Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#381 14/10/2011 20:13:02

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

To be fidèle aux albums ou pas, that est la question.

Le choix du Secret de la Licorne comme entrée en matière m'avait surpris, car cet album n'est ni le premier de la série loin de là, (il n'est que le Onzième !), ni celui où Tintin rencontre le Capitaine.

L'incrustation de cette rencontre-là est à mon avis bienvenue, car elle est celle où se scelle à jamais l'amitié des deux personnages-clés de la série, chacun des deux sauvant l'autre d'une détention fatale, Tintin mis en fers (mais il a l'habitude !), mais surtout Haddock humilié par ses lieutenants (Allan !) et prisonnier d'une dépendance à l'alcool qui l'expose à tous les avilissements.

Exposer les jalons d'une amitié à vie est une particularité que le Crabe aux Pinces d'Or partage avec le Lotus Bleu, où Tintin fait la rencontre du jeune Tchang tout au long d'une traversée d'épreuves où chacun sauve la vie de l'autre.

Sans le Crabe aux Pinces d'Or et les soupentes vermoulues du Karaboudjan, il n'est pas possible de saisir la force du lien qui relie Tintin à Haddock et pousse chacun d'eux à franchir les continents pour accompagner ou rejoindre l'autre.

A mon avis, en sélectionnant le diptyque 'Le secret de la Licorne' & 'Le Trésor de Rackham le Rouge', Spielberg avait pour moteur l'envie compréhensible de s'offrir un tournage exotique dans les Caraïbes, et accessoirement en Europe. Et c'est bien Peter Jackson, véritable connaisseur, lui, de Tintin, parce qu'il le lisait étant enfant et ne l'a pas découvert à 50 balais comme Steven, qui a vu l'intérêt psychologique et culturel de réinjecter le Crabe aux Pinces d'Or dans la trame scénaristique d'une introduction à Tintin, au point d'évacuer l'essentiel de Rackham le Rouge... et des Caraïbes au passage.

Spielberg s'est sans doute laissé convaincre parce que le Maroc, le Sahara et la Méditerranée ce n'est pas mal non plus et que ça évite le plus gros des redondances avec Pirates des Caraïbes ; quant au Karaboudjan et à Bruxelles années 50, c'était évidemment pour PJ un clin d'oeil aux savoir-faire qu'il avait accumulés sur King Kong.

Le reste, c'est la maîtrise des effets spéciaux CGI pour la restitution d'une BD et Spielberg s'en est clairement donné à coeur joie dans sa ligne Indiana Jones.

PJ de son côté est sûrement ravi de trouver avec Tintin un filon pour la créativité de ses scénaristes, car si les diptyques(*) peuvent constituer à eux seuls la trame d'un blockbuster, les albums solo ont besoin d'être étoffés pour faire l'affaire.

Outre 'Tchang' déjà cité, nous avons Les Sept boules de Cristal et Le Temple du Soleil ; Objectif Lune et On a marché sur la Lune

J'ouvre les paris : il y a des chances pour que PJ nous gratifie des trois dyptiques, parce que la Chine, c'est tentant, les Incas aussi et la Lune, n'en parlons pas..


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

#382 16/10/2011 17:38:59

Valsirius
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 02/11/2006
Messages: 460

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

A voir absolument: http://vimeo.com/30402976

Un générique d'ouverture "fan made", qui présente en une minute tous les albums de Tintin.

Hors ligne

 

#383 18/10/2011 08:02:15

dwalan
Immortellement mort
Lieu: dans la nuit
Date d'inscription: 11/09/2007
Messages: 5641
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Nouveau trailer pour attendre fin novembre :

arrow http://www.elbakin.net/film/news/PJ-WET … our-Tintin


„ Il est des mystères que l’on peut à peine imaginer, et que l’on ne résoudra qu’en partie. “
Bram Stoker

Hors ligne

 

#384 18/10/2011 14:42:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35751
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Euh, nous, on attend surtout fin octobre. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#385 18/10/2011 17:20:18

Natal
Istar
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 29/05/2011
Messages: 191

