#1 02/11/2016 15:31:48

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36245
Site web

Podcast n°62 - La fantasy française

Le fameux.
On embraye donc vite sur le 62 après un 61 retardé pour cause de problèmes techniques ! sad smile

Enregistrement dans 10 jours, ça vous laisse le temps de réagir. wink


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#2 02/11/2016 15:39:56

Foradan
Mollet de plomb
Lieu: Normandie
Date d'inscription: 13/05/2002
Messages: 12168
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Je me demandais récemment qui était reconnu comme le premier auteur français de fantasy (que ce soit étiqueté ainsi ou pas encore) et je suis loin d'être satisfait.

Hors ligne

 

#3 02/11/2016 19:10:17

Eldwyst
Au service de la Dame
Date d'inscription: 23/07/2014
Messages: 582

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

-Quelles différences fondamentales entre la fantasy anglo-saxonne et la fantasy française (format, ambition, déroulement scénaristique par exemple) ?
-Les auteurs français qui réussissent à l'étranger (s'exporter sur le marché anglo-saxon) ?
-Cas des autres médias : la BD, les JV, l'animation...

Hors ligne

 

#4 02/11/2016 19:17:12

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1271

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Eldwyst a écrit:

-Les auteurs français qui réussissent à l'étranger (s'exporter sur le marché anglo-saxon) ?

Le marché américain appréciant de toute façon peu les traductions d'après les éditeurs je serais surtout intéressé par les auteurs français qui réussissent à l'étranger en général, sans se cantonner au monde anglo saxon.
Gilles Dumay parlait récemment, à l'occasion de la sortie de Latium, des différences entre la SF anglo-saxonne (dont est proche un Genefort) et la SF française. Pour lui les sources d'inspiration, stylistique mais pas uniquement, étaient nettement différentes (ainsi de Lucazeau). En ce qui concerne la fantasy je ne sais plus où j'avais lu des choses à ce sujet même si je me rappelle que Marsan en avait parlé ici-même en prenant l'exemple de Gaborit.

Dernière modification par K. (02/11/2016 19:19:50)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

#5 03/11/2016 03:05:56

Eloniel
Vala
Date d'inscription: 29/08/2011
Messages: 361

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

- Est-ce que le monde de l'édition Français se prête plus à certains sous-genre de Fantasy ?

- Est-ce qu'en France un auteur peut écrire un très long cycle de fantasy comme le Trone de Fer/la roue du temps ou les Archives Roshar ou est-ce que les éditeurs sont trop frileux pour ça?

- Quelles maisons d'éditions mettent le plus en avant la fantasy française ?

- Le marché Français est t'il suffisamment important pour permettre à des auteurs de Fantasy de s'auto-publier sur internet ?


Top séries: Le Trône de Fer / La Compagnie Noire !

Ma Bibliothèque
Ma Page Photographie

Hors ligne

 

#6 03/11/2016 08:24:11

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Observation personnelle: la fantasy, davantage que d'autres genres, accouche de très gros bouquins, et les règlementations de la Poste française découragent la parution de ce genre d'ouvrage.


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#7 03/11/2016 09:29:52

Tzeentch
Magique
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 558

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Eloniel a écrit:

- Est-ce que le monde de l'édition Français se prête plus à certains sous-genre de Fantasy ?

De mémoire, durant cette conférence, André-François Ruaud aborde un peu le sujet d'une certaine manière. Il explique notamment qu'il y a quelques années par exemple, si tu parlais de fantasy urbaine on te coupé au montage. Je pense que le monde de l'édition surf sur les tendances et s'adapte. Cela dépend également du marché, plus il se porte bien, comme cette année à priori (selon le dossier de l'imaginaire dans le dernier livre hebdo) et plus les éditeurs peuvent se permettre de faire des choix différenciant et audacieux. Résultat, l'année prochaine on devrait voir plein de choses originales arriver (trilogie indienne...). Les genres et sous-genres s'entremêlent de plus en plus, encore une fois, l'année prochaine, Lionel Davoust va publier une nouvelle série de fantasy dans son univers fétiche mais qui se rapprochera du post-apo. Cette année, la réédition du roman de Nathalie, "Source des Tempêtes", est un mélange de dark fantasy et de Faërie. À mon avis, le monde de l'édition en France, au même titre que ce que propose les auteurs et ce qu'attend les lecteurs a évolué et évolue. On a eu d'important courant de sous-genre comme l'héroïc fantasy ou la fantasy épique, qui ont tout deux participé à l’essor de la fantasy en France, c'est désormais moins le cas. Pareillement, il y a eu aussi pas mal de turn-over au niveau des responsables de collection, du coup, des personnes plus jeunes ou issues de milieu différent et qui n'ont simplement pas baigné dans les mêmes influences proposent désormais des choix nouveaux. Donc pour répondre à ta question, à mon avis c'est de moins en moins le cas.

Eloniel a écrit:

- Est-ce qu'en France un auteur peut écrire un très long cycle de fantasy comme le Trone de Fer/la roue du temps ou les Archives Roshar ou est-ce que les éditeurs sont trop frileux pour ça?

Effectivement, il y a une certaine frilosité à ce niveau, tout simplement parce que c'est plus risqué. Actuellement et sauf erreur de ma part mais à ma connaissance, hormis la série "Haut-Royaume" de Pierre Pevel qui devrait faire pas mal de tomes ou encore la série de Nathalie Dau que j'ai cité plus haut et qui devrait compter 6 volumes il me semble, il n'y a pas de longue série en cours. Par contre on remarque tout de même que des auteurs tels que Lionel Davoust ou encore Gabriel Katz à la manière un petit peu de Joe Abercrombie vont étoffer un même univers avec des diptyques, trilogies ou encore one-shot. Et je trouve cela plutôt malin et j'apprécie cette manière de faire. On garde une cohérence globale sans pour autant tirer sur une dizaine de volumes. La question que l'on peut se poser aussi, est-ce une attente des lecteurs que d'avoir et de lire des séries à "rallonge" ?   

Eloniel a écrit:

- Quelles maisons d'éditions mettent le plus en avant la fantasy française ?

Pour répondre correctement il faudrait comparer les catalogues éditeurs et faire le poids des auteurs français vs le poids des auteurs étrangers. Cependant, on peut tout de même noter que c'est la politique de fond des Indés de l'imaginaire (Mnémos, ActuSF, Moutons). Ce sont les seuls à ma connaissance à avoir publié 3 auteurs français au moment de la rentrée littéraire cette année. (Chloé Chevalier, Isabelle Bauthian et Adrian Tomas). C'est quelque chose en plus, qu'ils revendiquent. 

Eloniel a écrit:

- Le marché Français est t'il suffisamment important pour permettre à des auteurs de Fantasy de s'auto-publier sur internet ?

Qui s'apparente au parcours du combattant. Je n'ai aucune donnée chiffrée à ce niveau et je dois bien reconnaître que je ne suis pas du tout friand d'ouvrage auto-publié. Malgré tout, je dirais que tout dépend de ce que l'on attend et souhaite pour son roman. Il suffit de voir le nombre d'auteurs qui peuvent spamer un peu partout, le retour sur investissement est quasi-nul et la désillusion à mon avis très grande. Encore une fois, tout dépend de ce que l'on attend, et encore une fois comme je l'ai dit, n'étant pas un ardent défenseur du genre, certaines personnes pourraient sans doute nous apporter un avis plus éclairé sur le sujet. smile

Dernière modification par Tzeentch (03/11/2016 09:35:25)

Hors ligne

 

#8 03/11/2016 10:01:11

Magnus
Sedai
Date d'inscription: 31/05/2015
Messages: 143

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

-Au-delà de la comparaison France/USA, comment se positionne la Fantasy française par rapport aux autres pays européens?

-La Fantasy française est-elle plus féminisée que l'anglo-saxonne? (une impression que j'ai, mais je ne sais pas si c'est réel)

-Quel est le rôle du lectorat français dans la reconnaissance des oeuvres? (je repense à un podcast où Patrice Louinet disait que c'étaient les Français qui avaient fait découvrir aux Américains Howard, Lovecraft, K. Dick pour la SF, ça m'avait interpellé)

Dernière modification par Magnus (03/11/2016 10:01:49)


A compter de ce jour, il cessa d'être laid, ce qui était étrange car il n'avait pas changé physiquement.

David Gemmell, Troie.

Hors ligne

 

#9 03/11/2016 10:08:00

Tzeentch
Magique
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 558

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Toujours regarder l'intitulé du sujet avant de poster, toujours wallbash

... retourne boire un café ...

Hors ligne

 

#10 03/11/2016 11:13:35

Lisbei
Lectrice de passage
Lieu: Sud
Date d'inscription: 19/04/2005
Messages: 722
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Est-ce que c'est intéressant de s'intéresser aussi à la fantasy de langue française ? Quelles sont les spécificités de la France par rapport à la Belgique, la Suisse ou le Québec, par exemple ?


Même le soleil se couche

Hors ligne

 

#11 03/11/2016 17:49:46

Magnus
Sedai
Date d'inscription: 31/05/2015
Messages: 143

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Toujours regarder l'intitulé du sujet avant de poster, toujours wallbash

... retourne boire un café ...

Euh... Je n'ai pas compris cette remarque. Le sujet c'est bien le podcast sur la Fantasy française, non? Après, si l'orientation n'est pas de faire des comparaisons France/autres nationalités, OK, mais je ne vois pas où je suis HS?


A compter de ce jour, il cessa d'être laid, ce qui était étrange car il n'avait pas changé physiquement.

David Gemmell, Troie.

Hors ligne

 

#12 03/11/2016 17:53:36

Tzeentch
Magique
Lieu: Grenoble
Date d'inscription: 03/04/2015
Messages: 558

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Magnus a écrit:

Toujours regarder l'intitulé du sujet avant de poster, toujours wallbash

... retourne boire un café ...

Euh... Je n'ai pas compris cette remarque. Le sujet c'est bien le podcast sur la Fantasy française, non? Après, si l'orientation n'est pas de faire des comparaisons France/autres nationalités, OK, mais je ne vois pas où je suis HS?

Rien en ce qui concerne ton post Magnus. wink

C'est une note pour moi-même par rapport à mon post précédent. big_smile

Hors ligne

 

#13 03/11/2016 21:46:56

Lucius
Ta'veren
Lieu: Bordeaux
Date d'inscription: 29/09/2013
Messages: 242
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Je me pose les questions suivantes pour ma part :
- les auteurs de fantasy français vivent ils de leur métier ? La fantasy française est-elle assez "vendeuse" ?
- y a t-il une fantasy française ou une version française d'un genre qu'est la fantasy ?

Hâte de vous écouter !


" Au réveil d’une sieste j’ai su en un instant que j’étais en vie. C’était stupéfiant, presque effrayant. Émotions et sensations me submergeaient. Cela ne m’était jamais arrivé. Sur une chaise bleue dans un pré j’ai réappris le monde. "

Hors ligne

 

#14 04/11/2016 06:15:42

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Y a-t-il un ton spécifique à la fantasy française ou se sert-elle dans les motifs inventés par les auteurs anglo-saxons? Est-ce que la culture, le langage, les mythes, le folklore français nourrissent cette littérature?


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#15 04/11/2016 09:44:45

di-stephano
Adhérent
Date d'inscription: 01/02/2016
Messages: 57

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Y a t'il une exception culturelle française même dans la fantasy ?

Hors ligne

 

#16 04/11/2016 13:39:30

alana chantelune
Belle au bois dormant
Lieu: Essonne
Date d'inscription: 20/03/2007
Messages: 3081
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Pour moi la Fantasy française c'est essentiellement la vague des années 90, née des amateurs de JDR et portée par Mnemos et Bragelonne en particulier, Gaborit, Kloetzer, Heliot, Dufour, Colin, tout ce petit monde qui a en quelque sorte constitué un socle de Fantasy française.
Même si je sais qu'il y avait avant de Fantasy Française, mais pas vraiment de collection, donc de reconnaissance... Je e sais pas si je m'exprime correctement.

Hors ligne

 

#17 04/11/2016 15:40:51

Sciezka
Mage
Lieu: Périgueux
Date d'inscription: 07/11/2014
Messages: 103

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Je trouve les auteurs français bien représentés en fantasy jeunesse.
Est-ce dû au système éditorial (complexité d'achats de droits), au fait qu'il y a moins d’œuvres jeunesses internationales, ou simplement les auteurs sont-ils plus nombreux (/prolifiques) que dans la partie adulte ?

C'est un peu la même chose en BD, est-ce parce que la BD est un genre + populaire dans l'hexagone et que donc, par défaut, il y a plus d'auteurs francophones, ou la encore est-ce du au système éditorial ?


http://img15.hostingpics.net/thumbs/mini_520429Sciezkasignature.jpg
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Antoine de Saint-Exupéry

Hors ligne

 

#18 14/11/2016 18:59:30

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36245
Site web

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Bon, podcast dans la boîte et une chose est sûre : ça va être long. happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

Hors ligne

 

#19 15/11/2016 20:56:25

Eria
Istar
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/04/2013
Messages: 169

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Pas de soucis, on aime quand vous parlez pendant des heures...
Je me réjouis d'entendre le résultat en tout cas!

Hors ligne

 

#20 15/11/2016 21:26:58

Saffron
Écureuil sous caféine
Date d'inscription: 29/03/2012
Messages: 1497

Re: Podcast n°62 - La fantasy française

Merci pour toutes vos questions sur ce fil, d'ailleurs, ça nous a été bien utile pour structurer le podcast !


I do not wish to evade the world
Yet I will forever build my own
-- "My Walden", Nightwish

Hors ligne

 

Pied de page des forums