Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 22/05/2006 19:35:28

Deedlit
Galactic Citizen
Lieu: Loin
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 2183

Critique ! [La nuit du prédateur]

Après notre concours du mois dernier, voici maintenant la critique ! Merci Gillo smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/la … dateur-989


"A person needs new experiences. They jar something deep inside, allowing him to grow. Without change, something sleeps inside us, and seldom awakens. The sleeper must awaken." Leto Atreides

Hors ligne

 

#2 22/05/2006 22:46:16

Anarion
Primarque
Lieu: Terra
Date d'inscription: 07/12/2003
Messages: 6303
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Merci pour la critique wink

Je vais me laisser tenter je pense, et la référence à Sipowicz ne peut que me plaire tongue


"Un p'tit tour de magie peut-être? Ce crayon, je vais le faire disparaître. TADAAAM!! Il a...dis-pa-ru..."

Hors ligne

 

#3 22/05/2006 22:51:36

Luigi Brosse
Résistance active
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6411
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Petite question piège wink : quel auteur tire le plus la couverture à lui dans le style - Hobb ou Brust ? Parce que vous comprenez braves gens, j'ai quelques réticences à l'encontre de cette brave Megan Lindholm tongue giveup .


"Se prépare pour la fin du monde, mais en musique."

Hors ligne

 

#4 23/05/2006 00:44:43

Vvarden
Maïa
Date d'inscription: 12/12/2005
Messages: 256
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

quel auteur tire le plus la couverture à lui dans le style - Hobb ou Brust

Hobb ou plutot Lindholm (j'insiste).
Malheureusement pour moi sad mais surement pas pour tout le monde.

Hors ligne

 

#5 23/05/2006 11:05:58

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Oh, j'aurais plutôt dit 45/55, ça ne m'a pas paru aussi évident que ça. smile
+ citation du jour, très Brust pour le coup ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 23/05/2006 11:51:11

Thys
Maman Poule
Lieu: Clermont-Fd
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 4549
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Merci beaucoup pour cette critique ! smile

Toujours aussi tentée pour la part, mais quand donc aurai-je le temps? sad

Thys


"La mort de tout homme m'amoindrit parce que je fais partie de l'humanité ; c'est pourquoi, ne demande jamais pour qui sonne le glas, il sonne pour toi."

Hors ligne

 

#7 23/05/2006 12:54:31

SebO
Maïa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Merci pour la critique wink . Avec ma pile de livres que j'avais acheté pour l'été (oui, j'avais vu loin smile ) qui risque de ne pas tenir le choc, je pense que lorsque je retournerai sur Rennes le 13 juin, je passerai dans ma librairie préférée, et si "La nuit du prédateur" est en stock, je le prendrai. J'avais lu "Le dieu dans l'ombre" et j'avais bien accroché, alors si on rajoute à cela la plume de Brust, que je ne connais pas mais qui d'après vos dires est pas mal du tout, je ne vois pas pourquoi je me priverai de cet ouvrage wink .


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#8 26/06/2006 19:21:24

SebO
Maïa
Lieu: Bretagne(Saint-malo)
Date d'inscription: 20/02/2005
Messages: 263
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Petit Up pour donner mon avis wink . Bizarre, je pensais que cet ouvrage allait faire plus d'adeptes que cela. Je viens donc de le finir, et j'en ressors avec un avis favorable, pour quelles raisons me demanderez vous? tongue . Tout simplement que le ton donné dans cet ouvrage est un bon mélange entre humour, et sérieux. Certains passages et répliques font mouches, je pense que cela vient de Steven Brust (je ne le connais pas, mais cet aspect là ne me rappelle pas trop Megan Lindholm). La construction et le suivi de l'intrigue est bien faite. Comme l'a dit Gillo dans sa critique, de nombreux chapitres divisés eux mêmes en plusieurs gros paragraphes permettent au lecteur de suivre pas à pas l'ensemble de l'enquête, par la vision des différents protagonistes, et ca, j'aime bien smile . D'autant plus qu'on ne connait pas non plus les aboutissants de chaque scènes, un certain voile obstrue la pleine compréhension (immédiate) du décor, ainsi que de son envers, cela pour mieux mettre le lecteur à la place de ces différents personnages, quelqu'ils soient d'ailleurs, eux aussi pataugeant plus ou moins dans le blizzard. Les personnages ne sont pas tous très bien travaillés, pas d'une profondeur ou d'un charisme puissant, mais ca ne gène en rien la lecture wink . Pour ceux qui aiment la fantasy urbaine, je pense qu'ils seront comblés, ca se lit bien, le mélange des genres rend le tout agréable. Pas un livre exceptionnel, mais un très bon moment sur lequel on peut passer wink .


Patience! Avec le temps, l'herbe devient lait. (Proverbe chinois)

Hors ligne

 

#9 26/06/2006 19:43:08

jeje829
Lige
Lieu: strasbourg
Date d'inscription: 18/06/2005
Messages: 50
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Je pense me pencher dessus un de ses quatre, la couverture est accrocheuse, et de plus je suis dans une petite période de fantasy moderne (si j'ose dire) .

Hors ligne

 

#10 26/06/2006 20:26:30

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Merci pour la critique - j'avais bien aimé le dernier magicien:
des pages poignantes sur le mode onirique de la survie des SDF dans "la jungle des villes"
et déroutant car je le classerait "polar"moi! whistling
hélas, pour ce petit dernier, restriction de budjet... j'espère le trouver d'occas?
sinon...

Petite question piège wink.gif : quel auteur tire le plus la couverture à lui dans le style - Hobb ou Brust ?

c'est "megan" évidemment, au visuel de la couv'
- son nom est bien plus long
- il aurait fallu un espacement plus grand entre les 2 noms pour que Brust soit mis en valeur! wink


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#11 13/10/2009 17:22:28

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12284
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Le poche là aussi !

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/1/0/9/9782266170901.jpg


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#12 14/10/2009 15:15:19

Perrin
Ami des Loups
Lieu: GG
Date d'inscription: 24/04/2002
Messages: 1452
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

La couv est sacrément différente du grand format en tout cas. ohmy
Il avait l'air pas mal ce petit roman...


http://nsa01.casimages.com/img/2008/05/24/0805240745313409994.gif

Hors ligne

 

#13 22/10/2009 13:06:45

Nigelle de Damas
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 26/02/2004
Messages: 435

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Terminé - et merci à Plume de m'avoir demandé mon avis : je ne crois pas que je me serais accrochée sinon!
Donc, un dernier quart qui a relevé l'intérêt et qui -enfin- m'a fait "entrer" dans le roman
- Je lui préfère de très loin "le dernier magicien" dont le héros, "SDF", est à rapprocher des tziganes, comme exclus de la société.
-Un point de vue intéressant dans "la nuit du prédateur" : les "flics" sont aussi considérés comme marginaux,
et leurs portraits sont attachants (patte de Hoob!)
Par contre, je me demande d'où sort le titre VF ?
- j'aurais préféré qu'on laisse le titre VO : "gipsy" euh? s ou pas s ?
En tout cas, je m'interroge sur le singulier du "prédateur"
-plusieurs "candidats" au titre :

Spoiler:

la belle Dame est le meilleur, mais prédatrice existe en français correct
le loup? ...
"Petit Timmy" ?...

Je n'ai pas aimé du tout le "fouillis" des titres, des "bouts de chanson" à 2 balles en début de chapitres
... et ils sont nombreux et courts- ce qui ajoute à la confusion.
Sur le thème "fantasy urbaine" avec "exportation" de conflits de -disons "déïtés" ...
je crois que "american gods" de Gaiman rend la comparaison difficile
Voilou... pas un "must" pour moi, mais peut être sympa?
(je crois que je suis allergique à Brust rougi)


Lectures en cours  : Djeeb le chanceur de Laurent Gidon

Hors ligne

 

#14 22/10/2009 13:43:12

Plume
Ombre parmi les ombres
Date d'inscription: 09/09/2009
Messages: 932
Site web

Re: Critique ! [La nuit du prédateur]

Merci pour ton avis Nigelle (je peux t'appeller Nigelle ? huh), grace ou pas a ton avis je pense que je ne l'achèterais pas. J'espère le trouver à la bibli de ma ville pour ne pas mourir "idiote" mais c'est vrai que la fantasy urbaine ne m'a jamais vraiment branchée même si j'ai décidé de lire un Gaiman avant la fin de l'année vu que je n'en ai jamais lu.


Le sommeil de la raison engendre des monstres - Goya

Hors ligne

 

Pied de page des forums