#1 14/03/2017 15:32:07

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 10144
Site web

Critique ! [Sénéchal]

Une chronique de Coeurdechêne. smile

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/senechal-5121


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#2 14/03/2017 16:40:01

Sylvadoc
Full CSS Alchemist
Lieu: Amestris
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 2475
Site web

Re: Critique ! [Sénéchal]

belle chronique pour un livre qui me fait de l’œil ! zou, dans la pal tongue

Hors ligne

 

#3 14/03/2017 16:42:34

Gilthanas
Cultiste
Lieu: Maubeuge (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2421
Site web

Re: Critique ! [Sénéchal]

Entièrement d'accord avec cette chronique tongue


Lecture en cours : Les annales de la Compagnie Noire, tome 1, de Glen Cook

Hors ligne

 

#4 14/03/2017 18:33:55

Asavar
The Wanderer
Lieu: Abri 111
Date d'inscription: 13/02/2012
Messages: 1387

Re: Critique ! [Sénéchal]

Pareillement. Ça a été une lecture fort agréable même si j'avoue que le langage moderne ponctué de termes anciens m'a posé plus de problème qu'à Coeur de chêne. Pas dans la compréhension de l'histoire mais plus dans l'immersion.


War never changes

Hors ligne

 

#5 14/03/2017 18:34:02

Den
Voyageur de l'Imaginaire
Lieu: Entre ténèbres et lumières...
Date d'inscription: 21/07/2013
Messages: 741

Re: Critique ! [Sénéchal]

Hum... Ca a l'air pas mal! Je le lirai un jour!


Tout ce qui est or ne brille pas, Tous ceux qui errent ne sont pas perdus, Le vieux qui est fort ne dépérit point. Les racines profondes ne sont pas atteintes par le gel. Des cendres, un feu s'éveillera. Des ombres, une lumière jaillira; Renouvelée sera l'épée qui fut brisée, Le sans-couronne sera de nouveau roi

Hors ligne

 

#6 14/03/2017 20:27:44

Kaellis
Croquemitaine citadin
Lieu: Nancy
Date d'inscription: 14/09/2014
Messages: 628

Re: Critique ! [Sénéchal]

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, et le fait que l'action se passe une période extrêmement courte, ce qui évite pas mal de longueurs. Un peu larguée à la fin par l'intrigue, mais c'est plutôt une gène minime comparé au plaisir que j'ai tiré de ce roman. J'attendrai la suite pour confirmer cet enthousiasme naissant happy


Memento Mori

Hors ligne

 

#7 15/03/2017 00:55:58

Kylar Nagarian
Mage
Lieu: Entre deux planètes
Date d'inscription: 07/02/2013
Messages: 86

Re: Critique ! [Sénéchal]

Le résumé et la chronique me font sacrément envie. Un autre ouvrage qui va venir surcharger ma pal.

Hors ligne

 

#8 15/03/2017 12:28:26

Tzeentch
Magique
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 529

Re: Critique ! [Sénéchal]

Ohhh, la belle critique !
Si elle ne donne pas envie, je ne sais pas ce qu'il faut. big_smile

Hors ligne

 

#9 20/03/2017 21:41:21

Grégory Da Rosa
Apprenti
Date d'inscription: 25/04/2016
Messages: 20
Site web

Re: Critique ! [Sénéchal]

Dans la vie, il est des petits plaisirs qui ont du poids. Ouvrir ce topic en fait partie.

Je tiens à remercier coeurdechêne pour sa chronique. Si Sénéchal a pu procurer quelques instants d'évasion et de plaisir, alors ma mission est bellement remplie ! De plus, j'ai eu la joie de rencontrer coeurdechêne aux Oniriques de Meyzieu le 12 mars, et je dois dire que c'était une jolie rencontre et un très bel échange, d'autant plus pour mon premier salon ! Alors que dire de plus en lisant cette jolie critique ? Me voilà tout heureux.

Ah si, bien sûr ! Je peux avouer sans rougir que je suis ravi et surpris que d'autres membres elbakiniens aient déjà eu vent de Sénéchal ou l'aient même déjà lu. Surtout lorsque les retours sont tout aussi agréables à découvrir.

J'en profite pour glisser que je serai présent au Salon du Livre de Paris ce week-end (25 et 26 mars). Sait-on jamais, si certaines ou certains d'entre vous y font un détour, je serai très heureux de vous y rencontrer et d'y échanger quelques mots !

Un grand merci, donc, pour ce petit ensoleillement qu'on m'offre là, vraiment ! Je dois bien avouer que je redoutais un peu la critique Elbakin (C'est que, parfois, les mots ne sont pas mâchés par ici, il faut bien le dire ! big_smile ), mais je m'aperçois qu'on a réservé un joli petit accueil au Sénéchal. Je m'en retourne alors à l'écriture du 2e volume l'esprit léger, le cœur vaillant et le sourire aux lèvres, syncre-mort !

