Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 17/01/2020 18:46:48

Apophis
Lige
Lieu: Dans sa pyramide.
Date d'inscription: 19/03/2017
Messages: 63
Site web

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Merwin Tonnel a écrit:

C'est pas renversant d'originalité

Je suis d'accord avec le reste de ton avis, mais transposer les codes du Cyberpunk (megacorporations, cyborgs, hacking, arcologie, IA, etc) en Fantasy, ça ne court pas précisément les rues. On a au contraire affaire, à mon sens, à un roman très original. D'ailleurs quand il est sorti, l'auteur Dan Wells a déclaré : « The best epic fantasy of the year is also the best cyberpunk of the year. How often do you get to say that? »

Hors ligne

 

#22 17/01/2020 20:05:43

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Ça c'est juste un gimmick, le petit concept qui le fait sortir du lot. C'est comme dire que Mistborn est original parce que ça reprend des codes des combats de super héros.
Mais on reste dans une structure et un style assez classique par rapport au reste de la production actuelle : la voleuse des bas-fonds, la ville-personnage avec ses quartiers riches et ses taudis, le ton un peu sarcastique à la mode en ce moment, la saveur italienne, etc. Le fait d'avoir un roman qui tourne principalement autour d'un concept peut même, ironiquement, me faire dire que c'est pas très original vu que c'est un peu l'argument du moment pour se faire voir (merci Sanderson...). Mais c'est tellement bien fait, pour une fois !


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#23 20/01/2020 12:24:52

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Je pense qu'on peut dire que vous avez tous les deux raison ! C'est original dans un contexte fantasy, mais ça s'est déjà vu ailleurs. smile
Comme ça, tout le monde est satisfait ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#24 22/01/2020 13:11:49

Saint Graal
Novice
Lieu: Avalon
Date d'inscription: 22/01/2020
Messages: 16

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Hésitant à me lancer en VO, pour des raisons de lenteur de lecture, je suis content d'apprendre qu'un grand éditeur va s'occuper de la traduction whistling


«  Voyez l'épée de la puissance, Excalibur. Elle fut forgée lorsque le monde était jeune, lorsque l'oiseau, la bête et la fleur ne faisaient qu'un avec l'homme, et que la mort n'était qu'un rêve. »

Hors ligne

 

#25 21/04/2020 08:37:08

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Shorefall est sorti aujourd'hui (en numérique tout du moins) ! Je termine The Song of Achilles et je saute dessus !


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#26 21/04/2020 15:22:14

Apophis
Lige
Lieu: Dans sa pyramide.
Date d'inscription: 19/03/2017
Messages: 63
Site web

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

J'ai déjà commencé, pour ma part, et pour le moment, c'est excellent.

Hors ligne

 

#27 25/05/2020 10:40:25

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 7059

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Je sais pas si c'est parce que je l'ai lu à un moment où je n'avais pas trop la tête à ça, mais ce tome 2 m'a moins emporté que Foundryside.

On retrouve toujours le rythme effréné, avec encore une fois un départ canon

Spoiler:

(là où certains auteurs auraient fait du retour de Crasedes l'enjeu principal du roman, c'est juste le sujet de la première partie)

mais j'ai trouvé le principe du scriving moins élégant. Le premier tome s'inspirait un peu de la hard science, avec un concept bien détaillé dont tout l'enjeu était de le détourner, là l'auteur y va encore plus à fond dans le cyberpunk avec certains éléments qui vont lorgner du côté de Matrix (

Spoiler:

le fait que la réalité même soit modifiable, avec une machinerie derrière le "vrai monde"

).
Sauf que le système de magie devient un peu trop une solution de facilité : tout est possible et les méchants peuvent faire tout et n'importe quoi. Le concept n'est donc plus limitant et on a l'impression que l'auteur et les personnages arrivent à le bypasser sans que ce soit un effort particulier. La suspension d'incrédulité est parfois mise à rude épreuve (

Spoiler:

le partage de la pensée, notamment, m'a un peu sorti du truc

).

C'est toujours intéressant et ça se lit très vite, mais ça m'a semblait plus brouillon que le premier tome.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#28 25/05/2020 12:47:02

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35385
Site web

Re: Critique VO ! [Foundryside - Robert Jackson Bennett]

Tiens, je me demandais justement où tu en étais de ta lecture ce matin. wink
Merci pour ce retour !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums