Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 06/05/2020 09:05:42

Guigz
Disciple d'Aban
Lieu: Royaume de Papnica
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 3219

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Vonv a écrit:

Très intéressant d'un point de vue littéraire. Juste dommage que certains n'aient rien lu...
Et l'absence de quelqu'un connaissant le jeu de rôles.

Hello ! Et bienvenue sur le forum au passage ! smile

Juste pour préciser que pour chaque émission de podcast dédiée à un auteur en particulier, nous avons toujours trouvé ça intéressant d'avoir dans l'équipe une personne novice en la matière. Je peux justement bien en parler parce que souvent, c'est moi qui m'y suis collé par le passé lol

Cela permet en général d'avoir un autre point de vue et de relancer le débat autour de questions qu'un amateur ou passionné n'envisagerait pas forcément. Entre un amateur de Lovecraft et quelqu'un qui ne l'a pas lu, les points de vue sur son apport dans la culture peuvent diverger et c'est ce qui fait l'originalité des points de vue et alimente le débat. En tout cas c'est notre objectif wink

Et puis ça permet aussi de ne pas avoir que des experts autour de la table, afin d'éviter justement de tomber dans un débat un peu trop abstrait pour qui n'aurait pas lu l'auteur, justement. On a plutôt envie de rester accessible et que les poditeurs amateurs au même titre que ceux n'ayant pas lu le monsieur puissent se reconnaitre dans les questionnements autour de Lovecraft et de son oeuvre.

Concernant ta remarque sur les films d'horreur. Personnellement j'adore les deux films que tu cites mais à mon sens ils n'empruntent rien, ou quasiment rien à Lovecraft. It Follows va chercher au niveau de l'horreur invisible mais pour moi il s'agit davantage de l'horreur se cachant au milieu de la normalité, ce qui l'éloigne complètement de Lovecraft. Et Get Out (que j'ai d'ailleurs revu hier) n'a pour moi absolument rien de lovecraftien dans ses thèmatiques aux antipodes de ce qu'aurait écrit l'auteur. smile


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#22 06/05/2020 23:16:22

Vonv
Novice
Date d'inscription: 25/01/2010
Messages: 3

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Podcast en tout cas très intéressant. Je reviendrai.
Un podcast sur les jdr adaptés de la littérature, y en aura pour des plombes ! smile

Hors ligne

 

#23 07/05/2020 06:42:07

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2671
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Vonv a écrit:

Podcast en tout cas très intéressant. Je reviendrai.
Un podcast sur les jdr adaptés de la littérature, y en aura pour des plombes ! smile

On est capable de tenir la durée comme tu as pu le voir lol


Lecture en cours : Je suis Providence, de S.T Joshi

Hors ligne

 

#24 07/05/2020 18:31:38

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 732

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Je rejoins Gilthanas sur l'intérêt, notamment d'un point de vue du critique d’œuvre ou l'analyse littéraire, de l'essai de Houellebecq. J'avais lu la réédition avec la préface de Stephen King.

Sinon, je me permet de citer comme adaptation vidéo-ludique réussie des œuvres de Lovecraft : Shadow of the comet (Infogrames, France).

C'est un point'n click qui était considéré comme un top dans sa catégorie, notamment pour son histoire et son ambiance unique par rapport au reste de la concurrence. Que se soit en France ou au US.

Malheureusement, il fait parti des point'n click à l'ancienne avec des contrôles à touche et des grosses icônes.

Je sais pas si c'est jouable de nos jours. Il doit être trouvable à quelques euros.
J'avais joué quelques heures avec un ami, il y a... plus de 25 ans.

J'avais joué à Call of Cthulhu: Dark Corners of the Earth (2005). Les premières heures mettent bien dans l'ambiance avec une gestion de la folie qui rappelle eternal darkness en plus des blessures physiques. En revanche, cela se gâche par la suite dans une sorte de FPS /survival horror un peu hors sujet et injouable à cause des bugs et d'une difficulté pénible.


Il n'y a rien qui plaise autant, même au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

#25 11/05/2020 11:46:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Sinon, je me permet de citer comme adaptation vidéo-ludique réussie des œuvres de Lovecraft : Shadow of the comet (Infogrames, France).

C'est un point'n click qui était considéré comme un top dans sa catégorie, notamment pour son histoire et son ambiance unique par rapport au reste de la concurrence. Que se soit en France ou au US.

Mais oui ! J'y ai brièvement joué chez un cousin en plus, quand j'étais petit. wink
Bel ajout !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 12/05/2020 17:19:03

Eldwyst
Au service de la Dame
Date d'inscription: 23/07/2014
Messages: 788

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Très bon podcast, on ne voit pas le temps passer.
J'ai particulièrement apprécié toute la partie biographique/influence plutôt que celle s'étendant sur le mythe en lui-même. Surpris d'apprendre que Lovecraft avait aidé Howard à construire son univers.

Petite question puisque vous l'abordez : celles des traductions. J'ai cru comprendre qu'il y en avait plusieurs, dont des récentes et je voulais savoir si vous recommandiez plus une que les autres, ou n'importe laquelle fait tres bien l'affaire ?

Je me permets aussi de citer en jeu-vidéo un petit bijou : Bloodborne. Ce n'est pas une adaptation, mais c'est lovecraftien dans tous ses aspects. Je vous le recommande vivement, c'est un style de jeu un peu particulier donc je ne sais pas si certains d'entre vous s'y sont essayé, mais ça vaut largement le coup. C'est haletant, oppressant mais jouissif !

Hors ligne

 

#27 13/05/2020 12:20:41

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Merci beaucoup !
C'est clair qu'on aurait pu penser à Bloodborne également.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#28 13/05/2020 19:36:41

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12769
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

J'ai tout écouté et j'aurai quantité de commentaires à faire, mais je risque d'être fouillis et d'en oublié parce l'écoute m'a pris plusieurs jours.
Je mets de l'ordre dans ma tête et je reviens.

Hors ligne

 

#29 13/05/2020 19:58:19

Temin-olt
Istar
Date d'inscription: 23/08/2009
Messages: 193

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Encore un très bon podcast! Et trois heures, ça me fait mon trajet aller-retour jusqu'au boulot. Nickel!

Dans les livres s'inspirant de l'univers lovecraftien on aurait pu ajouter Les enfants d'Erebus de Marcastel. J'ai trouvé la trilogie très divertissante malgré un sentiment de redondance parfois.


A mort les morts!
Ange & Loki I< La Romance de Ténébreuse & La trilogie Spin >I Le sabre de sang

Hors ligne

 

#30 15/05/2020 12:42:21

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Côté film, j'ai oublié de citer :

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Lighthouse_(2019_film)

Là encore, pas une adaptation en tant que telle, mais je crois qu'on n'est pas loin niveau ambiance.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#31 15/05/2020 18:04:21

Temin-olt
Istar
Date d'inscription: 23/08/2009
Messages: 193

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Je ne pense pas que le film The cabin in the woods ait été cité. Un slasher parodique qui parle d'anciens dieux, de sacrifice humain...

Ce n'était pas le film de l'année mais j'avais trouvé ça sympa à l'époque.


A mort les morts!
Ange & Loki I< La Romance de Ténébreuse & La trilogie Spin >I Le sabre de sang

Hors ligne

 

#32 16/05/2020 14:20:21

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12769
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Foradan a écrit:

J'ai tout écouté et j'aurai quantité de commentaires à faire, mais je risque d'être fouillis et d'en oublié parce l'écoute m'a pris plusieurs jours.
Je mets de l'ordre dans ma tête et je reviens.

Déjà, je fais partie de ceux qui n'ont jamais lu Lovecraft ; mais à vous écouter, je note qu'entre les BD et les jeux, quelques lectures reprenant des motifs (j'ai découvert les chien de Tindalos sur ces mêmes pages où nous sommes, grâce aux FAAB), une partie de l'univers m'était connu.
Et que "le monolithe noir" de Howard avait ce goût de frissons dont vous parliez (et à juste titre).

Je ressors de cette écoute avec les réflexions suivantes : Lovecraft (et Howard) sont l'exemple qui justifie la valeur d'un exécuteur testamentaire (ce que Christopher Tolkien a fait pour son père) plutôt que la porte ouverte à tous (le domaine public d'une oeuvre, ou sa gestion sous la main d'un Sprague de Camp, on voit ce qu'il en ressort).

Pour l'indicible, un de mes profs nous avaient dit que l'épouvante pure se trouvait dans le non dit (et le non vu), dans ce qui ne se décrit pas, n'a pas de nom : ce qu'on ne peut conjurer, sur ce qu'on on n'a pas de prise, l'intangible.
(Il était très Maupassant et Poe).

