#1 09/02/2020 15:35:00

Anna
Mage
Date d'inscription: 10/12/2016
Messages: 101

Le sexisme dans l'dition

Je cre donc un nouveau sujet ici, suite l'article publi sur le site, et je remercie les rdacteurs d'Elbakin.net de mettre le thme en avant. De mme que je remercie Nicolas (Littlefinger), d'avoir ragi. Il est bon que des hommes interviennent, refusent d'tre complices du genre d'agissement dont tmoignent ces autrices, stagiaires, employes dans l'dition. Il est bon que nous comprenions que ce genre de personnes non seulement avilissent les femmes, mais les hommes qui, volontairement ou non, juste titre ou non, sont considrs comme complices. Comme nous tous. Et le peu de ractions sur ce site depuis quelques jours est mon sens loquent.
Je ne m'excepte pas de ce silence, de cette invisibilit. J'ai quarante ans. J'ai grandi avec l'ide, inconsciente alors, qu'un certain nombre de choses taient "normales" ; je les ai subies. Aujourd'hui, j'aimerais que les jeunes femmes qui se lancent dans leurs vies professionnelles, dans leurs vies de cratrices, puissent tre respectes, considres comme des sujets et non des objets, des rceptacles aux pulsions de certains hommes incapables de les contenir, dfaut davoir appris orienter leurs dsirs ailleurs que vers la prdation du plus faible. Je voudrais que ma fille grandisse dans une socit o elle sera regarde en tant que personne, toujours et avant tout.
Lire que des hommes considrent encore le droit de cuissage au cur de la culture, du livre, prchant le fminisme et l'ouverture d'esprit tout en abusant de leur pouvoir pour obtenir les faveurs sexuelles de jeunes femmes, est encore plus choquant, sans doute. On aimerait pouvoir dire que la culture, la lecture, en prmunissent. On aimerait pouvoir dissocier l'argent, le pouvoir, la force, des abus qu'ils rendent possibles, croire que ceux qui les possdent vivent avec le profond sentiment de ce quoi leur position hirarchique les oblige, d'autant plus que, dans le cas de l'dition _ et c'est un des aspects du problme _, aucun cadre lgal ne vient prciser les relations entre aspirant auteur et diteur avant que le contrat ne soit sign. Difficile de porter plainte dans ces conditions. Difficile de porter plainte, de toute faon, d'tablir la contrainte, l'abus de pouvoir, d'affronter ceux qui vont vous traiter de menteuse, et plus profondment encore, de revivre la situation, de se remettre dans l'humiliante position de la victime quand on veut s'affirmer comme personne, autrice, cratrice. Le silence, l'oubli auront, aprs quelques annes, des vertus amnestiques, espre-t-on. Mais les tmoignages se multiplient, et la honte de n'avoir rien dit, fait, empch, ressurgit.
Ces hommes ont le pouvoir, l'argent, la force. Mais nous avons la parole. Partout, depuis toujours, les tyrannies, qu'elles soient politiques, religieuses ou sexistes, s'imposent avec l'intimidation, l'invitation au silence, la peur, la servitude volontaire. Usons donc de la libert d'expression, de la transparence, pour mettre jour ce que ces hommes croient pouvoir encore dissimuler en achetant le silence, la complicit passive. Usons de moyens lgaux pour le faire. Echangeons ensemble, dans le respect mutuel, pour dire, pour nous dire, qu'un homme et une femme ensemble, ce peut aussi tre la plus belle chose au monde, qu'on peut se sduire en considrant la libert de l'autre, son droit tre lui-mme, ne pas vouloir, vouloir autrement que nous ; pour nous convaincre qu'hommes et femmes peuvent travailler ensemble dans l'estime mutuelle, sans prjugs, sans nier que nous avons un corps, qu'il prouve du dsir, mais qu'il peut tre contenu, sublim, exprim en gestes, paroles et sentiments dignes de nous.
J'largis peut-tre trop le dbat. Ici, il y  aussi le problme de cette personne, ce directeur d'dition qui semble rgulirement dnonc sans que rien n'ait t fait (et j'imagine que c'est ce qui paralyse la parole autour de lui, ici mme aussi). Il n'est pas question de dlation gratuite. Depuis "Balance ton porc", on sait comment cela peut tre puni par la loi. Si cela peut viter, cette anne sur certains festivals, que des jeunes femmes soient importunes, c'est bien. Si certaines ont le courage et les moyens de porter plainte, ce sera encore mieux.

Dernire modification par Anna (09/02/2020 15:53:16)

Hors ligne

 

#2 09/02/2020 17:37:55

Taraise
Maa
Date d'inscription: 25/02/2013
Messages: 287

Re: Le sexisme dans l'dition

J'approuve ce qui a t dit plus haut et je tiens remercier galement Elbakin de mettre en lumire ne serait-ce que dans un billet les affres du sexisme dans l'dition. Le sexisme touche tout les aspects de la socit et plus il sera repr, moins il aura d'emprise.
Je m'loigne un peu du sujet mais je suis contente de retrouver dans la fantasy de maintenant des hrones fires fortes et indpendantes. Puissent-elles inspirer celles qui se battent dans la vie relle.

Hors ligne

 

#3 09/02/2020 18:10:08

Irokoi
Mage
Date d'inscription: 10/04/2019
Messages: 103

Re: Le sexisme dans l'dition

Trs beau texte, Anna... mu.
Tout est dit, je crois.

Hors ligne

 

#4 09/02/2020 20:01:45

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1537
Site web

Re: Le sexisme dans l'dition

Je suis moi aussi heureux que le sujet merge enfin, parce que, n'tant pas beaucoup dans les festivals et conventions, je n'avais jamais entendu parler de pareilles pratiques en France. J'avais simplement remarqu quelques comportements misogynes d'crivains dans un colloque sur la fantasy et cela m'avait mis mal l'aise (en est-on encore l ? Mais c'tait bien avant MeeToo).

Littlefinger a crit:

En mme temps, le gros diteur de l'imaginaire, depuis Metoo aux States, son nom a circul et pas mal de monde le sait.

C'est quand mme dat du 12 fvrier 2018 : http://www.theyakitten.net/2018/02/12/a … legations/

Merci pour le lien, je n'tais pas au courant de ce tmoignage propos de Stphane Marsan. C'est dommage que la parole ait mis si longtemps circuler. Anna a entirement raison : c'est en parlant qu'on peut faire changer la honte de camp et faire sentir aux gens qui se permettent ce genre d'abus que ce n'est pas eux qui ont le pouvoir. C'est aussi comme a qu'on donne aux victimes la force et un sentiment de leur bon droit suffisant pour lancer des poursuites en justice le cas chant.

Hors ligne

 

#5 10/02/2020 11:43:15

Gillossen
Spcialiste en rsurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 34937
Site web

Re: Le sexisme dans l'dition

Taraise a crit:

J'approuve ce qui a t dit plus haut et je tiens remercier galement Elbakin de mettre en lumire ne serait-ce que dans un billet les affres du sexisme dans l'dition.

On aimerait faire plus.
Je rebondis juste sur le manque de ractions dans l'autre sujet : la base, mme si cette rubrique - les interviews d'diteurs - est rclame chaque anne, bon, souvent, il n'y a que deux ou trois ractions par diteur.  Alors en plus sur un sujet qui n'est pas celui d'origine du fuseau... Je ne pense pas - j'espre que non - que c'est par peur de ragir. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#6 11/02/2020 15:51:54

Goldberry
En dplacement
Lieu: Enferme dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5000
Site web

Re: Le sexisme dans l'dition

Je n'ai pas grand-chose dire moi-mme, si ce n'est merci Anna.

Hors ligne

 

#7 11/02/2020 17:59:18

Kaisa Serafina
Elbakinien d'Argent
Lieu: Sur les sommets enneigs
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 570

Re: Le sexisme dans l'dition

Totalement d'accord avec l'analyse faite ici !


Ma bibliothque : Booknode

Hors ligne

 

#8 11/02/2020 18:29:59

Navym
Vala
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 379

Re: Le sexisme dans l'dition

Dj, jose esprer que nos autrices crivant en Franais n'ont pas d subir a.

Non pas que les autrices anglophones valent moins. C'est juste pour tenter de comprendre ce qui passe par la tte de certains boss. Est-ce qu'ils se disent que c'est plus "safe" avec des amricaines dsirant tre publies en France ? Du genre "c'est 'normal" l-bas, donc Rome fais comme les romains" ?

Ou bien ne font-ils absolument aucune discrimination et n'auront aucun scrupule user de leur position, pour obtenir des faveurs sexuelles, ou une emprise psychologique, sur la frle nouvelle plume de la littrature fantasy (ou autre) ?

L'un des problmes, c'est aussi qu'on peut avoir tendance minimiser le nombre de cas.
Moi en premier, j'ai encore du mal me dire qu'il y a beaucoup de cas de sexisme dans le monde du travail. Je me dis btement que la plupart des gens ont t bien duqus ou sont un minimum clairs pour savoir se tenir. Une part de moi veut que les cas o un homme avec du "pouvoir" abuse de femmes (ou d'autres personnes, mais l on va rester sur la gent fminine), bah j'aimerai que a soit des exceptions trs rare, et pas une norme, ou une grosse minorit.

Pour le moment effectivement, la meilleurs faon de lutter c'est d'en parler. Comme tout combat, il va y avoir des "martyrs" qui verront leur nom train dans la boue, persona non grata auprs des autres "potes" de tel ou tel big boss dans l'dition, le cinma, etc.
Mais bon, c'est une guerre d'usure, donc a va prendre du temps !

Hors ligne

 

#9 12/02/2020 06:14:12

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 152

Re: Le sexisme dans l'dition

Bonjour, je voudrais quand mme faire remarquer quelque chose : je ne connais aucun mtier o les femmes ont autant le pouvoir que dans l'dition. Regardez le CAC40, il n'y a plus aucune femme dirigeante d'entreprise. Dans l'dition, les femmes qui possdent des maisons d'dition, comme Vra Michalski, les femmes qui dirigent des maisons d'dition, comme Vronique Cardi (peut-tre celle qui a le parcours de russite, rcent, le plus emblmatique), sont nombreuses.
Prenons le poche : Le Livre de poche est dirig par Batrice Duval (ancienne directrice gnrale de Denol), Pocket est dirig par Charlotte Lefvre, Folio est dirig par Anne Assous depuis 2014, J'ai Lu est dirig par Anna Pawlowitch.
Les maisons d'dition diriges par des femmes sont nombreuses.
Je vous invite lire cet article de Paris Match qui donne beaucoup la parole ces femmes, justement.
J'ai travaill dans plusieurs secteurs d'activit avant de travailler dans l'dition, j'ai travaill deux ans la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Amiens. De tous les secteurs d'activit o j'ai travaills / que j'ai ctoys, l'dition me semble de loin celui qui est le plus "pargn" par les violences faites aux femmes (le harclement est une forme de violence). Notez bien que je ne dis pas qu'il ne s'y passe rien et qu'il n'y a rien faire en plus.

Quand aux diteurs qui proposeraient de publier une jeune femme en change de faveurs sexuelles, a existe sans doute, tout existe, mais a me semble statistiquement beaucoup plus prs du fantasme que de la ralit. Pour ma part, je ne l'ai jamais "observ". De nos jours, il y a sans doute plus d'ditrices que d'diteurs (j'avoue ignorer si une tude a t faite). Beaucoup de ces ditrices sont trs engages. Une autrice qui n'a aucune envie de se faire importuner, de prendre le risque d'avoir des relations professionnelles dsagrables, dplaces, ambigus ou que sais-je a l'embarras du choix pour envoyer son manuscrit dans une maison d'dition dirige par une femme, et ce dans tous les genres qui existent.

