Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 14/01/2019 12:05:52

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35155
Site web

Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

La chronique !

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … euses-5544

67 pages, mais 67 pages enlevées visiblement. smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 14/01/2019 20:37:47

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5975

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Merci pour cette critique positive. La couverture m faisait de l'eol, de même que le résumé de la novella, et cet avis positif va sûrement me faire acheter le livre.

Décidément Lionel Davoust est très polyvalent.


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

#3 15/01/2019 08:53:30

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1439

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

D'ordinaire je ne suis pas très "mousquetaires", mais ici j'ai pris plaisir à lire cette histoire flamboyante et inventive - j'ai beaucoup aimé les joutes d'énigmes qui blessent l'adversaire quand il n'a pas la réponse, et les quelques mots transformés deci delà - mancequetaire, brheteur...

Un petit roman qui se lit vite et bien !


Memento Mori

Hors ligne

 

#4 15/01/2019 09:45:22

Akallabeth
At work...
Lieu: Sur mon clavier
Date d'inscription: 26/03/2009
Messages: 3043

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Très tentant pour un fan de De Capes et de Croc comme moi ! il va falloir que je me le procure ! wink


"The Golden Crane flies to Tarmon Gaidon!"

Hors ligne

 

#5 15/01/2019 14:49:19

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 793

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Il est clair que le texte est court mais l'idée est tellement cool. happy

Effectivement, Lionel Davoust a décidément  de très nombreuses flèches à son arc. 

Ravi de lire que la chronique vous donne envie de tenter le coup. innocent

Hors ligne

 

#6 16/01/2019 12:45:39

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35155
Site web

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Kaellis a écrit:

j'ai beaucoup aimé les joutes d'énigmes qui blessent l'adversaire quand il n'a pas la réponse

Dit comme ça, ça me fait penser à Monkey Island. tongue


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#7 16/01/2019 13:20:49

Kaellis
Petit cauchemar ambulant
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 1439

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Gillossen a écrit:

Kaellis a écrit:

j'ai beaucoup aimé les joutes d'énigmes qui blessent l'adversaire quand il n'a pas la réponse

Dit comme ça, ça me fait penser à Monkey Island. tongue

Du coup j'ai la petite musique d'intro en tête maintenant, je ne te dis pas merci happy


Memento Mori

Hors ligne

 

#8 23/01/2019 11:42:34

Ogorek
Novice
Date d'inscription: 12/10/2018
Messages: 19

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Je viens de terminer cette nouvelle qui pour ma part, m’a pas mal enthousiasmé. Elle se lit vite et bien. On a des concepts originaux dans un univers qui aurait pu être le nôtre mais qui a préféré une direction légèrement différente. On se trouve donc dans un monde qui nous est très familier et où tout prend une teinte un peu décalée et j’ai trouvé ça plutôt fun.
L'agression physique par l'acte physique est incongrue et c'est assez agréable.

L’auteur joue avec les mots, les noms, joue également avec le style et je trouve que c’est plutôt réussi. Il y a bien, à mon goût, quelques résolutions un peu rapides mais le charme est là. Enfin bref pour ma part j’ai beaucoup aimé.

Hors ligne

 

#9 29/01/2019 16:11:04

Siriane
flaire le bon bouquin
Date d'inscription: 25/06/2009
Messages: 1615

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Lu aussi. Petite nouvelle très sympa. J'ai beaucoup aimé le concept développé par l'auteur. Ça fonctionne très bien. L'ambiance aussi est très bien réussie.


Lecture en cours :

A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Hors ligne

 

#10 29/01/2019 21:18:08

Coeurdechene
Sbires en goguette
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 07/04/2008
Messages: 1904

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Lu le WE passé
Et je me suis bien régalé.
C'est léger, drôle, intelligent, maîtrisé et un sacré hommage à Dumas (même si il déclare n'avoir pas du tout aimé les romans).
Et bien mal lui en a pris, à Lionel, parce que maintenant j'attends le roman tongue
C'est pas beau de faire des teasings comme ça !


Coeur de Chêne, Nain Porte Kwâh
Grand Hachoir de Tregor
Buveur invétéré, Guerrier avéré
Espèce : invertébrés...

Hors ligne

 

#11 11/02/2019 13:13:07

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1659
Site web

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

Une déception pour moi après la belle découverte qu'avait été Port d'âmes.

Le point fort du texte est sans aucun doute son univers, rempli de bonnes idées : le XVIIe siècle alternatif fondé sur les combats d'énigmes, les règles liées aux questions qui s'imbriquent dans les lois physiques de l'univers, les inventions verbales sur les noms propres des lieux et des personnages. S'il n'y avait que ça, ce serait grandiose.

Le problème, c'est tout le reste.

L'intrigue, naturellement pas très développée pour un texte de cette brièveté, reste tout de même plus que classique. Pire : elle tourne peu à peu à la lovecrafterie. Et je dois dire qu'en dépit de mon affection pour les nouvelles de Lovecraft, il est si pillé depuis quelques années (aux Etats-Unis et désormais en France) que son univers est en voie de cliché-isation rapide et que ça commence à me sortir par les yeux de voir autant d'auteurs puiser allègrement chez lui plutôt que de faire l'effort d'inventer leurs propres références. C'est de la facilité.

Le style est le pire aspect du texte. Il essaie... à vrai dire, je ne sais pas ce qu'il essaie. Je crois qu'il veut faire ancien et ampoulé, un peu façon Jack Vance ou comme le jeu de rôle vancien Dying Earth. Mais quand on veut donner dans ce type d'exercice de style, il faut en avoir les moyens et, hélas, Davoust ne les a pas. Les phrases font des noeuds inutiles, les impropriétés menacent, il y a même des concordances de temps ou de mode qui grincent. On est très loin du soin apporté à la finition de l'écriture dans Port d'âmes.

La moitié du volume est occupée par un entretien avec l'auteur. Celui-ci explique qu'il n'a pas aimé Les Trois Mousquetaires, qu'il n'a jamais réussi à finir, et qu'il a voulu parodie les défauts du style de Dumas dans cette nouvelle. Là encore, quand on prétend parodier un auteur, il faut bien connaître son style et ses tics... ce qui n'est pas du tout le cas ici. Il y a deux ou trois généralités patriotiques ou sexistes censées faire anachroniques, mais ça ne rappelle pas spécialement Dumas. J'entrevois vaguement des tentatives dans la syntaxe de certaines phrases, mais rien qui casse trois pattes à un canard. Et accessoirement, une parodie est censée 1) rappeler l'auteur parodié 2) faire rire. Aucun des deux n'a fonctionné pour moi.

Je garde un sentiment tenace d'inachèvement, comme si l'éditeur avait voulu capitaliser sur le nom de l'auteur en publiant trop vite un fond de tiroir ou bien un texte pas assez travaillé ou pas suffisamment mûr. En effet, le texte semble se chercher encore : aventure de fantasy pulp et comique dans un univers alternatif lisible au premier degré ? Parodie de Dumas lisible au deuxième degré ? L'un et l'autre ne sont pas compatibles et l'auteur semble avoir hésité puis voulu tout faire à la fois : finalement, il n'arrive à faire aucun des deux. Le texte aurait gagné à trancher. En ce qui me concerne, puisque Davoust dit ne pas aimer Dumas et l'avoir très peu lu, c'était fichtrement casse-gueule de prétendre parodier son style et ça ne sert pas à grand-chose de nos jours où les gens n'ont plus les tics de style de Dumas en tête. Il aurait beaucoup mieux valu approfondir l'autre direction : celle d'un univers de fantasy basé sur un XVIIe siècle alternatif un peu vancien façon Cugel à la cour de Louis XIV, en virant les lovecrafteries paresseuses pour les remplacer par quelque chose de plus créatif, et en retravaillant le style qui est plus embarrassant qu'autre chose en l'état.

Dernière modification par Tybalt (11/02/2019 13:13:41)

Hors ligne

 

#12 11/02/2019 21:20:36

belgarion
Chevalier du Guet
Lieu: Top secret
Date d'inscription: 21/09/2002
Messages: 5975

Re: Critique ! [Les Questions dangereuses - L. Davoust]

J'ai eu le même ressenti que Tybalt, un poil déçu en-dehors de quelques jeux de mots et une plume acérée dans un monde où les mots tuent. Mon intérêt n'a pas décollé, et l'intrigue ne m'a pas plus emballé. J'en ai sans doute trop attendu. sad


"Les enfants croient que tout est possible,
Les jeunes pensent qu'il leur est possible de tout faire,
Les adultes s'efforcent de faire leur possible,
Les vieux ont l'impression d'avoir couru après l'impossible toute leur vie."  PIerre Bordage, Terra Mater

Hors ligne

 

Pied de page des forums