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Oh my god, autant le premier trailer m'avait laissé dubitatif, autant je suis vraiment sous le charme de la touche de celui-ci wub

Hors ligne

 

#386 19/10/2011 19:32:32

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7097

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

C'est qu'il a la gueule de l'emploi en plus !

arrow http://www.elbakin.net/film/news/PJ-WET … ne-Haddock


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#387 20/10/2011 15:27:35

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35751
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Sympa. smile
Par contre, je viens de zapper sur la critique de The Guardian je crois, qui démonte littéralement le film, et Spielberg...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#388 20/10/2011 15:40:23

Witch
Wandering
Lieu: In a phone box
Date d'inscription: 25/08/2008
Messages: 7432

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

En tout cas niveau promo c'est feu de tous bois : des affiches chez Fossé, le vendeur de vêtements, des affiches chez Jean-François de Bruxelles, le vendeur de chocolats

Il est fini le temps où les ayants-droits surveillaient tout cela à la loupe smile


yeah arrow http://www.editionsduriez.fr/products-p … -de-loups/
Deux nouvelles de cette anthologie ont été nommées au Prix Imaginales 2014 applau

"Some spend so much time trying to fit it into a box that they miss the STORY." Nnedi Okorafor

Hors ligne

 

#389 21/10/2011 13:40:15

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Quelques concept art du film ici.

Amusant de voir comment ils ont cherché le design définitif.

Entre quelque chose d'extrèmement proche de la BD :

http://www.empireonline.com/images/image_index/hw800/55456.jpg

Ou un mélange des personnages de BD avec les traits des acteurs (on reconnait clairement Jamie Bell sur celle-là) :

http://www.empireonline.com/images/image_index/hw800/55447.jpg

Des adaptations de véritables cases de manière "réaliste" :

http://www.empireonline.com/images/image_index/hw800/55449.jpg

http://www.empireonline.com/images/image_index/hw800/55451.jpg


Tout cela vient de The Art Of The Adventures Of Tintin :

http://www.filmsfix.com/wp-content/uploads/2011/06/The-Art-of-the-Adventures-of-Tintin-book.jpg

(Perso, je vais chercher mon exemplaire chez GLS en fin d'aprèm. Oh yeah.)

Dernière modification par NeoSib (21/10/2011 13:40:50)

Hors ligne

 

#390 24/10/2011 00:48:02

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Valsirius a écrit:

A voir absolument: http://vimeo.com/30402976

Un générique d'ouverture "fan made", qui présente en une minute tous les albums de Tintin.

D'après le twitter d'Edgar Wright, Spielberg a tellement kiffé ce faux générique qu'il a invité le gars qui l'a fait à la première de Tintin qui avait lieu ce soir à Londres et lui a filé un taf sur son prochain film !

Hors ligne

 

#391 24/10/2011 13:55:47

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35751
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Ah, c'est beau. wink

Sympathique interview, mais sans grand-chose de neuf en passant : http://www.hollywoodreporter.com/news/a … son-250102


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#392 25/10/2011 11:59:47

Pendragonlaserie
Un ami du roi Uther
Lieu: Royaume de Logres
Date d'inscription: 29/07/2011
Messages: 81
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Génial pour lui ! J'avais adoré ce "fan-générique". smile

J'étais à l'avant-première Bruxelloise samedi et j'ai vu le film en VO et en VF.
Deux choses dont je suis sûr : c'est LE film de l'année, un des plus grands Spielberg et un rêve éveillé pour tous les fans de Tintin dont je fais partie.  rolleyes
La deuxième (bien dérisoire) : la VF est bien médiocre. Si certains doublages sont très réussis (Tintin, les Dupondt) les plus importants sont très moyens (Haddock, Sakkharine). sad

Et voilà une petite vidéo que j'ai filmé ce jour là sur le tapis rouge avec un ami :
http://www.youtube.com/watch?v=zX2JGTC_hP0


"Someone has to protect this family from the man who protects this family."  Skyler in Breaking Bad - Season 4/06

Hors ligne

 

#393 25/10/2011 14:08:50

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Merci pour l'avis ! (Y'a un smiley qui bave ?)

