Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#121 21/08/2021 09:40:39

dragonnia
blue jeweled queen
Lieu: en route vers Kelsingra
Date d'inscription: 08/02/2010
Messages: 2083

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Oui, très massif. Et pas facile à transporter. Comment veux tu faire rentrer ça dans un fourreau ?


Birds called to one another, and up above her, she heard the rustling passage of squirrels, monkeys ans other small creatures. Something very like peace settled over her.
The dragon keeper de Robin Hobb

Hors ligne

 

#122 21/08/2021 15:35:40

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 13304
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Limite, le fourreau, ça pourrait être des griffes qui se défont avec des cliquetis, mais là, ça traîne par terre.

Hors ligne

 

#123 08/11/2021 10:59:00

LDavoust
Sedai
Date d'inscription: 08/03/2010
Messages: 126
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Foradan a écrit:

Limite, le fourreau, ça pourrait être des griffes qui se défont avec des cliquetis, mais là, ça traîne par terre.

Héhé yep, c'est exactement ça dans la série 🙂 Les fourreaux dorsaux, ça ne marche pas dans la vraie vie. Les armures artech portent en effet un berceau de griffes articulées à l'arrière pour accueillir l'arme quand elle n'est pas utilisée (et la force nécessaire pour les manier est effectivement considérable, mais le mode opératoire est exploré en détail dans l'histoire… et ça pose même, sans spoiler, quelques gros problèmes à quelqu’un).

Techniquement, la représentation du tranchoir prend ici des libertés par rapport aux descriptions de la série, mais on s'en fout, parce que c'est beaucoup trop cool visuellement ! 😁

Dernière modification par LDavoust (08/11/2021 14:17:20)


Il faut savoir comment accepter le rejet et rejeter l'acceptation. - Ray Bradbury

[Site] | [Procrastination podcast]

Hors ligne

 

#124 17/11/2021 11:36:51

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37691
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Et d'ailleurs, ce tome 3 poche est dispo, cf couverture évoquée page précédente ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#125 17/11/2021 19:46:37

terriblius69
Expert ès calamités
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 25/11/2003
Messages: 908

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Le tome 5 ne devait pas sortir à la fin d'année ? J'ai pas été voir sur le site de Critic, flemmard que je suis whistling


A touché le fond mais creuse encore.

Hors ligne

 

#126 17/11/2021 19:49:10

Nakor
Vala
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 321

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Attendant la fin du cycle pour l'entamer, je me souviens l'avoir vu annoncé pour le printemps 2022 ;-).

Hors ligne

 

#127 31/01/2022 19:52:26

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6674
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Lionel a annoncé sur son site que le dernier tome était repoussé à 2023 : https://lioneldavoust.com/2022/feuille-de-route-2022 (et merci à Psyche pour l'alerte).


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#128 31/01/2022 22:06:01

terriblius69
Expert ès calamités
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 25/11/2003
Messages: 908

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Dommage d'un côté mais cela me laissera plus de temps pour débuter la série de l'autre. Surtout que j'ai la Roue du temps dans mes projets de lecture, il y a des signes qui m'attendent...


A touché le fond mais creuse encore.

Hors ligne

 

#129 01/02/2022 08:53:23

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1841
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Ça m'arrange aussi, j'ai vu le nombre de pages du 4 et mon cerveau qui a du mal à se concentrer à dit "gloups"... Du coup il traîne sur mon Kindle depuis décembre 2020... Mais je me suis promis de lire un livre de plus de 500 pages par mois jusqu'à la fin de l'année, donc on va faire au mieux !


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

#130 05/02/2022 15:14:50

Luigi Brosse
Six-string samurai
Lieu: In another castle!
Date d'inscription: 25/04/2002
Messages: 6674
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Et devant les multiples pages de commentaires élogieux, j'ai lu mon premier roman de Lionel Davoust avec ce premier tome des Dieux sauvages (je crois avoir lu une ou deux nouvelles de lui en ebook, il y a longtemps, qui étaient en téléchargement sur son site). Ceci pour dire que je n'ai rien lu d'autres dans l'univers.

