Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#141 02/10/2012 09:02:57

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Nigelle de Damas a écrit:

ce n'est pas une lecture plaisante!

Ah non je ne suis pas d'accord !
On n'entre pas facilement dans Bankgreen il est vrai, mais avec un peu de persévérance (de celle qui nous font parfois avaler un premier tome de décalogie mal fagoté pour accéder au neuf suivants réputés bien meilleurs)
c'est une lecture pleine de saveurs où, certes,  le sucré est absent.
Quant à la suite, je ne l'ai pas encore lu mais la critique de Gillossen me donne soif

Witch a écrit:

J'ai justement le sentiment que c'était exactement mon impression à la lecture de Bankgreen "l'aboutissement vain" le sentiment d'avoir été embarqué vers un ailleurs qui ne me touche pas, et que cette conceptialisation était tellement présente à chaque ligne qu'elle ne me laissait aucun répit, aucune porte d'entrée différente dans l'univers.

Sauf qu'il n'y a pas de conceptualisation de la part de l'auteur - genre je vais faire un truc "aboutissement vain" - puisque de ses propres dires le monde de Bankgreen lui est tombé dessus d'un coup.

De plus ça n'en fait pas pour moi une lecture vaine : le voyage secoue, le lecteur n'est pas épargné, mais au final je suis
séduit.


Edit Witch j'ai groupé tes deux messages. smile

Hors ligne

 

#142 02/10/2012 11:48:55

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Alors ce que j'écrivais était en rapport avec la critique de Gillo, sur le concept qui imprègne chaque page, je n'aurais peut-être pas du le transformer en "conceptualisation" de l'auteur, mais plutôt parler d'une ambiance permanente.

Parce que  je veux bien admettre que l'idée, le monde et même le dénouement soient tombés sur l'auteur mais il y a un moment où c'est quand même lui qui écrit. Donc même si ce n'est pas son intention, ni son objectif et qu'il n'y a pas de désir d'aller précisément vers telle ou telle issue, c'est quand même lui qui nous emmène à suivre son cheminement.

Par ailleurs, au cas où, je n'ai pas dit du tout que cela en faisait une lecture vaine.
Juste que cette notion d'aboutissement vain était ce que j'avais ressenti à chaque page et que cela m'avait totalement empêchée d'entrer dans le livre.
Et donc je demandais si quelqu'un qui, comme toi a aimé le livre, avait justement ressenti cet "aboutissement vain" ? ou si le ressenti final était différent de ce dont parle Gillo ? Parce que quand il dit que "tout le monde ne partagera pas ..." cela s'entend dans un sens au moins double pour moi :
- ceux qui ont aimé et ressenti autre chose que l'aboutissement vain (donc ils partagent pas la vision de Gillo)
- ceux qui n'ont pas aimé parce qu'ils ont ressenti cette notion (mon cas)

Ah et par rapport à ce que tu as dit en réponse à Nigelle, en lecture je ne suis pas de l'école de la persévérance dont les mérites sont tellement vantés. big_smile Peut-être que je rejette le concept du monde meilleur promis après le 1er tome.tongue
Les promesses n'engagent finalement que ceux qui les croient.


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#143 02/10/2012 12:10:13

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Alors, n'ayant pas encore lu la suite de Bankgreen, je ne peux te répondre que par rapport à Bankgreen.
Je trouve la formule de Gillossen bien trouvée et je l'ai comprise puisque je l'ai ressenti.

Mais elle est quelque part inexacte ; il me semble que l'auteur propose des aboutissements qui peuvent sembler vains mais sur lesquels se pose la question lancinante : "est-ce vraiment vain ?", question liée aux questions sur la mort et au leitmotiv "Sur Bankgreen tout a une raison"

Et il ne donne pas la réponse ! Et c'est inconfortable pour le lecteur.

Les personnages de par ce qu'ils vivent subissent une transformation psychologique, un mûrissement, une évolution :
en cela on pourrait répondre que cela n'est pas vain ... si la mort est une continuation et non un néant, si il y a une raison à Bankgreen.

ET là, on n'échappe pas à la question sur la vanité de nos vie. Et là aussi, c'est très inconfortable.

Bankgreen n'est définitivement pas du pur roman d'évasion. La lecture en est par certains côtés trop amère.

PS; Alors, est-ce pour "l'aboutissement vain" que j'ai aimé ? Disons par directement, mais en ce que ça participe à l'ambiance très forte qui se dégage du livre.

Dernière modification par Councilman Yoda (02/10/2012 12:35:45)

Hors ligne

 

#144 02/10/2012 13:01:23

T. Di R.
Novice
Date d'inscription: 04/04/2011
Messages: 18

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Councilman Yoda a écrit:

[...]
Mais elle est quelque part inexacte ; il me semble que l'auteur propose des aboutissements qui peuvent sembler vains mais sur lesquels se pose la question lancinante : "est-ce vraiment vain ?", question liée aux questions sur la mort et au leitmotiv "Sur Bankgreen tout a une raison"

Et il ne donne pas la réponse ! Et c'est inconfortable pour le lecteur.

Les personnages de par ce qu'ils vivent subissent une transformation psychologique, un mûrissement, une évolution :
en cela on pourrait répondre que cela n'est pas vain ... si la mort est une continuation et non un néant, si il y a une raison à Bankgreen.
[...]

Très belle lecture de mon roman, Councilman. C'est tout à fait ça.

Le dyptique Bankgreen est un questionnement sur le sens et le pourquoi de la vie. Sur l'inanité ou non de celle-ci. Et vous l'exprimez très bien.

Merci à vous.

Hors ligne

 

#145 02/10/2012 13:32:38

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Merci.
Et maintenant, cap sur Elbrön !

Dernière modification par Councilman Yoda (02/10/2012 13:34:24)

Hors ligne

 

#146 04/10/2012 15:22:10

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35337
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Qu'est-ce que je n'ai pas dit avec cette histoire d'aboutissement vain ! wink

Je précise que je parlais plus du destin des personnages que du ressenti à la lecture, rares étant, à mon avis, les lectures totalement vaines. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#147 10/10/2012 12:37:02

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Alors, Elbrön, pour faire simple : SUPERBE, et en cinémascope.
Ceux qui ont aimé Bankgreen peuvent se jeter dessus.
Ceux qui ont peiné sur Bankgreen mais qui ont fini par l'aimer, aussi. La traversée est bien plus aisée et encore plus belle.
Ceux qui ont hésité à s'engager peuvent se jeter à l'eau.
Ceux qui n'ont pas aimé Bankgreen .... oh mais le tome 1 c'est que le tome d'exposition... NON JE PLAISANTE.

Par moment ça me faisait penser à Dark Crystal... mais en mieux tongue

Alors Gillo a mis 9/10.
Oui c'est vrai, c'est une oeuvre majeure.

Dernière modification par Councilman Yoda (10/10/2012 12:41:07)

Hors ligne

 

#148 10/10/2012 15:49:03

T. Di R.
Novice
Date d'inscription: 04/04/2011
Messages: 18

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Councilman Yoda a écrit:

Alors, Elbrön, pour faire simple : SUPERBE, et en cinémascope.
Ceux qui ont aimé Bankgreen peuvent se jeter dessus.
Ceux qui ont peiné sur Bankgreen mais qui ont fini par l'aimer, aussi. La traversée est bien plus aisée et encore plus belle.
Ceux qui ont hésité à s'engager peuvent se jeter à l'eau.
Ceux qui n'ont pas aimé Bankgreen .... oh mais le tome 1 c'est que le tome d'exposition... NON JE PLAISANTE.

Par moment ça me faisait penser à Dark Crystal... mais en mieux tongue

Alors Gillo a mis 9/10.
Oui c'est vrai, c'est une oeuvre majeure.

Merci de ce retour, Councilman. Il me fait chaud au coeur parce qu'il est sobre et encourage à la lecture. J'ai beaucoup aimé le très positif: "Ceux qui ont peiné sur Bankgreen mais qui ont fini par l'aimer, aussi. La traversée est bien plus aisée et encore plus belle." Parce que c'est que j'ai essayé de faire avec Elbrön.
Oeuvre majeure? Moi, je n'irai pas jusque-là :-) mais j'ai gagné au moins mon pari: ne pas vous décevoir avec cette suite.

Hors ligne

 

#149 30/10/2012 17:15:48

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Une petite interview de Thierry di Rollo sur le site d'ActuSF, où l'on apprend notamment les projets de l'auteur et qu'il n'en a pas fini avec la fantasy :

Oui, je reviendrai à la fantasy, sans le moindre doute possible. J’ai déjà un embryon d’idée qui me taquine l’esprit. Tôt ou tard, elle éclorera.

Aaaaaah. Chouette. 1512

http://www.actusf.com/spip/IMG/jpg/biog13_6_08-NB200-75-2.jpg

Dernière modification par Councilman Yoda (30/10/2012 17:22:40)

Hors ligne

 

#150 30/10/2012 18:01:54

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4840

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Eclora ? Si, si c'est mieux... tongue Mais ça n'en ai aps moins une bonne nouvelle pour moi aussi !

Hors ligne

 

#151 30/10/2012 18:17:09

T. Di R.
Novice
Date d'inscription: 04/04/2011
Messages: 18

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Publivore a écrit:

Eclora ? Si, si c'est mieux... tongue Mais ça n'en ai aps moins une bonne nouvelle pour moi aussi !

Tss-tss! J'ai parfaitement écrit la forme du verbe (voir le site ActuSF pour s'en convaincre).

Hors ligne

 

#152 30/10/2012 18:21:49

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Publivore a écrit:

Eclora ? Si, si c'est mieux... tongue Mais ça n'en ai aps moins une bonne nouvelle pour moi aussi !

C'est beau la solidarité orthographique tongue lol (oui oui tu vas dire que tu l'as fait exprès wink )


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#153 05/11/2012 00:22:10

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7327
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Superbe deuxième tome, que j'ai trouvé plus accessible que le premier. Ou peut être est ce une histoire d'état d'esprit au moment de la lecture.
Dans Bankgreen (le roman) j'étais porté par l'écriture de l'auteur sans avoir l'impression de comprendre tout ce que je lisais.
Dans Elbrön tout est beaucoup plus clair : les pièces du puzzle s'emboîtent parfaitement et, si certaines questions restent sans réponse, aucun sentiment de frustration, juste ce qu'il faut de mystère pour entretenir la fascination.
Le tout assorti de quelques traits d'humour grinçant, notamment les répliques du varanier.
Une fin très belle avec

Spoiler:

ce varanier condamné, ou plutôt qui s'est condamné lui même, à errer pour l'éternité à la recherche de souvenir définitivement hors d'atteinte.

Aucune faiblesse, juste une certaine "froideur" d'écriture qui fait qu'on peut ne pas adhérer au voyage, mais sinon Elbrön est du tout bon. 8.5/10 pour moi, et une de mes lectures de l'année assurément.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#154 05/11/2012 10:26:40

T. Di R.
Novice
Date d'inscription: 04/04/2011
Messages: 18

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

John Doe a écrit:

Superbe deuxième tome, que j'ai trouvé plus accessible que le premier. Ou peut être est ce une histoire d'état d'esprit au moment de la lecture.
Dans Bankgreen (le roman) j'étais porté par l'écriture de l'auteur sans avoir l'impression de comprendre tout ce que je lisais.
Dans Elbrön tout est beaucoup plus clair : les pièces du puzzle s'emboîtent parfaitement et, si certaines questions restent sans réponse, aucun sentiment de frustration, juste ce qu'il faut de mystère pour entretenir la fascination.

Ce commentaire fait plaisir. Parce que c'est ainsi que j'ai voulu ce second volet.

John Doe a écrit:

Le tout assorti de quelques traits d'humour grinçant, notamment les répliques du varanier.
Une fin très belle [...]
Aucune faiblesse, juste une certaine "froideur" d'écriture qui fait qu'on peut ne pas adhérer au voyage, mais sinon Elbrön est du tout bon. 8.5/10 pour moi, et une de mes lectures de l'année assurément.

Merci à vous, John Doe, pour ce retour. Heureux que cela vous ait plu à ce point.

Hors ligne

 

#155 12/11/2012 13:12:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35337
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Et notre petite interview à nous ! smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/news/Un- … llo-Elbron

Merci encore à l'auteur !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#156 06/01/2013 21:07:55

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1543

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Alors que j'ai dévoré Bankgreen, j'ai eu beaucoup plus de mal avec Elbron... Il m'a fallu une bonne moitié du roman pour accepter la froideur du monde de Bankgreen... alors que cela ne m'avait pas dérangée à la lecture du premier tome... je ne devais pas être dans le même état d'esprit quand j'ai abordé ces deux romans...

En dehors de certaines scènes de violence qui m'ont dérangé (je n'ai pourtant pas d'exemple qui me vient en tête, alors qu'au moment de ma lecture, cela m'avait beaucoup gêné), j'apprécie beaucoup la plume de l'auteur, ces mots me transmettent des images nettes des scènes, comme le village entouré d'un mur de brume, la nage des émules, la traversée de l'océan par les elbrons, les rûnes, etc... Plusieurs mois maintenant après ma lecture, ces images sont toujours aussi claires, ce qui n'est pas le cas pour tous les romans que j'ai lu... quel plaisir de voir toutes les pièces se mettrent en place, de découvrir ce qui se cache derrière les actes de chacun des personnages (particulièrement les rûnes). Une mention spéciale pour le personnage du varanier qui peut être "truculent" par moment, et parfois tellement détestable... wink et également pour la petite Lyah sad, dont

Spoiler:

la mort hante les souvenirs

que je vais garder du roman.

Le voyage sur Bankgreen n'est définitivement pas des plus aisés, et lire les avis des uns ou des autres ne permet pas de savoir à l'avance si on va apprécier cet univers, il faut essayer, et voir par soi-même !

Councilman Yoda a écrit:

Oui, je reviendrai à la fantasy, sans le moindre doute possible. J’ai déjà un embryon d’idée qui me taquine l’esprit. Tôt ou tard, elle éclorera.

Je suis curieuse de savoir ce que va donner cet "embryon d'idée" trouvé sous la patte d'un varan smile
Merci beaucoup pour les interviews !

Hors ligne

 

#157 07/01/2013 12:27:25

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Ramaloce je trouve très intéressant ton avis sur Elbron car pareil j'avais dévoré Bankgreen ... Et Elbron est dans ma PAL tongue
Va falloir que je programme prochainement la relecture de Bankgreen et la lecture de Elbron. Mais j'ai peur de ne pas retrouver l'enchantement que j'avais eu à ma première lecture de Bankgreen.


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#158 07/01/2013 19:17:37

Ramaloce
ouga chaka ouga ouga
Date d'inscription: 02/01/2010
Messages: 1543

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Councilman Yoda et John Doe l'ont trouvé plus facile d'acces que Bankgreen, et Mr Di Rollo dit qu'il l'a voulu comme ça, donc il n y a que moi qui l'ai trouvé plus difficile d'acces happy Donc rien a redouté ! wink
Je suis curieuse de voir ce que tu vas en penser ! smile

Hors ligne

 

#159 23/05/2013 15:55:51

Councilman Yoda
Géant vert
Lieu: .
Date d'inscription: 09/09/2011
Messages: 707

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Vu sur le site de l'auteur :

T. Di R. a écrit:

Enfin, et j’en suis franchement désolé vis-à-vis de mes lecteurs qui me suivent pour mes récits de S.-F., je commence à plancher (mentalement) sur le prochain roman de fantasy.

Dernière modification par Councilman Yoda (23/05/2013 15:57:20)

Hors ligne

 

#160 23/05/2013 16:41:59

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35337
Site web

Re: Critique ! [Bankgreen - Thierry Di Rollo]

Et on pourra en avoir un aperçu dans le recueil des coups de cœur des Imaginales chez actusf.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums