Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 21/11/2019 09:17:18

feub
Novice
Lieu: Vosges
Date d'inscription: 21/11/2019
Messages: 3
Site web

Fantasy sans (trop de) violence ?

Bonjour,

C'est mon premier message, j'espère publier au bon endroit.
J'ai une question un peu hors norme peut-être, je recherche des romans/cycles de fantasy avec un minimum de guerres, batailles et de violence en général. Je lis Tolkien depuis plus de 25 ans, j'aime beaucoup Moorcock ou Eddings également pour n'en citer que 2 autres. Mais au final on arrive toujours aux mêmes ingrédients et même chez Tolkien, les longues scènes de batailles sont les plus longues à lire pour moi. D'où ma recherche de fantasy (au sens large) où la violence ne serait pas un élément central, un peu comme le cycle Un Monde sans fin de Sean Russel.

Je vous remercie.

Bonne journée ;]
fabien

Hors ligne

 

#2 21/11/2019 09:41:10

Romain d'Huissier
Istar
Lieu: Reims
Date d'inscription: 28/09/2015
Messages: 161
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Terremer, bien sûr !

Hors ligne

 

#3 21/11/2019 09:43:56

feub
Novice
Lieu: Vosges
Date d'inscription: 21/11/2019
Messages: 3
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Terremer, un classique, déjà lu et relu bien sur ;]
Merci Romain.

Hors ligne

 

#4 21/11/2019 09:48:31

Arioch91
Sedai
Date d'inscription: 01/02/2013
Messages: 118

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Un truc sans aucune violence ?

Conan.
Solomon Kane.

Bougez po, je connais la sortie, elle est par là -> [ ]

tongue

Hors ligne

 

#5 21/11/2019 10:02:14

feub
Novice
Lieu: Vosges
Date d'inscription: 21/11/2019
Messages: 3
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

tongue

Pas nécessairement sans violence aucune non plus, mais on va dire sans combats interminables et gueguerres.

Hors ligne

 

#6 21/11/2019 10:03:07

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

L'épouse de bois, de Terri Windling.
Les romans d'Ellen Kushner.
Lavinia, de Le Guin
Les griffes et les crocs, de Jo Walton.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#7 21/11/2019 10:14:39

mokmal
Novice
Date d'inscription: 21/11/2019
Messages: 7

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Je te conseillerais

* Le nom du vent
* La forêt des Mythagos (si ma mémoire ne me fait pas défaut)
* La horde du contrevent

En ligne

 

#8 21/11/2019 10:23:24

Grenouille_Bleue
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 314

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Les Chroniques de Thomas Covenant
L'Assassin Royal
Le Cycle de Pern


Fantasy: Les Épées de Glace et La Main de l'Empereur (Bragelonne)
Jeunesse: Le Noir est ma Couleur (Rageot), la Magie de Paris (Castelmore), Faux Frère Vrai Secret (Castelmore)
Polar: Série Fitz (Le Masque)
https://www.facebook.com/olivier.gayecrivain

Hors ligne

 

#9 21/11/2019 10:26:45

Vincent Mondiot
Novice
Date d'inscription: 21/11/2019
Messages: 2

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

De mémoire, L'envolée des Enges, de Claire Krust, contient quelques scènes de violence, mais jamais sur la durée. L'ensemble du roman n'est pas basé sur "la bagarre".
J'espère ne pas me tromper, ma lecture remonte à une bonne année !


Blog personnel : Survivre la Nuit

Hors ligne

 

#10 21/11/2019 10:30:11

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1610
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Outre Terremer d'Ursula Le Guin, déjà mentionné, je peux te conseiller les romans de Thomas Burnett Swann comme La Trilogie du Minotaure, où la violence est rare et présentée sous un jour réaliste (c'est-à-dire comme quelque chose d'affreux). Le Vent dans les saules et les autres livres de Kenneth Grahame te conviendraient aussi, du peu que j'en ai lu pour le moment. L'Histoire sans fin de Michael Ende contient peu de combats et l'important est vraiment ailleurs.
Lud-en-brume de Hope Mirrlees est un roman de fantasy urbaine aux limites du conte et de l'étude sociale à la Jane Austen, le tout sans violence physique, et passionnant.

(Je ne suis pas entièrement convaincu par les recommandations de L'Assassin royal - où il y a quand même pas mal de violence prise avec un certain relativisme - et de Lavinia, qui est un grand roman pacifiste mais où il est beaucoup question de guerre puisque c'est, en gros, une réécriture critique de l'Enéide - c'est simplement que la guerre est critiquée au lieu d'être glorifiée).

Du côté des livres illustrés, Dinotopia de James Gurney est une île utopique où humains et dinosaures cohabitent de manière pas toujours facile mais sans massacre (de ce que j'ai lu).

Si tu acceptes de frôler le merveilleux réaliste qui serait "seulement" onirique, je te conseille aussi des romans comme Le Rivage des Syrtes de Julien Gracq ou, en jeunesse, L'Enfant et la rivière d'Henri Bosco. Du côté du réalisme-onirique-avec-zeste-de-fantastique, Palais de glace de Tarjei Vesaas.

Pour l'anecdote, la première idée qui m'est venue en tête en voyant le titre du fil n'était pas un roman mais un ancien studio de jeux vidéo : les jeux de Cryo Interactive, plus particulièrement ses jeux d'aventure en pointer-et-cliquer comme les Atlantis, les Versaille, les Egypte et autres du même genre, contenaient par principe très peu de violence.

