Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 11/11/2019 14:08:44

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1590
Site web

BD "Tolkien. Éclairer les ténèbres", de Duraffourg et Caracuzzo

https://www.tolkiendil.com/_media/asso/boutique/partenaires/9782302078888.jpg?cache=&w=379&h=500

On m'a offert il y a quelques jours une BD parue chez Soleil en septembre et consacrée à la jeunesse de Tolkien: Tolkien. Éclairer les ténèbres, de Will Duraffourg (au scénario) et Giancarlo Caracuzzo (au dessin), avec une mise en couleurs par Flavia Caracuzzo et Joël Odone.

Le scénario commence à la naissance de J.R.R. Tolkien et détaille son enfance, ses études, sa formation intellectuelle, sa rencontre avec Edith et l'influence qu'ont exercée sur lui ses amis de la "Tea Barovian Club Society" (TCBS).

J'étais un peu inquiet en entamant ma lecture, ayant peur qu'il s'agisse d'un simple produit dérivé du récent film Tolkien (que je n'ai pas vu, dissuadé par les critiques mitigées). A la lecture, il s'avère que le scénario est documenté et nuancé. Sans être très savant sur cette période de la vie de Tolkien, il m'a semblé que c'était un travail sérieux. Il n'a pas l'air d'essayer de faire rentrer au forceps les événements de la vie de Tolkien dans des schémas narratifs préconçus. Les parallèles avec la Terre du Milieu sont beaucoup plus rares et plus subtils que ce que peuvent laisser craindre les deux ou trois premières pages. J'ai appris pas mal de choses sur l'environnement intellectuel du jeune Tolkien, sur le début de son étude des langues anciennes et sur certaines de ses sources, comme le Crist de Cynewulf.
Ce qui reste marquant, en revanche (mais c'est normal), c'est la manière dont toute une génération de jeunes intellectuels se fait faucher par la Première guerre mondiale dans les tranchées de la Somme, en particulier les amis de Tolkien, dont plusieurs jeunes poètes prometteurs comme G.B. Smith.

Le dessin, assez détaillé, est bien fait, même si l'encrage m'a paru un peu trop tranché et abondant en plages de noir, au point que je me demande si le tout n'aurait pas mieux rendu en noir et blanc qu'en couleur.

L'album se termine par quelques pages de Virginie Duchêne-Alliot qui présentent quelques grands textes médiévaux ayant inspiré Tolkien et proposent une courte bibliographie pour approfondir le sujet.

Est-ce que d'autres gens par ici ont lu cette BD ?

Dernière modification par Tybalt (11/11/2019 14:11:01)

Hors ligne

 

#2 11/11/2019 17:34:51

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1888

Re: BD "Tolkien. Éclairer les ténèbres", de Duraffourg et Caracuzzo

Lu lorsqu'elle est arrivée en librairie.
Comme toi j'ai bien aimé et je suis d'accord avec ton avis.
J'ajouterais, pour ma part, que si j'ai bien aimé cet album, je trouve qu'il s'adresse principalement à des connaisseurs (de l'œuvre ou de la vie du Professeur) ou à tout le moins à des gens qui veulent en savoir plus.
Le dessin est plutôt réaliste, ce qui en plaira sans doute pas à quelques uns. Mais ce qui risque de décourager (encore une fois, ce n'est que mon avis) c'est le texte, nombreux, parfois dense, avec des extraits de poèmes, des citations et des extraits de correspondance. Il y a un gros travail de recherche derrière, ça se sent et c'est très agréable, visible notamment dans l'appendice final. Mais du coup, je pense que le lecteur novice sera submergé par les informations et risque de se retrouver noyé.

Moi je me suis régalé smile


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#3 12/11/2019 11:07:59

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1590
Site web

Re: BD "Tolkien. Éclairer les ténèbres", de Duraffourg et Caracuzzo

Cela fait si longtemps que je m'intéresse à Tolkien que j'ai du mal à voir dans quelle mesure un novice complet serait déboussolé ou non. Je n'ai pas trouvé la BD trop dense en texte - ce n'est pas un Blake et Mortimer ou une BD de vulgarisation scientifique non plus -, ça m'a paru bien dosé. Je n'avais plus lu quoi que ce soit sur la vie de Tolkien depuis des années, et pourtant je n'ai pas été perdu. Mais c'est sûr qu'il faut être intéressé par la vie de Tolkien et pas seulement par la Terre du Milieu, c'est vraiment de la bonne biographie en BD. Ça me fait pas mal penser aux BD historiques publiées par Glénat, d'ailleurs.
En tout cas, à la relecture, elle me plaît vraiment bien, je vais la recommander autour de moi.

Dernière modification par Tybalt (12/11/2019 11:08:44)

Hors ligne

 

#4 12/11/2019 16:28:50

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1888

Re: BD "Tolkien. Éclairer les ténèbres", de Duraffourg et Caracuzzo

Eh bien pour citer un exemple concret, ma compagne qui a lu la BD s'est arrêté dans les années de guerre à cause des extraits de correspondance. Ce côté semi-épistolaire l'a gonflée et du coup elle a posé l'album pour passer à autre chose. Elle ne comprenait plus qui parlait, qui faisait quoi, qui était où. Et j'avoue qu'à un ou deux moments, ce n'est pas forcément très clair.
Moi qui pensais que ce seraient les passages poétiques qui auraient raison d'elle, je me suis trompé tongue
Par ailleurs, elle a beaucoup aimé le point de vue adopté et les dessins.

Dernière modification par Coeurdechene (12/11/2019 16:37:04)


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

Pied de page des forums