Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 10/08/2020 08:29:02

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12506
Site web

Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 10/08/2020 11:38:22

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Croise les doigts pour que Merwin soit du même avis. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#3 10/08/2020 13:51:54

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7099

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

J'en suis à 75 % du livre et je suis carrément emballé. C'est vraiment très bon. J'attends de finir le livre pour lire ta chronique et donner mon avis complet.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#4 10/08/2020 14:12:20

Navym
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 450

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Bon, à mettre dans la liste des choses à lire. Mais après avoir lu les précédents bouquins du sieur Django ! (et j'ai déjà Brian McClellan à finir aussi tongue )

Hors ligne

 

#5 10/08/2020 14:14:32

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7099

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

N'hésite pas à prioriser Django Wexler par rapport à McClellan whistling


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#6 10/08/2020 14:41:22

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 427

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

mais aussi, dans un autre registre cependant, une place peut-être un poil trop importante accordée à la romance du côté du personnage de Maya…

Rho bah alors pourquoi ? C'est bien la romance si celle-ci est bien écrite. wink
Plus je vieillis, plus j'apprécie la romance dans mes bouquins de fantasy. Oui j'assume totalement mon côté fleur bleue. whistling
Plus sérieusement, je trouve que c'est un élément souvent absent ou bien traité façon YA. Mais une belle histoire d'amour au milieu des conflits, des combats et des jeux politiques, moi je prends ! rolleyestongue

Hors ligne

 

#7 10/08/2020 14:53:51

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7099

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Disons que c'est plus de la romance adolescente du genre "cette fille elle est trop belle, je rougis quand elle me parle" que de la grande histoire d'amour. Mais c'est loin d'être ridicule non plus, la dynamique entre les deux filles est très sympa, surtout sous la plume toujours un brin décalée de Wexler.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#8 10/08/2020 15:02:27

elise
Fleur Bleue
Date d'inscription: 16/04/2003
Messages: 427

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

D'accord, je vois ce que tu veux dire, on est plus sur les 1ers émois entre jeunes gens qu'une réelle histoire d'amour. Bon à voir, je ne connais pas cet auteur, si le reste est bon ça peut être l'occasion de le découvrir !

Hors ligne

 

#9 12/08/2020 11:15:17

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Oui, voilà, Merwin est déjà passé par là. wink
Ce n'est pas mal fait, ni un poids mort pour l'intrigue, mais c'est un peu léger à mon goût.
Et je ne suis pas le dernier à être fleur bleue. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 17/08/2020 08:12:45

Goldberry
En déplacement
Lieu: Enfermée dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5078
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Peut-être que si c'est plus "accessible", ça lui redonnera une chance en VF ?

Hors ligne

 

#11 17/08/2020 11:29:34

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Sans aucun doute, ça pourrait être publié les yeux fermés par pas mal d'éditeurs, sans trop de risques.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#12 17/08/2020 15:06:03

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7099

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Tout à fait, c'est dans le haut du panier de la fantasy épique très divertissante.

En tout cas ça fait vraiment plaisir de confirmer tout le bien qu'on pense d'un auteur quand on le voit toujours très à l'aise même une fois qu'il change de série. J'avais découvert Wexler en lisant les Shadow Campaigns que j'avais vraiment beaucoup aimé malgré un final en demi-teinte mais je n'avais rien lu d'autres de lui (j'ai pas testé ses séries YA). Les Shadow Campaigns étaient de la fantasy militaire très inspirée de l'histoire, relativement contenue en terme de magie, donc Wexler était en terrain conquis avec moi.

Mais qu'en sera-t-il avec sa nouvelle série, beaucoup plus high fantasy ? J'avoue que j'ai pris un peu peur avec le prologue qui introduit des chevaliers sur des autruches avec des noms avec des apostrophes et une saveur post-apo fantasy (j'aime pas le post-apo et encore moins dans son aspect fantasy où les objets modernes sont réinterprétés par des peuples sans connaissance de notre technologie).

Mais dès le premier chapitre, toutes mes craintes se sont envolées.

Déjà, c'est pas vraiment du post-apo, tout du moins pas dans le sens usuel, et ce n'est pas basé sur notre univers. Certes, il y a une certaines saveur science fantasy, avec des objets dont on ne sait plus vraiment s'ils sont magiques ou technologiques, mais ça reste quand même un univers de fantasy principalement, avec une petite touche de weird aussi.

Ensuite, le style de Wexler pour faire surgir une ambiance et des personnages des pages en quelques lignes est toujours présent. Quelques lignes de dialogues, quelques répliques, des descriptions pile comme et il faut et, pouf !, voilà devant moi un univers tangible et intéressant.

On sent effectivement une forte inspiration de certains thèmes de Star Wars (l'Ordre qui défend la République en recrutant des jeunes apprentis qui ont un pouvoir particulier et qui les arme avec des épées dont la lame de feu apparaît et disparaît par magie) et Wexler ne s'en cache pas, mais l'ambiance générale reste assez éloignée de la saga de Lucas. Même si on voit plein de parallèles et d'équivalences, ça ne vient jamais plomber l'univers ni détourner le lecteur ou la lectrice du monde qu'essaie de créer l'auteur.

Le rythme est aussi un des gros points forts du roman. Il n'y a que deux points de vue dans le roman, celui de la sœur et celui du frère, avec une alternance franche d'un chapitre sur deux pour chaque personnage. Les chapitres des deux personnages sont plutôt bien équilibrés en terme de longueur et Wexler arrive à faire avancer au même rythme les deux intrigues en parallèle, sans que l'une ne vienne plomber l'autre (allez, peut-être un peu sur la fin avec les chapitres de Gyre). On est jamais déçu de quitter un personnage puisque l'autre est tout aussi intéressant et qu'il s'y passe également beaucoup de choses. Mine de rien c'est un équilibre pas forcément simple à avoir.

Bon, je jette pas mal d'idées en vrac, il y a quelques trucs qui m'ont un peu moins intéressés comme la romance de Maya ou

Spoiler:

les goules

, mais globalement c'est un bouquin sacrément solide et captivant qui nous plonge dans un univers assez original avec deux personnages principaux très attachants. Mais surtout, Ashes of the Sun confirme que Wexler est vraiment un très bon auteur.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#13 19/08/2020 12:11:58

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Ah oui,

Spoiler:

les goules.

Bon, ce n'est pas gênant non plus, comme tu dis !

Du coup, j'ai recontacté l'auteur et ça fait plaisir d'avoir de ses nouvelles ! Il m'a dit qu'il était toujours triste que la trad des suites des Mille Noms n'ait pas pu se faire... je lui ai répondu que moi aussi. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#14 19/08/2020 13:03:30

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7099

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Tiens, petite question par rapport à ta critique, par rapport "grand méchant". Tu parles de qui exactement ? Ça m'a paru si évident que ça qu'un grand méchant se dégageait du romain.

Spoiler:

Tu dois parler de Naumoriel ? Mais Nicomidi ou le style d'araignée qui contrôle les esprits pourraient correspondre également.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#15 21/08/2020 11:32:07

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35011
Site web

Re: Critique VO ! [Ashes of the Sun - Django Wexler]

Oui, c'est un raccourci de ma part, mais je pensais au premier. Je trouve ses réactions/dialogues plus clichés/figés que réellement "grandiloquents", c'est vrai. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums