Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 15/09/2020 11:24:55

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12506
Site web

Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Novella d'une autrice qu'on n'avait pas croisée en VF depuis quelques temps !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … mland-5834


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 15/09/2020 11:33:28

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 673

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Joli ascenseur émotionnel entre le résumé qui donne bien envie et la critique.
Du coup je ne pense pas tenter la lecture pour le moment...

Hors ligne

 

#3 15/09/2020 17:42:29

Mélanie Fazi
Ta'veren
Date d'inscription: 16/08/2016
Messages: 200
Site web

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Tout le jeu du texte, c'est précisément d'être insaisissable et allusif, personnellement j'ai adoré le traduire mais je comprends qu'on puisse rester en dehors. Pour moi l'écriture et l'étrangeté qu'elle induit ont beaucoup joué, cette espèce de poésie horrifique et d'ambiance moite, dans la lignée de ce que j'avais déjà lu de Caitlin Kiernan. Je trouve ça déroutant et brillant à la fois.


« The tale of the irrational is the sanest way I know of expressing the world in which I live. » (Stephen King)

Hors ligne

 

#4 15/09/2020 18:12:29

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7258
Site web

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Merci pour la critique, je vais quand même tenter le coup, ayant bien aimé the Drowning Girl, même si c'était assez déroutant par moments.smile


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#5 15/09/2020 20:04:15

Kissifrott
Apprenti
Lieu: Rennes - Critic
Date d'inscription: 03/03/2013
Messages: 39

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Je suis très, mais alors très d'accord avec la critique. Je suis resté aussi en-dehors du texte. Après, en effet, noter ce genre de texte n'a pas de réel intérêt tant c'est un peu quitte ou double pour aimer ou pas. Perso, je reconnais de très belles qualités d'écriture (et une très belle traduction, bravo Mélanie) qui m'ont permises de me raccrocher à quelque chose dans ce texte dont je n'ai rien compris, mais qui est très impactant visuellement. Donc un texte "à haut risque" pour le lecture, mais un texte à tester wink

Hors ligne

 

#6 15/09/2020 20:45:19

Crevure
Novice
Date d'inscription: 25/08/2020
Messages: 17

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Et bien moi j'ai bien aimé ce court roman. (alors que je suis aussi team "marre de lovecraft") Je n'avais jamais rien lu de l'auteure, mais en regardant sa page wikipédia, j'ai trouvé cette citation :

Anyone can come up with the artifice/conceit of a 'good story.' Story bores me. Which is why critics complain it's the weakest aspect of my work. Because that's essentially purposeful. I have no real interest in plot.

Et ça se ressent à la lecture, effectivement. Tout est affaire d'ambiance, la narration semble aller et revenir dans le temps sans vraie raison, il n'y a pas vraiment d'histoire, mais le texte dégage, pour moi, une aura fascinante, inquiétante, glauque.
J'espère que les autres romans de la série seront traduits.


"Well, I'm a simple soul", said the Rose. "I prefer to think that one thing and everything are the same and that I am the multiverse in miniature, no more and no less."

Hors ligne

 

#7 15/09/2020 22:13:05

Mélanie Fazi
Ta'veren
Date d'inscription: 16/08/2016
Messages: 200
Site web

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Crevure a écrit:

Et bien moi j'ai bien aimé ce court roman. (alors que je suis aussi team "marre de lovecraft") Je n'avais jamais rien lu de l'auteure, mais en regardant sa page wikipédia, j'ai trouvé cette citation :

Anyone can come up with the artifice/conceit of a 'good story.' Story bores me. Which is why critics complain it's the weakest aspect of my work. Because that's essentially purposeful. I have no real interest in plot.

Et ça se ressent à la lecture, effectivement. Tout est affaire d'ambiance, la narration semble aller et revenir dans le temps sans vraie raison, il n'y a pas vraiment d'histoire, mais le texte dégage, pour moi, une aura fascinante, inquiétante, glauque.
J'espère que les autres romans de la série seront traduits.

Effectivement c'est moins l'histoire qui importe ici que la manière de la raconter, l'intrigue est assez simple quand on la met à plat. Ce qui ne transparaît pas forcément à la première lecture, c'est qu'il y a beaucoup de références volontairement laissées floues. Et un mélange que je trouve original de différentes "mythologies" faute de meilleur terme (Lovecraft mais aussi la Zone 51, Charles Manson, les Beatles...). J'ai adoré aussi le traitement du personnage d'Immacolata Sexton, la façon dont on suggère son étrangeté sans jamais nous dire de quoi il s'agit. Pas une lecture facile effectivement, mais un texte qui m'a marquée.


« The tale of the irrational is the sanest way I know of expressing the world in which I live. » (Stephen King)

Hors ligne

 

#8 16/09/2020 11:24:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique ! [Les Agents de Dreamland - Caitlin R. Kiernan]

Ah mais je comprends tout à fait qu'on l'apprécie et j'ai vu passer des avis beaucoup plus positifs ! smile

Mais vraiment, je me suis fracassé dessus comme rarement. Peut-être n'était-ce vraiment pas le moment ? Je ne sais pas. Je m'y suis repris à 4 fois, puis je l'ai même relu d'une traite derrière.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums