Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 25/03/2020 11:37:08

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35388
Site web

En Avant - Pixar

Le dernier Pixar en date, qui a plutôt déçu au démarrage - côté box-office - avant de se retrouver broyé par le covid-19.
Autant dire que sa carrière en salles, bon...

https://nsa40.casimages.com/img/2020/03/25/200325124503881841.jpg

Dans la banlieue d'un univers imaginaire, deux frères elfes se lancent dans une quête extraordinaire pour découvrir s'il reste encore un peu de magie dans le monde

Le design - que je trouve personnellement horrible(ment banal) - et le synopsis ne m’emballant pas du tout, j'avoue ne m'y être pas intéressé le moins du monde. Mais je crois que certains l'ont vu et ont apprécié. whistling


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 25/03/2020 11:48:50

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3221

Re: En Avant - Pixar

Gillossen a écrit:

Le design - que je trouve personnellement horrible(ment banal) - et le synopsis ne m’emballant pas du tout, j'avoue ne m'y être pas intéressé le moins du monde. Mais je crois que certains l'ont vu et ont apprécié. whistling

Je ne suis donc pas seul dans ce cas ! lol


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#3 25/03/2020 12:52:12

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: En Avant - Pixar

C'était trop bien ! J'ai beaucoup aimé la relation entre les deux frères, plus originale qu'elle n'en a l'air et la façon dont les scénaristes ont réussi à éviter voir détourner certains clichés de ce type de récit : le grand frère a l'allure du bully décérébré mais en fait c'est le geek rêveur, le beau-père n'est pas forcément bien accepté des enfants mais reste quelqu'un de bien, la résolution avec le père, etc. Il y a un paquet de petits choix scénaristiques très malins qui font que ça marche vraiment bien.

Et puis, j'ai pas de frère et j'ai la chance d'avoir encore mon père, mais j'ai complétement fondu sur pas mal de scènes à la fin tellement ça m'a touché. C'est toujours marrant d'avoir sa gamine de 8 ans qui regarde impassible le film alors que je suis en train de chialer comme il faut à côté.

Je conseille !


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#4 25/03/2020 12:58:02

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 983

Re: En Avant - Pixar

J'ai adoré pour ma part. C'est drôle, la dynamique entre les deux frères est chouette et puis le concept (un monde de fantasy où les fées prennent l'avion et les licornes font les poubelles) est vachement sympa.

Pour l'histoire en elle-même, j'ai beaucoup aimé l'idée des deux frères qui partent dans une quête pour retrouver leur père l'espace de quelques heures. Rien que le fait que l'histoire soit centrée sur deux frères, ça change je trouve et c'est touchant. Et bien sûr la petite larmiche à la fin du film, comme bien souvent avec Pixar... Ils savent décidément jouer sur les thématiques qui rendent les gens sensibles.

Oh et puis on voit que les réals sont amateurs de jeux de rôle, ils se sont bien fait plaisir sur les références et les détournements, ça fait plaisir de voir ça ! big_smile


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#5 25/03/2020 14:08:56

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1592
Site web

Re: En Avant - Pixar

Je ne comprends pas la communication autour de ce film. En théorie il a tout pour me plaire, tout : un univers de fantasy, de l'humour, des références aux cultures de l'imaginaire, jeux de rôle inclus. Et puis c'est un film Pixar, le studio qui a fait Monstres & cie et Rebelle !
Mais j'ai vu les affiches et elles m'ont paru franchement laides et fades, sans rien sur l'univers, ni sur la magie, ni sur l'humour qu'on serait censés trouver dans le film, sans parler des graphismes et des vêtements des personnages qui font qu'ils pourraient surgir de Souris City ou de La Reine des neiges sans problème.
Puis j'ai vu la bande-annonce et elle a réussi le tour de force de me déplaire avec ses licornes débiles qui fouillent dans les poubelles et ses personnages bleuasses aux dialogues sans enjeux qui ne m'ont absolument pas intéressé.
Comment ils ont fait ? neutral
(Je le verrai sûrement tôt ou tard et j'espère bien changer d'avis, hein. C'est juste complètement fou de rater à ce point sa cible pour un film pareil.)

Dernière modification par Tybalt (25/03/2020 14:10:04)

Hors ligne

 

#6 05/04/2020 10:49:23

Publivore
Intermittent de la lecture
Lieu: Autre Monde
Date d'inscription: 15/05/2002
Messages: 4822

Re: En Avant - Pixar

Je suis d'accord avec Tybalt sur la com, qui franchement m'avait laissé complètement froid. Cette histoire de paire de jambes en particulier me semblait difficilement exploitable.
J'y suis allé avec les enfants parce que c'était Pixar et parce que j'aime beaucoup ce que fait ce studio, et... bingo !
A peu près tout comme Merwin !

Mais évidemment, l'essentiel du propos n'est pas dans le monde fantasy, qui n'est qu'un cadre (pas toujours avantageux malheureusement) mais bien dans les relations, essentiellement familiales, entre les personnages. Et ça marche, l'émotion est au rendez-vous à travers des choix malins !

Spoiler:

Ah cette quasi dernière scène douce-amère où Ian, prisonnier, assiste à la rencontre éphémère de Barley et leur père... pleure

A découvrir, en vidéo maintenant rolleyes

Dernière modification par Publivore (05/04/2020 10:54:39)

Hors ligne

 

#7 05/04/2020 14:02:50

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 983

Re: En Avant - Pixar

Je suis franchement déçu pour ce film qui méritait bien plus que de sortir en VOD quelques semaines après sa sortie... Mais si ça peut permettre à celles et ceux qui seraient passés à côté de le découvrir, c'est déjà ça. smile


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

Pied de page des forums