné à rendre ces écrits primitifs 'cohérents' avec le SdA publié entre-temps. Mais même pour essayer de retomber sur mes pieds je ne vais pas m'embarquer dans le présupposé d'un 'on nous aurait menti'...

Ce qui est surtout dommage, est d'avoir dû attendre la fin des années 50 pour voir précisée l'origine elfique des orques. Car du coup on ne sait pas trop en définitive quand et comment leurs caractéristiques ont été clairement 'profilées', ni pourquoi Tolkien nous parle de 'gobelins' dans Bilbo sans plus nous en parler après, alors qu'il aurait été si simple, compte tenu de l'absence présumée de différences entre orques et gobelins, de parler d'orques tout du long.

Donc admettons que je patauge : mais si c'est le cas, je ne suis apparemment pas le seul, car P Jackson et P Boyens nous ont bel et bien concocté des gobelins qui clairement ne se confondent pas avec des orques ! Donc même en tenant compte de Gondolin millésime 1917 et des précisions du Silmarilion depuis, ça ne doit pas être si clair que ça.

D'où ma question à Foradan et Druss : à votre avis, doit-on faire feu sur les Gobelins gris à longs bras de Gobelinville ou bien existe-t-il des sources permettant de les tolérer ?

Après il sera toujours temps de mettre la tête de la Warner sous un robinet pour leur faire avouer leur infâmie...


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

#365 02/01/2013 21:46:55

Hrodwulf
Viking Communiste (mangeur d'enfant)
Lieu: L'oeil du cyclone
Date d'inscription: 29/12/2012
Messages: 408

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Foradan a écrit:

Hrodwulf a écrit:

Et j'ai lu qu'il y a bel et bien des femelles Orques tongue

je veux bien que tu me retrouves où tu as lu ça

Une lettre non publiée de Tolkien que je ne retrouve pas, écrite en 63. Et certains Orques parlent de leur filiation il me semble.

Quand bien même ça ne soit pas le Noir Parler le Tolkien, ils ne parlent pas en langue commune, j'ai trouvé ça bien.

Milieuterrien
-> D'ou mon incompréhension et ma question, et vos aimables réponses!


Heave a pawl, oh, heave away,
Way, ay, roll an' go!
The anchor's on board an' the cable's all stored,
To be rollickin' Randy Dandy-Oh

Hors ligne

 

#366 02/01/2013 22:55:44

Druss
Maïa
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 266

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Milieuterrien a écrit:

On dirait bien, effectivement, que des orques 'corps de troupe' sont présents dès 1917 sous la plume de Tolkien puisqu'ils participent à l'assaut sur Gondolin décrit dès cette époque-là.

En même temps, la publication de ces écrits est posthume à Tolkien, et repose entièrement sur son héritier. Donc ma certitude n'est pas tout à fait absolue que l'intervention des orques à ce stade, peu détaillée au demeurant, serait autre chose qu'un ajout a posteriori destiné à rendre ces écrits primitifs 'cohérents' avec le SdA publié entre-temps. Mais même pour essayer de retomber sur mes pieds je ne vais pas m'embarquer dans le présupposé d'un 'on nous aurait menti'...

Autant Christopher s'est repenti d'avoir un peu réécrit le Silmarillion de 1977, autant les publications depuis sont à peu près exemptes de corrections éditoriales de sa part, et aucune n'est de cet ordre.

Ce qui est surtout dommage, est d'avoir dû attendre la fin des années 50 pour voir précisée l'origine elfique des orques. Car du coup on ne sait pas trop en définitive quand et comment leurs caractéristiques ont été clairement 'profilées', ni pourquoi Tolkien nous parle de 'gobelins' dans Bilbo sans plus nous en parler après, alors qu'il aurait été si simple, compte tenu de l'absence présumée de différences entre orques et gobelins, de parler d'orques tout du long.

L'origine elfique n'est même pas certaine, puisque Tolkien a également envisagé une origine humaine ; c'est juste la plus communément admise. L'utilisation du terme gobelin tient à deux choses : le fait que le Hobbit s'est détaché du Silmarillion pendant l'écriture et que le public visé était des enfants, connaissant l'usage du mot gobelin dans d'autres ouvrages de l'époque, notamment la Princesse et le Gobelin de George MacDonald, un conte de la fin du XIXe.
Dans une lettre, Tolkien dira plus tard préférer orque, par pédantisme. Néanmoins plutôt que corriger inutilement le Hobbit (car gobelin participe à l'aspect enfantin), Tolkien décidera qu'il ne s'agit ni plus ni moins que d'un autre terme pour la même race.

D'où ma question à Foradan et Druss : à votre avis, doit-on faire feu sur les Gobelins gris à longs bras de Gobelinville ou bien existe-t-il des sources permettant de les tolérer ?

Après il sera toujours temps de mettre la tête de la Warner sous un robinet pour leur faire avouer leur infâmie...

J'imagine que comme chez les humains, il doit exister des blancs, des noirs, des jaunes, des ronds, des maigres et des yeux bridés selon les régions ; c'est franchement loin d'être le détail qui le chiffonne le plus, pour être honnête.

La lettre pour les femmes orques est la lettre non publiée à Mrs. Munby (21 octobre 1963), qui répond d'ailleurs aussi à propos des gobelins :

There must have been orc-women. But in stories that seldom if ever see the Orcs except as soldiers of armies in the service of the evil lords we naturally would not learn much about their lives. Not much was known'.

'In The Hobbit 'goblin' is used... but goblin is a fairly modern word, and very vague in its application to any sort of bogey in the dark.

Hors ligne

 

#367 02/01/2013 22:59:14

Hrodwulf
Viking Communiste (mangeur d'enfant)
Lieu: L'oeil du cyclone
Date d'inscription: 29/12/2012
Messages: 408

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Ah merci, je cherchais l'extrait!


Heave a pawl, oh, heave away,
Way, ay, roll an' go!
The anchor's on board an' the cable's all stored,
To be rollickin' Randy Dandy-Oh

Hors ligne

 

#368 02/01/2013 23:29:11

El Barad
Novice
Date d'inscription: 16/06/2012
Messages: 7

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Bien le bonjour.

La dernière fois que j'ai fait la critique d'un film ici, ça devait être le Retour du Roi. Faut dire que la fantasy à l'écran, entre-temps, ça a pas toujours été ça et je suis toujours en convalescence depuis le... le... ah j'ai du mal à en parler. Le film... le Co... Conan là... Non, c'est trop dur... Passons à la critique de "The Wizard: A mostly well-rounded journey".

Tout d'abord, un avertissement, je ne vais pas passer mon temps à chasser et cacher les spoilers. Si vous n'avez pas encore vu et voulez rester vierge de toute infos avant la projection, arrêtez de lire ceci. Tout de suite. Parce que voilà, Bilbo meurt à la fin. Vous aviez été prévenus.

Je plaisante, je plaisante, c'est bien un Bilbo âgé que ce bon vieux Sir Ian Holm incarne au début de ce Hobb... Wizard, ainsi que dans la trilogie du Seigneur des Anneaux.

Alors, le film. Côté technique, pas grand chose à commenter pour ma part. Je l'ai vu en 24fps et en bonne vieille 2D, sinon c'était en VF, ce qui était hors de question. Ceci dit, les effets spéciaux font dans le grandiose. Gollum est plus vrai que jamais, les trolls sont magnifi...quement horribles. Visuellement, on est du niveau de la première trilogie, avec quelques années de progrès en plus, l'effet de surprise/émerveillement en moins. Rien à redire, c'est du top Weta.

L'histoire... c'est peut-être là que les Romains... enfin, les Gondoriens s'empoignent. Si j'ai globalement passé un bon moment et que les plus ou moins 2h40 de film m'en ont paru une seule, la narration a du bon et du mauvais (et du très mauvais?) Là où les modifications de l'histoire dans le Seigneur des Anneaux étaient souvent, soit franchement nécessaires à une adaptation filmique (Pardon, mon cher Tom, mais tu n'avais pas ta place sur grand écran. Dol-derry-désolé-do.) soit un brin anecdotiques (oui, bon, Arwen en lieu et place de Glorfindel c'était pas si anecdotique mais facilement oubliable, on dira. Ou en tout cas, nécessaire à resserrer une naration qui compte déjà un million de personnages.) Et bien dans The Hob... The Wizard, ils sentent nettement plus le faisandé.

En parlant de faisandé, Radagast, justement. Non mais kesskispass? Un traineau tiré par des lapins? Et dire que ce bon Tom Bombadil, récemment trahi par votre serviteur entre parenthèses, aurait été écarté parce qu'il faisait trop... lala-youplaboum? Et puis non seulement le gaillard se ballade avec une fiente dans les cheveux sur son improbable véhicule, mais en plus, le voilà engagé dans une inutile, anti-épique, bon-dieu-mais-c'est-PJ-qui-bouffe-des-champignons-pas-clairs scène avec le Roi Sorcier. Ka-ching, woosh-woosh et vas-y que je te choure ta lame, stupide spectre. Si la scène se passe d'ailleurs si vite, c'est probablement pour ne laisser à personne le temps de réaliser que sans ses guêtres, et sans Anneau Unique sur le doigt de Radagast, ce bon vieux Roi Sorcier serait plutôt du genre immatériel, et surtout, invisible. M'enfin, au moins, PJ peut se permettre d'en remettre une couche avec un Saroumane plus anti-drogues que jamais. Et nous de nous dire que finalement, on se serait bien passé de rencontrer Radagast.

Je ne vais pas jouer à analyser en détail chacun de ces ajouts/changements, mais on sent le team Jackson bien plus en roue libre et bien moins en mode respect du matériau d'origine que pour le SdA. Quel besoin de sortir Gandalf tel un lapin de traineau d'un chapeau pour briser un roc avec son bâton et changer les trolls en pierre? Si les changements précédents durant cette scène font sens, principalement parce que ce passage du livre, tel quel, ferait sans doute un peu ridicule sur grand écran, l'apparition théâtrale de Gandalf est vraiment superflue. Parce que pas la seule, surtout. Le Gandalf-surprise, c'est sympa, mais ça perd de sa saveur quand on en abuse. On a un peu l'impression qu'on essaie de nous refaire le coup de l'arrivée de Gandalf et des Rohirrims errants à Helm's Deep encore et encore, trop conscient d'avoir atteint là un sommet dans le genre scène épique qui vous met les poils de la nuque au garde-à-vous. Le hic, c'est que ça ne marche plus vraiment... The Wizard: a journey full of last minute saves.

Y'a encore du négatif. Howard Shore semble en mode paresseux, et la plupart des thèmes musicaux sont repris du SdA. Alors je dis ok quand il nous rejoue le thème de la Comté dans les premières scènes. Ca marche comme un morceau d'accordéon pour introduire Paris dans un film. Convenu, mais parfait et fonctionnel. En trois secondes, nous revoilà dans la Comté. Ce qui d'ailleurs, permet à PJ de ne quasi rien montrer de la Comté, soit-dit-en-passant. 90% de cette partie se déroule chez Bilbo, en intérieur. Tant qu'à faire un film de près de trois heures, perso, j'aurai apprécié un brin de Comté période jeunesse de Bilbo... Mais bon, au moins, cette introduction est-elle plaisante et amusante. Les nains moins bouffons qu'on aurait pu le craindre en se souvenant des quelques dérapages de ce bon Gimli dans le SdA.

Par contre, pour revenir à la musique, le recyclage d'autres thèmes issus du SdA est nettement moins opportun. Je pense surtout à la fuite des nains à travers Goblin-Town et à la confrontation Azog/Thorin. Le problème étant qu'aucune de ces scènes ne se montre à la hauteur des scènes d'action employant le même thème musical dans le SdA. Le film perd en puissance par comparaison forcée avec son aîné.

Et c'est probablement là tout le problème de ce Wizard: A three-dimensional journey. Il est condamné à n'être que le petit frère bancal du SdA. En tout cas, ce premier épisode, qui ne peut que souffrir de la comparaison avec la Communauté de l'Anneau. Là où la Communauté bénéficiait d'un sens du rythme impeccable, celui-ci semble hésiter sans cesse entre la course et la marche. La course l'emportant bien trop souvent. Là où la Communauté introduisait un nombre insensé de personnages sans nuire à sa narration, celui-ci braque le projo sur Gandalf et Thorin et... un peu, Bilbo. Le reste joue la figuration (les nains) ou les caméos de stars (Gala, Sarou,...)

Reste un bon film, truffé de très bons moments, qui ne peut que plaire au fan de Tolkien (du moins le type de fan qui ne tourne pas au vert dès que l'oeuvre originale est altérée à travers la transition au format filmique.) En vrac, je retiens des prestations d'acteurs tip-top, mention spéciale à Richard Armitage qui campe un formidable Thorin, prestation du niveau de celle de Viggo Mortensen, soyons fous. Un humour bien senti. La rencontre avec Gollum est des plus réussies, et la bataille de devinettes qui s'ensuit une merveille de tension grandissante, même quand on connaît son issue. Et puis surtout c'est la première fois où l'on sent Bilbo prendre de la substance. Brave mais peureux, et puis surtout un peu roublard. Aussi, mention spéciale au directeur de casting, engager George Lucas pour le rôle du Roi Gobelin tient du génie.

Au final, on est assez heureux de retrouver la Terre du Milieu sur grand écran, c'est sûr. Mais avec un léger arrière-goût amer lorsqu'on se rend compte que cette trilogie-ci n'atteindra probablement pas les sommets de cette trilogie-là. A moins que... come on, Mr. PJ, surprise me.

Dernière modification par El Barad (02/01/2013 23:45:20)

Hors ligne

 

#369 03/01/2013 13:14:42

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30619
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

En même temps, la publication de ces écrits est posthume à Tolkien, et repose entièrement sur son héritier. Donc ma certitude n'est pas tout à fait absolue que l'intervention des orques à ce stade, peu détaillée au demeurant, serait autre chose qu'un ajout a posteriori destiné à rendre ces écrits primitifs 'cohérents' avec le SdA publié entre-temps. Mais même pour essayer de retomber sur mes pieds je ne vais pas m'embarquer dans le présupposé d'un 'on nous aurait menti'...

Tu ferais bien... surtout qu'en plus, il me semble qu'on a ouvert un sujet exprès pour discuter de la dimension "adaptation". whistling

Halbarad, toujours un plaisir ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#370 03/01/2013 14:07:18

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Gillossen a écrit:

En même temps, la publication de ces écrits est posthume à Tolkien, et repose entièrement sur son héritier. Donc ma certitude n'est pas tout à fait absolue que l'intervention des orques à ce stade, peu détaillée au demeurant, serait autre chose qu'un ajout a posteriori destiné à rendre ces écrits primitifs 'cohérents' avec le SdA publié entre-temps. Mais même pour essayer de retomber sur mes pieds je ne vais pas m'embarquer dans le présupposé d'un 'on nous aurait menti'...

Tu ferais bien... surtout qu'en plus, il me semble qu'on a ouvert un sujet exprès pour discuter de la dimension "adaptation". whistling

Pas de veto en ce qui me concerne, je ne faisais qu'échanger avec Druss, Foradan et Hrodwulf sur ce sujet précis, mais je ne dispose pas des outils 'découpage de sujet' qui permettent de renvoyer soi-même ses échanges sur le bon sujet.

Je crois que les dernières versions de PHPBB permettent à la modération de le faire à n'importe quel moment d'un sujet et même de cocher les messages qui doivent déménager en compagnie du premier de la série. J'y étais en tout cas parvenu sur le forum-test que j'utilise à titre perso et dont j'avais dû reconfigurer de fond en comble l'architecture.

A l'usage, j'ai constaté que ça pouvait être plus pratique que des rappels à l'ordre laissant les séries de messages égarés continuer de pendouiller sur le mauvais sujet.

Sinon, Druss nous confirme que Christopher a avoué avoir réécrit quelques chouïas du Silmarilion avant de s'en repentir ; ça n'est pas tombé sur les orques de Gondolin, ouf, mais ç'aurait pu... Heureusement pour Christopher d'ailleurs, il aurait eu 'les experts' sur le râble sinon wink

Dernière modification par Milieuterrien (03/01/2013 14:11:00)


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

#371 03/01/2013 14:45:46

owingketinketink
Adhérent
Date d'inscription: 30/05/2011
Messages: 714

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Bonjour et au secours.

Je croyais être sur le sujet "Vos avis sur Le hobbit, un voyage inattendu" et vlà t'y pas que je me retrouve au 36ème degré de la 6ème dimension. J'entrave qui pouic.

Pour le véto, faut voir avec Sébastian.
Pour El Barad / Halbarad, ça doit être encore un coup de la prononciation à la sindarin, genre G/u/ilossen.
D'habitude, j'aime bien les milieux de terrain, mais sur les terrains de ruguebi only.
Ensuite, le coup de la dream team : Druss, Foradan, Hrodwulf, c'est un truc de petit joueur. Au ruguebi, on joue collectif qu'on soit néo-zélandais, ou USTourangeau.
Enfin, faudrait voir à trouver moyen de pas harasser le modo monsieur le spécialiste du déménagement qui pratique couramment la dernière version de PHPBB qui laisse rien pendouiller, elle...

Hors ligne

 

#372 03/01/2013 15:04:45

Gillossen
The Finisher
Lieu: Entre deux missions
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 30619
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Milieuterrien a écrit:

A l'usage, j'ai constaté que ça pouvait être plus pratique que des rappels à l'ordre laissant les séries de messages égarés continuer de pendouiller sur le mauvais sujet.

lol

Commence donc par respecter l'intitulé du sujet et ça devrait aller mieux pour tout le monde...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#373 03/01/2013 20:28:18

Scorpius
Suicidal Final Art
Date d'inscription: 02/07/2008
Messages: 669

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Salut à tous, bon ça fait longtemps que je suis pas venu mais je me permet  de faire un petit tour de venir donner mon avis sur le film smile
globalement je l'ai apprécié, même si je digère mal quelques points comme Azog par exemple... je pense que Peter Jackson aurait pu s'abstenir de garder ce personnage et le laisser mort à la bataille d'Azanulbizar... enfin bref il n'était pas indispensable je pense (d'autant que visuellement il n'est pas trop je trouve ...  hmm )
Par rapport à l'intrigue de Dol Guldur, elle est sympathique, mais quelque chose m'inquiète un peu... beaucoup pense que la rencontre entre Gandalf et Thraïn se fera en guise de prologue du deuxième film. Cependant il me semble que lorsqu'on entrevoit Thraïn et Gandalf dans le trailer, celui ci possède déjà Glamdring... donc comment aurait-il pu récupérer la carte et la clé ? Enfin bref j'espère que vous m'avez compris tongue je n'ai peut être pas été très clair.
La scène avec Gollum est très sympa et c'est très appréciable de revoir Frodon et Bilbon âgé. smile
Thorin est un personnage très charismatique et j'ai hâte de le voir évoluer comme dans le roman!
Certains trouvent le début long mais je le trouve très bien smile
Radagast, lui, est sympathique et j'espère qu'il aura son heure de gloire à la

Spoiler:

bataille de Dol Guldur avec Gandalf & cie.

sinon j'ai vu le film en 2D et VF, qui reste appréciable je trouve (je trouve qu'on se fait à la voix de Bilbon personnellement).
Je crois que j'oublie rien happy j'ai bien aimé, vivement les autres! smile


Lecture(s) en cours:

"Cette poignée, cette heureuse poignée d'hommes, cette bande fraternelle..."
"I have seen things..."

Hors ligne

 

#374 04/01/2013 13:42:39

juriss
Vala
Lieu: Mons
Date d'inscription: 04/01/2007
Messages: 331

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Hello.
48 h de congé et j'ai enfin pu voir Bilbo et ensuite vite relire un passage ou deux et finit par parcourir les 19 pages de commentaires.

Alors je vais pas faire mon puriste ni mon troll ( les places sont prises apparemment et pas par les mêmes personnes)
Et ce même si l'envie de me coller au débat ne manque pas :-)

Bon , le film...Et bien deux sentiments prédominent :

1. Suis très très heureux de voir de la bonne Fantasy au ciné. Donc j'arrive pas à être très critique.Ne boudons pas notre plaisir. . Bons acteurs, bons effets spéciaux, une histoire, c'est un bon film, allez le voir.

2. Le film est en dessous du Sda. Mais là aussi il faut relativiser :
2)a : Le livre Bilbo est à la base plus faible que le livre Sda.
2)b : On est moins émerveillés maintenant mais j'aurais pas été du même avis si Bilbo-film était sorti avant le Sda-film.
         On fait un peu les blasés mais faut pas oublier qu'une génération est passée et que certains enfants vont  découvrir la Fantasy grâce à Bilbo et , après, se tourner vers le Sda ( qui était tout de même bien compliqué pour des gosses).

Donc, une fois cela posé, on peut aussi dire que : (là je vais parler contenu alors black out sur le texte) :

Spoiler:

-Séquence d'intro de folie... je m'y attendais pas...cette ville des nains était vraiment géniale.

- Faut pas trop taper sur Radagast. Il n'existe pas des masses de données sur lui, donc on peut pas hurler à la trahison et je trouve que son personnage amène un peu de diversité chez les Istari . Tolkien lui même dit que :" ils furent choisis par les Valar en vue de cette diversité"...et je trouvais que Saroumane et Gandalf se ressemblent déjà beaucoup. Ils ne peuvent pas tous être des figures patriarcales.
Et les lièvres, ma foi, m'ont l'air assez solides pour tirer ce frêle traineau et son passager. Je comprends mieux pourquoi les aigles ressemblent plus à des deltaplanes qu'à des oiseaux. C'est de la Fantasy ,hein ,on est d'accords.

-Les acteurs sont vraiment tops. Freeman est excellent, surjoue juste assez pour le genre, le reste aussi.
Sirkis a encore fait un boulot excellent. La scène des énigmes est bien montée. Vraiment top.

- Par contre, en vf, les dialogues sont parfois mal choisis: "tomber de Charybde et Scylla" c'est une blague ??? Je voudrais bien savoir comment Gandalf a  pu connaître la mythologie de nos amis grecs...

- les ennemis sont biens mais pas tops...les orcs vont effectivement mal vieillir. Mais le Roi gobelin impressionnait son monde dans la salle. Avis mitigé je dirais.

-J'ai aussi été assez client du fanservice type Conseil des porteurs des anneaux elfiques + Saroumane, évocation des istari bleus, Frodon qui passe sa tête,...Avouez que ça fait plaisir.

- Par contre, le scénario qui avance à coups de " ...et là gandalf arrive et casse le rocher, explose de lumière, appelle des aigles,etc..." ça me gave assez vite. Et toujours ce problème de cohérence relatif aux aigles. Ils ne les portent pas jusqu'à la Cité.Je voudrais bien savoir pourquoi...ils sont payés au kilomètre ? La dernière fois ils ont bien été jusqu'au Mordor et en Isengard.

-Aussi, les cascades finales dans la cité des Gobelins, c'est n'importe quoi. Autant le " ride" à travers les passerelles, ça peut encore limite passer, mais  la chute dans des gouffres, alors là non, non et non. Ils doivent tous être morts. Tout comme les géants de pierre, faut pas charrier. Les voir de loin et survivre, ça doit déjà être chanceux, mais être sur leurs jambes et survivre, c'est une mauvaise blague digne d'un mauvais  Roland Emmerich ( remember 2012).
C'est encore pire que la scène du dernier Indy Jones dans les arbres.

-La voix des nains traîne encore dans ma tête. Bonne BO je dirais.

-Au final, un film plus "aventures" et moins grandiose que le sda, c'est ce à quoi je m'attendais.
Pris seul, il remplit le contrat.

Bon j'y vais,

Spoiler:

Mon traineau est en double file et je sens que mes lièvres vont encore se faire bouffer par des aigles géants


" ONE SICK BASTARD"

Hors ligne

 

#375 04/01/2013 14:31:15

Foradan
Quizzer draconique
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 10484
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Promis, un jour, je trouverai le bon sujet pour en parler (je réponds à plein de gens en même temps, et pas que des gens d'ici au vu de ce qui traîne sur la Toile).

Oui, un jour nous parlerons spécifiquement et avec application des aigles chez Tolkien ; et des aigles chez PJ.
Et certaines questions trouveront, sinon une réponse, du moins des théories réfléchies et argumentées.

Pour la mythologie grecque, c'est -pour ce passage- le titre d'un chapitre de la VF première édition, ce que la nouvelle traduction a repris beaucoup plus proche -et du coup approprié - à la VO.

From the frying pan into the fire.

Hors ligne

 

#376 04/01/2013 15:31:42

Sylvadoc
Apothicaire du Trépas
Lieu: Civitas des Durocasses
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 1990
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Il ne faut voir les aigles que comme un ressort technique à l'histoire et pas des personnages à part entière. C'est plus une technique pour introduire un rebondissement, une eucatastrophe comme dirait Tolkien.

L'important n'est pas qu'ils arrivent à la Cité, mais ce qui va leur tomber dessus sur le chemin happy


"Je suis la terreur de l’univers, l’ami de la Camarde, la providence des fossoyeurs ; où je passe, il pousse des croix. C’est à peine si mon ombre ose me suivre, tellement je la mène en des endroits périlleux."
— Théophile Gautier in Le Capitaine Fracasse

Hors ligne

 

#377 04/01/2013 15:35:16

Foradan
Quizzer draconique
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 10484
Site web

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

C'est pas avec ça que tu vas convaincre les gens mon petit Sylva, et comme c'est un sujet qui marcherait aussi pour les livres, je pense vraiment en parler à part.
(je me rappelle pas que des gens aient posé la question à propos des livres)

Hors ligne

 

#378 04/01/2013 16:07:15

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

Foradan a écrit:

Pour la mythologie grecque, c'est -pour ce passage- le titre d'un chapitre de la VF première édition, ce que la nouvelle traduction a repris beaucoup plus proche -et du coup approprié - à la VO.

From the frying pan into the fire.

Oui, rendons à la VF ce qui lui appartient.

Il est clair que ce Charybde en Sylla paraît faire désordre en Terre du Milieu, même si nous ne savons très peu de choses des éventuels déboires sentimentaux de Thorin durant ses décennies d'errance, ni des patronymes des fréquentations de ce (très) beau brun, sans oublier la piste des mamans d'icelles...

Heureusement encore qu'aucun malséant n'a eu l'idée de troquer cette poêle à frire contre un

Spoiler:

"tomber de Saquet en ..."

qui en aurait fait bondir plus d'un hors du grill... wink

Pour en revenir aux jugements sur la globalité du film, quid'iable de cette dichotomie entre 'puristes' et 'trolls' ?

Faudrait-il donc les renvoyer dos à dos, comme si être puriste était aussi inconvenant qu'être troll ?

Et puis que fait-on des trolls qui auraient la malice de se faire passer pour des innocents puristes, juste histoire de pourrir la réputation des puristes ?

A mon avis, ces soupçons de manigances ne sont pas de saison : Il serait quand même étonnant que le Hobbit fasse l'unanimité scène après scène, car chacun, même parmi les plus enthousiastes, a de quoi y croiser ses phobies perso. Moi par exemple, j'apprécie la BO de H Shore, mais ici ou là il y a des trilles-trompettes qui m'y vrillent les tympans.

Et même si l'on me démontrait par A+B qu'elles font partie de l'excellence de la partition, mon tympan reste et restera sourd aux flatteries des négociants en trilles-trompettes.

Dernière modification par Milieuterrien (04/01/2013 16:09:20)


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

#379 04/01/2013 20:38:12

juriss
Vala
Lieu: Mons
Date d'inscription: 04/01/2007
Messages: 331

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

"From the frying pan into the fire" c'est déjà beaucoup mieux....il y a les deux en Terre du Milieu.

Une eucatastrophe ? J'apprends toujours des choses sur ce site. merci smile Après lecture de la définition , ça colle bien. Mais cela n'explique rien smile Cela dit sans être ingrat par rapport à cette enseignement-express que je te dois.
je lirai avec attention un sujet sur les aigles.

Et puis que fait-on des trolls qui auraient la malice de se faire passer pour des innocents puristes, juste histoire de pourrir la réputation des puristes ?

Facile. Les buter.

En vous remerciant.


" ONE SICK BASTARD"

Hors ligne

 

#380 04/01/2013 23:29:02

Hrodwulf
Viking Communiste (mangeur d'enfant)
Lieu: L'oeil du cyclone
Date d'inscription: 29/12/2012
Messages: 408

Re: Vos avis sur Le Hobbit, un voyage inattendu

owingketinketink a écrit:

Ensuite, le coup de la dream team : Druss, Foradan, Hrodwulf, c'est un truc de petit joueur. Au ruguebi, on joue collectif qu'on soit néo-zélandais, ou USTourangeau.
Enfin, faudrait voir à trouver moyen de pas harasser le modo monsieur le spécialiste du déménagement qui pratique couramment la dernière version de PHPBB qui laisse rien pendouiller, elle...

=> J'ai rien compris!

Spoiler:

- Par contre, le scénario qui avance à coups de " ...et là gandalf arrive et casse le rocher, explose de lumière, appelle des aigles,etc..." ça me gave assez vite. Et toujours ce problème de cohérence relatif aux aigles. Ils ne les portent pas jusqu'à la Cité.Je voudrais bien savoir pourquoi...ils sont payés au kilomètre ? La dernière fois ils ont bien été jusqu'au Mordor et en Isengard

.

Spoiler:

Bah ils veulent pas trainer chez les humains nan?
"la dernière fois" c'est plutôt "la fois d'après" pour le coup!

Pour la référence à la mythologie grecque ça m'a hérrissé les poils aussi. Si on veux taper la dedans autant faire dire aux persos "Doux Jésus" x).
Dans les sous-titre de la V.O. il y avait écrit "de la peste au choléra" si je me souviens bien!

A ce niveau la j'avoue pinailler, mais tout le bien que j'ai  pu penser du film a déjà été dit alors je lâche ce qui me reste big_smile.

Dernière modification par Hrodwulf (04/01/2013 23:33:04)


Heave a pawl, oh, heave away,
Way, ay, roll an' go!
The anchor's on board an' the cable's all stored,
To be rollickin' Randy Dandy-Oh

Hors ligne

 

Pied de page des forums