#21 13/10/2016 22:55:38

Eldwyst
Au service de la Dame
Date d'inscription: 23/07/2014
Messages: 581

Re: Westworld - HBO

Je regarde très peu de séries, mais celle-ci me fait vraiment envie pour le coup, j'ai l'impression que tout le monde est super enthousiaste, j'hésite à la commencer tout de suite ou à attendre les dix, pour les regarder d'une volée.

Hors ligne

 

#22 20/10/2016 08:24:44

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6494

Re: Westworld - HBO

Alors, après quelques épisodes, vos avis ont-ils évolué ?

De mon côté, je suis toujours ça avec beaucoup d'intérêt. Je m'attendais pas forcément à une série qui joue autant avec le mystère. C'est hyper bien calibré pour déchaîner les théories de fans sur internet et créer du buzz autour de ça tongue On sent la patte de Jonathan Nolan qui distille des informations bien précises à des moments bien précis.

J'ai un peu du mal à bien saisir la temporalité des évènements et je me demande parfois si c'est pas faire exprès.

Spoiler:

Avant l'épisode de cette semaine, je me demandais si le duo d'amis chapeau noir/chapeau blanc n'évoluait pas dans un flashback avec le chapeau blanc qui était en fait le Cavalier Noir lors de sa première visite dans Westworld. Maintenant, la théorie ne tient plus.
J'ai du mal à comprendre aussi comment fonctionne le cycle de "reboot" des hosts. Leur cycle a l'air journalier (un reboot à chaque réveil) alors que les guests peuvent avoir un séjour qui dure plusieurs jours.

Mais c'est de la bonne incompréhension, de celle qui me fait essayer de recoller les morceaux.

Idem pour le Cavalier Noir :

Spoiler:

Tout indique que ce serait un guest, mais j'arrive pas à m'en convaincre à 100%. Il semble tellement en dehors des règles, qu'il y a forcément un truc particulier, qu'il soit un guest ou un host.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#23 20/10/2016 09:32:11

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Westworld - HBO

Il y a quelque chose de fascinant dans la manière dont cette série joue avec la structure narrative et refuse d'utiliser les recettes habituelles de construction dramatique, en tout cas à l'échelle de l'épisode.


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#24 20/10/2016 10:09:30

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4650
Site web

Re: Westworld - HBO

Spoiler:

Je pense pas que le reboot soit journalier, rien que la gestion en "back office" serait impossible. Peut-être même que les histoires s'adaptent en fonction de la présence des visiteurs et de la durée de leurs séjours. En tous cas, j'imagine même pas la taille de l'organisation qui doit être derrière et le "40.000$ par jour" me semble sous estimé...

En tous cas, super série, on en redemande. Peut-être même que je me la referai d'une traite lorsque tous les épisodes seront sortis.

J'ai aussi hâte de voir s'ils vont davantage nous faire découvrir le monde en dehors du parc parce qu'au final on ne sait pas vraiment dans quel espace-temps se situe la Terre... Si c'est vraiment sur la Terre...


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Druss La Légende
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#25 20/10/2016 11:09:22

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Westworld - HBO

C'est un aspect que j'aime bien: une série tournée dans des grands espaces et qui donne l'impression d'être un huis-clos.


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#26 20/10/2016 15:34:33

Guigz
Coach Guigzson
Lieu: Au vestiaire
Date d'inscription: 04/06/2009
Messages: 2898

Re: Westworld - HBO

Vu le 3e épisode et j'ai presque été surpris par la densification de l'intrigue ! ohmy
On est véritablement dans des interrogations au sujet de l'intelligence artificielle qui m'évoquent énormément Real Humans avec ces questions autour de l'exploitation des machines capables (ou non) de ressentir. D'ailleurs le scénario semble partir là dessus, sur l'extrême sophistication des hosts et s'ils doivent donc nécessairement se rapprocher au plus près de l'homme en "évoluant" au fur et à mesure des mises à jour (disposer d'une mémoire à long termes, interagir selon des émotions, prendre des décisions illogiques, etc.).

J'attends la suite avec impatience, pour l'instant je n'ai pratiquement rien à reprocher à ces trois premiers épisodes, je suis complètement acquis à la série ! smile


Ainsi le peuple attendit un héros capable de soulever l'épée sacrée et de ramener la paix dans le monde. Aujourd'hui, les derniers sages de la Terre s'accordent pour dire que cette arme qui porte en elle le destin du monde se nomme en réalité : Pénis-de-Guigz"

Ecrit de la main droite par la très Vénérée Mère Wintonelle, scribe royale de la cité-impériale d'Elbakin-Poinete.

Hors ligne

 

#27 24/10/2016 23:01:21

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3031
Site web

Re: Westworld - HBO

Bon ça fait un moment que je voulais poster mais j'hésitais à venir faire le rabat-joie... smile

Alors j'ai adoré le pilote. Vraiment.
C'est même un épisode de télé presque parfait à mes yeux.

Et c'est donc d'autant plus frustrant de tout voir se casser la gueule sur les 3 épisodes suivants.

Frustrant parce qu'au bout de 4 épisodes, les problèmes de temporalité qu'évoque Merwin ne sont toujours pas clarifiés, et pire, rendent la narration encore plus confuse.
Le pire étant attribué à l'épisode 3, avec Dolores qui commence un cycle, se retrouve ensuite devant Jeffrey Wright pour leur petit dialogue habituel qui n'amène jamais rien, puis retour à Westworld quelques scènes plus tard dans ce qui est clairement le même cycle que celui commencé précédemment. Dafuq?

Frustrant parce qu'en 4 épisodes, il n'y a toujours pas un seul personnage aux intentions clairement établies.
J'ai rien contre empiler les mystères mystérieux (j'adore Lost et Leftovers), mais si on fait ça faut toujours qu'il y ait un ancrage fort dans les personnages, sinon le spectateur suit le tout sans jamais ressentir autre chose qu'un ennui poli.

Et enfin frustrant parce que les acteurs sont mortels, la réal est très bien, mais c'est l'écriture qui fait office de boulet à se trimballer, entre dialogues pompeux, intrigue qui fait du surplace, et peinture de l'univers et de ses règles complètement foireuse...

Bref : sad

Dernière modification par NeoSib (24/10/2016 23:02:55)

Hors ligne

 

#28 31/10/2016 15:22:28

zygo
sombreslip
Lieu: Mexico DF
Date d'inscription: 09/01/2013
Messages: 943

Re: Westworld - HBO

+1(/2) avec Neosib. Ca retombe un peu après le début tonitruant mais j'attendrai encore un peu avant de jeter le poney avec l'eau de l'abreuvoir, d'où le /2 happy


Mieux vaut l'aveugle qui pisse par la fenêtre que le connard qui lui a fait croire que c'était l'urinoir.  Philippe Noiret- coup de torchon

Lecture en cours:le nom du vent

Hors ligne

 

#29 14/11/2016 20:04:34

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36191
Site web

Re: Westworld - HBO

Série renouvelée pour une saison 2 ! smile


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#30 15/11/2016 19:58:14

Yksin
Cooper
Lieu: Loin
Date d'inscription: 21/08/2012
Messages: 4650
Site web

Re: Westworld - HBO

Une saison 2 qui n'est d'ailleurs pas prévue pour 2018 ? J'ai cru lire ça quelque part...


C’est une forme d’immortalité. La mémoire est une forme d’immortalité. La nuit, quand le vent se tait et que le silence règne sur la plaine de pierre scintillante, je me souviens. Et tous revivent. Les soldats vivent. Et se demandent pourquoi.
En ce moment : Druss La Légende
Ma bibliothèque

Hors ligne

 

#31 16/11/2016 18:55:21

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36191
Site web

Re: Westworld - HBO

Si, c'est bien ça.
Pas plus de réactions sur le dernier épisode en date ? happy


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#32 29/11/2016 13:40:10

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1271

Re: Westworld - HBO

Il faudra vraiment que je me regarde une nouvelle fois la saison au complet quelques mois après qu'elle se soit terminée. J'ai conscience d'être moins attentif devant un écran que face à un livre mais

Spoiler:

la confirmation de la double temporalité et de l'identité de Bernard a été particulièrement bien amenée et je suis certain d'avoir loupé la quasi totalité des indices


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

#33 29/11/2016 14:35:22

Mangesonge
Elbakinien d'Argent
Lieu: Suisse
Date d'inscription: 10/08/2015
Messages: 475
Site web

Re: Westworld - HBO

Westworld est un cas intéressant, je pense. On a affaire, selon moi, à l'extrême limite de l'attention qu'il est possible de réclamer aux téléspectateurs.

La narration ne se joue presque jamais à l'échelle de l'épisode, et une bonne partie de la tension dramatique est charriée par des indices si discrets et si cryptiques qu'il est difficile d'imaginer qu'on puisse tous les déceler sans l'appui d'un internet en mode détective et de multiples visionnages.

Par ailleurs, pour que les révélations aient l'impact émotionnel qu'elles sont censées avoir, il faut que le téléspectateur ait mémorisé une grande partie de l'intrigue, assez dans le détail. Pour une série qui parle beaucoup de jeux vidéos, c'est amusant qu'elle aille jusqu'à s'adresser explicitement aux téléspectateurs "hardcore", au risque de laisser de côté les "casu." Moi qui regarde ça d'un œil avec ma femme quand les enfants sont couchés, je n'y trouve pas tout à fait mon compte.


En train de lire:
En train d'écrire:

Hors ligne

 

#34 29/11/2016 14:52:06

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3031
Site web

Re: Westworld - HBO

Mangesonge a écrit:

Par ailleurs, pour que les révélations aient l'impact émotionnel qu'elles sont censées avoir, il faut que le téléspectateur ait mémorisé une grande partie de l'intrigue, assez dans le détail. Pour une série qui parle beaucoup de jeux vidéos, c'est amusant qu'elle aille jusqu'à s'adresser explicitement aux téléspectateurs "hardcore", au risque de laisser de côté les "casu."

Mmm... Soit ça, soit c'est une série mal écrite, en fait.
Je penche plutôt vers la deuxième possibilité. wink

Hors ligne

 

#35 29/11/2016 16:07:25

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1271

Re: Westworld - HBO

Je ne serais pas de cet avis... parmi les indices "évidents" il y en a un grand nombre faisant que la dualité des trames est assez visible. De nombreux autres demandent de l'attention mais suffisent malgré tout à créer une sorte de malaise faisant comprendre en s'accumulant qu'il y a quelque chose qui cloche. Les "problèmes de temporalité rendant la narration confuse" font justement toute une partie du charme de la série emmenant les spectateurs à dénouer intelligemment la situation. Dans un contexte où certains hôtes tels que Dolorès se rappellent sans cesse leur passé de façon plus ou moins inconsciente cela contribue pour moi à l'immersion.
En ce sens la narration me semble particulièrement intelligente et pertinente et j'apprécie qu'une série ne nous prenne pas pour des crétins finis. (J'aime GOT mais en matière de simplification de l'intrigue au fur et à mesure des saisons ils me désespèrent souvent)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

#36 29/11/2016 16:22:13

NeoSib
Knight who say "Ni !"
Date d'inscription: 23/04/2002
Messages: 3031
Site web

Re: Westworld - HBO

Moui enfin 10h de reconstitution d'un puzzle dont je me fous un peu à la base, c'est sacrément long tout de même.
Vouloir un minimum d'implication émotionnelle, ce n'est pas vouloir être pris par la main ou être pris pour un crétin, hein.

Hors ligne

 

#37 29/11/2016 17:06:51

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1271

Re: Westworld - HBO

Bien sûr et ce n'est aucunement ce que j'ai déclaré. Mon message ne concernait que la narration (que je considère comme simpliste et en cela défaillante dans plusieurs séries) c'est pour cela que je n'ai pas rebondit sur l'implication émotionnelle qui n'était pas le sujet de ma réponse. Si d'aucuns n'accrochent pas à la série peu leur importe l'intelligence ou non de la narration.
Si tu désires que je revienne sur cette question je dirais que ce n'est pas cela qui m'a intéressé de prime abord mais les problématiques esquissées par le premier épisode. Après cela, et bien qu'elles n'aient pas perdu de leur intérêt, la simple construction de l'intrigue a suffit à m’intéresser. Il serait faux de dire que le devenir des personnages m'est indifférent mais à la différence d'autres séries ce n'est pas ici mon moteur principal. En cela Westworld n'est pas sans ressembler à certains romans de sf dont les personnages ne représentent pas l'intérêt premier. (On peut songer au dernier Ken Liu pour prendre une référence récemment discutée en ces lieux)

Dernière modification par K. (29/11/2016 17:07:25)


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

#38 30/11/2016 09:55:50

Merwin Tonnel
POYO!!!
Lieu: USDA
Date d'inscription: 26/11/2005
Messages: 6494

Re: Westworld - HBO

Contrairement à NeoSib, j'accroche toujours à la série qui maintient assez mon attention pour vouloir connaître la suite, surtout que je la trouve assez maline, mais effectivement, le manque d'empathie envers les personnages et d'implication émotionnelle est problématique et m'empêche de vraiment me passionner pour la série (et d'être renversé par les twists).

Ceci dit, cette froideur colle mieux à un univers SF un peu hard (mais quand même juste un peu, c'est pas du Greg Egan non plus) qu'à d'autres séries, donc ça atténue un peu le problème. Par exemple, la saison 1 de Boardwalk Empire avait exactement le même souci (peu d'implication, pas énormément d'attachement pour les personnages, etc.) mais je trouvais ça plus problématique pour une série historique que pour de la SF sur des androïdes. Heureusement, Boardwalk Empire a super bien corrigé le tir dès la saison 2, donc j'espère que ce sera aussi le cas pour Westworld.


"Faith is a personal accord between a lone soul and that in which it chooses to believe. In any other guise it is nothing more than a thin coat of sacred paint slapped over politics and the secular lust for power."

Steven Erikson - Forge of Darkness

Hors ligne

 

#39 07/12/2016 18:29:45

Gillossen
Marmiton
Lieu: Entre deux chapitres
Date d'inscription: 20/04/2002
Messages: 36191
Site web

Re: Westworld - HBO

Du coup, votre bilan de la saison après l'épisode 10 ? smile
Perso, je vais enfin commencer, histoire de pouvoir les voir d'une traite...


Can I Interest You In A Comfy London Apartment At 221B Baker St.?

En ligne

 

#40 07/12/2016 19:47:13

K.
Féru de mauvais genres
Lieu: Lisière de Brocéliande.
Date d'inscription: 13/10/2013
Messages: 1271

Re: Westworld - HBO

Une série intelligente. Bonne gestion temporelle. Des axes de réflexion intéressants. Hopkins surnage en ce qui concerne le casting avec un rôle tout en nuances. De nombreux indices disséminés ce qui donne une série cohérente, tenant la route, mais quelques surprises malgré tout.
Le rythme peut paraître un peu lent au départ et d'aucuns ont trouvé qu'elle tournait en rond au départ mais la mise en place progressive de toute une flopée de petits détails est assez réussie.


Ma bibliothèque en SF et Fantasy

"Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre."
Benjamin Franklin.

Hors ligne

 

Pied de page des forums