Aprs, entre un diteur et un auteur (quel que soit le genre de l'un ou de l'autre), il y a souvent un rapport de sduction qui s'observe / s'installe. Le mtier veut a, un diteur doit porter quand mme un minimum de "rve de russite / de reconnaissance" et l'auteur doit aussi porter le potentiel d'un ouvrage succs. Le succs tant chose tout fait relative dans l'dition. Maintenant quand on vend plus de 600 ex de quoi que ce soit, c'est un succs et pass 3000 un succs retentissant.

GD

Hors ligne

 

#10 12/02/2020 06:50:07

Goldberry
En dplacement
Lieu: Enferme dehors
Date d'inscription: 30/05/2002
Messages: 5000
Site web

Re: Le sexisme dans l'dition

Navym a crit:

Dj, jose esprer que nos autrices crivant en Franais n'ont pas d subir a.

En tout cas, tous les tmoignages recueillis par France info sont bien des tmoignages d'autrices de chez nous. hmm Et il suffisait d'un petit tour sur Twitter l'autre jour pour tre tmoin de cette colre.

Hors ligne

 

#11 12/02/2020 08:15:00

Aerendhyl
Adhrent
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 492

Re: Le sexisme dans l'dition

Quand aux diteurs qui proposeraient de publier une jeune femme en change de faveurs sexuelles, a existe sans doute, tout existe, mais a me semble statistiquement beaucoup plus prs du fantasme que de la ralit.

Que cela reprsente 20%, 10%, 5% ou mme 1%, c'est une honte sans nom. Cela existe dans tous les mtiers mais il faut dire que la prcarit inhrente au mtier d'auteur(e) ne doit pas aider librer la parole.

De nos jours, il y a sans doute plus d'ditrices que d'diteurs (j'avoue ignorer si une tude a t faite). Beaucoup de ces ditrices sont trs engages.

Je ne sais pas si tu as lu l'article mais le fait que ce soit des femmes la tte des "grandes" maisons d'dition ne change pas le problme. Souvent les pressions sont faites sur les femmes en dessous de la hirarchie. Certains grands auteurs n'hsitant, apparemment, pas en jouer connaissant le poids qu'ils ont dans la maison par le nombre des ventes.

Aprs, entre un diteur et un auteur (quel que soit le genre de l'un ou de l'autre), il y a souvent un rapport de sduction qui s'observe / s'installe. Le mtier veut a, un diteur doit porter quand mme un minimum de "rve de russite / de reconnaissance" et l'auteur doit aussi porter le potentiel d'un ouvrage succs.

L encore, je trouve les propos assez dplacs... Je suis dans un mtier o il y a une forme de "sduction" et cela ne me viendrait jamais l'esprit dans surjouer pour en profiter alors que j'ai dj d faire face des propositions inappropris par certaines candidates dans l'espoir de dcrocher le poste...
La faon dont tu tournes ta phrase viendrait lgitimer les abus, j'extrapole peut-tre mais c'est vraiment le sentiment que cela me donne la lecture.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

#12 12/02/2020 09:03:03

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 152

Re: Le sexisme dans l'dition

Aerendhyl a crit:

Aprs, entre un diteur et un auteur (quel que soit le genre de l'un ou de l'autre), il y a souvent un rapport de sduction qui s'observe / s'installe. Le mtier veut a, un diteur doit porter quand mme un minimum de "rve de russite / de reconnaissance" et l'auteur doit aussi porter le potentiel d'un ouvrage succs.

L encore, je trouve les propos assez dplacs... Je suis dans un mtier o il y a une forme de "sduction" et cela ne me viendrait jamais l'esprit dans surjouer pour en profiter alors que j'ai dj d faire face des propositions inappropris par certaines candidates dans l'espoir de dcrocher le poste...
La faon dont tu tournes ta phrase viendrait lgitimer les abus, j'extrapole peut-tre mais c'est vraiment le sentiment que cela me donne la lecture.

Je ne lgitime aucun abus, je dis juste qu'il y a beaucoup de jeux de sduction dans ce mtier, de tous les genres vers tous les genres. Que le mtier "implique" cette forme de sduction qui a la base est dsexualise, puisque c'est un auteur ou un texte qui convainc un diteur de le dfendre ou inversement un diteur qui sduit par un auteur fait des pieds et des mains pour le rcuprer et rcuprer ces prochains textes. Certains le regrettent, certains en jouent, certains en profitent, certains ne jouent pas ce jeu, etc. Une fois encore, tout les cas de figure existent.

De mon point de vue, de mon petit poste d'observation, j'ai la nette impression qu'il y a moins de comportements dplacs aujourd'hui que quand je suis arriv dans le mtier, fin des annes 90.
Mais mon exprience du milieu littraire est assez limite, je travaille principalement domicile et j'essaye d'viter les cocktails, les vnements, les mondanits et les foules autant que faire se peut.

GD

Hors ligne

 

#13 12/02/2020 09:38:13

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1287

Re: Le sexisme dans l'dition

Il est bien que des voix s'lvent enfin pour montrer que les abus existent dans tous les milieux - et que le monde de l'dition n'est malheureusement pas pargn. Bien sr qu'on ne met pas tous les diteurs ou acteurs de la chaine du livre dans le mme panier, mais comme le dit Aerendhyl, quelque ce soit le pourcentage que cela reprsente, c'est toujours beaucoup trop.

Gilles, je peux comprendre ce que tu dis sur la "sduction", mais comme tu le fais remarquer, cette sduction devrait tre dsexualise - et apparemment certains diteurs ne comprennent pas ce concept.

HS : en tant que vendeuse et libraire, j'ai dj eu des propositions de clients qui pensaient dur comme fer que les sourires et plaisanteries que je leur adressais montrait un intrt autre que "commercial"... Alors non et non ! C'est toujours une situation complique, et qui m'exaspre de plus en plus au fil des ans.


Memento Mori

Hors ligne

 

#14 12/02/2020 09:55:30

Sciezka
Sedai
Lieu: Prigueux
Date d'inscription: 07/11/2014
Messages: 143

Re: Le sexisme dans l'dition

Merci pour ces tmoignages et ractions. Je trouve assez agrable de lire ces avis et ractions poss et intelligents.

Je ne suis pas trop d'accord non plus avec "l'excuse / la justification / choisir le mot appropri" de la sduction. L'emploi du terme est d'ailleurs rvlateur. On devrait parler plutt de conviction : on tente de convaincre l'autre de travailler avec nous. Par des arguments professionnels, de bonnes propositions de travail etc... Comme un vendeur qui doit convaincre par la qualit et l'adaptation au client de son produit.

A mon sens, avoir quelques femmes des postes de pouvoir n'est pas un sujet de rjouissance, c'est normal. Dans bien des milieux on s'en sert comme tendard du progressisme en ne voyant pas, comme le souligne Aerendhyl, toutes celles en dessous qui subissent des pressions.
Je ne suis pas sure que l'dition, soit un milieu plus pargn que les autres. Ce serait assez tonnant. Par contre l'image de la culture fait qu'on y pense peut tre moins. Les tmoignages des autrices de BD sur le site mentionn par l'article sont difiants. Et il n'est pas si facile, je pense, de se retourner vers un autre diteur quand on connait le systme de rseau de l'dition.


http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_520429Sciezkasignature.jpg
Faites que le rve dvore votre vie afin que la vie ne dvore pas votre rve.
Antoine de Saint-Exupry

Hors ligne

 

#15 12/02/2020 09:57:17

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 152

Re: Le sexisme dans l'dition

Kaellis a crit:

Gilles, je peux comprendre ce que tu dis sur la "sduction", mais comme tu le fais remarquer, cette sduction devrait tre dsexualise - et apparemment certains diteurs ne comprennent pas ce concept.

C'est vrai, mais j'ai aussi observ le comportement ambigu (voire franchement dplac) de certaines autrices, notamment en salon.
A mon sens, le milieu de l'dition fait beaucoup rver/fantasmer (et j'utilise ce mot dessein) comme le milieu du cinma, et le fait que ce soit un milieu "artistique" et non purement industriel, disons, a tendance crer beaucoup de porosit / flou dans les comportements.
Des auteurs (tous sexes confondus) et des diteurs (tous sexes confondus) qui flirtent, j'ai vu toute ma vie professionnelle. Mais moins ces dernires annes, il est vrai.

GD

Hors ligne

 

#16 12/02/2020 10:11:28

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 152

Re: Le sexisme dans l'dition

Sciezka a crit:

Je ne suis pas trop d'accord non plus avec "l'excuse / la justification / choisir le mot appropri" de la sduction. L'emploi du terme est d'ailleurs rvlateur. On devrait parler plutt de conviction : on tente de convaincre l'autre de travailler avec nous. Par des arguments professionnels, de bonnes propositions de travail etc... Comme un vendeur qui doit convaincre par la qualit et l'adaptation au client de son produit.

Dans un monde idal a devrait peut-tre fonctionner comme a, mais dans mon monde j'ai ou pas un "coup de coeur" pour un texte, ou un corpus plus vaste comme a a t le cas avec Christopher Priest. a n'a rien de mcanique. Et aprs ce "coup de cur" une relation s'installe (ou pas) avec une autrice ou avec un auteur. J'ai l'habitude de dire que c'est une relation de couple le sexe en moins, je l'ai dj dit ailleurs, et je ne le renie pas. Travailler sur un texte, aider un auteur arriver au bout de son projet, c'est une forme d'engagement trs particulier. En tout cas chez moi, a l'est. Et il y a des auteurs avec qui j'ai travaill une fois et pas deux car "le courant n'est pas pass, "le lien s'est pas cr", "on ne regardait pas dans la mme direction" je ne saurais pas trop l'expliquer. J'ai beaucoup publi / dfendu Christopher Priest, Robert Holdstock, Ian McDonald et Robert Charles Wilson et nous avons dvelopp des liens amicaux trs fort en dehors du travail. L'inverse est aussi vrai, il y a des auteurs que je ne publie pas/plus pour rester ami avec eux ;-)

GD

Hors ligne

 

#17 12/02/2020 10:42:38

Benedick
Adhrent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 713

Re: Le sexisme dans l'dition

Gilles Dumay a crit:

J'ai travaill dans plusieurs secteurs d'activit avant de travailler dans l'dition, j'ai travaill deux ans la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Amiens. De tous les secteurs d'activit o j'ai travaills / que j'ai ctoys, l'dition me semble de loin celui qui est le plus "pargn" par les violences faites aux femmes (le harclement est une forme de violence). Notez bien que je ne dis pas qu'il ne s'y passe rien et qu'il n'y a rien faire en plus.

Un bon moyen de masquer un problme c'est de le minimiser et d'esprer tre au dessus.

Sincrement, pour un systme donn avec sa hirarchie et ses systmes de relation, la question est de savoir si lorsque des mauvais comportements adresss aux femmes existent: sont-ils valoriss ou normaliss.
Que se soit du ct des agresseurs, des victimes ou des tmoins. Il suffit d'couter les fministes, elles sont les premires l'expliquer, l'exposer.

Et lorsque des barrires communes toutes les cultures/milieux sociaux sont franchises (contact physique non consenti, menace li au statut professionnel, etc...) la rponse commune est-elle rapide ?
La problmatique est-elle prise en charge de manire claire par un contre-pouvoir, en prenant les mesures les plus saines pour tout le monde, etc...

Une autrice qui a subi des comportements inacceptables, de savoir que dans un autre lieu/temps/endroit les "mles" pourraient tre pires ou meilleurs, je vois pas ce que cela lui apporte comme solutions ou perspectives de progrs.

Et les hommes, mme s'ils ne sont pas du ct des victimes ou des bourreaux, ne peuvent pas tre se rfugier dans une neutralit passive, voire complaisante et auto-value.

Sachant que je m'estime pas mieux qu'un autre homme par "essence" ou "ducation" sur ce forum ou dans la vie neutral

Dernire modification par Benedick (12/02/2020 10:43:32)


Il n'y a rien qui plaise autant, mme au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

#18 12/02/2020 11:09:26

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 152

Re: Le sexisme dans l'dition

Benedick a crit:

Un bon moyen de masquer un problme c'est de le minimiser et d'esprer tre au dessus.

La seule fois o je suis intervenu dans le cadre de mon travail pour un problme de harclement, il n'tait pas d'ordre sexuel mais moral. J'ai conseill la victime de signaler les faits une dlgue du personnel, il y a eu ensuite un RDV la mdecine du travail, puis la DRH. Plus quelques lignes dans le compte-rendu mensuel du comit social et conomique o tait signal le problme et les rponses qui y avaient t apportes.
La personne qui a entam tous ces dmarches a fait preuve d'un grand courage. Chapeau.
En dehors de a, j'ai jamais t tmoin de quoi que ce soit dans mon service, que a soit chez Denol ou Albin Michel. Aprs, chez Denol par exemple, j'tais quasiment le seul personnel masculin de l'entreprise les dernires annes, le seul si on ne compte pas les stagiaires et apprentis. Chez Albin, je suis le seul homme l'tage o j'ai mon bureau, sur une vingtaine de bureaux environ.
S'il y a un "monstre" cet tage-l, c'est donc forcment moi.

GD

Hors ligne

 

#19 12/02/2020 11:22:37

Navym
Vala
Date d'inscription: 16/12/2009
Messages: 379

Re: Le sexisme dans l'dition

Benedick a crit:

Et les hommes, mme s'ils ne sont pas du ct des victimes ou des bourreaux, ne peuvent pas tre se rfugier dans une neutralit passive, voire complaisante et auto-value.

Sachant que je m'estime pas mieux qu'un autre homme par "essence" ou "ducation" sur ce forum ou dans la vie neutral

Il y a aussi la question d'tre tmoin ou non.
Je suppose que ceux qui perptuent certaines formes d'agression l'gard d'autrices ne le font plus en plein jour, mais seulement quand ils ne sont que deux, non ?

Je vois ce que veut dire Gilles, dans le terme "sduction," mme s'il est vrai qu'il ne sonne pas pareil l'oreille de tous.
Le problme c'est surtout la longueur d'onde de l'auteur/trice et l'diteur/trice. C'est la frontire complique qui fait que certains voient du flirt l o il n'y en a pas (comme l'exemple de Kaellis).
Ayant pass mon adolescence filer des coups de main mon pre commerant, j'ai inconsciemment acquis cette forme de "sduction" quand je discutais avec les clients. Et c'est rest ancr en moi car j'ai souvent une faon de parler "sductrice" on va dire. Mais pas du tout sexuelle. Et je fais pareil avec ami(e)s, comme inconnu(e)s. Donc homme comme femme, je les traite pareille. Et il m'est arriv du coup de devoir clarifier la chose : non je ne cherchais pas vous sduire, madame, pareil monsieur, vous tes charmant mais ce n'tait pas mon intention.
Plus que de la sduction, c'est juste du plaisir d'changer avec quelqu'un. L peut tre peut on parler de conviction, comme en parle Kaellis ?

Mais bon, si a en reste l, avec l'un des deux qui mets les choses au clair, a peut aller, j'ai envie de dire. Oui c'est clairement lourd pour la personne, mais au moins le malentendu est lev. Le problme vient de ceux qui n'en ont strictement rien faire de ce que pense l'autre. Qui vont insister malgr la clarification, qui vont vouloir montrer qu'ils font ce qu'ils veulent du destin de la victime.

Aprs oui, je me doute aussi qu'il existe aussi des femmes qui vont jouer de a pour sduire un diteur. Tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir. Tous les diteurs mle ne sont pas tous de gros porcs et toutes les autrices ne sont pas des parangons de vertue. En ce sens les interventions de Gilles Dumay sont intressantes, pour avoir une autre perspective.
Aprs il nous faudrait les intervention de quelqu'un d'autre qui, lui/elle, participe aux soire cocktails et cie pour tmoigner tongue

Quant l'inaction de certains tmoins de scnes, la nature humaine est complique tant qu'on est pas confront en directe a. Un peu comme lorsqu'on est tmoin d'une agression en pleine rue. Parfois on peut penser qu'on va intervenir, mais une fois devant le fait, on fuit ou ignore la scne. Parfois c'est l'inverse : on pense que ce n'est pas nos affaires, on ne veut pas s'impliquer et, la seconde d'aprs, on se retrouve en plein coeur de la scne sparer agresseur d'agress ou autre.
On ragis pas tous de la mme manire. Certains vont naturellement se rvolter et agir, d'autres vont se rvolter mais ruminer a dans leur tte car ils ne savent pas comment sortir a. Certains seront dans le dni. C'est vraiment compliqu de pointer du doigt les voix silencieuses. Oui on peut leur faire des reproche, les sensibiliser pour apprendre agir sa manire.
Certains peuvent ne pas s'opposer/dnoncer l'homme de pouvoir qui clairement fait preuve de sexisme auprs d'une consoeur/collgue. Mais peut-tre que s'ils le faisaient a les briserait psychologiquement ? Tout le monde n'est pas naturellement prompt s'opposer face des suprieurs hirarchique ou des personnes de pouvoir. En ce cas, plutt que de leur reprocher leur tat d'esprit, peut tre faut-il les pousser au moins montrer leur soutient la victime ? En tant juste l pour l'couter, ou lui dire que l'on a t tmoin. Et de cet change peut tre le tmoin aura la force de tmoigner, peut tre la victime aura la force de tenir le coup et de prparer des poursuites ou de dnoncer plus ouvertement l'agresseur.

Bref, il y a mille et une faon d'agir aussi happy

Hors ligne

 

#20 12/02/2020 12:25:29

Sciezka
Sedai
Lieu: Prigueux
Date d'inscription: 07/11/2014
Messages: 143

Re: Le sexisme dans l'dition

Navym a crit:

Il y a aussi la question d'tre tmoin ou non.
Je suppose que ceux qui perptuent certaines formes d'agression l'gard d'autrices ne le font plus en plein jour, mais seulement quand ils ne sont que deux, non ?

Pas toujours. Parfois c'est "de l'humour" parfois un comportement n'est mme pas peru comme une agression par l'agresseur, voire les potentiels tmoins.

Je pense que l'une des meilleures faon d'agir, pour tous, l'heure actuelle, c'est de faire ce qu'on fait sur ce fil : en parler et ne surtout pas minimiser, excuser, les choses, comme le dit Benedick.

Dernire modification par Sciezka (12/02/2020 12:26:08)


http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_520429Sciezkasignature.jpg
Faites que le rve dvore votre vie afin que la vie ne dvore pas votre rve.
Antoine de Saint-Exupry

Hors ligne

 

Pied de page des forums