Pour élargir encore un peu, tu trouveras aussi beaucoup de choses en matière de cinéma d'animation européen et japonais, que ce soit chez les productions françaises de studios comme Les Armateurs (Kirikou et compagnie) ou chez les Japonais du studio Ghibli (Miyazaki, Takahata, Yoshifumi Kondo...), le tout étant compatible jeune public tout en ayant des choses à dire aussi aux adultes.

Dernière modification par Tybalt (21/11/2019 13:34:20)

Hors ligne

 

#11 21/11/2019 10:30:15

zedd
Marshal
Lieu: Rennes
Date d'inscription: 12/02/2004
Messages: 1665
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Thomas le rimeur Ellen Kushner.
Bertram le baladin de Camille Leboulanger

Et la fantasy humoristique en général : Les Annales du Disque-Monde, Les aventures du Maitre Li et de Boeuf numéro 10, Garrett, Thraxas, Lasser, etc.

Hors ligne

 

#12 21/11/2019 10:59:14

Gwendal
Lucha Libre Style
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2616

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Je pense aux aventures de Locke Lamora de Scott Lynch, la violence y est présente mais à petite dose, aucune bataille d'envergure et critère à ne pas négliger, c'est excellent ! big_smile

Dernière modification par Gwendal (21/11/2019 10:59:36)


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Wake the fuck up samouraï, we have a city to burn" - Johnny Silverhand

Hors ligne

 

#13 21/11/2019 13:25:51

Gilles Dumay
Istar
Date d'inscription: 16/01/2018
Messages: 158

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Peut-être conseiller aussi Peter S. Beagle ?

GD

Hors ligne

 

#14 21/11/2019 13:39:25

Ekimus
Ta'veren
Date d'inscription: 17/08/2018
Messages: 228

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Le songe d'une nuit d'été de Shakespeare
Si tu aimes bien Sean Russell, son cycle la Guerre des cygnes est un de mes préférés, il n'y a pas trop de batailles, plus un voyage initiatique sur fond de rivalité entre sorciers.
Porcelaine d'Estelle Faye
Comme dit précédemment, le nom du vent de Rothfuss bien évidemment et La musique du silence du même auteur, mais je pense qu'il faut avoir lu ses autres livres avant
Et pour finir, un de mes cycles préféré, la symphonie des siècles de Elizabeth Haydon


Mettez trois philosophes dans une pièce et vous obtiendrez trois versions différentes d'une même histoire.

Hors ligne

 

#15 21/11/2019 15:19:04

RoiFingolfin
Sedai
Lieu: Alsace
Date d'inscription: 16/10/2003
Messages: 125
Site web

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Il y a tout de même un certain nombre de titres qui seraient susceptibles de correspondre à ce que tu cherches.
- L'assassin Royal, qui a déjà été mentionné, pourrait tout à fait te convenir. Quasiment pas de bataille et pas énormément de scènes de combat. La série ne se concentre pas sur cet aspect en tout cas.
- Le cycle d'Alvin le Faiseur qui est généralement bien apprécié et qui ne traite pas du tout de batailles et de combats (dans mes souvenirs).
- La Horde du Contrevent qui a déjà été cité également. Un livre unique, un univers qui ne ressemble à aucun autre. Une ou deux scènes de duels, si je me souviens bien, mais ça s'arrête là.
- Les Mensonges de Locke Lamora. Là aussi déjà cité, c'est vrai qu'il correspond bien à ton cahier des charges :-)

Sinon, en littérature plus légère (mais d'excellente qualité)
- Harry Potter, évidemment
- Le Paris des Merveilles, un univers intéressant et une écriture légère et agréable ;
- La Passe-Miroir, une très bonne saga proposant des personnages et un univers très attachants.

En espérant que ça puisse te donner quelques idées ;-)


"...mais, cette fois encore, Fingolfin resta muet. Il fendit la foule en silence et alla retrouver son frère Finarfin."

Fingolfin, grand roi des Noldor

Hors ligne

 

#16 21/11/2019 19:27:59

Joxer007
Lige
Date d'inscription: 26/06/2018
Messages: 42

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

L e cycle de Lyonesse de Jack Vance publié en intégrale chez Mnemos
https://www.mnemos.com/catalogue/lyonesse-integrale/


L e cycle de Novaria de Lyon Sprague de Camp chez Mnemos/helios
https://www.mnemos.com/catalogue/novari … algre-lui/

Hors ligne

 

#17 21/11/2019 21:42:05

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5962

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

Tu as déjà une bonne liste de lecture. happy Et les titres évoqués correspondent tout à fait à tes demandes.

Je rajouterai le couteau de partage de Loïs McMaster Bujold pour de la fantasy "rurale", les contes de fée de star dust de Neil Gaiman, et tous les Jo Walton qui tendent plus vers la frontière fantasy/fantastique. Plus récemment l'ensorceleur des choses menues de Regis Goddyn avec un road trip fantasy entre un vieillard et une jeune femme, ainsi que l'ours et le rossignol qui retrace le folklore russe, de Katerine Arden. smile

Dernière modification par belgarion (21/11/2019 21:44:57)


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#18 24/11/2019 16:53:29

Nakor
Ta'veren
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 204

Re: Fantasy sans (trop de) violence ?

J'ajouterai peut-être la Trilogie de l'Empire de Feist et Wurz ainsi que Les jardins statuaires de Jacques Abeille. Bien que ce soit rangé en SF on pourrait y ajouter l'excellent Des milliards de tapis de cheveux de Eschbach, beau récit assez poétique qui me semble proche de la Fantasy.

Hors ligne

 

Pied de page des forums