Que Yiel vous garde ! innocent

Hors ligne

 

#10 21/03/2017 19:50:50

John Doe
ZEUS - tueur de démons
Lieu: Au dessus
Date d'inscription: 12/05/2008
Messages: 6458
Site web

Re: Critique ! [Sénéchal]

Une unité de temps et de lieu, dans ce contexte là, ça m'intéresse. Je note pour plus tard.wink


« Better a life like a falling star, brief and bright across the dark, than the long, long waiting of the immortals, loveless and cheerlessly wise »  - The Broken Sword - Poul Anderson               
« Que sommes nous, tous autant que nous sommes, sinon des spectres disparaissant dans la nuit ?» - Le Crépuscule du Dieu Gris - R.E. Howard

Hors ligne

 

#11 05/04/2017 22:11:10

Strannik
Sedai
Date d'inscription: 09/05/2015
Messages: 111

Re: Critique ! [Sénéchal]

Lu et j'en ressort un peu plus mitigé que la chronique :

sur la forme :

- Si les efforts pour insérer le vocabulaire médiéval sont manifestes,  les retours au langage moderne sont parfois déroutants. à l'inverse, les notes rajoutées en bas de page sont une bonne idée pour rendre le langage médiéval plus accessible.

- un passage nous indique que ce livre est supposé être le journal du personnage principal. J'ai l'impression que l'auteur a voulu reprendre une ficelle lue dans gagner la guerre.. mais autant j'accepte qu'un homme de main relativement lettré et bavard à sa manière consacre son temps libre, pendant des mois, à rédiger un ouvrage, autant j'ai plus de mal à accepter qu'un sénéchal en poste occupe ses insomnies à rédiger un journal en langage parlé. Un style plus littéraire et formel aurait été plus adapté à mon sens pour coller à l'origine fictive de l'ouvrage.


Sur le fond :

- le roman est trop court. Si les évènements, concentrées sur 3 jours à peine, sont assez nombreux, j'ai paradoxalement l'impression d'un manque de densité. Même si l'enjeu est très simple; résister au siège ; à la fin du roman, il manque de la matière pour s'accrocher au destin de ce petit royaume. Peut-être parce que le sénéchal, personnage central plutôt sympathique et caustique, prend beaucoup de place. Peut-être aussi parce qu'il semble que cee livre n'est qu'un préambule d'une saga à X volumes
- Vu la puissance de la magie et celle de l'adversaire de l'oectuaire, on se demande bien pourquoi celui-ci a perdu son temps à envoyer 4 sous-fifres. Du coup, l'affrontement de l'oectuaire passe pour celui du boss de niveau.


En conclusion : pas mal, mais il reste encore de l'ouvrage à l'auteur pour parvenir à trouver ses équilibres dans la narration. Est-ce que je lirais la suite ? Probablement, mais elle ne sera pas en haut de ma PAL. D'autant qu'à 20€ les 300 pages écrits gros, pour un nombre de tomes inconnus, ça risque vite de faire cher.

Hors ligne

 

#12 21/06/2017 09:13:06

Aerendhyl
Istar
Date d'inscription: 27/05/2016
Messages: 195

Re: Critique ! [Sénéchal]

Une lecture très appréciable. Pour un premier roman je trouve que l'auteur frappe fort, très fort. L'ambiance est particulièrement prenante, une sorte de huit-clos angoissant dans une cité entière, qui est l'allié ? Qui est l'ennemi ? On se prend à théoriser sur chacun des protagonistes de ce roman, d'autant plus que la galerie de personnages est très varié et bien dépeinte.

L'autre point fort réside dans le lexique du livre, un lexique fourni et recherché, collant parfaitement avec l'ambiance, l'accentuant même. Cela peut peut-être rendre difficile l'entrée en matière mais une fois l'habitude prise, c'est un véritable plaisir.

L'intrigue reste malgré tout minimaliste, une ville assiégée, un Roi et sa cour qui cherche les moyens de s'en sortir mais intégré à l'ambiance et l'univers et aux quelques interrogations sur l'humain font que ce roman sort du lot.
J'ai beaucoup apprécié les joutes verbales - notamment celle entre le Sénéchal et l'un des ecclésiastiques après l'attaque de l'oectuaire. C'est fin, c'est recherché et ce n'est simplement simplement du verbiage pour combler les pages.

L'un des seuls bémols reste la fin. Je n'ai rien à dire de particulier sur la tournure des événements, on ne s'y attend franchement pas mais j'ai un petit pincement dès qu'une fin prend des airs de "La suite au prochain numéro..." et là c'est clairement le cas, on nous coupe en pleine intrigue et c'est juste ma petite déception parce qu'on sent trop, dans cette prise de position, qu'il va y avoir une suite...

Malgré tout je vais suivre cet écrivain, hâte de voir la tournure que va prendre Sénéchal et je dois avouer que vu sa plume, je suis assez tenté de le voir dans un ouvrage plus fourni, avec un univers encore plus riche.


Alea Jacta Est.

Hors ligne

 

Pied de page des forums