Voir un machin avec des griffes et tout, si étrange que ça soit, est presque rassurant, au moins on n'est pas fou : la raison, la dernière frontière (il y avait une discussion derrière sur perdre la raison, perdre l'esprit et de l'incidence que ça pouvait avoir sur sa conscience et son âme).

Bref, si ça se voit on peut taper dessus, et si ça saigne, ça peut mourir !

Et pour reprendre la référence d'Akallabeth : si Sauron (et Morgoth avant lui) ont pu être vaincu (au moins temporairement), c'est pour avoir pris une apparence (ils avaient leurs raisons, et ça a participé à leur fin).
D'où la difficulté des artistes à représenter ce qui est hors du champ de nos perceptions (quelle puissance dans la littérature !)

Bravo à vous !

Hors ligne

 

#33 18/05/2020 12:14:03

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Les Chiens de Tindalos, typiquement, ça a surtout été développé après Lovecraft. Il me semble qu'ils sont à peine mentionnés dans UN texte chez lui.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#34 19/05/2020 19:42:57

toon
Mage
Date d'inscription: 09/03/2013
Messages: 103

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Les Chiens de Tindalos est une nouvelle écrite par Franck Belknap Long, mais on les retrouve dans Celui qui chuchotait dans les ténébres

Dernière modification par toon (19/05/2020 19:45:32)

Hors ligne

 

#35 20/05/2020 11:38:35

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Tout à fait. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#36 30/05/2020 10:03:16

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 732

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Gilthanas a écrit:

- A un moment, je parle de Yaoi, il fallait entendre Hentai whistling
Et il y sûrement d'autres étourderies je pense, pris que j'étais dans la discussion...

Selon moi, le fétiche des tentacules dans la pornographie hentai des années 80-90 (actuellement tombé en désuétude) doit plus à à une influence endémique que de Lovecraft.

L'influence visuelle la plus ancienne et la plus diffusée est sans nulle doute Tako no ama (1814), une estampe gravée sur bois de l'ère Edo du célèbre Hokusai nommée en Français "le rêve de la femme du pêcheur".

Ce qui est une mauvaise traduction car il s'agit d'une "plongeuse/pêcheuse" (ama en japonais, littéralement "femme de l'océan" , Tako, c'est le poulpe comme pour les boulettes takoyaki)

Je laisse les bonnes gens d'Elbakin faire leur recherche sur l'internet moderne pour admirer l'estampe en question. wink

L'inspiration d'Hokusai pour cette représentation érotique est sans nulle un conte/légende mettant en scène une ama, une pêcheuse en apnée.

Ces dernières existent réellement au Japon depuis l'ère heian (794-1185). Ces femmes étaient capables de performances de plongée et de force physique hors du commun et ne portait qu'un simple pagne. Ce qui a du titiller les fantasmes de bon nombres d'artistes Japonais depuis des siècles. Les ama existent toujours un peu mais elles ont des combinaisons, maintenant wink Et elles sont toujours aussi balèzes. Je me souviens d'un reportage de thalassa sur elles dans les années 90.

Des représentations érotiques en milieux marins ont aussi été trouvé dans des fouilles archéologiques mettant en évidence des maisons closes situées an bord de mer dans le Japon médiévale. Après, le Japon est un archipel.

En revanche, pour en revenir à Lovecraft et le propos de Gilthanas que je trouve fort pertinent (on peut pas tout développer à l'oral) il est certain que quand les Japonais ont découvert ses histoires d'entités marines et autres horreurs amorales cosmiques tentaculaires, dans une de leurs réappropriations culturelles (ce n'est pas un gros mot, c'est une marque de respect pour certaines cultures), ils n'ont pas hésité à jouer la carte de la déviance/amoralité sexuelle.

Car la nature a horreur du vide. Dans mes souvenirs de lecture, les œuvres de Lovecraft sont totalement asexuelles, d'un point de vue de l'explicite. Alors qu'on parle de peuples humains qui ferraient des choses avec des créatures de la mer, de femme qui donne naissance à des horreurs cosmiques. J'imagine que des Occidentaux ont fait de même de leur côté. smile

La boucle est bouclée.

Dernière modification par Benedick (30/05/2020 14:13:02)


Il n'y a rien qui plaise autant, même au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

#37 01/06/2020 15:24:36

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Podcast 79 - Lovecraft et la fantasy

Merci pour ce message une fois de plus très intéressant. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums