Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 27/08/2020 09:17:34

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12585
Site web

Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 27/08/2020 09:26:17

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1439

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Ha ha ha ! Je me souviens en avoir vendu une jolie quantité à la librairie bien malgré moi (on ne peut pas dire que ce roman m'ait transcendé), mais la jolie couverture, l'élément fantastique et la promesse d'une histoire d'amour a dû faire palpiter bien des cœurs happy


Memento Mori

Hors ligne

 

#3 27/08/2020 09:32:28

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 683

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

La couverture est superbe, le résumé a tout pour plaire et traitée autrement, l'histoire d'amour aurait pu être un gros plus selon moi. Sauf que bon, voilà...whistling

Hors ligne

 

#4 27/08/2020 17:07:36

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1255

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Ha, j'avais aussi été attirée par la couverture. J'en garde le souvenir d'un contexte sympa (la malédiction des sorcières, le phare dans lequel vit l'héroïne...) qui aurait pu donner une belle atmosphère, mais qui se retrouve étouffé par une romance fade, une intrigue prévisible du début à la fin et un surnaturel très terre à terre.
Ça me fait un peu penser à Waterwitch pour le thème comme par la façon dont la lecture tombe à plat (enfin au moins il n'y avait pas de romance dans Waterwitch). happy

Dernière modification par No'wens (27/08/2020 17:12:55)


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#5 28/08/2020 12:13:40

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35155
Site web

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Je me souviens en avoir vendu une jolie quantité à la librairie bien malgré moi (on ne peut pas dire que ce roman m'ait transcendé), mais la jolie couverture, l'élément fantastique et la promesse d'une histoire d'amour a dû faire palpiter bien des cœurs

Vous allez me trouver aigri mais quelque part, ça me déprime que la formule semble si "simple" pour certaines parutions. A croire que les retours ou les chroniques ne jouent vraiment aucun rôle. sad
Bon, bien sûr, tant mieux pour l'autrice, l'éditeur et les libraires !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 28/08/2020 13:27:00

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1691
Site web

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Gillossen a écrit:

Je me souviens en avoir vendu une jolie quantité à la librairie bien malgré moi (on ne peut pas dire que ce roman m'ait transcendé), mais la jolie couverture, l'élément fantastique et la promesse d'une histoire d'amour a dû faire palpiter bien des cœurs

Vous allez me trouver aigri mais quelque part, ça me déprime que la formule semble si "simple" pour certaines parutions. A croire que les retours ou les chroniques ne jouent vraiment aucun rôle. sad

C'est le principe de l'achat coup de cœur, non ? Si tu balades dans une librairie sans but précis, que tu tombes sur un bouquin en tête de gondole et que la couverture et le résumé te parlent, tu vas sans doute acheter le bouquin sans prendre le temps de sortir ton téléphone et d'aller voir ce qu'en disent les critiques.

J'ai toujours vu les critiques comme un truc de passionné, qui permet au lecteur un peu exigeant et très investi dans un genre précis de séparer le bon grain de l'ivraie et de ne pas perdre son temps avec des bouquins universellement considérés comme moyens ou mauvais. À mon avis, le lecteur qui lit 10 livres par an dont un en littérature de l'imaginaire et qui se fournit à l'espace culturel de son supermarché ou à la Fnac la plus proche, les chroniques le laissent complètement indifférent. C'est mis en avant ? La couv' est jolie ? Il y a une histoire d'amour ? Allez hop, dans le caddie pour lire dans les transports ou sur la plage.

Exemple type : pendant un apéro Skype lors du confinement, une amie me montre fièrement son dernier achat : "Le dernier apprenti-sorcier" de Ben Aaronovitch.

Elle : Je sais pas vraiment de quoi ça parle, j'ai juste vu ça à Leclerc, j'ai lu la 4è de couv' et je l'ai pris. Tu connais ?
Moi : Ben... j'ai juste chroniqué la série sur Elbakin à partir du tome 3, donc oui, je connais un peu. tongue
Elle :  Ah ouais ?! Cool, je vais aller lire tes chroniques, alors !

Et elle ne peut pas être la seule dans ce cas. wink


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#7 28/08/2020 16:18:24

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 683

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

La romance n'apparaît pas dans le résumé et celui-ci est assez efficace pour poser le contexte et introduire une certaine ambiance. Avec la couverture bien travaillée, je ne dirais pas que c'est facile de "tomber dans le panneau" mais au moins qu'il est normal de vouloir lire parce que là dessus, l'objet livre rempli tout à fait son rôle de ne pas tout raconter et de faire envie.
Après oui, ce qu'il y a à l'intérieur, à mon sens, ne suit pas du tout.
Et puis il y a le côté "plaisir coupable" aussi de livres avec des thèmes pas forcément novateurs, des ambiances connues mais que l'on a envie de trouver/retrouver, etc. Je sais que pour ce type d'achat, je n'irai pas forcément voir les critiques mais me laisserai porter/intriguer.
Néanmoins les Swan Sisters ne mérite même pas d'être un plaisir coupable pour moi et m'aura au moins musclé les yeux vu que je devais les lever au ciel toutes les trois phrases...

Hors ligne

 

#8 28/08/2020 20:20:25

PixieLudi
Adhérent
Date d'inscription: 27/04/2016
Messages: 61

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Saffron a écrit:

Gillossen a écrit:

Je me souviens en avoir vendu une jolie quantité à la librairie bien malgré moi (on ne peut pas dire que ce roman m'ait transcendé), mais la jolie couverture, l'élément fantastique et la promesse d'une histoire d'amour a dû faire palpiter bien des cœurs

Vous allez me trouver aigri mais quelque part, ça me déprime que la formule semble si "simple" pour certaines parutions. A croire que les retours ou les chroniques ne jouent vraiment aucun rôle. sad

C'est le principe de l'achat coup de cœur, non ? Si tu balades dans une librairie sans but précis, que tu tombes sur un bouquin en tête de gondole et que la couverture et le résumé te parlent, tu vas sans doute acheter le bouquin sans prendre le temps de sortir ton téléphone et d'aller voir ce qu'en disent les critiques.

J'ai toujours vu les critiques comme un truc de passionné, qui permet au lecteur un peu exigeant et très investi dans un genre précis de séparer le bon grain de l'ivraie et de ne pas perdre son temps avec des bouquins universellement considérés comme moyens ou mauvais. À mon avis, le lecteur qui lit 10 livres par an dont un en littérature de l'imaginaire et qui se fournit à l'espace culturel de son supermarché ou à la Fnac la plus proche, les chroniques le laissent complètement indifférent. C'est mis en avant ? La couv' est jolie ? Il y a une histoire d'amour ? Allez hop, dans le caddie pour lire dans les transports ou sur la plage.

Exemple type : pendant un apéro Skype lors du confinement, une amie me montre fièrement son dernier achat : "Le dernier apprenti-sorcier" de Ben Aaronovitch.

Elle : Je sais pas vraiment de quoi ça parle, j'ai juste vu ça à Leclerc, j'ai lu la 4è de couv' et je l'ai pris. Tu connais ?
Moi : Ben... j'ai juste chroniqué la série sur Elbakin à partir du tome 3, donc oui, je connais un peu. tongue
Elle :  Ah ouais ?! Cool, je vais aller lire tes chroniques, alors !

Et elle ne peut pas être la seule dans ce cas. wink

Complètement d'accord avec toi, et je confirme que ça fonctionne aussi en librairie indépendante voire spécialisée selon les cas et le profil des lecteurs.
Par exemple en ce moment, dans la librairie BD mangas avec petit rayon imaginaire dans laquelle je bosse, Vita Nostra part très bien tout seul, alors que j'ai chroniqué et publié sur la page FB de la lib, au point que je n'ai pas encore eu le temps d'y réétiqueter le "petit mot accrocheur".
Les gens sont attirés par la couverture, puis par le résumé, s'ils hésitent j'ajoute (ceci est un très gros raccourci) : "Harry Potter au goulag", et ça leur suffit pour tenter le coup,  alors que pourtant c'est à mon sens une lecture exigeante, et que les personnes que j'ai vues l'acheter ne sont pas (sauf un) des fondus de romans a priori.

De bonnes surprises hors chroniques c'est chouette aussi smile


Lecture en cours :
Le dernier apprenti sorcier 1 ; Aaronovitch

Hors ligne

 

#9 29/08/2020 10:46:21

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35155
Site web

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

De bonnes surprises hors chroniques c'est chouette aussi

Tout à fait, sauf que "La Malédiction des Swan Sisters", ça n'a pas l'air de vraiment rentrer dans cette catégorie des bonnes surprises (en passant, tu as un MP dans ta boîte). happy

Et justement, entre ta librairie ou celle de Kaellis, ça démontre que ce "phénomène" ne touche pas que les grandes surfaces (auquel cas je suis tout à fait d'accord avec le raisonnement de Saffron).

Je suis très heureux si Vita Nostra s'écoule sans souci, mais ce n'est pas pas la majorité des cas, j'ai l'impression. sad


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 29/08/2020 20:44:20

PixieLudi
Adhérent
Date d'inscription: 27/04/2016
Messages: 61

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

Gillossen a écrit:

De bonnes surprises hors chroniques c'est chouette aussi

Tout à fait, sauf que "La Malédiction des Swan Sisters", ça n'a pas l'air de vraiment rentrer dans cette catégorie des bonnes surprises

Pour une partie des gens non, mais pour certains à priori oui. Je parlais en général, pas forcément sur Swan sisters wink


Lecture en cours :
Le dernier apprenti sorcier 1 ; Aaronovitch

Hors ligne

 

#11 31/08/2020 11:11:25

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35155
Site web

Re: Critique ! [La Malédiction des Swan Sisters - S. Ernshaw]

J'avais bien compris. smile
Après on trouve toujours des gens qui aiment même des titres très moyens pour ne pas dire plus - évidemment, ça marche aussi en ciné, etc... - donc je persiste à penser que c'est dommage que des romans comme celui-ci "profitent" de ce schéma. Mais encore une fois, tant mieux pour la chaîne du livre, j'imagine.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums