Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#61 07/03/2010 14:42:32

gAlly
Roller warrior
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 22/10/2002
Messages: 483
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Je suis sur Winterheim Tome 1 en ce moment. Je suis rentrée assez facilement dans l'histoire et c'est bon tout ça, ça me plait smile Encore étonnée de le lire aussi vite donc ça veut bien dire que c'est bon happy Bref j'suis accrochée ! J'aime son écriture.

Hors ligne

 

#62 08/04/2010 18:27:41

gAlly
Roller warrior
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 22/10/2002
Messages: 483
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Voilà j'ai terminé le cycle et globalement ça m'a plut mais ça a commencé à trainer au tome 3. J'ai été moins emportée, je ne sais pas vraiment si c'est pour une raison particulière dans ce tome ou si c'est simplement de la lassitude pour le cycle complet.

Hors ligne

 

#63 09/04/2010 13:02:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Personnellement, j'avais trouvé que Winterheim ne cherche pas tellement à être "plaisant". L'ambiance elle-même est assez froide. Donc, fatalement, avec trois tomes à la suite...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#64 13/12/2010 12:58:11

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Fabrice Colin a écrit:

Deux rééditions l'année prochaine : L'île du sommeil, chez Castor poche, et Winterheim, chez Pygmalion. Serais-je marié à Flammarion ?


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#65 28/01/2011 22:20:12

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3203

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Bon, j'ai fini les 2 premiers tomes de Winterheim et entamé le dernier. J'ai plutôt passé un bon moment avec le 1er tome, le mécanisme du récit est plutôt bien travaillé et on découvre un univers finalement assez sombre et mystérieux, sans être originale, l'histoire se suit agréablement. En revanche le tome 2 m'a prodigieusement gonflé, c'est long (et pourtant il ne fait que 200 pages), les héros se baladent et ne font finalement pas grand chose, l'intrigue devient de plus en plus classique et j'ai eu un peu de mal à le terminer, en fait c'est clairement un classique tome de transition. On va voir ce que donnera l'ultime tome de cette série que j'attaque dès à présent.


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#66 04/02/2011 15:56:09

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3203

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Fini le troisième Winterheim.
Bon, c'est allé crescendo, mais je me suis progressivement détaché de cette trilogie, je n'ai pas beaucoup aimé en réalité. Impossible de ressentir de l'empathie pour les héros (je n'ai pas du tout accroché au style de l'auteur je pense), l'histoire est un peu cousue de fil blanc et la fin vient sans trop de surprises :

Spoiler:

Ouais, le coup de la séparation des amoureux je m'y attendais, et puis le fait que pratiquement tout le monde ne s'en sort pas aussi.

Une petite déception donc, si j'avais du mettre une note, ça aurait tourné autour de 6-6,5.


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#67 14/05/2011 17:32:17

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12199
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Brage reprend son opération 10 ans (bon, 11 maintenant...) 10 euros à la fin du mois :

http://nsa26.casimages.com/img/2011/05/14/110514053306778758.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#68 22/08/2011 14:55:58

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Pygmalion a mis à jour son site officiel, donc...

http://nsa27.casimages.com/img/2011/08/22/110822025254473382.jpg

Il y a bien longtemps, les Faeders et les Dragons ont décidé de ne plus s’immiscer dans les affaires des mortels. Retirés loin de Midgard, ils ont cependant confié à la Dame des Songes et à ses trois demi-sœurs les Ténèbres la tâche de veiller sur les humains. Aujourd’hui, dans le royaume de Walroek, le jeune forestier Janes Oelsen, dont les parents n’ont jamais pu comprendre le caractère rêveur et la juvénile impétuosité, entre en possession, à la suite d’un pari, d’une mystérieuse carte. Accompagné de sa fidèle chouette Flocon, il part pour le château maudit de Nartchreck où, à en croire les légendes, repose un fabuleux trésor...

Indisponible depuis plusieurs années et réunie ici pour la première fois en un seul volume, la trilogie Winterheim demeure à ce jour l’une des œuvres les plus complètes et les plus envoûtantes sur la mythologie nordique.

12 octobre.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#69 22/08/2011 15:07:34

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3203

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Tiens ? C'est Pygmalion qui a les droits du grand format pour Winterheim maintenant ? :uh:


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#70 22/08/2011 16:22:57

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Guigz  a écrit
Tiens ? C'est Pygmalion qui a les droits du grand format pour Winterheim maintenant ?

Effectivement, c'est un peu bizarre...

Par contre une réédition, en 1 volume, avec une couverture plutôt réussie (en tous cas plus dans le ton que celles d'Arnaud Cremet), c'est plutôt une bonne nouvelle pour l’œuvre et pour l'auteur.


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#71 22/08/2011 16:30:15

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Je vous renvoie au message du 13 décembre 2010 citant Fabrice Colin. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#72 22/08/2011 16:36:04

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3203

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Gillossen a écrit:

Je vous renvoie au message du 13 décembre 2010 citant Fabrice Colin. wink

Je viens de le voir, autant pour moi tongue

Mais bon, mon interrogation reste la même, je me demande bien quand les droits de Winterheim en GF ont été rachetés à Mnémos.


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#73 08/10/2011 18:50:26

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Interview de Fabrice Colin à venir ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#74 21/10/2011 17:23:27

King Kong
Administrateur
Lieu: Skull Island
Date d'inscription: 07/11/2004
Messages: 2362
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Et retour cette fois sur la chronique de Gillossen !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/cycle/winterheim-1

Hors ligne

 

#75 24/10/2011 19:42:25

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Ce Winterheim faisait partie mes premières lectures à mon retour à la fantasy après la fac.
Bref, ces lectures remontent quand presque à Mathusalem.

Le souvenir que j'en ai c'est :
- le contraste entre la noirceur de certaines ambitions et la bancheur immaculée de certaines paysages
- le repas protocolaire raconté par 2 personnages différents écrit sur des pages en vis-à-vis
- quelques scènes marquantes : la "guerre culinaire", les chasseurs de rêves, la pluie de souvenirs cristallisés, la fin douce amère
- une sacré réappropriation des mythes nordiques par Fabrice Colin

Une trilogie courte, des tas de bonnes idées, un potentiel inexploité (mais un texte plus long aurait-il été supportable), , une ambiance incroyable, des personnages tourmentés... On retrouve ces qualités chez pas mal d'auteurs français, mais souvent c'est l'intrigue qui pâtit de cette démarche. Avec le recul, mais je peux me tromper, je trouve qu'il a des ponts entre Fabrice Colin et Charlotte Bousquet.

J'aurais grand peine à donner une note. Je me laisse le temps de la réflexion et d'une éventuelle relecture pour rééditer le message.

Dernière modification par Albéric (08/01/2012 17:23:08)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#76 24/10/2011 22:24:28

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5953

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Merci pour cette critique qui me remémore une ancienne lecture. Des rares impressions que j'en ai gardé c'était aussi la noirceur omniprésente dans le récit avec un ton froid, des évènements choquants (inceste, viols, torture...) et la description morbide de certains paysages. Un autre point marquant de cette trilogie était la consonance résolument  nordique voire germanique du récit au niveau des noms, d'ygdrasyll ou encore le loup blanc, similaire à l'un des deux fils de Loki (avec le serpent qui enserre le monde) dans la mythologie scandinave. Ce côté nordique était très bien rendu.

J'ai en revanche moins aimé le côté très onirique de la trilogie dont le détachement par rapport à la réalité et au concret faisait diminuer l'intérêt du lecteur. De plus, j'avais l'impression que l'auteur se perdait dans les méandres de ses intrigues en nous perdant en route par la même occasion.

Aufinal mon impression reste plutôt négative. Mais la nouvelle couverture est très bien. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#77 25/10/2011 14:34:04

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

belgarion a écrit:

J'ai en revanche moins aimé le côté très onirique de la trilogie dont le détachement par rapport à la réalité et au concret faisait diminuer l'intérêt du lecteur.

C'est sûr que si l'on n'est pas sensible à ce genre d'ambiance, ça joue.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#78 26/10/2011 10:27:48

Albéric
nécromancien de sujets
Date d'inscription: 17/05/2007
Messages: 2629

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

@ Belgarion

Des rares impressions que j'en ai gardé c'était aussi la noirceur omniprésente dans le récit avec un ton froid, des évènements choquants (inceste, viols, torture...) et la description morbide de certains paysages. Un autre point marquant de cette trilogie était la consonance résolument  nordique voire germanique du récit au niveau des noms, d'ygdrasyll ou encore le loup blanc, similaire à l'un des deux fils de Loki (avec le serpent qui enserre le monde) dans la mythologie scandinave. Ce côté nordique était très bien rendu.

Damned, encore une fois Belgarion trouve de meilleurs mots que les miens pour exprimer nos ressentis similaires. wink

J'ai en revanche moins aimé le côté très onirique de la trilogie dont le détachement par rapport à la réalité et au concret faisait diminuer l'intérêt du lecteur. De plus, j'avais l'impression que l'auteur se perdait dans les méandres de ses intrigues en nous perdant en route par la même occasion.

Moi itou. D'ailleurs on a fait exactement les mêmes reproche au Bohême de Mathieu Gaborit, Au Confession d'un Automate Mangeur d'Opium, co-écrit par les 2 compères, et au Mémoire Vagabonde de Laurent Kloetzer, voire même au Royaume Blessé...
C'est un peu étrange ce trait récurrent chez certains auteurs français... whistling
(un passé rôlistique commun ? Rêves de Dragon pour ne pas le citer)

Dernière modification par Albéric (26/10/2011 10:29:50)


Magie Brute de Larry Correia : "Non mais sérieux, c'est du lourd ce bouquin : une absolue tuerie !" (Navym copyright )

Hors ligne

 

#79 26/10/2011 15:58:34

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35215
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#80 30/10/2011 13:52:01

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7203
Site web

Re: Colin épique : Winterheim, Vengeance...

Une interview sympathique. L'anecdote sur les Moorcock m'a bien fait rire.lol


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums