Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 28/01/2020 12:32:40

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12656
Site web

Yardam - Aurélie Wellenstein

Son roman annuel. wink
Bon, reste à voir s'il tombe du côté fantasy ou pas celui-là. wink

https://nsa40.casimages.com/img/2020/01/28/200128013007163620.jpg

À Yardam, la folie est sexuellement transmissible.
Dans l’espoir d’endiguer l’épidémie, la population est mise en quarantaine, isolée du reste du monde.
Le virus n’a pas épargné Kazan. À l'image de la ville qui s'enfonce dans le chaos, il sombre lentement. Pour s'en sortir, il serait prêt à toutes les extrémités, y compris à manipuler Feliks et Nadja, un couple de médecins étrangers venu s’enfermer volontairement dans la cité pour trouver un remède. Dans son désespoir, il va accomplir le pire...


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 28/01/2020 22:33:16

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1460

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Intriguant ! Mais je le lirais avec plaisir - surtout au vu du thème de la folie, qui m'intéresse.


Memento Mori

Hors ligne

 

#3 29/01/2020 11:24:10

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1909

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Je passe mon tour.
Les histoires de cul, c'est pas pour moi tongue


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#4 03/02/2020 13:20:43

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35295
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Du coup, cf les réponses de Jean-Paul Arif, ce n'est pas un titre Jeunesse en fait. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#5 03/02/2020 15:22:05

Tom Ward
Apprenti Épouvanteur
Lieu: Chipenden
Date d'inscription: 17/05/2014
Messages: 1001

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Yardam/Yharnam, la folie qui contamine toute une population, la quête désespérée d'un remède à cette épidémie, le côté baroque décrit dans l'interview de M. Arif... Je ne sais pas si je suis le seul, mais je trouve quand même pas mal de parallèles à Bloodborne (la partie sexe en moins). happy
J'aime beaucoup l'illustration en tout cas !


"J'ai plongé mon regard dans l'obscur,
au cœur même de la noirceur.
Désormais, plus rien ne me fait peur."
                                                          Grimalkin et l'Épouvanteur, de Joseph Delaney

Hors ligne

 

#6 18/03/2020 12:48:48

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35295
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

A priori, il a eu le temps de sortir celui-là !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 18/03/2020 19:48:12

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1460

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Dans ma PAL - je vais avoir de le lire. Par contre, ce n'est pas un roman jeunesse ou ado.


Memento Mori

Hors ligne

 

#8 20/03/2020 08:58:54

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 12656
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Logiquement, la sortie est finalement repoussée !


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#9 24/04/2020 12:18:30

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35295
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Kaellis a écrit:

Dans ma PAL - je vais avoir de le lire. Par contre, ce n'est pas un roman jeunesse ou ado.

Et donc transfert de section ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 25/04/2020 21:42:10

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1460

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Et donc je l'ai lu ! Difficile de lui trouver une classification sûre (fantasy ? fantastique ?) mais en tout cas, je confirme que ce n'est pas DU TOUT une lecture jeunesse, au vu des quelques passages assez chauds happy

J'ai bien aimé ce roman, qui m'a peut-être un poil moins touché par contre que Le Dieu Oiseau ou Mers Mortes. Le personnage principal est détestable au début, et puis... On finit, non pas par l'aimer, mais par comprendre ses agissements, sa logique personnelle.
Le cadre de l'histoire est nébuleux ; on reste dans cette ville en quarantaine, mais qu'y a t-il au delà ? Cela peut rebuter certains qui ont besoin d'un monde solide, mais perso ça ne m'a pas dérangé.

Et enfin, la grande force de ce texte vient surtout de ce trio de personnages, entre fascination et répulsion, bien obligés par la force des choses de collaborer ensemble.


Memento Mori

Hors ligne

 

#11 07/10/2020 11:38:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35295
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Et la chronique arrive prochainement ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#12 31/10/2020 16:14:40

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5986

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

J'ai bien apprécié ce nouveau livre d'Aurélie Wellenstein, plus adulte que les précédents. La thématique abordée, une ville mise en quarantaine suite à une épidémie d'attaques psychiques trouve un triste écho actuellement mais est très bien traité par l'auteur. Au fil des pages la tension monte, la ville devient de plus en plus folle et violente, devenant un personnage à part entière. Le style d'écriture est toujours aussi bon, mais ce que je préfère comme souvent dans les écrits de cet auteur c'est le traitement des personnages, très complexes, dont l'évolution offre un intérêt supplémentaire à l'intrigue principale. Une très bonne surprise. smile


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#13 31/10/2020 17:21:05

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7321
Site web

Re: Yardam - Aurélie Wellenstein

Je rebondis sur l'avis de Belgarion : j'ai moi aussi apprécié ce titre, le côté de plus en désespéré et étouffant au fur et à mesure que le récit avance.
Le trouble d'identité du voleur qui

Spoiler:

finit par ne plus savoir qui il est vraiment, son attirance pour le mari de celle dont il a absorbé l'âme

sont très bien rendus.
Dommage que la dernière partie s'embourbe à mon goût dans quelques péripéties inutiles (je pense notamment à l'épisode

Spoiler:

où une jeune femme a le pouvoir de retransférer les âmes dans des corps plus jeunes, à l'effort vain pour la sauver

Je n'en ai pas compris l'intérêt (le passage aurait pu être coupé sans que cela n'entrave la progression de l'intrigue).
Le triangle entre notre voleur,

Spoiler:

le boss de la ville et sa maîtresse

promettait également beaucoup mais il se délite rapidement. Dommage, cela offrait un parallèle intéressant avec le premier

Spoiler:

triangle amoureux (le voleur, le médecin, son épouse).

La toute fin est réussie, pour clôturer une très bonne lecture pour ma part, malgré les quelques petites réserves évoquées ci-dessus.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

Pied de page des forums