#1 09/11/2017 19:58:07

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12256
Site web

Hors ligne

 

#2 10/11/2017 10:44:42

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6568

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Toujours aussi excellente cette émission. J'y allais en me disant "c'est pas forcément le genre qui m'attire le plus même si faudrait que j'essaie" et j'en ressors avec l'envie de lire Watership Down, Les Légendes de la Garde et de rereregarder Le Secret de Nimh (et ça m'a rappeler que j'ai toujours pas vu Les Gardiens de Ga'hoole).

D'ailleurs, BBC One et Netflix bosse sur une mini-série animée adaptée de Watership Down avec un joli casting vocal (Ben Kingsley, John Boyega, Gemma Arterton, James McAvoy, Nicholas Hoult, etc.).

Une idée du thème des prochains épisodes ?


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#3 10/11/2017 14:16:38

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2522
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Très chouette émission, et je confirme que Watership Down est une pépite, tout comme Le bois Duncton soit dit en passant.

Hors ligne

 

#4 11/11/2017 18:55:53

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12256
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Et si De capes et de crocs n'est pas de la fantasy animalière pur jus, mais avec son lot de truffes et de crinières, je rajoute les chroniques de Narnia dans le même tonneau : nous avons quelques animaux parlants avec style.

Hors ligne

 

#5 14/11/2017 16:41:18

No'wens
Rêveuse de mondes
Lieu: Réunion
Date d'inscription: 01/02/2011
Messages: 1089

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Bonne émission, j'avais toujours eu un peu de mal à déterminer ce qui était de la fantasy animalière et ce qui n'en était pas. Je croyais ne connaître quasiment aucune oeuvre du genre, mais en fait, il y a plein d'exemples évoqués qui me parlent ! smile

Chlorophylle ! Je lisais cette BD en boucle petite !


"POURQUOI, demanda-t-il, EST-CE QUE VOUS VOUS BALADEZ AVEC UN CANARD SUR LA TETE ?
_ Quel canard ?
_ AH. PARDON."

biblio Booknode | biblio Babelio

Hors ligne

 

#6 17/11/2017 17:21:32

Erkekjetter
Adepte du Rat Cornu
Lieu: Mordheim
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 177
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Merci pour vos retours ! smile

Merwyn, pour les prochains épisodes je pense continuer mon tour d'horizon des sous-genres (la prochaine fois, ce sera probablement la fantasy historique ou la fantasy urbaine), et il faudrait que je me décide à attaquer les épisodes "auteurs" (notamment Dunsany et Howard, pour les premiers qui risquent d'y passer !). Je devrais commencer sous peu à bosser sur la suite, en tout cas ! smile

No'wens, Chorophylle, c'est une valeur sûre et une indéniable preuve de bon goût wink


Veuillez veiller sur vos rêves.

Culture Particulière - mon projet vidéo dédié à la fantasy sous toutes ses formes

Hors ligne

 

#7 17/11/2017 20:07:36

Kik
Agent dormant de Féerie
Lieu: plus prêt qu'on ne croit
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 585

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

J’avais lu aussi les Chlorophylle, il y a longtemps. Et bien-sûr adoré.

Mais je ne vois pas en quoi, on pourrait qualifier le contexte de cette B.D d’univers fantasy.  huh

Bon, maintenant, je ne connais que les quatre ou cinq premiers…


"Seul le pénitent pourra le passer"

Hors ligne

 

#8 18/11/2017 10:41:36

di-stephano
Adhérent
Date d'inscription: 01/02/2016
Messages: 62

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Encore un très bon numéro, merci beaucoup !

Hors ligne

 

#9 18/11/2017 14:09:10

Gwendal
Punk Rock Jesus
Lieu: A l'ouest
Date d'inscription: 10/09/2006
Messages: 2217

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Excellent épisode. Je suis assez fan de fantasy animalière et j'ai pourtant découvert de nouvelles pistes.
Sinon ma fille est très très fan de La guerre des clans qui, il me semble peut être inclus dans le sous genre (après la qualité je ne sais pas).
Merci encore pour le travail accompli.


‎Profil Babelio : http://www.babelio.com/monprofil.php?id_user=8303

"Dans chaque vieux, il y a un jeune qui se demande ce qui s'est passé" - Terry Pratchett

Hors ligne

 

#10 22/11/2017 18:23:44

Erkekjetter
Adepte du Rat Cornu
Lieu: Mordheim
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 177
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Kik, en ce qui concerne Chlorophylle, eh bien on a des animaux parlants (et ce, même entre différentes espèces), qui ont leur propre société, et qui ne sont pas juste un reflet de l'homme comme ça peut être le cas dans Blacksad, par exemple. En tout cas, même s'il n'y a pas de magie dans cet univers, on y trouve les ingrédients de la fantasy animalière, qui reste malgré tout un peu à part dans les vastes champs de la fantasy smile

Gwendal, je n'ai pas lu La guerre des clans, mais c'est clairement un gros succès chez les jeunes lecteurs : ils sont pris d'assaut dans la bibli où je travaille ! Il se pourrait bien, du coup, que Les royaumes de feu plaisent aussi à ta fille, si elle aime les dragons smile


Veuillez veiller sur vos rêves.

Culture Particulière - mon projet vidéo dédié à la fantasy sous toutes ses formes

Hors ligne

 

#11 23/11/2017 11:50:57

Brighid
Adhérent
Lieu: Nancy et Paris
Date d'inscription: 08/10/2014
Messages: 17

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Si fantasy signifie magie (même infime) : où se trouve la magie dans la Fantasy Animalière ?
Est-ce le fait que les animaux pensent et parlent comme des êtres humains ?

Hors ligne

 

#12 23/11/2017 23:04:21

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12256
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Hum, la fantasy, sans magie, c'est un cadre dans lequel ce qui parait étonnant aux yeux du lecteur (des animaux se comportant comme des humains, en restant des animaux) est "ordinaire", c'est leur vie normale qui se passe.
Si des souris se comportent comme des souris, ou si des souris portent des vêtements et se comportent ni plus ni moins que des humains, c'est différent.
Souvenez-vous du Sherlock Holmes avec des personnages canins, réalisé par Miyasaki : chiens ou humains, aucune différence dans les comportements. Mais Armand de Maupertuis, tout mousquetaire du roi qu'il soit, a le réflexe du renard de se ronger la patte s'il est prisonnier : mousquetaire ET renard, en même temps.

Hors ligne

 

#13 24/11/2017 16:56:27

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 1753

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Une bonne émission !

Décidément, il faudrait que je lise le bois Duncton.
Et cela me donne envie de regarder du côté de Garry Kilworth...


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#14 27/11/2017 17:45:04

Brighid
Adhérent
Lieu: Nancy et Paris
Date d'inscription: 08/10/2014
Messages: 17

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Foradan a écrit:

Souvenez-vous du Sherlock Holmes avec des personnages canins, réalisé par Miyasaki : chiens ou humains, aucune différence dans les comportements.

Super souvenir de mon enfance !!!

Mais j'avoue être perdue, selon l'émission, Blacksad n'est pas de la fantasy animalière parce que les personnages se comportent plus comme des êtres humains que comme les animaux qu'ils sont censés être et qu'ils évoluent dans des habitations qui correspondent à nos standards humains. Le Sherlock Holmes de Miyasaki, c'est la même chose, donc ce n'est pas de la fantasy animalière.
Et dans ce cas, que penser du "Vent dans les saules" ? Les protagonistes se comportent la plupart du temps comme des êtres humains : ils mangent de la viande animale, ils ont un logis avec des meubles qui va même jusqu'au manoir pour Mr Crapaud, ils montent à cheval, font de la barque, ils conduisent des véhicules et sont traités par les humains comme des êtres humains (Mr Crapaud est envoyé en prison).

Hors ligne

 

#15 27/11/2017 18:36:34

Erkekjetter
Adepte du Rat Cornu
Lieu: Mordheim
Date d'inscription: 25/02/2014
Messages: 177
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Alors effectivement, dans Blacksad, les personnages sont complètement anthropomorphiques : les corps sont calqués sur le corps humain (les lézards, par exemple, n'ont, au fond, que la tête caractéristique du lézard, les proportions des corps sont humaines et n'ont plus grand-chose à voir avec la morphologie de l'animal de base), on évolue dans des villes calquées sur celles des humains, etc. L'apparence animale des protagonistes n'est au fond qu'un habillage. On peut s'amuser à imaginer la BD avec des humains à la place des bestioles : à part l'apparence des personnages, ça ne changerait rien (on pourrait même imaginer que ce sont tous des humains qui portent des masques d'animaux).
En revanche, je ne pourrais pas me prononcer pour le Sherlock version Miazaki, je n'ai pas vu les épisodes... mais de ce qu'en dit Foradan, ça semble être du même acabit que Blacksad, donc plutôt hors fantasy animalière.

Pour Le vent dans les saules, je pense que c'est un peu différent (et il faut garder en tête que ce sont les débuts de la fantasy animalière !). Pour les habitations, Taupe vit dans un terrier, de même pour Blaireau, et tout aménagé qu'il soit, ça reste plus proche d'un habitat naturel "évolué" que d'une transposition humaine. Crapaud reste celui qui flirte le plus avec l'humanité, mais il est aussi vu comme un personnage "fou", en décalage par rapport aux autres. Manger de la viande animale ne me parait pas problématique en soi : ça fait partie de l'alimentation normale d'un blaireau, d'une loutre et du campagnol amphibie (l'espèce de Rat). Le crapaud et la taupe sont certes plus friands d'animaux du sous-sol, mais qui sont considérés malgré tout comme des animaux (notamment les lombrics) et non des insectes.

En fait, le propos de la fantasy animalière, c'est aussi de prêter un peu d'humanité à l'animal pour le rendre plus compréhensible à notre échelle : le comportement du héros animalier peut donc prendre des libertés par rapport à l'état "naturel" des choses, mais ce ne sont que des ajustements (l'animal doit garder l'essentiel de ses caractéristiques). Ca peut aller de la projection de sentiments (les taupes du bois duncton, par exemple, vivent globalement comme des taupes "normales" mais l'auteur leur prête des émotions "humaines") à l'adaptation de leur mode de vie (ou un mélange des deux) : Taupe fait certes de la barque dans Le vent dans les saules, mais il vit dans un terrier.

Je dirai, en gros, que si tu peux remplacer le personnage animalier par un humain sans avoir à modifier quoi que ce soit pour que ça colle, eh bien on est hors du champ de la fantasy animalière.


Veuillez veiller sur vos rêves.

Culture Particulière - mon projet vidéo dédié à la fantasy sous toutes ses formes

Hors ligne

 

#16 28/11/2017 14:58:16

Brighid
Adhérent
Lieu: Nancy et Paris
Date d'inscription: 08/10/2014
Messages: 17

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Erkekjetter a écrit:

Je dirai, en gros, que si tu peux remplacer le personnage animalier par un humain sans avoir à modifier quoi que ce soit pour que ça colle, eh bien on est hors du champ de la fantasy animalière.

Merci Erkekjetter pour ta réponse, c'est ce sacré Mr Crapaud qui me posait problème en effet wink

Et merci pour ton émission avec carrément trop de références, ce qui nous permet d'allonger un "peu" plus notre liste d’œuvres à lire, déjà bien fournie d'ailleurs grâce aux news/critiques/podcats de la team Elbakin [et qui permet de réfléchir aussi pour mon cas smile]

Hors ligne

 

#17 18/01/2018 09:58:33

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 735
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Une autre excellente émission, même si je ne suis pas le moins du monde intéressée par le thème (Watership Downs m'a fait bailler d'ennui, par exemple). Bravo, Erkekjetter !


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#18 05/02/2018 22:58:54

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12256
Site web

Re: Culture particulière 8 - La fantasy animalière

Tiens tiens, Pierre Lapin, voilà une jolie bande-annonce qui rajeunit un classique (je poste ici avant de trouver un sujet spécifique à Beatrix Potter)
Pierre Lapin

Hors ligne

 

Pied de page des forums