De mon côté j'ai mes places réservées pour ce soir. En VF par contre, mais c'était le prix à payer pour pouvoir le découvrir en IMAX 3D.

Hors ligne

 

#394 26/10/2011 13:28:08

Glaurung
Outrepasseur de la tripartition sacerdotale
Date d'inscription: 07/04/2010
Messages: 3761

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]


Conil. Du latin cuniculus. Lapin.

Hors ligne

 

#395 26/10/2011 14:26:24

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35751
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Alors, Neosib ? wink

Pff, je ne pense pas pouvoir y aller avant ce week-end... sad


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#396 26/10/2011 15:24:34

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Alors j'essaie encore de reprendre un petit peu mes esprits. smile

C'est un excellent film, qui a le triple avantage d'être à la fois une magnifique adaptation de la BD, une réappropriation de l'univers par des scénaristes british (y'a clairement des gags à l'humour très anglais, et un rythme et une folie de tous les instants qui n'est pas sans rappeler Nick Park et ses Wallace & Gromit), et la perfection d'une réalisation complètement libérée.

On sent que Spielberg s'est fait plaisir : chaque plan, chaque transition sont d'une inventivité dingue (vous vous souvenez comment dans la BD on avait Haddock qui racontait la scène de l'abordage en mimant exactement ce que faisait son ancêtre ? Ben là on a des allers-retours constant entre Haddock qui narre et l'abordage en lui-même qui sont vraiment déments. Si vous avez vu Speed Racer, imaginez la scène de début étalée sur tout un film). On retrouve aussi le penchant du réalisateur pour les reflets, avec des jeux de miroirs bien sympas.
Et que dire du plan-séquence MONUMENTAL de la course poursuite à Bagghar, qui développe de manière super ludique et amusante ce qu'il avait déjà expérimenté avec le fameux plan-séquence de la Guerre des Mondes (quand Cruise et sa famille se barrent en voiture).

Niveau personnages, Haddock est le plus réussi du film. Il était déjà je pense le mieux écrit à la base dans le scénar, et en plus de ça la perf de Serkis est géniale. Jamie Bell est aussi très bon en Tintin, même si le personnage est par définition un peu moins intéressant. Mais j'ai eu un peu plus de mal avec les Dupondt. Toute la scène, directement héritée de la BD, du quiproquo chez le pickpocket Aristide Philoselle m'a semblé un peu foirée. Ceci dit, c'était peut-être dû à la VF (pourtant pas si catastrophique que cela pour les autres personnages).

Vous devez désormais savoir que le fil rouge ce sont les 3 BDs de la Licorne, du Crabe et de Rackham, mais ils ont aussi empruntés plein d'idées à d'autres BDs, comme la canne-épée (je crois que c'était dans Tintin en Amérique), le whisky en apesanteur (On a marché sur la Lune), les journaux dans l'appart de Tintin qui montrent ses anciens exploits etc.

Bon y'a tellement plus de choses à dire, mais à chaud là ça a du mal à décanter. smile
En tout cas allez-y, il FAUT qu'il y ait des suites. wink


EDIT : Ah et la scène d'ouverture dans laquelle Tintin se fait tirer le portrait, c'est une idée vraiment superbe ! (je préfère pas en dire plus, même si vous vous l'êtes peut-être déjà fait spoiler)

EDIT 2 : Ah oui, un autre pitit défaut, je me serais bien passé d'un certain gag impliquant un rot. Mais rien de très grave. wink

Et EDIT 3 : Saurez-vous repérer 2, 3 références à certaines anciennes oeuvres de Spielberg et même Jackson ? smile

Dernière modification par NeoSib (26/10/2011 15:29:57)

Hors ligne

 

#397 27/10/2011 17:19:23

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Pour paraphraser la pub sur les lessives, voilà ce qui s'appelle troquer une attente pour deux attentes :

J'attendais de voir sur les écrans le TinTin de Spielberg, à présent j'attends d'urgence sa version dvd ET le Tintin que composera P Jackson.

My Goodness !

Visuellement, ce film est une merveille, mais en même temps, quelle montagne de gâchis !
Une collection inouïe d'images sublimes, mais comme zappées avec frénésie par un réalisateur qui donne l'impression de vouloir les garder pour lui, sans laisser le spectateur y plonger ses délices.

Comme si nous avions affaire à une sorte de Gollum nous grinçant à la figure un "ces images sont à moi, elles ne sont pas à vous. My precioussss !"

Hergé, mais aussi Peter Jackson, sont pillés, dépouillés. Et tout dans ce film donne le sentiment de tourner à un crêpage de chignon, une jalousie, une rivalité quasi morbide.

Dès l'ouverture, le grand dessinateur belge est réduit... à un portraitiste de rue, qui dessine le portrait d'un gamin nommé Tintin à partir d'un 'original' qui est en fait la création... de Spielberg ! On s'attendait à un hommage, on a l'inverse d'un hommage !

Une portion du génie de Hergé résidait dans sa capacité à figurer des personnalités extraordinairement marquées sous un minimum de traits et en un minimum d'images. L'ajout forcené de rides, de reflets, de reliefs, d'ombres, de textures et de cheveux dessinés un à un enrichit-il le personnage ? Absolument pas ! Tout cela ne fait que nous en éloigner.

... Sans même parler de ce générique interminable et incompréhensible où la silhouette de Tintin est systématiquement présentée en sorte d'ombre chinoise, son visage étant réduit... à un trou noir.

Bref, nous voyons placés, à côté de NOTRE Tintin, ce Tinn'-Tinn' qui n'a pas grand'chose à voir et ne pourra, sur le long terme, que susciter des remontées de bile côté Européen.

Car tout de même, les incongruités sont incroyables.

Les frères Loiseau ? Out. Pourtant les menées néfastes de ces frères antiquaires constituent l'armature même du Secret de la Licorne. Au lieu d'approfondir l'originalité de leur personnalité, affleurant du portrait à la fois maussade et bourgeois qu'on entrevoit à peine dans un recoin des portraits de rue de Hergé, était-il nécessaire de leur substituer un Sakharine supposé être à la fois russe et descendant de Rackham le Rouge, porté un désir pluricentenaire de vengeance envers Haddoque et ses descendants ? On nage en plein délire, en pleine mystification.

Il faut remettre les choses à l'endroit : Le Secret de la Licorne original n'était et ne pouvait être ni inspiré par Spielberg, ni inspiré par Indiana Jones, ni inspiré par Peter Jackson. Il existait donc beaucoup d'autres pistes que l'auto-promotion narcissique du réalisateur pour approfondir le matériau Hergéen.

La houppe de Tintin ?

Spielberg fait de sa houppe... un aileron de requin ! Ou alors, il est saisi de la démangeaison de la découper en rondelles par une hélice d'avion dans un remake de ses raiders of the lost ark. Tsss.

De toute façon, beaucoup serait à dire sur les discordances du scénario de Spielberg avec la limpidité sous-jacente aux albums de Hergé.

Le Crabe aux Pinces d'Or n'avait rien d'un prélude au Secret de la Licorne. Pour qui connaît l'Histoire du XXième siècle, la trame de cette histoire-là, racontée par Hergé, c'était d'attirer l'attention sur des trafics de drogue maquillés en trafics de conserve alimentaire. Une vieille réminiscence des trafics d'opium dont Tintin suivra la trace jusqu'en Chine. Or Allan, l'acteur visible du trafic, le lieutenant véreux et usurpateur de l'autorité du Capitaine Haddock, est clairement un anglo-saxon, sans qu'Hergé précise s'il est britannique ou américain.

Hergé l'avait tellement bien croqué, son Allan, avec son profil improbable, distendu verticalement et concave, que ce personnage est resté emblématique : on ne PEUT PAS se débarrasser d'une telle image. C'est pourtant ce qu'on fait, avec une belle constance, les scénaristes de cette adaptation : alors qu'Allan est LE vilain monsieur du Crabe aux Pinces d'Or, Spielberg fait tout ce qu'il peut pour le réduire à un personnage subalterne, un comparse de Sakharine à peine entrevu dans une coursive du Karaboudjan.

C'est tout de même pénible, mais assez excitant malgré tout, de constater qu'il va TOUT falloir passer au crible.

Car ne l'oublions pas, Tintin est ancré dans la culture francophone ET mondiale. On peut comprendre que cela gêne certains, et que beaucoup d'argent soit investi pour brouiller certains messages.


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

#398 27/10/2011 17:38:24

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3071
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Milieuterrien a écrit:

Hergé l'avait tellement bien croqué, son Allan, avec son profil improbable, distendu verticalement et concave, que ce personnage est resté emblématique : on ne PEUT PAS se débarrasser d'une telle image. C'est pourtant ce qu'on fait, avec une belle constance, les scénaristes de cette adaptation : alors qu'Allan est LE vilain monsieur du Crabe aux Pinces d'Or, Spielberg fait tout ce qu'il peut pour le réduire à un personnage subalterne, un comparse de Sakharine à peine entrevu dans une coursive du Karaboudjan.

Bah non, dans les BDs, Allan est toujours un subalterne, d'abord d'Omar Ben Salaad, puis de Rastapopoulos.

Sinon je vois pas en quoi les Frères Loiseau seraient l'armature même du Secret de la Licorne ?
J'y ai toujours plutôt vu l'histoire d'Haddock et de son ancêtre (très bien traitée dans le film, d'ailleurs).
Même si je ne suis pas totalement convaincu par l'utilisation de Sakharine dans le film, je ne vois pas en quoi les frères Loiseau seraient absolument indispensables à une adaptation.


EDIT : (Ah mais poutain, j'avais zappé que c'était toi sur le topic Lovely Bones. Mon dieu, dans quoi me suis-je engagé... sweat)

Dernière modification par NeoSib (27/10/2011 17:40:53)

Hors ligne

 

#399 27/10/2011 18:31:53

Pendragonlaserie
Un ami du roi Uther
Lieu: Royaume de Logres
Date d'inscription: 29/07/2011
Messages: 81
Site web

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Terrifiante cette critique... ohmy
Il n'y a absolument aucune recherche d'objectivité, tout ne reflète que ton "ressenti" ou devrais-je plutôt dire, tes apriori.

Je cite au hasard :

un réalisateur qui donne l'impression de vouloir les garder pour lui, sans laisser le spectateur y plonger ses délices

Et tout dans ce film donne le sentiment de tourner à un crêpage de chignon, une jalousie, une rivalité quasi morbide.

ce Tinn'-Tinn' qui n'a pas grand'chose à voir et ne pourra, sur le long terme, que susciter des remontées de bile côté Européen.

Extrêmement bien argumentés ça dis donc... Un vrai petit critique français en herbe toi ! whistling

Après les milliers de reproches et de critiques le plus souvent injustifiés faites à Spielberg au cours de sa carrière, c'est bien la première fois que je le vois traiter de réalisateur "égoïste. Fabuleux à la lumière de sa filmo. wacko

Le plus marrant dans ton post, c'est quand même ce magnifique paradoxe :

Une portion du génie de Hergé résidait dans sa capacité à figurer des personnalités extraordinairement marquées sous un minimum de traits et en un minimum d'images. L'ajout forcené de rides, de reflets, de reliefs, d'ombres, de textures et de cheveux dessinés un à un enrichit-il le personnage ? Absolument pas ! Tout cela ne fait que nous en éloigner.

... Sans même parler de ce générique interminable et incompréhensible où la silhouette de Tintin est systématiquement présentée en sorte d'ombre chinoise, son visage étant réduit... à un trou noir.

Donc, pour résumé, le réalisme des persos ça ne te plaît pas. Mais la simplicité des formes et des couleurs du générique non plus ? En fait tu voulais quoi ? Un codage binaire ? blink

Et puis, j'ai l'impression que tu essayes de tout renverser pour avoir raison.
Critiquer l'apparition d'Hergé comme tu le fais... Non je ne vois même pas comment essayer de t'expliquer la chose. On a un cœur réceptif au respect et à l'admiration ou on ne l'a pas apparemment. D'après l'edit de NeoSib, j'ai une vague idée...

Quant à Allan et les frères Loiseau, je rejoins totalement NeoSib qui connait bien le sujet. (C'est quand même fou ces gens qui se déclarent aujourd'hui gardiens du temple d'Hergé alors que la plupart n'ont souvent pas relu une BD depuis des années. dry)

De toute façon, ce film réunit absolument tous les critères pour subir le déferlement des trolls moyenâgeux : nouvelle technologie, animation 3D, Steven Spielberg, adaptation d'un mythe européen par des américains...
Bref, retournons voir L'élève Ducobu, le Petit Nicolas et Astérix aux Jeux Olympiques pour voir ce que nous, français, faisons des bandes-dessinées. vaudou


"Someone has to protect this family from the man who protects this family."  Skyler in Breaking Bad - Season 4/06

Hors ligne

 

#400 27/10/2011 21:03:21

Milieuterrien
Elbakinien d'Argent
Lieu: Tours (I-et-L)
Date d'inscription: 13/12/2003
Messages: 652

Re: Infos ! [Tintin chez PJ et WETA !]

Néosib et Misanthrope, si vous jetez un oeil au "Crabe aux Pinces d'Or original", vous verrez à quel point les scenarii sont le jour et la nuit.

Ne séjournez pas dans la naïveté de vous étonner des discordances, le Crabe a été écrit en 1940 et publié en 1941, en pleine occupation ! Le quidam qui se faisait enlever en voulant avertir Tintin en début d'histoire, n'était pas un Barnaby américain, mais un japonais... (d'où le 'Encore un !" de la concierge de Tintin)

Hergé n'était pas dupe de ce qu'il était autorisé à écrire ou ne pas écrire. Dans le Crabe, après avoir laissé le Japonais finalement libéré du Karaboudjan exposer les tenants et aboutissants de l'affaire, il donne le dernier mot à Milou qui conclut d'un "Moi les longs discours ça m'ennuie, pas vous ?"...

.. Donc de mon côté je resterai elliptique.

Mais personnellement, sans être un hergélâtre, je n'ai pas manqué l'occasion de cette adaptation pour me replonger dans le Crabe aux Pinces d'Or, et je ne vous tairai ni la surprise, ni le plaisir de cette redécouverte :

L'humour dans cet album était un vrai régal. Comme le dit Tintin aux aviateurs qui avaient tenté de l'éliminer au milieu de la Méditerranée, "Vous savez que je vise juste."

Un des meilleurs passages du Crabe, c'est lorsqu'Allan apprend successivement que Tintin a assommé celui qui surveillait le hublot en surgissant de sous le lit, qu'il a utilisé la radio du bateau pour prévenir la police et qu'un canot de sauvetage a disparu...

Cela ne prend que trois cases, chaque fois on voit le porteur de la mauvaise nouvelle assommé par son patron en devinant le sort qui attend le dernier qui se présente la bouche en coeur pendant qu'Allan est de plus en plus hors de lui...

Comparez juste avec le film...

De toute façon, vous ne me ferez pas dire que je n'aime ni Spielberg, ni ce film. De toute évidence, il était contraint pour diverses raisons de distordre le scénario, ne serait-ce que pour éviter l'adaptation à la lettre,  mais je me dis que les distorsions sont tellement caricaturales que c'est un peu un fait exprès, une invitation gracieuse à comparer le film avec les albums.

.. Donc à les redécouvrir.

Je ne sais pas si ça va réconcilier les polémiques qui vont sûrement pleuvoir, mais moi ça me convient. J'aime bien le film ET j'aime bien l'album.

C'est pour ça que j'attends le DVD.
Et que je vais de ce pas à la recherche du Secret de la Licorne, le seul album de Tintin que je n'avais pas relu et relu à l'âge des bd.


...S'affaiblir et partir vers l'Ouest...

Hors ligne

 

Pied de page des forums