Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#21 21/11/2018 11:48:53

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Super ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#22 22/11/2018 18:27:02

John Doe
Loup Solitaire
Lieu: Present Day...Present Time
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 7214
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

J'en suis au quart et je trouve ça très bon pour le moment, ambiance intrigante et éléments intrigants à souhait.


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#23 25/11/2018 11:43:07

Nephtys
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 621

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Après lecture, mon avis est plutôt négatif hmm

J'adore l'horreur, qu'elle soit couplée à de la fantasy, de la sf, seule ou avec d'autres genres encore. Je regrette toujours de ne pas en trouver beaucoup (ou de ne pas savoir où chercher en dehors de Stephen King), et American Elsewhere m'a tout de suite intrigué et donné envie.
Globalement, le roman est trop long, l'auteur m'a donné l'impression de remplir en sur-expliquant beaucoup trop son scénario.
Dans les points positifs, j'ai aimé Mona, la description assez juste de sa personnalité, et certaines scènes

Spoiler:

comme le suicide/meurtre collectif de la ville

.

Dans ce que je n'ai pas aimé

Spoiler:

- Tout avait un air de déjà-vu : la lune,  le côté ville américaine effrayante et loufoque m'ont fait pensé à Night Vale, avec des clins-d'oeil à Twin Peaks également.
La machine à écrire qui parle toute seule m'a rappelé Fringe, de même que tout le côté scientifique
Le design du frère exilé avec l'importance du lapin, c'était Donnie Darko.....
L'univers de l'auteur ne m'a pas paru assez fouillé et personnel (dommage pour un roman de 800 pages...) pour ne pas y voir autre chose qu'un catalogue de références plutôt qu'une oeuvre à part entière.

-le Twist final avec Mona/Mother est prévisible et s'est vu venir de très loin....

Bon après, je n'ai pas aimé mais tout n'est pas à jeter : l'auteur n'hésite pas à se montrer cruel et ça, ça fait vraiment plaisir, le genre horrifique n'est pas là que pour faire joli et certains persos sont très intéressants à suivre.
Je pense lire les prochains livres traduits de l'auteur, son style d'écriture m'intéresse et je veux voir ce que ça donne lorsqu'il n'est pas "bloqué" dans le monde réel...

Voilà, désolé. J'en attendais sûrement beaucoup trop de ce roman...

Dernière modification par Nephtys (25/11/2018 16:50:17)

Hors ligne

 

#24 25/11/2018 15:50:53

Flykillerman
Diablo Loco
Lieu: Somewhere in Time
Date d'inscription: 27/03/2008
Messages: 1674

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Gillossen a écrit dans sa chronique que American Elsewhere était un livre qu'il aurait aimé écrire. Moi c'est un livre que j'aurais aimé aimer.
Avec un synopsis intrigant et des références à S.King (j'apprécie la grande majorité de ses écrits), je partais avec un à priori plus que positif.
Bien que j'ai accroché à la première partie du récit (le mystère étant entier), j'ai assez vite déchanté une fois que l'on comprend un peu mieux ce qui se passe à Wink. La suite du récit ne m'a pas du tout emballé et j'ai même eu parfois du mal à y retourner.
Au final, je suis déçu de cette lecture. J'en attendais sûrement beaucoup trop. (en me relisant je m'aperçois que c'est quasi la même phrase de conclusion que Nephtys: pas fait exprès smile )

Dernière modification par Flykillerman (25/11/2018 15:52:42)


Vosne Romanée 1er Cru Cros Parantoux - Clos de la Roche - Chambertin Clos de Bèze - Chevalier-Montrachet - Chambolle Musigny 1er Cru les Amoureuses: VIVE LA BOURGOGNE !

Hors ligne

 

#25 26/11/2018 12:41:18

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Bon, dommage. sad
Nephtys, j'aurais parié pourtant que ça te plairait, comme quoi ! wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#26 25/03/2019 10:44:18

Benedick
Adhérent
Date d'inscription: 26/06/2013
Messages: 732

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Remontage de topic, pour parler de ce livre fort sympathique dont j'attendais rien.

Je voulais juste un truc mieux que le fantastique que je lisais dans les années 90, si possible un machin baroque et amorale à la Brussolo. De la fantasy urbaine qui lorgne un peu à gauche à droite.

J'ai pas été déçu. J'aime le parti pris de l'auteur.  Mais c'est pas la licorne à six pattes, non plus !

Je dirais que l’auteur a réussi à rendre son récit agréable à lire tout en évitant de trop reposer sur son mystère et le sentiment de malaise. Et comme il sait très bien écrire, sa proposition est vraiment solide. Par exemple, les touches d’humour sont vraiment justes et les moments plus tragiques ne forcent jamais. On alterne avec les points de vue sans vraiment avoir l'impression que l'auteur veut juste "gagner du temps".

Après, l'intrigue se « révèle » assez vite et l'auteur travaille plus sur des concepts surnaturels de manière contemporaine.
On sent la volonté de proposer sous forme littéraire ce qui est commun avec d'autres formes de média plus "moderne" (genre les séries TV depuis XFiles et TwinPeaks)

C'est ce qui peut diviser le lectorat. Car l'auteur ouvre sa boîte de Matheson peut être un peu trop tôt...

Le seul truc qui pourrait réduire cette fracture, et encore, c’est un ou deux interludes pour éviter de surexposer ce qu'on a compris depuis un moment.

Même si, je suis sûr que la fluidité du récit doit beaucoup à ce refut du cryptique.


Il n'y a rien qui plaise autant, même au plus bourgeois des peuples, que les spectacles des guerres et des violences

Hors ligne

 

#27 25/03/2019 11:55:26

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Ah, j'avais raison d'attendre ton avis. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#28 03/07/2019 19:54:17

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2671
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

J'ai bien aimé dans l'ensemble. Malgré quelques longueurs, l'ambiance est là, l'intrigue se tient et ne cannibalise pas le reste, le casting m'a bien plu.

Bref, sans être la lecture de l'année, c'est à mes yeux un bon divertissement.


Lecture en cours : Je suis Providence, de S.T Joshi

Hors ligne

 

#29 05/07/2019 12:22:28

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 35354
Site web

Re: Critique ! [American Elsewhere - Robert Jackson Bennett]

Merci pour ce retour !
C'est toujours plaisant de voir remonter le sujet.


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

Pied de page des forums