J'ai un avis plus modéré que beaucoup ici. Notamment à cause du début. Pour être franc, le premier passage entre les dieux qui ouvre le récit, j'ai failli reposer le bouquin tant j'ai trouvé ça laborieux, et franchement pas agréable à lire. Au fil du récit, c'est allé en s'améliorant et je suis (assez) content d'avoir poussé jusqu'à la fin. C'est difficile de mettre le doigt sur ce qui ne m'a pas plu, le mieux que je puisse faire c'est parler de "musique" du texte, que je ne trouve pas vraiment jolie. Il y a aussi la manie (qui s'estompe au fur et à mesure) de répéter des informations déjà connues de manière identique (le tranchoir qui fait x paumes de large, le fouet avec son verre pillé...). A chaque fois, ca m'a fait sortir du livre et me demander si l'auteur me prenait pour un demeuré.
Pour continuer dans le négatif, je ne suis pas fan des transition entre un point de vue et un autre. J'ai trouvé ca un peu débutant (de devoir préciser à chaque fois quel personnage on suit, plutôt que de découvrir dans le texte), voire parfois gadget (quand un dialogue / description commence du point de vue d'un protagoniste et continue du point de vue du second).
Cela mis à part, j'ai trouvé l'univers et les personnages agréables à découvrir. J'irais même jusqu'à dire que je n'ai pas vraiment eu l'impression qu'il y ait un personnage qui soit en dessous des autres, alors qu'il y en a une belle brochette à suivre. C'est une sacrée réussite. J'ai aussi beaucoup apprécié les nuances des persos avec déjà de belles évolutions (en un seul tome). Ca augure beaucoup de bon pour la suite.
Il y a quelques facilités / déjà-vus dans le scénario mais dans l'ensemble, c'est original et je me doute qu'il va y avoir de belles surprises par la suite. C'est en tout cas suffisamment appétissant pour me convaincre à lire la suite. En particulier, c'est affrontement "bien / mal" me semble beaucoup plus complexe / intéressant que la lutte du jeune orphelin de la prophétie.
Aussi quelques bons points pour l'histoire de France qui s’immisce dans le récit. J'espère que ce sera plus qu'un clin d’œil par la suite.
Lecture du tome 2 d'ici quelques temps donc smile


"Float away, little butterfly. Just flutter away. I got a gig in Vegas. And the wastelands ain't no place for kids."

Hors ligne

 

#131 02/05/2022 18:20:08

Nakor
Vala
Date d'inscription: 28/08/2007
Messages: 321

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Comme Luigi, c'est vierge que j'ai découvert La messagère du ciel, et le résultat est convainquant. L'univers est riche et les personnages bien campés, l'auteur ne néglige pas son écriture, c'est bien appréciable. Les seuls bémols sont le côté poussif des courts passages "ailleurs", j'ai un peu de mal à me représenter les moments plus fantastiques/magiques, et enfin les motivations de certains personnages sont moins subtiles. Je vais rapidement me lancer sur la suite ! Bon courage à l'auteur pour l'achèvement du dernier gros volume ! smile

Dernière modification par Nakor (03/05/2022 18:23:46)

Hors ligne

 

#132 16/05/2022 11:51:06

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 37691
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#133 16/05/2022 12:35:59

LDavoust
Sedai
Date d'inscription: 08/03/2010
Messages: 126
Site web

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Merci Luigi pour l'appréciation des personnages et d'avoir envie de poursuivre. Sur les points que tu soulèves, la musique de l'écriture, ah, il y a bien sûr les goûts et les couleurs. 🙂

J'ai pour règle de laisser les débats se dérouler en ma totale absence et je me retiens d'intervenir, mais comme je suis apparu clairement dans ce fil de temps en temps, concernant l'aspect "gadget" ou "débutant" de l'introduction des points de vue, il m'est difficile de ne pas attirer l'attention sur le fait que chaque grande partie des volumes est signalée par le terme "acte", dénotant clairement la forme théâtrale de la série ("All the world's a stage…" et toutes ces sortes de choses), faisant de l'introduction explicite de chaque scène un acte (arf) volontairement signifiant. Ce n'est pas une facilité d'écriture (j'ai écrit une autre saga en me passant totalement de cet artifice), mais un marqueur très volontaire de l'aspect subjectif, théâtral, de ce que l'histoire, puis les mythes, nous laissent (… et de ce que cela peut nous poser comme questions sur ce que nous prenons pour acquis). (À tout prendre, cette contrainte formelle est beaucoup plus difficile à manier que son absence. Je me maudis parfois de me l'être imposée.) La fantasy existe dans la distance entre notre sensibilité contemporaine, moderne, et l'univers mythique, magique qui nous est donné à nous représenter. Cette distance existe dans « Les Dieux sauvages » pour le lecteur recevant l'histoire, mais, on le découvre dans la saga, que pour les personnages eux-mêmes tant vis-à-vis de leur histoire passée que de celle qu'ils sont amenés par la force des choses à écrire.

En tout cas, merci de ta lecture, et content que tu aies trouvé de quoi manger dans le premier tome. Les parallèles avec l'histoire de France (mythologisée) ne sont absolument pas des clins d'œil, mais bien un travail de fond sur la figure mythique de Jeanne. Le titre du tome 2, Le Verrou du Fleuve, et l'action qui se dessine sont bien entendu un jeu très assumé sur l'étape la plus célèbre de son parcours. Ce qu'on va voir de l'intérieur, par contre… 😁

Merci Nakor également !

Dernière modification par LDavoust (16/05/2022 12:48:05)


Il faut savoir comment accepter le rejet et rejeter l'acceptation. - Ray Bradbury

[Site] | [Procrastination podcast]

Hors ligne

 

#134 16/05/2022 19:40:14

Knight
Poudremage
Date d'inscription: 06/01/2015
Messages: 621

Re: Critique ! [Les Dieux Sauvages - L. Davoust]

Il faut que je reprenne, il faut que je reprenne...
Chouette couv' au fait, Mériane a un petit air d'adepta sororitas avec cette armure.


The Age of Kings is dead . . . and I have killed it.

Hors ligne

 

Pied de page des forums