Messages privés : les messages privés existants seront tous supprimés lors d'une prochaine mise à jour du forum.
Attention : Aucune sauvegarde ne sera réalisée. Si vous souhaitez conserver vos messages privés merci de les sauvegarder vous-même.

#1 14/11/2016 14:45:03

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Au fait, j'ai oublié de poster ici mon avis : bien sûr, j'ai regretté le TRES long délai entre l'écriture (et la publication en VO) et la traduction et parution française. En effet, ce que Le Guin y dit de Terremer, notamment, ne concerne que les trois premiers tomes et deux nouvelles, or le corpus a doublé depuis. Par ailleurs, ses interrogations, à l'époque originales, sur "quelle serait l'enfance d'un sorcier ?" sembleront quasi comiques à tous ceux qui ont grandi avec HP.

Mais si l'on oublie ces points mineurs, je me suis vraiment régalée. D'abord, j'ai beaucoup aimé ce que Le Guin dit de son propre processus créatif, mais aussi ce qu'elle dit à propos du style en général et en fantasy en particulier. Et j'ai lu avec un grand intérêt ce qu'elle écrit du SDA. En somme, je suis ravie de mon achat et de ma lecture. Pour moi, c'est un indispensable pour les fans de l'auteure.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#2 14/11/2016 16:39:47

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13315
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#3 14/11/2016 21:10:47

Bald
En pleine croissance !
Date d'inscription: 06/09/2009
Messages: 276

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Bim! Sommet de ma PAL!


"Cette épée brûlante rongeait mes cils et fouillait mes yeux douloureux. C'est alors que tout a vacillé. La mer a charrié un souffle épais et ardent. Il m'a semblé que le ciel s'ouvrait sur toute son étendue pour laisser pleuvoir du feu."

Albert Camus, L'étranger.

Hors ligne

 

#4 15/11/2016 12:39:54

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Tout à fait d'accord avec cette critique :-).

J'avais mis mon avis sur ce bouquin dans le fil de Terremer. Que dois-je faire ? Le recopier ? Ou un modo transfèrera-t'il mon post d'hier ?


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#5 15/11/2016 13:54:01

Aslan
Souverain de Narnia
Lieu: Narnia
Date d'inscription: 19/01/2005
Messages: 13315
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Transfert fait !
Du coup, ton message ouvre le sujet. happy


Ô Homme, dit Aslan, voici Cair Paravel aux quatre trônes, et sur l'un d'eux tu dois siéger en tant que roi.

Hors ligne

 

#6 15/11/2016 15:07:04

Tzeentch
Magique
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 844

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Lisbei a écrit:

j'ai regretté le TRES long délai entre l'écriture (et la publication en VO) et la traduction et parution française.

Je ne l'ai pas précisé mais effectivement tu fais bien de le souligner. smile

Hors ligne

 

#7 17/11/2016 10:05:40

Gilthanas
Défenseur de la fantasy à papa
Lieu: Saint Saulve (59)
Date d'inscription: 23/01/2012
Messages: 2767
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Commandé également ! J'espère pouvoir m'en servir en classe.


L’Empereur protège.

Hors ligne

 

#8 17/11/2016 14:41:44

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Merci Aslan !

C'est chouette d'avoir ouvert un fil dédié, j'espère que cela lui gagnera d'autres lecteurs :-).


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#9 18/11/2016 19:24:05

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

En tout cas, je compte bien le prendre aussi à l'occasion. smile
Ça reste trop rare pour le rater !


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#10 09/04/2017 14:53:58

Qu'un-Œil
Lige
Date d'inscription: 27/03/2017
Messages: 65

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Tzeentch a écrit:

On en parlait le voilà. Pour ma part, c'est l'une de mes prochaines lectures.

Le langage de la nuit. Essais sur la science-fiction et la fantasy par Ursula K. Le Guin aux éditions les Forges de Vulcain.

Résumé :

En 1979, Ursula K. Le Guin est au sommet de sa gloire : ses romans de science fiction et de fantasy se sont imposés comme des chefs d'œuvres et elle est une des romancières américaines les plus primées. Toutefois, parallèlement à ces succès publics, elle a la réputation d'être une théoricienne hors pair, et une oratrice remarquable. Elle parcourt alors universités, congrès, bibliothèques et librairies pour parler des sujets qui la passionnent : le féminisme, l'anarchisme, le rôle humaniste de la littérature, et, surtout, la fonction des littératures de l'imaginaire.
Le Langage de la nuit est le recueil d'essais littéraires qui résument sa pensée et composent un manifeste pour l'imaginaire, car si nous pensons et parlons le jour, la moitié de notre vie se passe la nuit, où se réfugient la poésie et l'imaginaire. Pourquoi les littératures de l'imaginaire ont cessé, au vingtième siècle, d'être le cœur de la littérature ? Que permet la science-fiction ? Quelle est la place de la littérature jeunesse dans la littérature ? Autant de questions qui occupent les lecteurs depuis cinquante ans et qui trouvent des réponses dans ce volume, préfacé par le romancier Martin Winckler, fin connaisseur de la science-fiction, et grand admirateur de l'humanisme merveilleux de Le Guin.

http://b.decitre.di-static.com/img/200x303/ursula-le-guin-le-langage-de-la-nuit/9782373050172FS.gif

Je viens de le finir et ce fut fort enrichissant.

L'ouvrage se compose, outre la préface, de dix chapitres : articles publiés ou discours prononcés entre 1973 et 1977.

Ursula Le Guin livre ses réflexions sur la fantasy et la science-fiction, le pouvoir de l'imagination et la peur qu'elle suscite chez nos contemporains, sur les préjugés sur la littérature de l'imaginaire comme sur ses travers, sur la littérature jeunesse, ses catégorisations et son importance, sur la création des mondes en SF et en fantasy, sur les contes, leurs messages et leurs réceptions en fonction de l'âge, sur la place de l'Autre (sexuel, social, culturel, racial) dans la science-fiction et la fantasy, sur l'ambition du genre : un écrivain de SFFF peut-il être romancier ?

De son point de vue, Tolkien l'est assurément : Frodon et Gollum sont de grands personnages de roman, complexes et profonds, si l'on prend la peine de les considérer comme autre chose que de petits êtres aux pieds poilus. Et de Tolkien, il en sera beaucoup question, de son œuvre et de sa profondeur, de son style loué par Ursula Le Guin, comme de ses imitateurs.

On en apprend enfin un peu sur l'auteur elle-même puisqu'elle revient sur sa découverte de la fantasy avec lord Dunsany et sur son parcours de lectrice, ainsi que sur sa méthode d'écriture.

On regrettera peut-être la croisade de l'auteur contre les super-héros de comics (le mot de "croisade" est peut-être un peu fort, mais j'ai tiqué à chaque fois qu'elle en parlait), qui constituent selon elle un nivellement par le bas. Je ne pense pas que ce soit tant Superman ou Batman qu'elle critique (même si elle a aussi une vision assez négative de la bande-dessinée), que le vide et la médiocrité des productions où ils apparaissaient ; transposées aujourd'hui, je pense que ses critiques se dirigeraient contre les films Marvel, vides et aseptisés, produits à la chaîne et aussi vite oubliés.
Du coup, on aurait aimé avoir en contrepoint le point de vue de l'Ursula Le Guin de 2017 pour mieux mesurer l'évolution de sa pensée.

Bref, c'est dense, très dense puisque le livre ne fait que 150 pages. C'est parfois drôle, toujours intelligent, jamais ennuyeux, et surtout (ou malheureusement) ça n'a pas pris une ride : le propos reste d'actualité et frappe encore juste quarante ans après avoir été formulé.

Mention spéciale au deuxième article intitulé "Pourquoi les Américains ont-ils peur des dragons ?", qui est d'utilité publique et devrait être lu par tous ceux qui disent détester la fantasy parce que les dragons, les elfes, tout ça, c'est pour les enfants. Dans la préface, Martin Winckler pense que le succès de Game of Thrones dément un peu le propos de Le Guin, mais je ne pense pas que ce soit le cas : d'ailleurs, dans l'article, elle parle justement de cette relation étrange qu'entretient le grand public - que ce public considère que la fantasy est un enfantillage ou, de manière plus générale, que la littérature est une perte de temps - avec les best-seller :

"De même, si l'on se place dans la perspective d'un homme d'affaires, un geste qui ne produit pas un profit immédiat et tangible est parfaitement inutile. La seule personne qui ait une excuse pour lire Tolstoï ou Tolkien sera donc le professeur de lettres, parce qu'il est payé pour le faire. Certes, notre homme d'affaires s'autorisera peut-être à lire, de temps à autre, un best-seller - non pas parce qu'il s'agit d'un bon livre, mais parce qu'il s'agit d'un best-seller. Ce livre a eu du succès, il a rapporté de l'argent. Pour ces êtres étrangement mystiques que sont les banquiers, cela justifie son existence, et ils le lisent en espérant recevoir un petit peu de son pouvoir et du mana de son succès. Et, soit dit en passant, si ce n'est pas là de la pensée magique, je ne sais pas ce qui pourrait en être."

Autre passage croustillant du même article sur le fan de fantasy et plus précisément de Tolkien :

Ce que peut nous apprendre la lecture des mésaventures d'un hobbit qui veut lancer un anneau magique dans la lave d'un volcan imaginaire a peu à voir avec votre statut social, ou le succès de votre mariage, ou avec votre revenu. En fait, on peut dire que l'intérêt pour l'un a un effet négatif sur les seconds. La fantasy et l'argent sont inversement corrélés - ce que les économistes désignent sous le terme de Loi de Le Guin. Je peux vous donner une application étonnante de la Loi de Le Guin ; quand vous roulez en voiture et que vous apercevez sur le bord de la route un de ces jeunes gens qui ne possèdent rien de plus qu'un sac à dos, une guitare, de longs cheveux, un sourire et un pouce, arrêtez-vous pour le prendre. À tout coup, vous apprendrez que ces vagabonds ont lu Le Seigneur des anneaux. Certains le connaissent même pratiquement par cœur.

À lire et à faire lire donc.

Hors ligne

 

#11 10/04/2017 11:04:07

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Cool, merci beaucoup pour cette critique détaillée, très intéressante à lire. J'aime toujours voir que d'autres sont moins feignants que moi quand il s'agit de rédiger un avis rougi.


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#12 18/05/2018 09:41:43

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Dispo en poche avec une couv... euh, une couv !

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/18/180518101413255238.jpg

arrow http://www.elbakin.net/fantasy/roman/le … -nuit-5051


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#13 18/05/2018 11:02:48

Nephtys
Elbakinien d'Or
Date d'inscription: 18/08/2014
Messages: 844

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

....on a reculé de quarante ans sans prévenir, pour avoir une telle couverture? =P

Hors ligne

 

#14 18/05/2018 13:20:03

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 916
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Bah, ça la rendrait à peu près contemporaine du contenu...


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#15 19/05/2018 14:21:07

Druss
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 538

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

En fait, il s'agit d'une couverture adaptée de cette image issue d'un des meilleurs articles sur l'auteure, publié par le New Yorker de 2016 :
https://www.newyorker.com/magazine/2016 … -k-le-guin

En ligne

 

#16 19/11/2018 11:37:38

Gillossen
Spécialiste en résurrection
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36808
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#17 25/04/2019 09:24:31

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1854
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

J'ai feuilleté la réédition en poche du Langage de la nuit. Ce volume, comme on le sait, se compose d'une bonne quinzaine d'articles et de courts essais. J'avais bien envie de le prendre pour pouvoir papillonner à ma guise parmi ces textes brefs, grâce à la table des matières... j'ai donc cherché, machinalement, la table des matières... et ne l'ai pas trouvé. J'ai cherché un bon moment, mais, soit je n'avais vraiment pas les yeux en face des orbites, soit cette réédition poche est tellement mal ficelée qu'elle ne contient même pas de table des matières ! Pour un recueil de textes courts, c'est du grand n'importe quoi angry
Moralité : je regarderai plutôt l'édition grand format aux Forges de Vulcain, dont j'espère qu'elle inclut une table des matières (en plus d'avoir une couverture regardable).

Hors ligne

 

#18 25/04/2019 17:45:12

Druss
Elbakinien d'Argent
Date d'inscription: 27/05/2007
Messages: 538

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Malheureusement, pas plus de table dans la version des Forges.

En ligne

 

#19 26/04/2019 20:45:09

Tybalt
Elbakinien d'Or
Lieu: France
Date d'inscription: 23/03/2008
Messages: 1854
Site web

Re: Critique ! [Le Langage de la nuit - Le Guin]

Rogntudjû, ces éditeurs sont des inkhâpâââbles wallbash
Hébin, je vais me tourner vers l'édition originale en anglais. Après tout, je lis l'anglais et j'aime bien le style de Le Guin. Tant pis pour le soutien à la VF...

Dernière modification par Tybalt (26/04/2019 20:45:30)

Hors ligne

 

Pied de page des forums